Est-ce qu’un kabbaliste se sent libre ?

Question : Un kabbaliste se sent-il libre ? Libre de quoi et pourquoi ?

Réponse : Un kabbaliste est déchiré à l’intérieur en deux parties. Il ressent la part dans laquelle il est en équivalence de forme avec le Créateur, ce qui signifie qu’il ressent qu’il est au-dessus du monde corporel.

Il s’adapte au Créateur, s’identifie à Lui et se sent élevé au-dessus de tout ce qui existe. De plus, la soumission au Créateur arrive au-dessus de l’annulation de son égoïsme, et c’est par conséquent ressenti comme une liberté. Car il n’y a rien au-dessus du Créateur, alors être esclave du Créateur n’est pas une illusion. C’est une sensation de liberté parce que le Créateur est le plus haut niveau d’existence.

Et avec l’autre part d’un kabbaliste, avant qu’il ne parvienne à adhérer complètement au Créateur dans tous ses désirs égoïstes, corrigés en amour et en don sans réserve, cela ne ressemble pas à la liberté. Bien au contraire, il se sent même pire qu’une personne dans ce monde parce qu’il reste dans l’illusion, dans le sentiment que rien ne le contraint.

Cependant, le kabbaliste sait qu’il est sous le pouvoir de son égoïsme, et par conséquent, son sentiment de servitude est très gênant, il pèse lourdement sur lui. Cependant, ceci est exactement ce qui le pousse en avant.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 02/07/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: