Nous sommes des êtres éternels

Remarque : Se connaître soi-même signifie ressentir et comprendre que le minéral, le végétal, l’animal et huit milliards de personnes sont tous moi. C’est ainsi que le Créateur dépeint ma représentation subjective du monde. En réalité, il n’y a rien, y compris moi : il n’y a que la Lumière supérieure. C’est terrifiant.

Mon commentaire : Pas du tout ! J’existe dans l’éternité, dans la perfection, dans le Créateur, ensemble avec Lui, et dans la similarité avec Lui. J’ai seulement besoin de me définir, de me retrouver. Vous et moi, nous sommes entièrement inclus dans ce système.

Cependant, dire que rien de tout cela n’existe, y compris moi-même, est incorrect. Nous sommes des êtres éternels, nous devons juste découvrir cet état. C’est notre but de vivre dans le plus bas des mondes.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/02/2018

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed