L’orgueil est une manifestation de l’égoïsme

294.4

Remarque : L’un des sentiments liés au développement spirituel est l’orgueil, l’estime de soi, le respect de soi, un sentiment de satisfaction de la conscience des succès obtenus, un sentiment de supériorité dans quelque chose. Vous écrivez que toute qualité peut être corrigée sauf la fierté. C’est la manifestation la plus élevée de l’égoïsme. Cela nous éloigne de l’objectif de l’unité.

Mon Commentaire : Le fait est que l’orgueil nous bouche les yeux et les oreilles. Il ferme simplement une personne, elle ne peut rien percevoir, elle ne ressent pas les autres. Dans ce cas, elle n’est pas capable de changer quelque chose en elle-même.

Question : L’amour pour soi est-il aussi de l’orgueil ?

Réponse : L’orgueil est l’égoïsme. L’amour-propre est bien inférieur à l’orgueil.

Question : Comment pouvons-nous surmonter l’orgueil ? Y a-t-il une technique ?

Réponse : Non. Cela vient progressivement lorsque vous ressentez que vous êtes complètement entre les mains de la nature.

Remarque : D’un autre côté, il y a une sorte d’orgueil positif lorsque l’on dit qu’une personne devrait être fière d’appartenir à un certain cercle, par exemple celui des scientifiques.

Mon Commentaire : C’est la fierté de votre appartenance. La fierté dans le chemin, pour le but, c’est la fierté de faire partie de ce chemin.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/08/2020

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: