Briser le mur entre nos cœurs

laitman_622.02Espérons que pendant le Congrès, nous générerons un pouvoir si énorme que nous pourrons briser le mur qui nous sépare du Créateur, du monde spirituel, le mur entre nos cœurs.

Une fois par an, au Congrès Mondial de Kabbale à Tel Aviv, je m’assois devant un public de plusieurs milliers de personnes. Comment est-ce que je ressens cette vague de gens ? Je la recouvre avec mon écran et la transforme en un récipient spirituel auquel je fais appel. Je ne vois pas des personnes devant moi, mais je vois un désir qui se trouve dans des changements internes, en recherche, dans l’espoir. Je ne fais pas de distinction entre les visages. Je ressens pour quelle correction ce Kli a été créé, comment il s’approche de la correction, comment le Créateur agit en lui et Se réjouit. C’est comme un bébé sur le point de naître et nous l’attendons avec impatience. Voilà comment je ressens cet état.

J’espère que nous entrerons dans le processus de naissance au Congrès. La préparation est déjà faite, nous avons seulement besoin d’induire les contractions du travail : nous avons besoin d’une pression interne de notre part et d’une pression externe du Créateur. Et alors cela arrivera. (1)

Extrait de la 2ème partie de la leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Introduction au Talmud des Dix Sefirot » du 25/01/2020

(1) : à 50 minutes

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: