Ressentez votre partie éternelle

232.07Commentaire : Vous dites qu’une personne ne peut être corrigée qu’en voyant du point de vue de ce qu’elle fait à son âme. C’est-à-dire qu’en faisant du mal, je vois ce que je fais à ma partie éternelle lorsque je révèle le tableau complet de la cause et de l’effet dans sa portée globale, et non à une courte période de la vie.

Ma Réponse : Même dans une courte période de vie, une personne peut ressentir que tout est interconnecté, elle peut comprendre qu’elle est connectée à un système commun, et peut commencer à réaliser que toutes les autres personnes font partie d’elle, que la vie est courte, et qu’elle découvrira bientôt (soit dans cette vie, soit après) qu’en faisant du mal aux autres, elle se fait essentiellement du mal à elle-même.

C’est d’ailleurs le mal le plus direct qu’elle s’inflige à elle-même car en réalité, nous représentons tous un seul tout. Nous ne voyons simplement pas ce système car nous le découvrons que lorsque nous quittons notre corps.

Une personne commence à maîtriser les propriétés de la sortie du corps, soit pendant cette vie, soit après, lorsque le corps meurt, si vous lui donnez l’occasion de le ressentir d’une manière ou d’une autre.

Mais c’est possible. C’est ce dont parle la Kabbale : une méthode pour maîtriser la sensation que nous sommes un seul tout unique. C’est seulement dans ce cas qu’une personne aura une attitude différente envers les autres, comme envers elle-même. Ainsi, il est écrit « Aime ton prochain comme toi-même » car c’est ainsi que nous parvenons au seul état correct qui existe réellement dans l’univers et qui nous est seulement caché.

Le monde secret (celui que nous ne ressentons pas) nous inclut tous comme un tout unique, comme les cellules d’un seul corps.

Extrait de KabTV, « Gros Plans – La présomption d’innocence » du 10/03/2010

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: