Rester fidèle au roi

562.01Question : Quelles sont les attentes à l’égard d’un esclave qui, même s’il se sent menacé, reste loyal au roi ?

Réponse : C’est une très bonne question, mais vous la posez à un niveau égoïste : « Combien devrais-je recevoir pour me débarrasser du roi ? Et jusqu’à ce niveau, je lui serai loyal. » Ou en d’autres termes : « Combien vaut le roi ? Où est la limite lorsque l’esclave vendra le roi ? »

Cette limite n’existe pas ! L’esclave dit : « Tu peux me tuer, mais je n’abandonnerai pas le roi ! »

Question : D’où lui vient cette force ?

Réponse : Du roi. Un homme ne peut pas avoir une telle force. Une personne peut facilement mourir. Voyez avec quelle facilité les gens quittent leur corps : ils se battent, ils sont tués, ils meurent, ils sautent d’un endroit élevé pour se suicider.

Mais selon la sagesse de la Kabbale, la vie physique est dépourvue d’intérêt. Nos parlons ici de l’éternité, la vraie. Peu importe ce que vous me proposez, de quelque manière que ce soit, je n’abandonnerai pas le roi.

Mais cela se produit progressivement. Cet attribut est appelé la Lumière de Hassadim dans laquelle une personne commence à découvrir le monde supérieur. En d’autres termes, le monde supérieur ne lui apparaît que selon la mesure de sa loyauté envers le roi.

Extrait de l’émission « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 24/03/2019

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: