Jouer à l’état désiré

La vie est un jeu. C’est comme ça partout et tout le temps. Ceci est déterminé par la nature à tous les niveaux. Afin de grandir, de changer, de se construire dialectiquement et de se développer de manière constante, une personne doit participer au jeu !

Tous les animaux jouent pour grandir. Regardez les chiots, les chatons, n’importe qui : tout est dans un jeu. Les gens jouent constamment, mais ne le ressentent pas. Une personne va au travail, va à l’armée, se bat et meurt : c’est entièrement un jeu.

Si j’imagine le passé, le présent et le futur et que je me connecte entre eux, c’est un jeu. C’est-à-dire que le jeu est une représentation de l’état futur et du mouvement en vue de sa réalisation.

Une personne joue toujours dans le futur, peu importe dans lequel. Si elle s’arrête, cela signe sa mort. C’est ainsi que la nature organise cela.

Question : Le Créateur reçoit-il du plaisir du fait qu’une personne accepte ce jeu ?

Réponse : Par le fait qu’une personne accepte ce jeu, elle oblige elle-même le Créateur à jouer et devient Son partenaire. Par conséquent, elle est appelée « Adam », semblable au Créateur, car elle résout tout ce jeu.

Le choix du libre arbitre et le choix du chemin sont exactement là. Soit une personne ne veut pas y participer, soit au contraire elle y participe pour atteindre un objectif supérieur. Elle comprend que ce jeu n’est requis que pour l’élever au prochain degré.

Le jeu est un système de développement de toute partie de la nature à tous les niveaux.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 30/05/2018

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed