Du sommet de Snir et Hermon

740.03Zohar pour tous, Shemot [Exode], point 16: «Du sommet de Snir et Hermon» est le mont Sinaï, duquel ils se sont approchés et se sont rassemblés à son pied, comme il est écrit: «Et ils se tenaient au pied de la montagne. »

«Et ils se tenaient au pied de la montagne», signifie que tous les désirs humains en nous se tiennent au pied de la montagne, se détestent, détestent le monde entier et sont prêts à utiliser tout et tout le monde juste dans leur propre intérêt.

«Du sommet du mont Sinaï» signifie que nous montons au niveau de Bina (la qualité du don complet). En vérité, seul notre point dans le cœur, notre aspiration au Créateur appelée Moïse, s’élève et y révèle le Créateur.

Si le mont Sinaï [entre l’Egypte et Israël]est la montagne de Bina (la qualité de la miséricorde, du don et de l’amour), alors Hermon [entre le Liban et Israël]est la montagne de Hokhma (la qualité de la sagesse).

Par conséquent, le mont Hermon est blanc, couvert de neige, c’est-à-dire la qualité de la sagesse. Toute la lumière descend de cette montagne tout comme tous les ruisseaux et rivières en descendent et traversent la terre d’Israël.

Au final, les deux montagnes se confondent: la lumière de Hokhma se revêt de la lumière de Bina.

Extrait de «la force du livre du Zohar» de KabTV # 9

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed