Coronavirus : l’humanité en déperdition

laitman_294.4Question : Y aura-t-il des conséquences spirituelles provenant du coronavirus ? Aujourd’hui, l’humanité souffre, a peur, et n’est pas encore parvenue à des conclusions de grande envergure.

Réponse : L’homme est toujours perdu : où vais-je travailler ? Où mes enfants étudieront-ils ? Que va-t-il m’arriver ? Combien de temps vais-je devoir rester chez moi, etc. ? Et il y a beaucoup de questions ici : et ma femme, les enfants ? Je les vois rarement, et maintenant je fais enfin leur connaissance.

Ce n’est pas facile. Nous allons restés confinés encore quelques mois et si nous n’effectuons pas un travail éducatif sérieux avec la population, alors les familles commenceront à se séparer.

Remarque : Ce ne sont pas de très bonnes prévisions.

Mon Commentaire : Que pouvons-nous faire ? En effet, lorsque les gens sont soudainement ensemble dans un espace restreint, ils commencent progressivement à se montrer les uns aux autres différentes facettes de l’égoïsme. Ce n’est pas facile de vivre avec.

Mais je pense que nous organiserons toutes sortes de séminaires et de cours, nous publierons tout ce qui est possible sur nos sites web, et cela évitera un coup.

Question : Mais comment les gens, pendant leur confinement, n’essaieront-ils pas de s’entre-tuer ?

Réponse : Au contraire, nous éduquerons les gens afin que la distance physique entre nous mène à une connexion intérieure, réconfortante et spirituelle, et les gens ressentiront l’émergence d’une nouvelle force appelée le Créateur.

Il est dit dans la Torah : « Le mari et la femme, et la divinité entre eux. » C’est ainsi que nous pouvons même découvrir le Créateur entre mari et femme. Tout est entre nous.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 22/03/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed