Category Archives: Amour

Le plaisir infini dans ce monde

Question : Quelle est la différence entre le plaisir infini qui est offert par la sagesse de la Kabbale et l’acquisition du bonheur éternel comme il est promis par la plupart des religions qui existent dans le monde ?

Réponse : Toutes les religions qui existent induisent les gens en erreur jusqu’à un degré ou un autre.

Selon la sagesse de la Kabbale, une personne doit atteindre son véritable état tout en vivant dans ce monde, et précisément à cause de cela, elle est ici.

Le Baal HaSoulam a écrit à ce propos : quel est le lien entre le travail à l’intérieur de ce petit monde temporaire et le plaisir infini qui doit être atteint après la mort de mon corps ?

Comment se peut-il que je réalise des conditions qui me sont dictées par la religion pour laquelle je gagne le monde à venir rempli d’énormes plaisirs, éternels et merveilleux, et le paradis ? De quelle manière une personne paie-t-elle pour sa prochaine existence ? Pourquoi tout est-il arrangé comme cela, et où est la logique ?

Toutes les sources kabbalistiques disent que le plaisir doit être ressenti par une personne dans ce monde et dans la situation actuelle, ici et maintenant, lorsqu’elle découvre le Créateur et s’approche de Lui. Le plus grand plaisir préparé pour nous par le Créateur est à travers cela. C’est la raison pour laquelle nous avons été créés.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 28/08/2016

Deux avis à propos de la vie et de la mort

laitman_760_2Question : Y a-t-il une vie après la mort ?

Réponse : Selon la compréhension du monde, la sensation de la vie dépend de la manière dont nous vivons, et après la mort il y a le sentiment qu’il n’y a pas de vie.

Mais selon la compréhension spirituelle, la vie continue pour toujours. Même ici tout dépend entièrement de la manière dont nous la réalisons et la découvrons.

Par conséquent, la mort n’existe pas réellement dans la spiritualité.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/06/2016

Lorsque Dieu étend votre frontière

La Torah, Deutéronome, 12:20 : Lorsque le Seigneur, ton Dieu, aura étendu ton territoire comme Il te l’a promis, et que tu diras « Je voudrais manger de la viande », désireux que tu seras d’en manger, tu pourras manger de la viande au gré de tes désirs.

Si une personne parvient à un état où elle peut recevoir les plus grandes Lumières Supérieures pour le bien du don sans réserve, ce qui signifie qu’elle peut recevoir d’énormes plaisirs non pas pour elle-même, mais plutôt pour les transmettre à d’autres, alors cela devient possible pour elle de le faire. Elle reçoit le pouvoir et l’aide du Créateur.

C’est la signification de « Lorsque le Seigneur, ton Dieu, aura étendu ton territoire (…) tu pourras manger de la viande » (recevoir la Lumière Supérieure) au gré de tes désirs.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 30/06/2016

Cher Monsieur Untel : réponse à un Américain anonyme

128Lien vers l’article :
http://unitingeurope.blogactiv.eu/2016/11/23/cher-monsieur-untel-reponse-a-un-americain-anonyme/

Le changement de sexe dans la spiritualité

Question : Puis-je dire que la partie féminine en moi est révélée si j’ai du plaisir dans mon propre intérêt, et que la partie masculine en moi est révélée si j’ai du plaisir pour le Créateur ou pour d’autres personnes ? Pouvons-nous dire que nous changeons constamment de sexe ?

Réponse : Les inclinations masculines et féminines en nous se manifestent selon l’intention que vous désirez recevoir, que ce soit pour moi ou pour les autres.

Mais nous ne changeons pas constamment de genre. J’espère que nous allons apprendre à le faire et vraiment être dans l’attribut de l’amour et du don sans réserve tout le temps : donner sans réserve afin de recevoir et recevoir afin de donner sans réserve. Nous devons constamment jouer avec cela et nous déplacer le long des lignes droite et gauche. Lorsque l’égoïsme s’ajoute dans le monde spirituel, vous devenez une femme, et lorsque vous surmontez l’égoïsme et que progressivement vous vous élevez, vous devenez un homme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/06/2016

Les objets d’adoration

laitman_546_04La Torah, Deutéronome 12:2 : Vous devez détruire tous les lieux où les peuples dépossédés par vous auront honoré leurs dieux, sur les hautes montagnes et sur les collines, et au pied des arbres touffus.

Les montagnes, les collines et les arbres sont ce que les gens adoraient. Ils vénéraient n’importe quelle chose dans ces lieux : dans les plaines ou dans les vallées, dans les montagnes ou sur les collines, etc.

Une personne peut prier n’importe quoi. Dans le répertoire (de référence homéopathique), où sont décrites toutes sortes de motivations humaines et les méthodes de leur traitement, des impulsions très intéressantes d’une personne sont mentionnées, par exemple, une prière envers la queue d’un cheval et d’autres choses semblables.

Une personne est sujette à toutes sortes de fluctuations internes ; il y a en elle des doutes, des forces et des états en fin de vie.

Les gens adoraient beaucoup les arbres. Cependant, si nous parlons du travail interne d’une personne, alors l’arbre de la connaissance du bien et du mal est la personnification du fait que de quelque chose grandit quelque chose. C’est-à-dire, la connaissance est le fruit de l’arbre.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 22/06/2016

Le mérite des religions

laitman_624_02_0Question : Les tribus primitives qui ont survécu jusqu’à nos jours vivent beaucoup plus pacifiquement et dans un plus grand altruisme réciproque que les gens qui font partie des représentants de n’importe quelle religion. Pourquoi la religion est-elle considérée comme une bonne chose ? Après tout, nous pourrions tous vivre une vie paisible sans elle, faisant paître nos chèvres et vivant du fruit de la terre.

Réponse : Si nous vivions de cette façon, nous resterions au niveau animal, vivant dans une grotte ou une cabane, chassant les mammouths, pêchant, et tout irait bien. Mais le processus d’évolution ne nous appartient pas.

Nous nous développons grâce à l’égoïsme qui grandit en nous, grâce à notre mauvaise nature. Mais les ajouts qui nous sont donnés par les religions ont apprivoisé notre égoïsme dans une certaine mesure et l’ont formé d’une certaine façon. Et pour cela, nous devons reconnaître le mérite des religions.

Bien qu’elles découlent de l’égoïsme humain, chaque religion et sa propre forme, parmi son propre peuple, dans son propre secteur, a été fructueuse. La médecine, la culture, la danse, et même la science découlent du développement religieux.

La science s’est développée à partir de la religion afin de prouver les bases des croyances religieuses et pour expliquer les différentes situations dans notre vie. Puis les conflits et les contradictions sont apparemment apparus entre la science et les différentes religions, qui continuent jusqu’à ce jour parce que les religions ont été fossilisées. Nous devrions respecter les religions d’être la racine du développement humain.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/05/2016

Comment pouvons-nous être heureux ?

laitman_220Question : Serai-je un jour heureux ?

Réponse : Vous pouvez être heureux, non pas un jour, mais aujourd’hui ensemble avec nous si nous nous connectons et faisons en sorte que les uns les autres se sentent heureux. Si vous ne pensez pas à votre propre bonheur, mais au bonheur des autres, à ce que vous voulez leur donner, vous vous sentirez satisfait. Vous avez simplement besoin d’apprendre comment le faire. Il est impossible d’atteindre le bonheur d’une quelconque autre manière.

Question : Est-il possible de partager le bonheur ?

Réponse : Dans notre monde cela signifie arracher quelque chose de vous et le donner à un autre, alors que dans la spiritualité si vous partagez votre bonheur avec quelqu’un, votre bonheur double. C’est une merveilleuse occasion d’augmenter votre bonheur ! Partagez-le avec les autres.

Question : Parfois, une personne a peur d’être heureuse et d’éprouver le sentiment de bonheur, car elle sait que cela peut disparaître. Comment pouvons-nous nous sentir heureux tout le temps et ne pas avoir peur ?

Réponse : N’ayez pas peur de quoi que ce soit. Si vous acquérez progressivement la méthode kabbalistique, vous vous habituerez à ressentir que vous êtes dans une mer de Lumière supérieure, de bonté, de bonheur et de plénitude, d’amour envers vous. Essayez de le ressentir tout le temps et ainsi coopérez mutuellement avec cela. Il est préférable de le faire à travers vos amis. De ce fait, vous ressentirez qu’il n’y a rien à craindre et qu’il n’y a pas de mal dans le monde. Nous sommes dans une mer de Lumière de Ein Sof (Infini).

Question : Est-il possible de ressentir le bonheur tout seul ?

Réponse : C’est impossible lorsque vous êtes totalement seul parce que la correction est uniquement dans la connexion d’une personne avec toute l’humanité, afin qu’à travers la connexion, elle puisse transmettre la Lumière supérieure à toute l’humanité. Ainsi elle ressemble au Créateur et peut être Son partenaire. Il est important d’être connecté aux autres, même virtuellement. Cela est également suffisant.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/06/2016

La décision absurde de l’UNESCO reflète la véritable opinion du monde

400px-Michael_Laitman_Teaching-mediumLien vers l’article : http://frblogs.timesofisrael.com/la-decision-absurde-de-lunesco-reflete-la-veritable-opinion-du-monde/

Répondre à des attitudes négatives

laitman_283_01Question : Devriez-vous traiter une personne de la même manière dont elle vous traite ?

Réponse : En aucun cas vous ne devriez répondre de la même manière à l’attitude négative de quelqu’un envers vous ! Au contraire, vous devriez manifester la bonne attitude envers lui et exagérer délibérément votre attitude positive à son égard.

S’il répond correctement, c’est bien. Sinon, rompez avec lui. Cela indique qu’il ne peut pas encore comprendre et apprécier correctement votre attitude envers lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/05/2016