Le secret de la transmission du coronavirus

laitman_962.1Question : De quel genre de nouvelle société peut-on parler tant que les valeurs de l’ancienne société ne sont pas détruites ?

Réponse : Les valeurs de l’ancienne société s’effondreront très rapidement car une personne n’a aucun moyen de s’y opposer. Voyez comment nous nous comportons maintenant. Premièrement, le coup qui nous a frappé est mondial ; il touche l’ensemble de la population de la Terre. Le virus continue de se propager, pénétrant tous les coins de la planète.

La presse écrit qu’en Afrique, sur les îles et les archipels d’Océanie, il n’y a pas de virus car ils sont censés être isolés des autres pays. Non ! Il atteint les coins les plus reculés de la terre. Les touristes ou les promeneurs transmettant le virus ne sont absolument pas nécessaires pour que cela se produise.

Ce n’est pas que nous soyons chez nous maintenant, puis nous sortons et ramenons ce virus soi-disant de la rue. Ce n’est en fait pas le cas. Le virus est en chacun de nous. Le moment vient, et il est activé à l’intérieur d’une personne. Et tous les signes selon lesquels nous sommes censés nous infecter mutuellement sont purement externes.

Si par exemple, vous prenez une île isolée où les étrangers n’ont pas mis les pieds et où les gens qui y vivent ne savent même rien de l’existence du virus, après un certain temps, vous constaterez qu’eux aussi commencent à tomber malades.

Cela n’est pas transmis de manière habituelle. Bien sûr, il nous est plus facile et plus commode d’expliquer sa diffusion par le fait qu’il se transmet de personne à personne, mais en général, ce ne sont que des signes extérieurs, très approximatifs.

Tout dépend des gens. Ils sont interconnectés par leurs pensées, leurs sentiments, leur intercommunication interdimensionnelle et se transmettent donc ce virus entre eux.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 05/04/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed