La société en tant qu’individu

448.8Question : La sagesse de la foule est un beau terme. Mais dans la vie réelle, lorsque nous rencontrons une foule dans les stades, lors de manifestations ou de troubles sociaux, nous voyons qu’elle est guidée par les pulsions les plus basses.

Existe-t-il une méthode pour utiliser la sagesse potentielle présente dans la foule et l’orienter vers une direction positive ?

Réponse : Je pense que cela n’est possible que si nous créons l’image d’un individu à partir de la foule. Nous devons unir des personnes opposées et éloignées les unes des autres par leur caractère, leur aspiration, leur compréhension, etc., afin d’atteindre un but commun pour lequel elles peuvent s’annuler et utiliser leur égoïsme au profit de l’unification. Lorsque leur connexion atteindra une telle unité, elles réussiront.

Nous sommes généralement confrontés à une contradiction entre un individu et la société : faire prévaloir l’individu sur la société ou la société supprime l’individu. Mais ici, il faut faire de la société une personne pour qu’elle rassemble tous les éléments des individus qui la composent en une seule image collective.

Question : Que signifie faire de la société une personne ? Chaque personne est un individu particulier avec des objectifs et des désirs différents.

Réponse : Lorsque les gens se réunissent pour atteindre un unique objectif, ils essaient d’utiliser tout ce que chacun d’eux a pour atteindre ce but. Il n’y a alors pas de contradictions entre eux. Ils s’unissent mutuellement sur un principe très strict : au-dessus de toutes les contradictions, même sur la haine, l’amour prévaudra.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 25/09/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed