Mes amis dans mon cœur

laitman_962.4Nous pouvons imaginer en quoi devrait consister la prière vers le Créateur. Nous pouvons en discuter en général. Mais pourquoi est-il si difficile de prononcer ces mots qui s’adressent à Lui ? Je dois me sentir, et me ressentir comme faisant partie du groupe, voir leur contribution et l’impression du Créateur que je reçois à travers eux. Je rassemble toutes ces impressions à l’intérieur et les utilise pour me tourner vers le Créateur à travers la dizaine.

Je dois mettre tout cela dans mon cœur. Chaque fois que le cœur est incapable de faire le travail, je m’aide de mon esprit, de mes pensées. Il vaut mieux que ce soit l’œuvre du cœur, que l’intelligence soutienne simplement le cœur lorsque je ne ressens plus du tout mon esprit, travaillant exclusivement avec les sens.

C’est ainsi que nous devons travailler tout au long de la journée, chaque jour, en rassemblant l’inspiration de tous les amis. Je n’ai même pas besoin de les rencontrer physiquement pour cela. Mes amis sont dans mon cœur, et je fais des efforts pour les ressentir, pour devenir inspiré et ressentir le Créateur, qui est commun à tous à l’intérieur d’une telle inspiration. Avec cette inspiration du Créateur que je reçois à travers mes amis, je Lui renvoie la prièreMAN (Mayin Noukvim, eaux féminines), également par l’intermédiaire de mes amis. C’est le cercle de notre travail. (1)

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Donner du Contentement au Créateur » du 29/01/2020

(1) : à 51 minutes et 50 secondes

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: