Un grain de plaisir spirituel

962.3Question : Des sources kabbalistiques affirment que si l’on fait la somme du plaisir de toutes les personnes à travers l’histoire de l’existence humaine, alors un gramme de plaisir spirituel serait bien plus grand que le plaisir de toutes les personnes ayant jamais existé sur Terre. Comment cela peut-il être possible ?

Réponse : Le fait est qu’un seul contact avec le Créateur couvre tous les autres types d’étude, il inclut absolument tout ce qu’une personne a pu ressentir.

Question : Si c’est le cas, alors tout le monde devrait être impatient de révéler le Créateur maintenant ?

Réponse : Non, personne n’a un tel désir. Nous désirons ce qui est censé exister près de nous et ce qui nous attire. Alors que cela ne semble pas exister pour nous et ne nous attire pas non plus.

Question : Pourquoi le Créateur Lui-même n’est-Il pas intéressé à ce que nous Le révélions ? Pourquoi n’éveille-t-Il pas ce désir en nous ?

Réponse : Il l’attise mais progressivement afin de préserver notre liberté de choix.

Question : Celui qui révèle le Créateur éprouve-t-il constamment un tel plaisir ?

Réponse : Bien sûr. C’est la forme la plus élevée de plaisir qui remplit complètement une personne. Puis un nouveau désir est révélé, un désir vide. La personne s’efforce alors de le combler également. Ainsi, on passe d’un petit plaisir à un plaisir de plus en plus grand en révélant le vide en soi.

Si vous prenez le plaisir de toutes les fourmis et que vous le comparez à un plaisir humain, alors une seconde de plaisir du niveau humain lorsque vous aimez quelqu’un, disons un enfant, est bien plus grande en qualité que celle de toutes les fourmis réunies. Il en va de même pour le Créateur.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 07/06/2022

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: