Comment se juger soi-même ?

220Question : Il existe une chose telle que le jour du jugement (en hébreu, Yom Kippour). Que juge une personne ce jour-là ?

Réponse : Ce jour est célébré comme un jour de jugement de manière purement symbolique. Le jour de Yom Kippour, une personne doit considérer ses propres actions et être capable de les juger comme étant des péchés. Cela est donné à des individus particuliers et pas toujours à chaque génération.

Et tout le reste ne sont que des représentations théâtrales de siècle en siècle jouées parmi les Juifs religieux.

Question : Votre professeur le Rabash dit que le mot « prière » (Tefila) vient du verbe « LeHitpalel » (se juger soi-même). Du point de vue de la Kabbale, la prière est-elle un jugement ?

Réponse : Oui. Une personne se juge elle-même et voit que ses actions, dans une certaine mesure, étaient absolument illicites, mauvaises. Mais cela ne se manifeste que dans la mesure où elle reçoit une certaine fraction de la Lumière supérieure. Et en fonction de cette Lumière, avec ses propriétés, elle peut s’évaluer.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 11/01/2022

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed