Category Archives: Amour

Équilibre et harmonie

laitman_961.2Question : La nature peut-elle être rusée, sage et en colère, ou attribuons-nous ces attributs au Créateur, qui ne change pas ?

Réponse : C’est vrai ! C’est uniquement en nous. Le reste de la nature est un système parfaitement équilibré. C’est là que nous existons.

Mais nos actions déséquilibrent ce système. Par conséquent, cela nous affecte avec des feedbacks ; il veut parvenir à un équilibre approprié. Nous devons apprendre à ne pas sortir de l’équilibre, mais seulement augmenter constamment son niveau dans la nature. Et ainsi nous nous élèverons de plus en plus vers de meilleurs états.

Question : Que sont l’équilibre et l’harmonie que vous mentionnez si souvent ?

Réponse : Lorsque vous existez dans votre égoïsme entre les forces positives et négatives de la nature, vous les stabilisez à travers vous-même, puis vous atteignez l’équilibre et l’harmonie. En incorporant à la fois les forces positives et négatives de la nature, vous la ressentez pleinement et c’est comme si vous deveniez son maître.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 10/05/2020

Qu’est-ce que l’altruisme ?

laitman_961Question : Qu’est-ce que la « direction altruiste » ?

Réponse : L’altruisme est le côté opposé de l’égoïsme. L’égoïsme, c’est lorsque tout est dirigé vers moi, mon bien-aimé, et l’altruisme, c’est lorsque tout venant de moi est pour ma bien-aimée, en dehors de moi, pour toute l’humanité. L’égoïsme est vers intérieur ; l’altruisme est vers l’extérieur.

Question : Comment puis-je apprendre cela ?

Réponse : Il est impossible de l’apprendre. Cela nécessite un environnement spécial, un environnement kabbalistique. Pour ce faire, vous devez étudier la Kabbale pratique, qui provoque certaines forces dans la nature qui vous transforment d’égoïste en altruiste. Elles vous inversent en un contraire. Vous devenez un être avec des pensées, des désirs, des actions, des intentions et des objectifs inversés. Le tout dans la direction opposée.

Question : Si tout dépend de la force qui nous change, alors qu’est-ce qui dépend de moi ?

Réponse : Le désir. Rien de plus. Je veux être différent. Je suis convaincu que les forces égoïstes sont négatives, nuisibles ; elles me conduisent, moi et tous les autres, vers la mort, l’extinction. Et seules les forces altruistes peuvent nous raviver, nous sauver, nous donner une nouvelle vie.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 17/12/2019

Tout doit être équilibré

laitman_558Question : Nous avons été créés pour recevoir et donner sans réserve. Tout doit-il être fait avec modération ? Pas juste le don sans égoïsme ?

Réponse : Bien sûr que non. Premièrement, l’égoïsme ne disparaît pas. Nous l’utilisons tout le temps. Deuxièmement, la réception et le don sans réserve doivent être équilibrés. Ce n’est qu’alors qu’il y aura un équilibre dynamique dans le système.

Il est nécessaire de donner sans réserve et de recevoir. L’un contre l’autre : une partie reçoit, l’autre donne comme dans chaque personne, dans la société et dans l’ensemble du système en général. C’est ce que nous devons apprendre.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 10/05/2020

Comment réagissez-vous face aux critiques de la Kabbale ?

laitman_294.2Question : Faut-il être agressif à l’égard des critiques concernant l’étude de la Kabbale ?

Réponse : Pourquoi être agressif ? Je ne fais pas cela. J’entends souvent diverses accusations, insultes et offenses contre les kabbalistes et la Kabbale de la part des gens. Eh bien, que pouvez-vous faire si une personne ne comprend pas de quoi vous parlez ?

Il est nécessaire d’expliquer. Cette attitude est donnée aux gens par la nature, de sorte que néanmoins vous leur expliquiez graduellement et patiemment l’essence des choses, et par là vous corrigez le monde. Vous avez affaire à l’égoïsme que le Créateur a créé. Alors, comprenez avec qui vous travaillez.

Je suis patient. Vous ne pouvez aller nulle part. Alors progressivement le monde se transformera. C’est pourquoi il nous a été donné.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 19/04/2020

Nous serons différents !

laitman_565.01Question : Qu’est-ce que la nature ?

Réponse : Notre nature est le désir égoïste de recevoir, de prendre du plaisir, d’être à l’intérieur de nous-mêmes et pour nous-mêmes.

Et la nature opposée que nous ne ressentons pas est l’altruisme : prendre soin des autres, aimer les autres. Nous ne la ressentons pas, mais nous pouvons quelque peu l’imaginer à partir de l’exemple de la façon dont une mère traite son enfant, bien qu’il s’agisse également de manifestations égoïstes. Dans notre monde, il ne peut y avoir de véritable relation altruiste entre une créature et une autre.

Mais en étudiant la Kabbale, nous verrons que cela est encore possible. Il y a la Lumière supérieure, une substance spéciale qui peut nous toucher et nous changer. Et nous deviendrons différents.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 19/04/2020

Que signifie s’aimer soi-même ?

Laitman_632.3Question : Qu’est-ce que cela signifie : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » ? Que signifie s’aimer soi-même ?

Réponse : Dans la même mesure où vous pouvez imaginer égoïstement comment vous aimer, vous devez de même aimer autrui.

Naturellement, ce sera différent à différents niveaux. Plus vous vous élevez avec l’aide de votre égoïsme croissant, plus vous vous aimerez. Et cela servira d’exemple de la façon dont vous devriez aimer l’autre encore plus.

Question : Si une personne grandit sur le plan spirituel, devient-elle meilleure dans la vie quotidienne et change-t-elle sur le plan physique ?

Réponse : Non. Une personne qui grandit spirituellement est absolument invisible dans notre monde dans sa croissance, dans ses changements. Après tout, cela ne se produit pas dans les propriétés que les gens peuvent détecter, déterminer et mesurer.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 26/04/2020

Changez votre attitude envers le monde

Laitman_632.3Commentaire : Les gens ont tendance à utiliser de bons sentiments et un amour altruiste.

Ma Réponse : En effet, les gens ont cette qualité. Il est clair qu’ils veulent se servir de tout le monde dans leur propre intérêt. Mais cela ne signifie pas que nous devrions faire de même.

Si je veux m’élever au-dessus de la vie animale et ne pas exister seulement durant le nombre d’années que j’ai reçu dans ce corps animal, si je veux atteindre le niveau de perception de l’éternité, de la perfection, de toute la nature maintenant, avant que mon corps ne cesse d’exister, alors je dois changer mon attitude envers le monde.

Même pour des raisons purement égoïstes, je devrais le faire.

Question : Combien d’années faut-il pour qu’une personne change son égoïsme en altruisme ?

Réponse : Cela dépend de la personne et de l’époque dans laquelle elle vit. À notre époque, cela peut être assez rapide, de 5 à 15 ans, mais ce sont des années ! Ce sont encore des années.

Qu’est-ce que vous voulez ? Pourquoi nous sont-elles données ? Imaginez que votre vie touche à sa fin. Pour quoi viviez-vous ? Pour ressentir tout le bien et le mal ? Et puis quoi ? Avec personne et pour personne.

Vous devez donc utiliser les années pour atteindre exactement le but que vous vous êtes fixé.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 19/04/2020

Tout est atteint par contraste

631.3Le développement de la vérité à partir de l’opposé est la pierre angulaire de la sagesse de la Kabbale. Si nous voulons comprendre quelque chose, nous devons comprendre le phénomène et son état opposé. Sinon, nous ne ressentirons rien.

S’il n’y avait que des ténèbres ou seulement la Lumière, nous ne pourrions pas les discerner. Lorsqu’il y a une corrélation entre elles, alors nous ressentons l’obscurité et la Lumière, et c’est la même chose dans tous les autres aspects. Donc, la chose la plus importante que nous ayons est la capacité de ressentir fortement des phénomènes contrastés et, par conséquent, de créer des sensations et de déterminer et d’affiner les définitions. Un expert est quelqu’un qui a de nombreux attributs, émotions et beaucoup d’informations contrastés, et qui peut intégrer et placer des choses différentes les unes par rapport aux autres, et ainsi apprendre.

Question : Cela signifie-t-il que je n’ai pas besoin d’avoir peur de l’obscurité ?

Réponse : Bien sûr que non. Nous ne pouvons pas déterminer et définir la Lumière sans l’obscurité. C’est la raison pour laquelle nous avons été créés dans l’obscurité, dans notre ego, car ce n’est que grâce à l’ego qui croît continuellement que nous pouvons révéler la résistance et le contraste avec le Créateur, puis Lui ressembler.

Commentaire : Tout est le contraire selon la sagesse de la Kabbale. Selon ce que vous dites, une personne doit devenir un grand égoïste, alors que la plupart des gens considèrent généralement cela comme une mauvaise chose.

Ma Réponse : Il est écrit : « Celui qui est plus grand que son ami, son désir est encore plus grand. » Nous mesurons réellement tout grâce à la taille du désir égoïste par lequel nous mesurons la Lumière supérieure, son impact sur nous et les changements qu’elle entraîne, et même le Créateur Lui-même.

Question : Cela signifie-t-il que l’ego continuera de croître et que nous ne pourrons rien y faire ?

Réponse : Nous n’avons rien à faire avec. Au contraire, laissez-le grandir. C’est la raison pour laquelle cette sagesse est appelée la sagesse de la Kabbale, ce qui signifie la sagesse de savoir comment recevoir tout ce que nous pouvons prendre pour nous-mêmes, mais avec l’intention de donner sans réserve. Tel est le paradoxe. Nous y parviendrons progressivement.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/12/2019

Un voyage de 3000 ans

laitman_961.1Question : Il y a 3 000 ans, les gens ont découvert la loi de la garantie mutuelle : aimer son prochain. C’était déjà écrit à l’époque. C’est la même loi qui existe au niveau des particules élémentaires.

Comment se fait-il que nous connaissions cette loi depuis des milliers d’années, mais qu’elle ne nous aide pas ? Nous ne pouvons toujours pas équilibrer notre égoïsme en aucune façon, n’est-ce pas ?

Réponse : Mais cette loi est contraire à notre nature. Notre nature cherche à s’exalter, à tout soumettre à elle-même, à tout absorber en soi, sans rien donner à personne, sans considérer personne. C’est la loi de l’égoïsme qui existe en chaque personne.

Je ne suis pas seulement comme les animaux, traînant une carcasse pour moi et ne la partageant avec personne. Je veux subjuguer chacun, afin que tout le monde soit mes esclaves, rampant devant moi. Je veux un pouvoir absolu sur le monde entier. Si quelqu’un pense que ce n’est pas le cas, il ne se connaît tout simplement pas bien.

Question : Si les gens, il y a quelques milliers d’années, savaient déjà que l’amour couvrirait tous les péchés et n’y sont pas parvenus, est-ce que des milliers d’années doivent peut-être s’écouler avant d’y arriver ?

Réponse : Peut-être. Je ne dis pas que cela devrait prendre fin aujourd’hui. Mais nous y arrivons. Nous nous dirigeons vers la reconnaissance du mal, soit que nous ne pouvons pas vivre à l’intérieur de notre nature. Par cela, nous nous tuons et mettons en danger la vie sur Terre. Nous devons en quelque sorte nous élever au-dessus de notre égoïsme, au-dessus de nos instincts, et parvenir à une interaction intégrale.

Extrait de KabTV, « L’Ère Post-Coronavirus » du 16/04/2020

Beaucoup de peurs, une seule joie

laitman_565.01Question : S’il y a 800 types de peur, combien y a-t-il de types de joie ?

Réponse : Un seul. C’est la joie de découvrir, d’atteindre et de ressentir le Créateur.

Regardez combien de films, de comédies musicales et tout ce que l’humanité a inventé au sujet du chagrin, de la souffrance et de toutes sortes de conflits dans notre monde.

Et combien de films heureux avons-nous ? Quelques films insignifiants. Il n’y a pas beaucoup de facettes ou d’expériences dans quelque chose de gentil, de doux et de joyeux.

C’est précisément parce que nous existons dans l’égoïsme et que ses manifestations sont amères et douloureuses qu’il y a tant de nuances en lui.

Question : Y a-t-il de la joie dans les relations avec les autres, par exemple, dans l’amour pour un homme, une femme, des parents et des enfants, le chemin vers le Créateur ? Ou est-ce simplement de l’égoïsme ?

Réponse : Non, c’est de l’égoïsme pur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 26/04/2020