Monthly Archives: juin 2018

Devenez un Partsouf spirituel

Si je veux atteindre l’équivalence de forme avec la Lumière et donner sans réserve aux autres, alors je deviens un Partsouf spirituel. Après tout, je limite mon désir de recevoir et me connecte aux autres qui deviennent mes neuf Sefirot supérieures. Et je leur donne sans réserve à travers mon désir de recevoir, ma Malkhout. Et chacun dans la dizaine fait la même chose.

Ensuite, à travers la connexion mutuelle entre nous, nous créons un réseau, « une dizaine ». Cette dizaine n’est pas construite sur le don sans réserve individuel de chacun envers les autres, mais sur le don sans réserve mutuel du groupe. Grâce à cela, nous acquérons un nouveau niveau de don et une Sefira mutuelle apparaît pour nous, la Sefira de Keter (le Créateur), ainsi qu’une Malkhout mutuelle créée par le Créateur, à travers laquelle nous voulons Lui donner sans réserve.

Et puis la dizaine devient comme un. C’est un Partsouf spirituel parfait dans lequel il y a une âme, pas en chacun de nous individuellement mais en chacun connecté à tous les autres.

Chacun de nous est comme une cellule dans le corps. Mais si nous nous connectons, alors nous nous transformons en un organe qui peut, de l’intérieur de lui-même, découvrir quelle est l’attitude du Créateur à son égard. Par moi-même, je ne suis pas capable d’expérimenter cela, mais uniquement si je me connecte aux autres et construis le système à partir de nos connexions. Et ainsi, à l’intérieur de ce système, je peux révéler la force du don sans réserve, le Créateur. Cela devient mon Kli, mon âme. L’âme est un instrument pour découvrir le Créateur.

Je n’ai rien à donner au Créateur. Mais, en donnant aux autres, j’offre au Créateur une place pour se révéler. En d’autres termes, nous Le révélons en Le construisant dans les connexions entre nous. (1)

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, L’Etude des Dix Sefirot, du 27/05/2018

(1) : à 1 minute et 46 secondes

Pourquoi ai-je besoin de tant de connaissances ?

Question : J’étudie la partie théorique de la Kabbale afin de me représenter plus facilement ce qu’est une connexion spirituelle. Pourquoi ai-je besoin de tant de connaissances si j’étudie ce matériel pour moi-même ?

Réponse : Vous en avez besoin précisément pour pouvoir comprendre votre propre structure et la structure du monde.

Vous étudiez la science éternelle ! Vous en aurez besoin dans ce monde et dans le prochain monde, dans cette vie et dans la vie de « l’autre monde ».

Étudiez-la ! C’est ce qui restera avec vous pour toujours.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/12/2017

Faites beaucoup de bonnes actions

Le Baal HaSoulam, Les Écrits de la Dernière Génération : Il est impossible de goûter le plaisir dans l’adhésion avant d’accomplir de nombreuses bonnes actions qui peuvent l’affecter, c’est-à-dire en observant strictement cette condition de Lui faire plaisir, ou en d’autres termes, la délectation dans le contentement donné au Créateur en accomplissant le commandement. Après avoir ressenti le grand plaisir dans les actes, il est possible de Le comprendre, dans la mesure de ce plaisir.

Pour apporter du contentement au Créateur, il faut accomplir de bonnes actions pour les autres car peu importe que vous les fassiez par respect pour les gens ou pour le Créateur. Cependant, notre égoïsme se révolte contre cela.

En ce qui concerne le Créateur, vous semblez être prêt à faire de bonnes actions parce que votre égoïsme se laisse aller à cela. Mais si vous voulez vraiment qu’elles soient pour Lui, c’est seulement possible en les faisant pour les gens.

Question : Cela signifie-t-il que sans actions, je ne peux pas adhérer au Créateur dans mes intentions ?

Réponse : Non ! Vos intentions vous trompent uniquement, tandis que les actions indiquent que vos intentions sont vraies.

L’action la plus importante est d’organiser les gens de sorte qu’ils soient connectés les uns aux autres par de bons liens.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 11/12/2017

Le goût pour la beauté subsiste

Question : Pourquoi le Créateur a-t-il créé autant de choses intéressantes, étonnantes et belles dans ce monde ? Une personne a le désir d’essayer et de goûter à tout. Le Créateur a donné à la fois des opportunités et des désirs. Pourquoi aller contre cela ?

Réponse : Nous n’avons pas besoin de résister. Mais lorsqu’une personne veut maîtriser sa mission exaltée, elle perd son intérêt pour tout le reste. Comme il est écrit (Le Zohar pour Tous, Chapitre « VaYikra », point 185) : « Le gros poisson avale les petits. »

Par conséquent, si je m’engage à atteindre le sens de la vie et à comprendre que j’ai besoin de l’atteindre par un certain chemin, alors tout le reste sur la route n’est rien de plus qu’un moyen.

Question : Le goût pour la beauté dans ce monde diminue-t-il chez une personne ?

Réponse : Rien ne diminue chez un kabbaliste. Au contraire, il obtient des goûts, des désirs et des aspirations encore plus grands. J’aime toujours la bonne musique, la beauté de la nature et les voyages. J’aime regarder la chaîne National Geographic, le monde animalier, ainsi que l’ethnographie et la culture des peuples du monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 28/01/2018

Si vous voyez des défauts en vous…

Question : Que devrions-nous faire lorsque nous découvrons en nous des défauts que nous n’avions pas perçus auparavant ? Comment travaillons-nous avec cela ?

Réponse : N’ayez pas peur ! Le Créateur ne révèle que votre essence intérieure et véritable. Remerciez-Le pour tout ce qui arrive.

La révélation de la croissance de l’égoïsme est ce que nous appelons « s’élever le long de la ligne gauche ». En conséquence, vous devez travailler avec la ligne droite afin d’équilibrer la gauche.

Lorsque les lignes droite et gauche deviennent très fortes l’une par rapport à l’autre, vous découvrirez le Créateur, la qualité qui vous contrôle et dont vous dépendez entièrement. En s’unissant à Lui, vous pourrez L’influencer et ainsi déterminer tous vos futurs états, votre destin.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/12/2017

Les lignes droite et gauche

Question : Dans le livre Shamati (J’ai Entendu), on rencontre souvent les termes « droite et gauche ». Dans quels états sommes-nous dans la ligne gauche et dans quels états dans celle de droite ?

Réponse : Ce sont des concepts assez difficiles.

La ligne droite, en règle générale, est le don sans réserve, l’amour, l’émanation, la Lumière.

La ligne de gauche est l’égoïsme, la réception, l’attraction pour soi-même.

Nous devons rester dans les deux lignes parce qu’une connexion avec l’homme ou avec le Créateur est construite sur l’interaction du don sans réserve et de la réception.

La combinaison des deux lignes créée une ligne médiane, la combinaison correcte des propriétés de donner et de recevoir. Dans celle-ci, nous construisons un système dynamique d’interconnexion. Par exemple, je reçois autant que je vous donne, et vous recevez autant que vous me donnez. En ajustant correctement notre connexion, nous commençons à ressentir le Créateur entre les deux lignes.

En d’autres termes, la ligne médiane est le Créateur Lui-même. Son dévoilement est construit sur deux propriétés opposées, mais ces propriétés n’ont rien à voir avec Lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/12/2017

Qu’est-ce qui est révélé dans le processus de l’atteinte ?

Question : Selon la Kabbale, que révèle-t-on dans le processus de l’atteinte au début et qu’y a-t-il à la fin ?

Réponse : D’abord, on révèle que tout dans le monde est créé pour l’homme afin qu’il comprenne les propriétés du Créateur. Par conséquent, le sens de l’existence est de révéler les actions du Créateur en nous-mêmes.

À la fin, lorsque quelqu’un atteint une correction complète, il révèle que tout ce qui est en lui arrive en harmonie avec le Créateur, en accord absolu avec Lui.

Question : On pense qu’en premier on révèle « Il n’y a rien hormis Lui », et ensuite « Il est le Bien qui fait le Bien ». Pouvons-nous le décomposer en de telles étapes ?

Réponse : Vous pouvez le dire ainsi. Mais à chaque étape, tout est mélangé ensemble.

Question : Dans le livre Shamati, il est écrit : « Le Créateur est mon ombre. » Comment quelqu’un peut-il monter en atteignant le Créateur, en réalisant qu’Il est son ombre ? Est-ce que quelque chose nous empêche de voir cela ?

Réponse : « Le Créateur est mon ombre » signifie que tout est le reflet du Créateur, et l’homme également. Comment le Créateur se déplace par rapport à l’homme, de la même manière l’homme fait ces mouvements.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/02/2018

Les deux vecteurs de l’univers

Question : Comment l’égoïsme et l’altruisme sont-ils définis ?

Réponse : Le Baal HaSoulam définit l’égoïsme comme l’amour de soi, lorsqu’une personne veut se remplir autant que possible en dépit de tous les autres, sans prendre en compte personne.

L’altruisme est un désir de remplir une autre personne, en donnant tout ce que l’on peut, malgré soi, non pour se faire plaisir mais pour satisfaire le désir d’un ami.

Il n’y a que deux vecteurs dans l’univers : une force dirigée vers soi-même ou vers les autres. Leur combinaison génère tout ce qui existe dans la nature à tous les niveaux : inanimé, végétal, animal et humain.

Question : Pourquoi un tel système à plusieurs niveaux a-t-il été créé ?

Réponse : Quatre niveaux de la nature personnifient les quatre étapes du développement de la Lumière directe. La nature minérale, végétale, animale et humaine correspondent aux premier, deuxième, troisième et quatrième niveaux du désir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/02/2018

Qui révèle le Créateur ?

Question : Que signifie répondre correctement à ce que le Créateur envoie ?

Réponse : La réponse correcte est une sensation constante que vous avez un contact avec Lui.

Question : Comment peut-on comprendre que cela vient du Créateur ? Peut-être que cela me semble juste comme ça ?

Réponse : Quoi qu’il arrive, imaginez que cela vient seulement du Créateur. Mais il est préférable de le faire avec vos amis.

Question : Qui révèle exactement le Créateur ?

Réponse : Le Créateur est révélé par celui qui, à la suite de son développement dans le groupe, a atteint un état où il ressent que son désir et le désir de l’autre peuvent se conjuguer et travailler ensemble dans un système unifié. Alors, entre ces deux désirs surgit la propriété de la connexion ; c’est déjà le début de la révélation du Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/01/2018

Créez le Créateur en vous-même

laitman_940Question : Qu’est-ce que cela signifie que nous créons le Créateur ?

Réponse : En réalité, il n’y a pas de Créateur. La mesure dans laquelle je peux ressentir la Lumière supérieure et me corriger pour être similaire à elle est la partie à l’intérieur de moi qui est appelée le Créateur ou Boré (« bo-ré », viens et vois).

La révélation du Créateur se produit lorsque mes propriétés deviennent semblables aux Siennes. S’il n’y a pas actuellement de telles propriétés en moi, alors il n’y a pas de Créateur en moi.

Question : D’une part, vous dites que nous créons le Créateur à l’intérieur de nous. D’autre part, vous dites que le Créateur fait tout : toutes les pensées viennent de Lui et Il contrôle les actions de tout le monde. Il y a une contradiction ici. Comment peut-elle être résolue ?

Réponse : C’est très simple. En fait, le Créateur agit de la même manière que j’agis envers Lui. Il est la force immuable qui remplit tout, préserve tout à l’intérieur de Lui, et se révèle uniquement dans la mesure où je me dirige vers Lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/01/2018

Page 1 des 212