Chacun a sa place dans le système général d’Adam

Question : Vous avez dit qu’il était très important d’étudier les mondes supérieurs et la structure de l’âme, car cela est très important pour l’avancement spirituel. Mais si nous avons des amis dans le groupe qui ne veulent pas étudier la structure de l’âme, qui ne s’y intéressent pas, peuvent-ils encore avancer ? S’ils n’ont aucun désir, peuvent-ils atteindre le monde spirituel ?

Réponse : Il y a des gens très différents dans notre monde et chacun a sa place dans la création achevée. Chaque personne qui est née possède un point en elle qui a sa place dans l’âme générale.

Par conséquent, vous ne pouvez rejeter personne. Pas une seule personne. Ce peut être le plus grand sauvage de l’humanité ; néanmoins, il doit encore être corrigé et se voir attribuer sa place dans le système commun, Adam (l’âme commune).

De ce fait, si une personne ne veut pas ou ne peut pas étudier la structure de l’âme, elle n’est pas attirée par elle et ne la comprend pas, tant qu’elle n’intervient pas, car il existe une condition de « non contrainte » dans la Kabbale, alors vous la laissez seule.

Que signifie pas de contrainte ? La personne ne vous pousse pas à être comme elle, elle accepte de rester assise en silence et de se dissoudre dans le groupe ; ainsi elle est comme un germe en vous, vous devez donc la laisser tranquille. Tant qu’elle ne fait aucun mal.

De telles personnes devraient être gardées à proximité. Peu à peu, elles vont commencer à s’y habituer, à ressentir les choses. Rien ne peut être fait ici. C’est très difficile. Moi aussi, j’étais comme ça : je ne l’acceptais pas, je n’en avais aucune envie, jusqu’à ce que je comprenne peu à peu que c’était précisément la manière d’avancer.

On ne peut pas connaître les voies du Créateur et nous devons donc avancer. J’ai traversé de nombreux états différents et, par conséquent, je dis qu’il faut être patient et si une personne ne nuit pas, qu’elle reste avec nous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/04/2019

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed