Category Archives: Amour

L’amour pour le Créateur est l’amour pour la qualité du don sans réserve

Question : Y a-t-il des signes que le Créateur se rapproche ?

Réponse : Répondez vous-même : « Combien pouvez-vous cultiver cette force, cette qualité, entre vous ? » Vous créez le Créateur, comme il est écrit : « Comme si vous M’aviez créé. »

Question : Mais vous dites que ce n’est pas en votre pouvoir d’exécuter ce commandement ?

Réponse : Lorsque nous, les égoïstes, essayons de nous connecter les uns aux autres, nous commençons à demander à ce que nos tentatives se réalisent : c’est à ce moment que nous nous tournons vers le Créateur. Cependant, ce n’est pas encore le Créateur, mais plutôt une force externe qui a donné naissance à l’égoïsme et, par conséquent, en essayant de lui ressembler, nous pouvons le retirer du côté de l’égoïsme.

Question : Qu’est-ce que « l’amour pour le Créateur » ? Qu’aimons-nous exactement : la qualité du don sans réserve ou quelque chose d’abstrait ?

Réponse : Il s’agit de la qualité du don sans réserve, tout comme dans notre monde nous pouvons aimer, respecter et louer toute qualité qui existe dans la nature, dans la société et chez les gens. Nous atteignons l’amour pour le Créateur en tant que manifestation de l’amour pour notre prochain.

Question : Où est la frontière entre l’amour pour notre prochain et l’amour pour le Créateur au plus haut degré ?

Réponse : Lorsqu’un prochain particulier est flou et disparaît, alors le Créateur émerge à sa place. En fait, c’est la même chose.

Question : Est-ce que l’amour pour le Créateur et le monde spirituel sont la même chose ?

Réponse : Le monde spirituel est le champ du don sans réserve et de l’amour. Notre monde est le domaine de la réception et de la haine. Le monde est un champ de forces : soit négative (notre monde) soit positive (le monde supérieur).

L’atteinte de l’amour pour le Créateur implique une atteinte spirituelle.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 15/03/2018

La perfection

Question de Facebook : Qu’est-ce que la perfection ?

Réponse : La perfection est l’harmonie absolue entre les êtres créés et le Créateur lorsqu’ils se complètent mutuellement de manière à ne laisser aucune imperfection entre eux.

La perfection est le Créateur. Cependant, ce n’est pas Lui par Lui-même ; c’est plutôt comment nous Le définissons dans nos sensations.

Question : Qu’est-ce qu’une personne parfaite ?

Réponse : Une personne parfaite est une personne complètement similaire au Créateur. Le Créateur est la perfection absolue de la nature.

L’état général de l’univers entier qui est en connexion absolue dans toutes ses manifestations, c’est la perfection. La source de cette perfection que nous atteignons s’appelle le Créateur.

Question : Est-ce que cela signifie qu’il n’y a pas de perfection dans notre monde ?

Réponse : Bien sûr que non ! Dans notre monde, tout est opposé à la perfection parce que l’un agit au détriment de l’autre. Notre monde est le plus bas, le pire des mondes. Seule l’ascension au dessus de lui est possible. Il n’y a rien de pire que ce monde.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 17/04/2018

La dizaine : Une unité très spéciale

Question : Comment les kabbalistes décrivent-ils le concept de connexion et d’unité ?

Réponse : La connexion et l’unité sont l’inclusion mutuelle des pensées et des sensations. Quoi que l’on ressente, l’autre le ressent aussi, quoi que l’on pense, l’autre le pense également. On peut soutenir que les pensées et les sensations peuvent s’exclure mutuellement, mais le fait est que lorsque nous voulons nous unir, en s’excluant mutuellement, nous devenons complémentaires. Cela produit un effet incroyable !

De plus, il ne s’agit pas simplement d’un achèvement mutuel. Lorsque nous additionnons les « briques », nous obtenons un retour exponentiel. Nous avons un espace à n dimensions, mais il a ses limites.

Étant donné que chacun de nous se compose de 620 parties, ces 620 parties en moi et les 620 parties à l’intérieur de vous produisent de multiples ajouts mutuels. Elles se transforment en une autre sphère, un champ composite de perception, comme une ruche d’abeilles. Bien qu’il ne soit pas encore intégral, il se dirige déjà vers cela.

Lorsque nous rassemblons toutes nos pensées et sensations individuelles dans la dizaine, elles se combinent de telle sorte qu’elles forment une sphère. Toutes nos aspirations individuelles et uniques, nos passages étroits et tunnels, ne disparaissent pas ; ils se transforment en un système intégral en raison de l’inclusion de dix individus les uns dans les autres.

Dans la dizaine, nous sommes comme le monde supérieur, qui crée une configuration totalement différente hors de nous, semblable à lui-même, et par conséquent, cela devient une sphère intégrale complète. S’il n’y avait pas de similarité avec le monde supérieur et si cela ne nous façonnait pas de nombreuses parties en un système intégral commun, nous n’aurions pas pu y arriver par nous-mêmes. Par conséquent, une dizaine est une forme spéciale d’unité.

Question : Comment ceux qui se haïssent et qui commencent par s’exclure mutuellement peuvent-ils se compléter l’un l’autre ? Ce miracle de la Kabbale ne peut être compris à ce niveau de la conscience humaine.

Réponse : C’est vraiment un miracle. Mais un type particulier de miracle et une grande joie lorsque les gens s’unissent les uns aux autres. Cela s’accompagne par le fait d’expérimenter une forte poussée, une libération d’énergie, un flux d’informations et de sensations.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/04/2018

Mondial 2018

Laitman_124Remarque : Le football est la religion de l’humanité. Les garçons courent et poursuivent le ballon en Iran, en Israël, en France, en Turquie et en Allemagne. Il y a une sorte d’unité autour du football.

Mon commentaire : Les gens en ont besoin. Mieux vaut le football que la guerre.

Je suis pour que les gens jouent au foot au lieu de se lancer dans des guerres et des querelles. Mais nous devrons y ajouter une autre relation, pour rendre ce jeu non-égoïste afin que les gens commencent à communiquer parce qu’il y a encore trop d’esprit de compétition dans le football.

Il me semble que si les joueurs eux-mêmes, après une défaite ou une victoire mutuelle, organisaient tous ensemble un bon dîner de fête, en se serrant dans les bras, cela serait un bon exemple pour le monde de la manière dont cela devrait se développer.

Comme on dit, l’amitié a gagné. J’espère que nous arriverons un jour à cela et que les gens verront qu’il y a une base pour le bien dans ces jeux.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 26/06/2018

L’amour propre

Question : Qu’est-ce que l’amour de soi ?

Réponse : L’amour-propre le plus élevé est le désir d’envoyer le Créateur « faire mes courses ».

Question : Alors tous les gens qui demandent quelque chose au Créateur sont les plus grands égoïstes ?

Réponse : Bien sûr. Cela exprime leur haine du Créateur parce qu’ils veulent qu’Il les serve.

Ils pensent à eux-mêmes, ne comprenant pas pourquoi Il leur a donné cet état. Par leurs demandes, ils exigent que le Créateur change par rapport à eux. Et Il dit : « Non, ça ne marchera pas, Je suis l’absolu et Je ne change pas. Vous allez changer et vous allez commencer à voir combien J’apparais comme meilleur, jusqu’à ce que vous Me voyiez comme absolument gentil et aimant. Cela ne dépend que de vous ! »

Question : Que se passe-t-il lorsque je commence à changer par rapport au Créateur ? Pourquoi fait-Il cela ? Pourquoi devrais-je changer et pas Lui ?

Réponse : Lorsque l’on change en partant de l’opposé du Créateur jusqu’à Lui ressembler, on couvre l’univers entier du moins au plus, absolument tout ce qui est créé par le Créateur, y compris toutes Ses propriétés directes et inversées. Et puis on devient comme Lui !

C’est Son désir que nous devenions comme Lui en hauteur, en grandeur, en possibilités, dans l’éternité et la perfection.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/04/2018

Le but du jeu appelé « la vie »

Question : Si notre vie entière est un jeu alors il devrait y avoir des règles du jeu. S’il vous plaît, énumérez ces règles.

Réponse : Le but du jeu nommé « la vie » est de se connecter les uns aux autres et de collecter le maximum de points. C’est le « mouvement » le plus important, bien qu’il y ait beaucoup plus d’actions spécifiques.

Question : Quelle est la particularité de la connexion ?

Réponse : Dans la connexion, on passe au niveau suivant de perception du monde. Chaque fois que cela arrive, l’esprit d’une personne est démultipliée.

Question : Comment peut-on révéler tous les états infinis du Créateur dans ce monde sans perdre la tête ?

Réponse : Ne vous inquiétez pas, vous ne pourrez rien atteindre à moins que vous étendiez d’abord vos organes sensoriels et mentaux. Par conséquent, vos sens seront toujours prêts pour quelque chose que vous ressentez. Ils ne recevront jamais plus que ce dont ils sont capables et prêts. De cette façon, il n’y a aucune chance de perdre la tête.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/03/2018

Sous le contrôle de la force supérieure

Question : Les animaux ressentent-ils le Créateur ?

Réponse : Non. La force supérieure fonctionne de manière purement automatique, comme pour les gens.

Dans notre monde, nous pensons qu’une personne est nuisible, qu’une autre est bonne, une autre est intelligente et une autre stupide, sans savoir dans quelle mesure cela est déterminé uniquement par le Créateur et par personne d’autre. Personne n’a de libre arbitre. Chacun fait ce que la force supérieure lui dicte. Mais cela nous est caché.

De plus, chez les personnes qui se rapprochent du ressenti du Créateur, cela se révèle progressivement. Elles commencent à ressentir leur relation avec le Créateur : qu’elles soient directement liées à Lui, qu’elles accomplissent Sa volonté, etc.

Question : Est-ce que les personnes qui se rapprochent du Créateur ont pitié des autres qui agissent comme des robots programmés ?

Réponse : Lorsque vous regardez votre enfant, vous voyez à quel point il est contrôlé. Et alors ? Vous sentez-vous désolé pour lui ?

En outre, vous ne devriez pas parler de cette question avec une personne ordinaire, seulement dans le cas où elle aurait l’occasion de se corriger. Si elle n’est pas dans l’environnement approprié et qu’elle n’en a pas besoin, alors cela ne doit en aucun cas être fait. Comme il est écrit : « Ne placez pas d’obstacles devant un aveugle. »

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 18/02/2018

Le compte à rebours a commencé

Chaque jour où le Temple n’est pas reconstruit, c’est comme s’il était à nouveau détruit. Après tout, depuis l’époque du Ari, nous devons corriger la brisure. Par conséquent, c’est à partir de cette date que nous pouvons commencer à compter les années de notre retard en ce qui concerne les corrections déjà effectuées et celles restantes.

En outre, chaque jour où aucune correction n’est faite est ajouté à la brisure. De plus en plus de désirs égoïstes se révèlent, qui auraient déjà dû être corrigés, et nous aurions dû être connectés au-dessus d’eux. Cependant, nous ne le faisons pas encore et par conséquent, nous renforçons le fardeau du cœur. (1)

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « La Période de ‘Entre les Difficultés’ » du 03/07/2018

(1) : à 1 minute et 40 secondes

Quand la vie spirituelle commence-t-elle ?

Question : À partir de quel moment la vie spirituelle d’une personne débute-t-elle ?

Réponse : A partir du moment où elle commence à essayer de voir en toute chose « qu’il n’y a rien hormis Lui », que seul le Créateur détermine ses qualités, ses sensations, ses pensées et tout ce qu’elle éprouve en elles. Après tout, ce n’est pas elle mais le Créateur qui crée tout.

Question : Est-ce à cause de cela qu’elle commence à aimer tout ce qui l’entoure ?

Réponse : De cette manière, elle commence au moins à se rapprocher de l’amour.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/02/2018

Comment imaginer une vie spirituelle ?

Question : Dans le monde matériel, nous avons toujours toutes sortes de besoins et nous essayons de les satisfaire. Dans le monde spirituel, au contraire, il y a une abondance de plaisirs et je n’ai qu’à développer un désir pour eux à l’intérieur de moi. Est-ce ainsi ?

Réponse : Vous imaginez le monde spirituel comme un magasin qui dispose de tout, mais vous n’avez aucun appétit, aucune envie. Comme si vous étiez malade et n’aviez aucun désir pour quoi que ce soit et qu’il y avait beaucoup de plaisirs.

Question : Alors, comment peut-on imaginer l’abondance de la vie spirituelle ?

Réponse : Il n’y a pas une telle abondance avant qu’elle ne soit atteinte. Il y a une possibilité illimitée de remplir les autres. Ceci n’est en aucun cas interdit. Cependant, vous devez acquérir des outils spéciaux pour cela, des désirs.

Lorsque vous commencez à remplir les autres, vous recevez également du Créateur afin de donner du contentement aux autres, sinon vous n’aurez rien à leur donner. Par conséquent, vous devenez un lien intermédiaire entre le Créateur et les autres, et le plaisir passe à travers vous.

Question : Pourquoi est-ce que je remplis les désirs des autres toute ma vie et sympathise avec eux, mais ne ressens aucun Créateur ?

Réponse : C’est parce que vous faites cela pour vous-même. Dans ce cas, vous restez un égoïste, c’est le problème.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/02/2018