La société peut-elle donner à une personne les compétences acquises dans la famille ?

937Question : La nature nous a donné un amour naturel pour les enfants, sinon nous ne serions pas capables de fonder des familles et d’élever nos enfants.

Pensez-vous qu’une organisation ou un État puisse assumer le rôle d’élever des enfants ? Quel serait le résultat ?

Réponse : Premièrement, nous avons de tels exemples dans l’histoire, à commencer par l’éducation spartiate dans la Grèce antique et l’éducation dans des institutions spéciales de la Rome antique, qui ont littéralement nuis aux enfants.

De plus, ils ont pratiqué la conscription précoce dans l’armée à partir de l’âge de dix à quinze ans, où ils faisaient tout ce qu’ils voulaient avec les enfants. Ils ont grandi en étant des gens très cruels et durs, qui ne pouvaient pas créer de familles normales. Ils manquaient de sens de l’empathie envers les autres, et sans cela, la société ne peut pas être créée.

Question : Autrement dit, la société ne peut pas remplacer les compétences fournies par la famille ?

Réponse : Non. Jusqu’à présent, nous voyons que les personnes qui n’ont pas été élevées dans des familles normales sont différentes des autres. Peu importe à quel point elles veulent fonder une famille, elles ne le peuvent pas. Après tout, nous créons toujours une famille d’une manière ou d’une autre similaire à celle dont nous sommes issus.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 21/05/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: