L’hébreu – La mélodie du monde supérieur

525Commentaire: Avant de découvrir la sagesse de la Kabbale, j’ai vécu en Israël pendant neuf ans et je n’ai jamais appris ni parlé l’hébreu. Ce n’est que le besoin de comprendre les sources kabbalistiques qui m’a poussé à apprendre la langue.

Ma réponse: Oui. Seuls ceux qui étudient la Kabbale le font, parce qu’ils commencent à comprendre que l’hébreu est un code avec lequel on peut beaucoup apprendre et entrer dans le monde spirituel.

Commentaire: Une autre chose qui est essentielle, est que l’hébreu est en constante expansion. Nous lisons les sources tant de fois et elles sonnent toujours différemment. Tout coule de source et fusionne.

Ma réponse: Exactement. Si vous commencez à voir dans quelle combinaison les lettres se trouvent dans chaque mot, vous ressentirez soudain la mélodie qui transmet la signification intérieure de ce mot.

Question: Que souhaiteriez-vous à vos étudiants en 2019?

Réponse: Tout d’abord, je leur souhaite une bonne année! Pourtant, 2019 sera très complexe. L’humanité ne devrait pas s’attendre à quelque chose de particulièrement bon.

Tenons-nous fermement les uns aux autres, et à travers les lettres, à travers la connexion sincère entre nous, invitons la lumière supérieure afin qu’elle nous enlace et rende tout clair, même sans lettres et sans mots, tout ce que nous devons comprendre sur notre existence éternelle. Nous nagerons alors éternellement dans la vaste lumière supérieure, qui se révélera peu à peu par ces lettres.

Extrait des «Fondamentaux de la Kabbale» de KabTV, le 06/01/19

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed