La vérité absolue et relative

261Question : Vous avez expliqué que nous ne voyons jamais les gens sous leur véritable forme, c’est-à-dire que notre égoïsme nous cache qui ils sont vraiment. À leur tour, les autres semblent également vous voir non pas sous la forme que vous êtes, mais sous une forme qu’ils projettent sur vous et qui convient à leur égoïsme.

Où est donc la vérité ?

Réponse : Il n’y a pas de vérité. Il n’y a pas de vérité réelle, elle est toujours relative. Et la vérité absolue ne sera qu’avec la réparation finale de tous les états de l’humanité lorsqu’elle atteindra la correction complète.

Pour l’instant, nous ne pouvons pas la définir. Mais nous savons que la vérité se manifeste uniquement dans la propriété du don sans réserve et de l’amour, c’est-à-dire dans la bonté absolue. Ce qu’est la bonté absolue, je ne le sais pas.

Je peux dire que d’une certaine manière, je la définis pour moi-même. Mais elle se situe au-dessus de moi, au-dessus de ma nature, lorsque je peux me placer dans la position la plus objective, c’est-à-dire lorsque je ne prends en compte aucun de mes propres désirs et motivations, mais que je m’élève au-dessus de moi-même, que j’accepte le désir d’un autre et que j’agis uniquement en son nom.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Qui croire ? » du 16/11/2013

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed