La Kabbale est la méthode de la révélation du Créateur

Question : Qui a appelé la sagesse que nous étudions « la Kabbale » ? Ce nom fait-il référence à l’époque de l’écriture du Livre du Zohar ?

Réponse : Le mot « Kabbale » est apparu pour la première fois dans le livre d’Abraham. Il signifie « recevoir », car la qualité la plus importante de la matière créée est la réception. Par conséquent, la sagesse de la Kabbale signifie une qualité spéciale de recevoir la révélation du Créateur.

Question : Cela signifie-t-il que des termes tels que « la science de la Kabbale » ou « la sagesse de la Kabbale » étaient déjà connus à l’époque du Premier Temple ?

Réponse : Bien avant cela, environ 1500 ans avant la construction du Premier Temple. Et si c’était le cas avant, je ne peux pas dire.

En outre, beaucoup de livres depuis Adam jusqu’à Abraham ont été perdus. Nous n’en avons tout simplement pas besoin et ils ont donc progressivement disparu. Nous ne connaissons pas les livres écrits par Abraham, Isaac et Jacob à l’exception du Livre de la Création (Sefer Yetzirah) d’Abraham. Maïmonide (le Rambam) mentionne qu’Abraham a écrit beaucoup de livres ; cependant, nous ne savons pas où ils sont.

Question : La Kabbale est-elle une méthode ou un livre ?

Réponse : La Kabbale est la méthode de la révélation du Créateur. La Torah (du mot « Ohr », « Lumière ») est la connaissance de la Lumière supérieure. Et le reste, la Mishna, le Talmud et d’autres écrits sacrés sont un ajout à cela, des commentaires et ainsi de suite. Le Livre du Zohar est aussi un commentaire sur la Torah.

Tout cela s’appelle la Torah, c’est-à-dire l’instruction pour la révélation de la Lumière supérieure.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/06/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed