Category Archives: Amour

La foi au-dessus de la raison est l’atteinte

610.2Question : D’une part vous parlez de la foi au-dessus de la raison, d‘autre part, il n’y a pas de foi du tout dans la Kabbale mais seulement l’atteinte. Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : La foi au-dessus de la raison est l’atteinte. La foi est la qualité du don sans réserve, la qualité de Bina. Le don sans réserve au-dessus de l’égoïsme est appelé la foi au-dessus de la raison. Avec l’aide de cette condition, une personne découvre le Monde Supérieur par elle-même.

Vous ne pouvez rien faire contre le fait que le concept de foi a été déformé dans notre monde. Tout dans notre monde est déformé.

Seule une personne qui s’est élevée jusqu’à la qualité du don sans réserve peut être considérée comme un croyant.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 24/09/2017

La différence entre les larmes spirituelles et égoïstes

514.02Question : Pleurer est une façon d’exprimer ses sentiments. Quelle est la différence entre les larmes spirituelles et les larmes égoïstes ?

Réponse : Les larmes spirituelles proviennent du fait qu’une personne ne peut pas d’accepter l’attitude du Créateur à son égard de la bonne manière. Dans notre cas, une personne pleure parce qu’elle n’a pas la possibilité d’exprimer ses émotions de la bonne façon.

Nous pouvons dire que dans le monde spirituel, une personne pleure pour les autres du fait qu’elle ne peut pas aimer ni donner, et dans notre monde, du fait que personne ne l’aime, qu’elle n’est pas satisfaite.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 06/11/2022

Vers une ère de prospérité

263Nous devons donner l’exemple au monde entier de ce que nous atteignons si nous utilisons la connaissance de la Kabbale pour unir, non pas même les masses, mais plusieurs dizaines de milliers de personnes.

A quel point elles commenceront à se sentir mieux, plus claires et plus spirituelles. Quelles bonnes interactions se développeront entre elles. Comme la sécurité et la propreté des quartiers où elles vivent augmenteront, il y aura moins de maladies et moins de problèmes avec les enfants. Même l’argent qu’elles ont sera soudainement suffisant pour tout. Une personne, sans rien changer, ne connaîtra plus aucun problème.

La Lumière supérieure qui se manifeste entre nous commencera en quelque sorte à modérer et à pacifier. Et les gens seront d’accord avec cela et en seront heureux. Ils cesseront d’être malades, ils commenceront à sourire. C’est ainsi que le Baal HaSoulam décrit la société future dans son article « Dissimulation et Dévoilement de la face du Créateur ». Nous pouvons y parvenir.

Ne pouvons-nous pas rendre les gens heureux ? Je donnerais tout ce que je sais et comprends pour cela.

Aujourd’hui, pour la plupart des pays, ce serait une méthode de salut. Et demain, il en sera de même pour le monde entier.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Deux voies de développement de l’humanité » du 19/10/2013

Il n’y a pas de Lumière sans les amis

938.02Nous ne comprenons pas encore pleinement à quel point il est important d’ouvrir son cœur à l’amour pour les amis. Après tout, c’est par lui que nous arrivons à l’amour pour le Créateur, et cela n’est possible d’aucune autre manière. Cela nous répugne et semble très étrange et peu familier, mais il s’agit en fait de la manifestation du mauvais penchant créé par le Créateur afin de nous aider à nous rapprocher de Ses qualités.

Il s’avère que lorsque je force le passage dans le cœur d’un ami, je me fraye un chemin jusqu’au Créateur. Le cœur d’un ami est ce temple, l’endroit où je rencontre le Créateur. Jusqu’à présent, nous ne le ressentons pas, et il faut beaucoup de temps pour atteindre cette conscience. En fait, tout l’égoïsme contenu en moi proteste contre ma connexion avec un ami, car c’est le lieu de ma connexion avec le Créateur.

Le cœur d’un ami devient pour moi la maison du Créateur. Si je parviens à pénétrer dans le cœur d’un ami, cela signifie que j’entre dans le temple où se trouve le Créateur. C’est moi qui ai construit ce bâtiment sacré et qui me suis ainsi rapproché du Créateur.

Par conséquent, la chose la plus importante est de briser votre égoïsme et de vous frayer un chemin dans le cœur de vos amis. J’espère vraiment que nous ressentirons cela de plus en plus jusqu’à ce que ce sentiment intérieur s’installe au plus profond de notre cœur, et de cette façon, nous serons tous dignes de nous connecter en une seule personne dans un seul cœur.

Extrait d’une conversation lors d’un repas, le 28/10/2022

Quand les désirs d’une autre personne sont plus importants que les vôtres

630.2Question : Comment pouvez-vous intégrer une composante spirituelle dans les produits médiatiques d’une manière qui pourrait toucher une personne ?

Réponse : Cela dépend des intentions. Rien d’autre. La spiritualité signifie l’intention. La matérialité signifie le désir.

Le désir est permanent et n’a pour but que de se satisfaire. La matière minérale, végétale et animale, qui inclut l’homme en tant que stade le plus élevé du développement de la matière animale avec son égoïsme, sa conscience et ses possibilités, tout cela constitue un désir de se remplir.

Et si nous ajoutons à ce désir l’intention de l’utiliser non pas sous sa forme naturelle pour lui-même, mais sous une forme complètement différente dans l’intérêt d’autrui, alors c’est déjà de la spiritualité.

Mais c’est impossible à faire et même impossible à vouloir. Cela n’est possible que si nous accomplissons certaines actions qui attirent la Lumière supérieure, qui remplace l’intention égoïste en nous de tout saisir pour nous-mêmes par l’intention altruiste de nous comporter dans l’intérêt des autres, où le désir et les états d’une autre personne sont plus importants pour moi que les miens.

Cela ne peut être fait par aucune force ou méthode autre que la méthode de l’éducation intégrale ou la méthode de la Kabbale, qui est une seule et même chose. Il s’agit simplement de deux niveaux. Pour les personnes qui ne ressentent pas cette aspiration, la méthode s’appelle l’éducation intégrale, et pour les personnes qui ressentent un certain besoin pour cela, elle s’appelle la méthode de la Kabbale ou la méthode de correction.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Investissez une partie de vous-même » du 24/08/2013

Est-il possible de devenir une personne absolument juste ?

962.3Amener une personne au degré de juste absolu signifie lui montrer les choses les plus terribles, les plus injustes, les plus affreuses au monde, et néanmoins, parce qu’elle rattache tout cela au Créateur en tant que seule force, l’unique Créateur, elle les justifie.

C’est impossible. Tout simplement impossible ! Mais vous y devez arriver à cet état.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michaël Laitman » du 17/02/2022

La prière de huit milliards de personnes

260.01Commentaire : Il est très difficile d’imaginer qu’une personne se promène et pense du matin au soir : « Comment puis-je aimer tous les autres? Si je ne peux pas les aimer, il vaut mieux ne pas vivre. Je ne veux pas vivre comme ça ! »

Ma Réponse : Si nous commençons à y réfléchir et à comprendre que le sens de notre vie est de nous corriger de l’égoïsme vers l’altruisme, alors en général c’est ce que nous faisons.

Commentaire : Imaginez que huit milliards de personnes s’assoient et réfléchissent : « Comment pouvons-nous nous aimer les uns les autres ? » Ce serait une utopie.

Ma Réponse : S’ils s’imaginaient ainsi pendant une seconde, ce serait une prière de huit milliards de personnes ! Elle serait tout de suite exaucée.

Question : Croyez-vous qu’un jour cela se produira ?

Réponse : Oui. Progressivement, toutes sortes d’émotions négatives, de rejets et de déceptions s’accumulent dans l’humanité. A la fin, tout le monde en viendra à cela.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 25/09/2022

Souccot : la fin du chemin spirituel

506.2Souccot est considéré comme la joie, considéré comme « Guevourot réjouissantes » qui est la repentance par amour, où les malveillances deviennent comme des mérites (Le Baal HaSoulamShamati n°97 « le déchet de la grange et de la cave viticole»)

Souccot symbolise la fin du chemin spirituel lorsque tous les dépassements, les résistances, tous les problèmes que nous avons rencontrés sur le chemin nous conduisent maintenant au repentir par amour. Tous les malveillances se transforment en mérites. Tous les désirs égoïstes avec toutes leurs transgressions seront corrigés et se transformeront en commandements et en mérites.

C’est ce que symbolise cette fête. Il semble que nous ayons vraiment pris et élevé le « déchet de la grange et de la cave viticole » au-dessus de nos têtes.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Souccot », le 08/10/2022

Tout a commencé avec Adam

547.05La Kabbale a été révélée aux gens à l’époque d’Adam, le premier homme (Adam HaRishon). Adam a atteint le système spirituel et l’a même décrit dans un livre peu épais (Raziel HaMalakh, L’Ange Raziel). L’essentiel est qu’il ait expliqué un principe très simple à ses étudiants : l’humanité est divisée en individus séparés, et s’ils s’unissent contre leur égoïsme, ce qui n’est pas facile, alors ils commencent à ressentir la force intérieure de la nature appelée le « Créateur ».

Lorsqu’ils ressentent cette force, ils s’élèvent dans leurs sensations au-dessus de notre monde et se ressentent pratiquement au-delà de l’égoïsme, c’est-à-dire que leurs sensations deviennent éternelles et parfaites. Cela s’appelle adhérer au Créateur et ils commencent à Le ressentir.

Chaque personne peut atteindre un tel état car nous venons tous d’une racine commune appelée « Adam », du mot « Domé » qui signifie « semblable au Créateur ». C’est-à-dire que nous devons atteindre cet état, et nous le pouvons si nous nous unissons à nouveau en un seul désir particulier.

Extrait de la conversation du Rav Michaël Laitman avec le groupe géorgien, le 15/09/2022

Comment l’image du monde nous apparaît

546.02Question : Autrefois, nous étions tous connectés. Cette qualité d’unité a commencé à disparaître progressivement. Avons-nous finalement cessé de ressentir ces connexions ?

Réponse : En fait, la perte de la sensation de connexion ne se produit que par rapport à nous, les êtres créés, et aux états dans lesquels nous existons.

Nous voyons même de notre monde comment nous ressentons ce dernier selon les circonstances et les qualités dans lesquelles nous nous trouvons. Parfois, il nous semble étonnamment gentil, lumineux, plein et beau, et parfois c’est absolument le contraire.

Un tel changement de qualités en nous pratiquement nous montre le monde en accord avec nos qualités. Par conséquent, si nous voulons vraiment faire l’expérience du monde, nous devons être constitués de toutes les qualités opposées. Tel est notre développement spirituel. C’est à cela que nous devons arriver.

La connexion des opposés est la loi de la dialectique, et les deux qualités doivent être connectées à l’intérieur de nous. L’une est sous la forme d’un grand désir égoïste, la seconde est sous la forme d’une restriction de ce désir et de la qualité du don sans réserve et de l’amour, qui est opposée au désir égoïste.

Extrait de KabTV, « Le Talmud des Dix Sefirot (TAS) » du 04/09/2022