Tous les criminels du monde – en une seule personne

747.01Question: Que signifient les définitions «ne pas voler», «ne pas commettre d’adultère» et «ne pas tuer»?  De quoi ou de qui parlent-elles?

Réponse: De chacun de nous parce que nous tuons, volons et commettons l’adultère à chaque seconde.

Le fait est que nous sommes dans nos états égoïstes, non corrigés, et cela signifie que j’effectue ces actions.  Si je n’ai pas corrigé mon attribut «ne tuez point» ou «ne volez point», alors je les fais.

Peu importe que je les mette en œuvre ou non.  Le tribunal spirituel évalue une personne en fonction de son potentiel.  Donc, s’il y a une qualité en vous que vous pouvez tuer dans un certain état, alors maintenant vous tuez, ce qui signifie que vous êtes potentiellement un assassin.

Dans le monde spirituel, nous n’avons pas besoin d’amener spécifiquement une personne à cet état.  Donc, vous êtes un meurtrier, un violeur, un voleur et tout le reste.

Cela ne vous dérange pas vraiment pour le moment.  Mais le moment viendra où vous commencerez à ressentir tout le potentiel, les qualités non réalisées telles que réalisées en vous: maintenant je tue, maintenant je viole, maintenant je vole, maintenant je trompe.  Ensuite, vous avez le sentiment que vous êtes responsable de toutes les souffrances du monde.  Vous ne pouvez plus le supporter.

Conformément à la manière dont la lumière agit sur une personne, elle montre qui elle est vraiment et en même temps lui montre de quelle source la lumière vient, puis cette différence entre d’où vient la lumière, le Créateur, et le fait qu’elle  est potentiellement dans tous ses terribles attributs, se fait ressentir en elle par un terrible état intérieur de honte.

Cette honte qui le brûle s’appelle l’enfer. C’est en fait l’enfer.  Par conséquent, une personne est prête à s’en débarrasser.  Mais s’en débarrasser n’est pas si facile.

En enfer, il y a onze mois – étapes spirituelles au cours desquelles une personne passe par l’état d’être opposé au Créateur, brûlant à l’intérieur des terribles sensations de sa différence avec le Créateur au point qu’après ces onze mois, elle corrige son état à l’équivalence de forme avec le Créateur et arrive à l’état appelé paradis.

Extrait de «la force du livre du Zohar» de KabTV # 9

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed