Category Archives: Amour

À qui devrais-je m’adresser ?

538Question : À qui devrais-je m’adresser si j’ai une demande ?

Réponse : Au Créateur. Le Créateur est la Lumière supérieure, l’attribut de la bonté absolue, de l’amour et du don sans réserve. Il n’y a rien d’autre que cette force dans le monde. Il n’y a que Lui et moi. Tout le reste qui semble exister existe entre le Créateur et moi.

Dès que je commence à me corriger, la distance entre nous change en conséquence, c’est-à-dire que les attributs entre le Créateur et moi changent. Nous commençons à nous rapprocher pour ainsi dire du point de fusion complète avec Lui.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 04/11/2018

Avoir le temps de se corriger

552.02Question : Investiriez-vous de l’argent dans le développement d’un vaccin contre la mort ?

Réponse : Non. Au contraire, je crois que la mort est une bénédiction. A quoi bon cette vie ? Ici, une personne passe par une certaine étape de son développement et corrige son âme dans un certain cadre. Et c’est tout, c’est suffisant.

Je crois que tout ce que la nature, le Créateur, nous fait est le bien absolu, la vérité absolue, et il n’est pas nécessaire de changer quoi que ce soit.

Question : Combien de temps pensez-vous qu’une personne devrait vivre ?

Réponse : Juste assez pour se corriger. Pas une minute de plus. Il est cependant souhaitable de le faire.

Question : Que souhaiteriez-vous pour les personnes dans leur vie ?

Réponse : « Si c’est la mort, qu’elle soit instantanée, si c’est une blessure, qu’elle soit petite » ? Que pouvez-vous souhaiter pour une personne ? Penser à quel point elle est heureuse parce que maintenant elle a l’opportunité d’apprendre qu’il y a une sagesse qui parle de son but, de la vie et de la mort de telle manière qu’elle puisse s’élever au-dessus de cela, y parvenir, en tirer les conclusions les plus correctes et arriver à un résultat parfait.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 14/05/2020

Sur quoi repose l’amour ?

963.6Question : Vous dites souvent dans vos entretiens qu’il est faux de considérer l’attraction mutuelle comme de l’amour, que l’amour devrait être construit par des concessions mutuelles. Pourquoi l’attirance devrait-elle m’empêcher de développer des sentiments pour mon partenaire ?

Réponse : L’attraction ne peut pas vous en empêcher. Cependant, l’amour n’est pas basé sur l’attirance sexuelle. C’est nécessaire en tant que partie intégrante, mais ce n’est absolument pas suffisant. C’est comme en mathématiques : la condition est nécessaire mais non suffisante.

L’amour survient lorsqu’il y a un certain type de contact spirituel entre partenaires, lorsqu’ils se complètent, lorsqu’il y a un rapprochement progressif, une satisfaction spirituelle commune entre eux. Par conséquent, les relations sexuelles ici ne jouent pas un rôle primordial.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 21/05/2020

Comment pouvons-nous faire appel à la loi de la nature ?

43Question : Si le Créateur est la loi immuable de la nature, que signifie lui demander quelque chose ? Comment demander quelque chose à une loi ?

Réponse : Très simplement. Vous faites référence à un système absolu qui est dans un état d’équilibre complet, dans lequel tout le monde est mutuellement et pleinement connecté dans son état ultime corrigé.

Cela signifie que tout ce qui nous arrivera à la correction finale se trouve déjà là. Vous vous tournez vers cet état et lui demandez de vous aider à l’atteindre progressivement.

Cependant, le système ne peut pas vous emmener immédiatement et vous placer dans votre état final.

Vous devez apprendre cela à la suite de vos demandes, des réponses et des relations mutuelles que vous construisez avec le bon système avec lequel vous travaillez sur la base d’essais et d’erreurs.

Finalement, vous incluez tout le système supérieur à l’intérieur de vous, vous en faites partie, vous le comprenez et vous vous y connectez. C’est ainsi que vous devenez comme le Créateur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 04/11/2018

Comment pouvons-nous élever le point dans le cœur ?

232.07Question : Comment pouvons-nous élever le point dans le cœur s’il est à l’intérieur de l’ego et géré par lui ?

Réponse : Ce point, qui est le fondement de notre vie spirituelle, est maintenant prisonnier de l’ego. Vous devez sortir de votre ego en élevant votre point dans le cœur au-dessus de lui.

Cependant, vous ne perdez pas votre égoïsme lorsque vous faites cela. Il subsiste et vous ne pourrez en aucun cas le supprimer. Mais vous pouvez vous élever au-dessus de lui afin de le contrôler.

Question : Y a-t-il un mouvement du point lui-même à l’intérieur de l’ego ?

Réponse : Oui. Le point dans le cœur est le fondement de notre récipient spirituel, de notre âme. Mais en même temps, il est comme une goutte de sperme à partir de laquelle l’embryon se développe. Par conséquent, nous devons commencer à le développer, et il s’élèvera progressivement au-dessus de notre ego.

Le départ de ce point à partir de l’ego est appelé allégoriquement l’exode d’Égypte, la fin du règne de Pharaon, de notre égoïsme. C’est la seule façon pour nous d’être libres. Si nous continuons à développer le point dans le cœur, il grandira et nous commencerons à ressentir le monde spirituel en lui.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 07/10/2018

Ressentez le monde à travers les autres

444Question : De votre point de vue, existe-t-il une opinion objective ? Ou est-elle toujours subjective ?

Réponse : Oui, les opinions sont toujours subjectives. Mais si nous changeons nous-mêmes, alors nous changerons notre opinion et le monde dans lequel nous sommes.

Question : Connaissez-vous des techniques qui vous permettent de lire dans les pensées d’une personne ? Pensez-vous que cela soit possible ?

Réponse : C’est possible uniquement si je peux vraiment travailler sur moi-même de telle sorte que, pour ainsi dire, je devienne une personne différente, c’est-à-dire lorsque je me contacte avec quelqu’un, je m’inclus en lui, c’est comme si je le copiais sur moi-même, et ainsi je peux déterminer ses pensées et ses désirs.

Mais ce n’est pas une tâche facile. Pour ce faire, je dois constamment m’annuler devant lui et essayer de vraiment être à sa place. Dans ce cas, je ne lis plus ses pensées, mais les miennes. En me mettant à la place de l’autre, en l’acceptant comme quelque chose de meilleur que moi, je commence à ressentir le monde comme à travers lui.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 07/05/2020

Le principe de la vie : l’amour

523Question : Pouvons-nous dire que l’amour est un sentiment qui est une conséquence des bonnes relations entre les gens ?

Réponse : Je le décrirais différemment. Aimer signifie ressentir les autres et essayer de tout faire pour satisfaire leurs désirs.

Question : Pensez-vous que c’est la loi fondamentale de la société humaine et que nous devons la découvrir de la même manière que nous avons révélé toutes les lois physiques ?

Réponse : Nous devons non seulement la révéler, mais aussi la mettre constamment en pratique. Cette loi devrait devenir notre principe dans la vie.

Question : Et ainsi toutes les croyances et les pays existeront également, mais prendront des formes différentes ?

Réponse : Naturellement. Elles découleront toutes de cette loi : le rapprochement constant de toutes les parties de la création les unes avec les autres, l’élévation constante au-dessus de l’égoïsme et le passage vers un état absolu et parfait.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 07/05/2020

Trouvez un juste milieu

laitman_600.04Commentaire : Mon mode de vie habituel me tire vers le bas. Et tous ceux avec qui je suis en contact ne croient pas en la possibilité d’un changement. De là, je baisse les bras et le désir d’avancer disparaît.

Ma Réponse : Et alors ? Vous ne voulez pas avancer, vous ne bougez pas. Malgré tout, la vie vous y forcera.

Vous avez juste besoin de trouver un juste milieu pour vous-même. Ne vous précipitez pas pour sauter la tête la première dans quelque chose, mais marchez avec prudence, clairvoyance, et avec l’aide de la Kabbale, analysez tout ce que vous rencontrez dans la vie. Cela vous apprendra très rapidement la bonne approche du monde.

Question : Mais y a-t-il un chemin de vie qui mène au succès, ou est-ce un concept vague ?

Réponse : Bien sûr, il y en a un. Mais il vous est déjà destiné, et vous le découvrez soit de la bonne, soit de la mauvaise façon. Ce sont des chemins si différents qu’il vous semble que ce sont des vies différentes.

Commentaire : Il s’avère que dans cette vie, nous pouvons soit marcher sur notre chemin de spiritualité et comprendre quelque chose, soit finir nos jours dans l’ignorance.

Ma Réponse : Vous devrez alors vous réincarner.

Extrait de KabTV, « Ensemble à propos de Choses importantes » du 14/07/2020

D’où vient le nombre 600 000 âmes ?

Laitman_161Question : 600 000 âmes, est-ce un nombre aléatoire ?

Réponse : Non. La sagesse de la Kabbale est la science la plus précise.

Le nombre 600 000 découle de la structure du système spirituel. Malkhout, l’être créé, se connectant à Zeir Anpin, le Créateur, atteint Ses six Sefirot, et est multiplié par la hauteur de la divergence entre eux. Le résultat est 600 000.

Mais le fait est qu’il y a une division supplémentaire pour atteindre la quantité requise car tout dépend de la résolution de nos émotions, de notre conscience, de notre connexion et de l’intégration mutuelle.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 16/09/2018

Le troisième Temple est éternel

laitman_936Le Troisième Temple sera corrigé grâce à nos efforts. Évidemment, nous n’avons pas besoin de le construire à partir de bois et de pierre car il est impossible de le construire de cette manière sur le degré de la Lumière de Yékhida, qui est la perfection complète.

Le Troisième Temple comprend en lui-même toutes les corrections. Le Premier et le Second Temple ont dû être construits et détruits selon le programme supérieur, selon l’ordre des degrés qui correspond à la brisure des « rois » dans le monde des Nékoudim (la brisure au degré de Daat-Hessed-Guevoura-Tifferet correspond au Premier Temple, et au degré de Tifferet-Netsakh-Hod-Yessod-Malkhout au Second Temple).

Sur leurs ruines s’élèvera le Troisième Temple qui ne pourra plus être détruit car il est positionné au plus haut degré, au niveau de la Lumière de Yékhida. Ce Temple n’existe que sous forme spirituelle et il existe éternellement.

Aujourd’hui, nous vivons dans la période du début de la construction du Troisième Temple et nous commençons à en jeter ses bases. Par conséquent, notre rôle est très important et élevé, et il vaut la peine de l’étudier et de le comprendre afin de construire un Temple qui unira toutes les âmes et tous les hommes.

Toute l’humanité doit s’unir de tout son cœur et de toute son âme afin de construire ce récipient spirituel (Kli) dans son cœur, qui est appelé « l’âme » commune ou le Troisième Temple, qui ne sera jamais détruit.

Le Troisième Temple se construit grâce à nos efforts, à notre prière, et de ce fait, il est éternel ; il est construit à partir de nos désirs. Par conséquent, les Premier et Deuxième Temples ont été détruits, et le Troisième Temple subsistera pour toujours parce qu’il est construit à partir du fond des désirs et des intentions du don sans réserve, c’est-à-dire des gens eux-mêmes.

Les Premier et Second Temples ont été détruits selon le programme de l’enchaînement des mondes de haut en bas, c’est-à-dire selon la brisure du monde des Nekoudim. Par cela, la brisure de tout le Partsouf ZON a été achevé. Cependant, nous le reconstruisons à partir de zéro et jusqu’à la fin dans le monde d’Atsilout.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Tisha BeAv (le 9 de Av) » du 29/07/2020