« Et ils retourneront à leur poussière »

260.01Lorsque l’esprit lui est ajouté et qu’il voit, alors il quitte ce monde, comme il est écrit : « Tu leur retires leur souffle, ils périssent et retournent à leur poussière. » (Le Livre du Zohar)

Lorsque vous gravissez les niveaux spirituels, l’étape précédente est mortifiée et l’égoïsme devient encore plus grand et ne passe que par les états de votre déni. Selon la loi du déni, de la négation, à l’étape suivante, vous l’utilisez dans une mesure encore plus grande, dans une expression égoïste encore plus grande.

Une personne voit cette mort, cette déchéance, cette immersion dans la « tombe » de son égoïsme. Elle se réjouit que son égoïsme pourrisse, qu’elle l’ensevelit, l’enterre.

La décadence de l’égoïsme est un refus de l’utiliser parce qu’il est sans vie, il ne vous insuffle pas la vie.

Question : Y a-t-il un lien entre la déchéance spirituelle et ce qui se passe en terre avec le corps humain ?

Réponse : Tous ces processus ont lieu dans le spirituel. Dans notre monde, seule une faible copie de ceux-ci est incarnée.

En fait, le monde spirituel est un immense système de niveaux, tandis que notre monde est le plus petit, le plus faible, le dernier niveau inanimé. Comparé aux satisfactions spirituelles, il y a ici un vide absolu.

Extrait de « La force du Livre du Zohar » n°20 sur KabTV

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: