Comment sauter dans la Lumière

232.1Nous devons comprendre que nous ne voyons rien dans le processus spirituel, comme si nous avions perdu connaissance. Nous sommes absolument coupés du monde spirituel et si nous voulons reprendre conscience, nous devons accomplir ce que la sagesse de la Kabbale enseigne : nous détacher de notre égoïsme et nous intégrer dans le désir d’un autre, en dehors de nous-mêmes.

Un désir étranger est le désir du Créateur, qui est absolument opposé à moi, et par conséquent je ne peux pas y plonger. Comment puis-je passer de moi-même au Créateur ? Pour ce faire, on m’a donné un outil : le groupe.

La Lumière supérieure se diffuse en quatre étapes, de haut en bas, le long des Sefirot (KeterHokhmaBinaZeir Anpin et Malkhout) et à l’intérieur de Malkhout se développe le désir de recevoir. Et afin de sauter dans la Lumière, je dois remonter les mêmes marches.

Si je rassemble un groupe et m’annule devant lui en tant que Malkhout vers les premières Sefirot supérieures, alors j’exprime mon désir de devenir comme Keter. Il s’avère que je saute de mon côté vers celui du Créateur avec l’aide de la dizaine, du groupe. C’est tout.

Extrait du congrès International de Kabbale, « Entrer dans la Fécondation – Découvrir un Nouveau Monde », Leçon n°1 du 25/09/2021

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed