Le recul et l’avancée dans le rythme de la connexion

Grâce au congrès, nous avons ressenti que nous nous éloignions un peu de nos dizaines et que nous nous en approchions à nouveau, comme un pendule oscillant d’avant en arrière, modifiant le degré de notre connexion les uns aux autres ou notre connexion au Créateur, notre attitude envers l’étude. Nous avions moins de force, nous nous sommes affaiblis, puis nous avons récupéré tout le pouvoir.

Chacune de ces périodes de mouvement complet du pendule d’avant en arrière, de montée et de descente, ne passe pas sans laisser de trace, mais laisse une empreinte en nous. (1)

De la Préparation à la Leçon Quotidienne de Kabbale, « L’endurcissement du Cœur », le 16/11/2019

(1) : à 9 minutes et 20 secondes

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: