De petits efforts, d’énormes corrections

Le travail de la personne consiste à découvrir le Créateur qui est caché à cause de nos désirs brisés. Nous devons corriger nos qualités, les rendre similaires aux qualités du Créateur, ce qui signifie les préparer pour Sa révélation. C’est ainsi que nous Lui apportons du plaisir et que nous réalisons également le but de la création et de nos vies.

Nous existons déjà dans le champ du Créateur, mais afin que nous puissions Le ressentir, nous devons commencer par l’action appelée soumission. Pour ce faire, on doit réduire à néant son désir égoïste et être d’accord avec tout ce qui arrive, comprenant que cela nous est donné dans notre propre intérêt. Rien n’existe dans ce monde à part la Lumière supérieure. C’est ainsi que nous commençons à établir un contact avec le Créateur.

La soumission nous permet d’entrer dans la connexion avec le Créateur et de commencer à se développer, à s’améliorer et à s’élargir dans toutes les directions, pour finalement parvenir à la pleine révélation du Créateur et à son adhésion à Lui. La soumission est la première condition pour parvenir au contact du champ de la Lumière supérieure dans lequel nous existons sans même nous en rendre compte. (1)

Pourquoi ne pouvons-nous pas simplement étudier, mais devons-nous consacrer la majeure partie de notre temps à des préoccupations matérielles, à  travailler, etc, et à la résolution de toutes sortes de problèmes matériels ?

En appliquant même le plus petit effort pour se connecter, nous effectuons des corrections majeures dans le monde car nous les effectuons dans des conditions de confusion extrême. Les fausses nouvelles, les publicités, les peurs et l’inquiétude concernant tout ce qui se passe dans le monde, la chute des cours des actions en bourse, la chute des bombes sont des problèmes perpétuels. Et tout cela est fait pour que nous puissions faire des efforts au milieu de ce gâchis et corriger le monde.

Dans les conditions d’un tel désordre, de bouleversements énormes et d’obstacles, lorsque nous sommes en mesure de faire le moindre effort envers la correction, cela compte pour une contribution énorme. Par conséquent, nous ne pouvons pas sentir que le monde interfère avec notre travail spirituel ; au contraire, cela nous aide. Si nous avions des conditions idéales, exemptes de tout souci matériel, nous ne pourrions jamais rien corriger dans la spiritualité.

Il y a longtemps, les kabbalistes étaient assis et étudiaient en secret en petits groupes. Mais ce n’était qu’une préparation. Plus nous avançons vers la vraie correction générale, plus le monde deviendra désordonné et les kabbalistes auront de plus en plus de problèmes. Le chaos dans le monde joue en notre faveur parce que si nous faisons de petits efforts alors que nous sommes dans les états de toutes ces perturbations, ils sont considérées comme énormes et produisent des corrections significatives. (2)

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, Reddition (soumission) du 10/03/19

(1) à 0 minute et 20 secondes
(2) à 1 heure, 53 minutes et 5 secondes

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed