La Kabbale et la Torah

Laitman_137Remarque : Il y a un dicton selon lequel la Kabbale est une acrobatie aérienne, que l’on n’a besoin d’étudier qu’après avoir étudié la Torah, le Talmud et d’autres sources primaires.

Mon Commentaire : Les kabbalistes écrivent que cela dépend uniquement de la personne. Si elle n’a pas une grande envie de spiritualité, alors laissez-la tout étudier dans l’ordre depuis la Torah jusqu’au Talmud et ainsi de suite, c’est-à-dire jusqu’à l’étape où elle est attirée et voit qu’elle n’a pas besoin de plus. Si une personne a initialement un très fort désir de connaître le Créateur, alors elle vient immédiatement à la Kabbale.

Question : Il n’y a aucune interdiction à ce sujet ?

Réponse : Non.

Question : Est-ce l’opinion des kabbalistes ? D’autres disent qu’il y a une interdiction.

Réponse : Les autres peuvent toujours parler. Que comprennent-ils ? La Torah nous est donnée pour comprendre le Créateur. C’est sa propriété, sa force, son but. Nous devons retourner au Créateur, à ce niveau. Si quelqu’un croit qu’il n’a pas la force ou le désir pour cela, alors laissez-le simplement étudier ce que tout le monde étudie, rien de plus. Une fois, j’ai amené 40 élèves de plus à mon professeur et nous avons tous étudié uniquement du matériel kabbalistique.

Question : Et cela ne vous a pas demandé de connaître la Torah ?

Réponse : Non.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 29/01/2019

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: