Le développement humain intra-utérin et le développement de l’âme

Question : Comment les neuf mois de développement humain intra-utérin sont-ils liés au développement de l’âme ?

Réponse : C’est absolument clair. Si vous prenez Talmud des Dix Sefirot, sa dixième partie s’appelle « Embryon » et la onzième partie « Allaitement ». Elle ne parle pas de l’être humain, mais de l’âme qui tire son origine du système spirituel appelé « Père et Mère ». Et ce qui se passe dans notre monde est une copie de la naissance spirituelle.

Ce sujet est très intéressant car il est décrit clairement, avec des détails plus puissants que ce que nous savons de notre vie. La science de la Kabbale parle de choses que nous ne pouvons pas découvrir dans notre monde.

Nous savons comment une personne est conçue, comment elle est née, comment un fœtus se développe, mais nous ne comprenons pas les processus internes. Nous ne comprenons pas l’essence, la source de la raison pour laquelle cela est arrangé de cette façon et pas autrement. Ce qui se trouve chez une femme est un système très intéressant, semblable au Créateur.

Remarque : Il est intéressant de noter que les kabbalistes ont écrit sur cela il y a 3 500 ans.

Mon commentaire : Ils l’ont écrit à partir de l’atteinte du système supérieur. Par conséquent, ils ont expliqué comment un fœtus se développe, pendant combien de temps : sept, neuf ou douze mois. Il y a eu des cas où les femmes ont accouché même à 12 mois.

Les kabbalistes ont écrit comment donner naissance, comment et dans quelles conditions, comment une personne devrait se développer lorsqu’elle naît, qu’une période d’allaitement est possible jusqu’à deux ans, comment une femme devrait se comporter après l’accouchement pour se rétablir plus rapidement, etc. Ces livres contiennent une énorme quantité d’informations. Cela vaut la peine d’étudier cette science.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/12/2018

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: