Category Archives: Amour

La prière : une conversation avec le Créateur

Question : Comment utilisons-nous la différence entre la grandeur du Créateur et le remerciement dans la prière ?

Réponse : Il y a beaucoup de sortes d’expressions dans la prière. C’est une demande, une louange, un remerciement pour le passé et même, d’une certaine manière, des promesses pour l’avenir.

La prière est une conversation avec le Créateur. Vous ne devriez pas Lui parler avec des clichés. Seulement à votre manière. Cela peut prendre la forme d’un dialogue interne lorsque chacun de vous parle avec le Créateur. Il peut s’agir d’un plaidoyer dans une seule direction. Sous quelque forme que vous voudrez.

Un exemple de prière sont les Psaumes du Roi David. C’était un grand kabbaliste qui a vécu au neuvième siècle avant notre ère. Il a écrit une collection de Psaumes de prières, qui sont populaires dans le monde entier, dans toutes les religions. Lisez, vous vous y retrouverez aussi car elles incluent absolument toutes les conditions, de zéro à 100%, jusqu’à la correction complète de toutes les âmes.

Extrait du Congrès Mondial de Kabbale en Moldavie, Leçon 0, du 05/09/2019

Pour l’amour des amis

Question : Lorsqu’il y a un désir de faire plaisir à un ami, on s’oublie. En théorie, ce seul désir devrait-il suffire à m’annuler ?

Réponse : Oui, peut-être, pour l’instant. Cela changera probablement plus tard. Que signifie satisfaire un ami ? Cela signifie que vous êtes prêt à tout sacrifier si seulement il reçoit ce qu’il veut.

Question : Mon désir de satisfaire l’ami est-il égoïste ?

Réponse : Peu importe qu’il soit égoïste. Pour le moment, je ne vérifie pas si c’est égoïste ou non. Je ne suis pas encore en mesure de peser l’égoïsme et l’altruisme. Je suis prêt à satisfaire l’ami de ce qu’il veut. Ceci s’appelle l’aimer.

Ensuite, il y a des degrés que je vais gravir et je vais découvrir que c’est de l’amour égoïste, et en fait, pas même de l’ami, mais de moi-même, pour satisfaire mes désirs de cette manière.

Nous apprenons qu’aimer un ami n’est possible qu’au-dessus de la haine de soi. Il faut ressentir la haine de soi et ressentir tout autant l’amour pour les autres. Ce sera alors l’amour pour un ami et non pour mon nouveau désir, car il s’agit d’une auto-illusion.

Extrait du congrès en Moldovie, « Premier Jour », « Se dissoudre dans les amis », Leçon n°1, du 06/09/2019

N’essayez pas de vous justifier !

Question : Je suis hanté par la question : que se passe-t-il, pourquoi ne puis-je pas m’unir aux autres ? Je veux ressentir un désir commun (Hissaron, manque) mais il n’y a pas de connexion, pas de sensation du groupe. Que manque-t-il ?

Réponse : Vous échouez.

Question : Cela signifie-t-il que je ne suis pas encore prêt ?

Réponse : Ne dites pas que vous n’êtes pas prêt. Le fait que vous soyez ici est un signe que vous êtes prêt. Maintenant, tout dépend de vos efforts. N’essayez pas de vous justifier en disant que vous n’êtes pas prêt. On vous donne intentionnellement des obstacles pour vous empêcher de faire les efforts nécessaires. Vous devez les faire, vous devez supplier, persuader, exiger d’être unis dans une dizaine par quelque moyen que ce soit. C’est ce que vous devez faire maintenant. Sinon, vous ne seriez pas ici.

Ne dites pas : « Un autre congrès est passé. Je ne sais pas ce qui nous attend. Peut-être que la prochaine fois… » ou toute autre excuse.

Ceci vous est donné d’en haut ! Ce ne sont pas vos pensées ! Ne vous punissez pas à cause d’elles, un homme n’a pas de pensées. Tout vient d’en haut et, par conséquent, reliez tous les obstacles au Créateur. Ne vous battez pas contre Lui. C’est ce que l’on appelle « l’aide contre vous ». Il vous chasse délibérément pour vous permettre de développer le bon désir d’unité avec Lui en quantité et en qualité.

Alors continuez !

Extrait du congrès international de Kabbale en Moldavie, Leçon 0, du 05/09/2019

Mesdames : appelez le Créateur

Question : Nous devons attribuer tous nos états au Créateur. Mais que devrions-nous faire de la colère et de l’impatience qui se manifestent en nous ? Comprenez-vous que cela vient de l’amour et est venu pour votre correction ?

Mais le mécontentement intérieur fait rage, comme si ma mère me grondait, et je répondrais : « Pourquoi me grondes-tu ? Je suis toujours incapable de faire ce que tu demandes. »

Réponse : Cela signifie-t-il que vous traitez vos émotions négatives non favorablement et que vous voulez qu’elles soient positives afin qu’au lieu de reproches et de haine envers le Créateur, il y ait de l’affection, un remerciement et même de l’amour ?

Alors demandez-le. Il vous envoie tout cela précisément pour que vous Lui demandiez de l’amour, afin qu’Il vous aime et que vous L’aimiez.

De plus, demandez à comprendre que vous ne recevez que des influences positives de Sa part, mais puisqu’elles traversent votre égoïsme, elles sont ressenties comme étant inversées, négatives à l’intérieur de vous.

Demandez tout ce que vous voulez ! Ne cachez rien, au contraire divulguez tout le temps. Si vous dites que les femmes ont de tels sentiments et de nombreuses plaintes, agissez de la sorte. Les livres kabbalistiques en parlent tout le temps. Regardez comme vous avez de la chance avec votre nature féminine, et vous pouvez plus facilement, plus souvent et plus constamment vous tourner vers le Créateur que les hommes.

Les hommes n’ont pas cela dans leur nature. Ils cachent beaucoup de choses, les effacent, pensent que cela est faux, faible et qu’ils doivent agir différemment. Les femmes ne le font pas. C’est très bien qu’elles expriment leurs émotions. En principe, c’est la nature féminine, la qualité de Malkhout. Allez-y !

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 13/02/2019

Acceptez les gens tels qu’ils sont

Question : Que devrais-je faire si je ressens que la vérité est absente dans les relations au sein du groupe ? Tout est très artificiel et peu sincère.

Réponse : Cela est naturel puisque nous sommes tous des menteurs, des voleurs, des violeurs et des meurtriers dans nos bonnes relations mutuelles. Par conséquent, vous ne devriez en aucun cas imaginer que vous êtes parfait. Acceptez les gens tels qu’ils sont, tels que le Créateur les a créés. Regardez le fait qu’ils font de grands efforts.

Tous ceux qui sont venus ici veulent écouter quelque chose qui parle à leur âme, comment la révéler et la créer, et comment la connecter aux autres parties de l’âme commune. Par conséquent, je les apprécie et je ne peux pas dire de mal à aucun d’eux, après tout le Créateur les a tous amenés ici. Si je ne les apprécie pas, alors je ne suis pas d’accord avec le Créateur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 28/07/2019

Qu’est-ce que l’esprit du corps ?

Question : Qu’est-ce que l’esprit du corps qui nous fait interagir ensemble?

Réponse : C’est une force commune qui attache tout le monde ensemble et nous assure une existence éternelle. Nous devons quitter l’existence individuelle de la sensation de notre vie personnelle, qui se termine par la mort du corps, pour l’existence d’une vie commune, que nous commencerons à ressentir comme circulant entre nous.

Par exemple, dans le corps humain, des millions de cellules meurent au cours d’une journée et d’autres naissent à la place. De la même manière qu’une cellule meurt dans le corps, lorsque nous mourons, nous devenons comme cette cellule dans le corps commun de l’humanité, qui meurt et disparaît du corps.

Afin de ne pas disparaître sans laisser de traces avec la mort de notre corps animal, nous devons nous connecter à la vie d’un corps commun, ce qui signifie que nous devons nous efforcer de relier notre connexion entre nous au Créateur. C’est ce que fait la science de la Kabbale.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 21/07/2019

Pourquoi certaines âmes ont-elles de la chance et d’autres pas ?

Question de Facebook : Qu’ont fait les âmes pour naître comme vos enfants et vos petits-enfants ? Pourquoi certaines ont-elles de la chance et d’autres pas ?

Réponse : Je vous assure que le fait d’être mes enfants et mes petits-enfants n’est pas un cadeau formidable. Ils portent un certain poids de ma vie. En fait, leur vie est différente, mais ce n’est en aucun cas plus facile ni meilleure.

Ils ne sont pas plus chanceux avec leur âme que les autres. Ils ont plus d’occasions de se corriger, mais en même temps, ils reçoivent un énorme supplément d’égoïsme.

Mon fils vit au Canada. C’est un éditeur. Ma fille aînée est un docteur en sciences biologiques, une personne célèbre dans le monde, qui rêve de vaincre le cancer du sein. Ma deuxième fille est une philosophe diplômée de la faculté de philosophie (Kabbale) et qui travaille pour notre organisation. Qu’ils soient heureux ou non, chanceux ou non, je ne le sais pas.

Le fait est que dans tous les cas de la vie, une personne a tout ce dont elle a besoin pour atteindre un état spirituel absolument complet. Par conséquent, personne ne peut se plaindre. Même la personne la plus petite, la plus basse, la plus pauvre, la plus étroite d’esprit, voit quelles conditions lui ont été données d’en haut et parviendra à comprendre que ces conditions, aussi incroyable que cela puisse nous paraître, sont les plus appropriées pour atteindre la perfection.

Extrait de KabTV, « Réponses aux Questions de Facebook » du 10/03/2019

Le paradis et l’enfer sont des états internes

Question : Au cours de son développement, l’âme subit diverses transformations. D’un point de vue religieux, le paradis et l’enfer sont un certain stade de développement de l’âme. J’aimerais savoir ce que cela signifie d’un point de vue kabbalistique.

Réponse :  Non, les religions n’affirment pas cela.

Dans la Kabbale, le paradis est un état de joie du don sans réserve aux autres. L’enfer est l’état où je brûle littéralement de honte.

L’enfer est un sentiment de honte. Le paradis est la satisfaction de l’amour. Mais tout cela se situe à un niveau spirituel. Il n’y a rien d’autre.

Question : Qu’est-ce qui cause la honte ?

Réponse : La honte se produit lorsque vous voyez à quel point vous êtes opposé au Créateur.

Dans la Préface à la Sagesse de la Kabbale, nous étudions que la première restriction (Tsimtsoum Aleph) est survenue parce que le Kli (récipient) a découvert son opposition au Créateur, et en ressentant de la honte, il a fait cette restriction sur lui-même.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/06/2019

Touchez le cœur de votre ami

Question : Il est écrit (Baal HaSoulam, Lettre n°12) : « Parlez aux amis en descente de nous rejoindre. » Avant chaque congrès, de nombreux amis ont le sentiment que leur forte envie de se connecter s’estompe un peu. Comment puis-je faire appel au cœur de l’ami ? Avec quoi ?

Réponse : Il suffit de demander pour eux, rien d’autre n’est requis. C’est la première chose à faire.

Deuxièmement, naturellement avant le congrès, il y a une répartition entre ceux qui se précipitent vers le congrès et ceux qui y vont comme à reculons.

Cela dépend des efforts fournis par une personne et de son état de préparation, ce qui l’influence en la poussant en avant ou en arrière.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2019

Entrez dans la sensation de l’âme commune

Ce qui signifie que chaque personne d’Israël est assurée d’atteindre finalement toutes les merveilleuses atteintes que le Créateur a conçues dans la Pensée de la Création afin de réjouir chaque créature. Et celui qui n’en en pas été récompensé dans cette vie, le sera dans la prochaine, et ainsi de suite, jusqu’à être récompensé de compléter Sa pensée qu’Il a conçue pour lui.

Et tant que l’homme n’a pas atteint la perfection, toutes ces mêmes Lumières, qui lui sont destinées, sont considérées comme des Lumières Environnantes (Orot Mekifim). Ce qui signifie qu’elles sont prêtes pour lui, mais elles attendent que l’homme purifie son Kli (récipient) de réception, et c’est alors que ces Lumières se revêtiront dans ces récipients adéquats. (Le Baal HaSoulam, « Introduction au Talmud des Dix Séfirot, Point 155 »)

Une personne devrait essayer de développer la qualité du don sans réserve, la qualité de la connexion entre les parties brisées de la création commune, de l’âme commune, pour les connecter ensemble et y participer le plus possible. C’est l’atteinte de la condition « aime ton prochain comme toi-même ».

Dans la mesure où il se rapproche ou même réalise la condition « aime ton prochain », l’énergie intérieure brille sur lui, le soi-disant amour, la connexion entre les parties brisées.

Cela attire ces parties les unes vers les autres et les aide à former un seul tout, une seule âme, déjà à un nouveau niveau, car l’égoïsme est entré entre elles avec son « moins » et le « plus » est devenu supérieur au « moins » ; c’est-à-dire qu’il a augmenté en raison du « moins ».

Par conséquent, une personne reçoit une âme nouvelle et immense, la qualité du don sans réserve, la qualité de l’atteinte appelée le monde supérieur.

Question : Tandis que dans le corps physique, une personne entre comme dans la sensation de cette âme commune. Va-t-on continuer à y vivre une fois le corps mort ?

Réponse : L’un n’a rien à voir avec l’autre. Notre corps animal est nécessaire pour pouvoir commencer à entrer dans cette âme, à la ressentir et commencer à la construire.

Question : Cela signifie-t-il qu’à travers notre corps, nous établissons comme un premier contact avec d’autres personnes, et ensuite tout se passe au niveau sensoriel ?

Réponse : Oui, et complètement en dehors des corps.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/12/2018