Les descentes et les ascensions sur le chemin spirituel

294.2Question : Comment le fait de s’efforcer de ressentir le Créateur est-il lié aux descentes et aux ascensions ?

Réponse : Dans notre monde, le désir de recevoir fonctionne constamment en nous de manière automatique, et je ressens notre monde plus ou moins en rapport à cela. Dans le monde spirituel, mon désir naturel est le désir de donner sans réserve, et je ressens mes états en fonction de la façon dont il fluctue en moi.

C’est-à-dire qu’une sensation plus grande du Créateur (la qualité du don sans réserve) est une ascension, et une sensation plus petite est une descente.

Naturellement, les descentes et les ascensions dans le monde spirituel sont complètement différentes des descentes et des ascensions dans notre monde, car dans la spiritualité, elles proviennent toutes de nos efforts. Dans le monde corporel, nous n’avons pas besoin d’efforts particuliers car nous existons automatiquement dans l’égoïsme, la propriété de la réception. Et dans le monde spirituel, pour y exister même dans une mesure minimale, nous devons faire des efforts constants pour nous élever au-dessus de l’égoïsme et atteindre la propriété suivante, celle du don sans réserve.

Il s’agit d’efforts spéciaux, internes, lorsque j’attire consciemment la Lumière supérieure et qu’elle organise une nouvelle propriété en moi. Je ne peux pas simplement exister automatiquement dans le don sans réserve, car je retombe alors dans l’égoïsme, qui est notre principale propriété naturelle.

De même que si vous vouliez être supposons au-dessus du sol, vous devez faire certains efforts pour y parvenir. Et dès que l’effort disparaît, vous retombez au sol.

Commentaire : Mais les kabbalistes écrivent que si une personne franchit la barrière potentielle entre les deux mondes appelée Makhsom, alors elle ne tombera jamais dans la matérialité.

Ma Réponse : Elle doit encore faire des efforts constants contre l’égoïsme.

Question : Est-il difficile d’exister dans le monde spirituel ?

Réponse : Non, ce n’est pas difficile. Tout dépend de l’importance que nous accordons à la grandeur du Créateur, à la grandeur de la propriété du don sans réserve. Si nous nous consacrons à cette force, à son importance, à sa grandeur, alors ce n’est pas difficile et cela peut être permanent.

Néanmoins, ce sera permanent lorsque nous commencerons à faire l’effort. C’est-à-dire qu’en faisant des efforts, ils peuvent se transformer en notre état permanent. Et c’est un effort agréable. Dans la mesure où l’on ressent la grandeur du Créateur, cela devient agréable.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed