L’évolution des désirs, partie n°8

Sentiments et émotions

Question : Les concepts de « sentiments » et « émotions » existent-ils dans la Kabbale ? En psychologie, l’émotion est une réaction subconsciente à une situation. De plus, des émotions telles que, par exemple, la colère, l’agressivité, l’irritation et la peur apparaissent rapidement et disparaissent rapidement, et les sentiments (l’amour, l’amitié, la haine) se manifestent lentement, mais disparaissent aussi lentement ?

Réponse : Les sentiments peuvent être contrôlés, c’est-à-dire développés ou éteints. La grande différence réside dans ce qui prévaut : le cerveau (les pensées, l’esprit) sur les sentiments ou les sentiments sur les pensées.

Si les sentiments prévalent sur les pensées, il s’agit alors d’émotions et si l’esprit l’emporte sur les sentiments, alors c’est déjà un calcul sérieux, c’est un désir avec une décision, c’est-à-dire avec intention.

Ensuite, je peux gérer les désirs, calculer ce qui peut être fait pour changer mon opinion sur quelque chose ou quelqu’un, ma perception, etc.

Question : Le kabbaliste travaille-t-il avec ses sentiments ou travaille-t-il sur eux ?

Réponse : Un kabbaliste travaille avec les sentiments, les intentions et les désirs. Il essaie de les contrôler à travers l’environnement car il n’y a pas d’autre moyen de les contrôler.

S’il est enfermé en lui-même, il ne changera rien du tout. Il ressentira simplement des fluctuations différentes en lui-même, ce qui arrive à ses désirs, ses intentions, mais pas plus.

Vous pouvez changer quelque chose en vous uniquement sous l’influence de l’environnement, selon combien vous l’exaltez à vos yeux, selon que vous êtes impressionné par son opinion, en voulant vous unir à lui, devenir semblable ou être plus bas ou plus élevé que lui.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale », le 03/12/2018

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: