Pourquoi la nature est-elle appelée le Créateur ?

226Question : Votre ouvrage Concepts Fondamentaux de la Kabbale décrit de manière très détaillée la méthodologie qui permet de se rapprocher du Créateur.

Mais de nombreux managers et superviseurs modernes sont assez éloignés du concept de Créateur et de Son influence sur notre réalité. Pourrait-il y avoir une approche fondamentalement différente ici ?

Réponse : N’appelons pas tout cela le Créateur mais la nature. C’est la même chose. Le Créateur est ce que nous appelons la gouvernance supérieure parce qu’elle n’est pas dépourvue de conscience dans le sens où elle a son propre but ou son propre plan. Nous disons donc : « C’est la force supérieure, le Créateur. » Après tout, Il a un plan, un programme qui est clairement exécuté. À tout autre égard, vous pouvez simplement l’appeler « la nature », une nature vaste et parfaite qui contrôle chacune de ses parties et les fait avancer pour atteindre sa perfection.

Par conséquent, nous pouvons supprimer les termes « Créateur » et « Kabbale », et l’écrire en termes absolument clairs, techniques et scientifiques.

J’en serais très heureux car je ne me considère pas comme une personne pratiquante, parce que la Kabbale n’a rien à voir avec la religion ou le Judaïsme, elle parle de la nature. De nombreux kabbalistes étaient originaires de diverses nations du monde.

Contrairement à l’attitude qui existe dans la science envers la nature, ici l’attitude envers la nature est qu’elle a un plan, un but et les forces de la réalisation de ce plan. C’est pourquoi nous appelons la nature le Créateur.

Extrait de la « Vidéoconférence sur la Science du Management » sur KabTV

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: