Pour ressentir le « plus », vous devez ressentir le « moins »

115.06Question : Si tout devient absolument magnifique, comment une personne progresse-t-elle, vers où ou vers quoi peut-on se développer ? Elle s’ennuirait à mourir.

Réponse : Je comprends que lorsque tout est beau, propre et bon, c’est très ennuyeux. Il n’y a pas de saleté, d’insultes, rien de tel n’est ressenti, aucune belle chose ne se détache sur fond de quelque chose de mauvais.

Mais ne vous inquiétez pas. Je ne peux pas l’expliquer maintenant, mais vous aurez toujours la possibilité de construire le bien au-dessus du mal. Et lorsque le mal s’épuise de lui-même, tout sera rempli d’un tel bien : l’infini et l’éternité vous seront révélés.

Lorsque nous étudierons cela, vous le ressentirez. Vous avez raison sur une chose : pour pouvoir ressentir le « plus », vous devez ressentir le « moins ». Ces deux états doivent nécessairement être ensemble pour exister.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 10/05/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: