Category Archives: Amour

Des moments d’unité: Photos du congrès d’Achziv en 2011

Photos du congrès d’Achziv en Israël, 1-3 Septembre 2011.

[Voir le diaporama]

Le monde entier sous un parapluie

Dr. Michael LaitmanÊtre une personne dans ce monde, je suis construit  automatiquement et constamment en pensant à moi: Qu’est ce qui  est le plus profitable à faire pour moi, et comment? C’est ainsi que le Créateur m’a créé, car il est écrit: «J’ai créé le mauvais penchant » Je ne révèle que ce mal de plus en plus et j’ai déjà compris que je ne pense qu’à moi, et je décide que c’est mal. Et c’est déjà un état particulier.

Maintenant, je veux le transformer en bien, car je déteste cet égoïsme. Le bien signifie penser à tout et tout ressentir comme si cela m’appartenait. Cela signifie établir un lien entre tous comme une partie inséparable de moi.

Mais si nous effaçons ce « comme, » alors que « je » resterai une fois de plus, juste un peu plus égoïste! Supposons que je dois tout d’un coup révéler que tous les gens autour de moi sont mes enfants et que je les aime infiniment, de tout mon cœur.

Qu’est-ce que je réalise en faisant cela? Maintenant j’ai vraiment traité chacun d’entre eux comme moi, mais égoïstement! Après tout, je les considère comme les miens. Ils sont les mêmes que moi, comme mon bébé.

Par conséquent, je dis: «Non! La haine et la séparation restent! « Et l’amour couvrira tous les crimes. » Sinon, vous n’aurez pas l’opposition, l’écran, la force de surmonter. Que surmonterez-vous? Je ne surmonte rien par rapport à mon bébé, je suis prêt à tout lui donner parce que mon amour naturel m’oblige à agir de cette façon.

Quand nous disons que nous voulons percevoir le monde entier comme nous-mêmes, nous ne comprenons pas quel genre d’oppositions est juxtaposé dans ce cas ni comment ce genre d’approche est construite. Je n’élimine pas la répulsion, mais je construis l’amour au-dessus d’elle.

C’est pourquoi un état très particulier est révélé dans le monde aujourd’hui. Il y a des luttes, des arguments, des collisions, et des différences qui s’expriment tout autour du monde. Le monde entier est en plein désarroi et personne n’est capable de vivre avec quelqu’un en paix. Et ils ne seront pas en mesure de le faire. Les querelles se poursuivront s’enflammant de plus en plus jusqu’à ce que nous comprenions que tous les péchés doivent se révéler et nous devons nous unir au-dessus.

Nous ne devrions pas avoir peur quand ils sont révélés, mais au contraire: quand ils sont révélés et vous montrent votre faiblesse, c’est exactement quand vous allez comprendre que vous avez besoin d’aide. Vous verrez que vous ne pouvez rien faire par vous-même et que vous avez besoin de la Lumière que ramène vers le bien.

C’est pourquoi nous voyons tant de différences, de forces et d’objectifs qui se heurtent, et personne ne comprend personne. Au-dessus de tout cela, nous devons construire un parapluie immense de la garantie mutuelle.

En attendant, toutes ces différences et ces désaccords demeurent à l’intérieur. C’est un miracle que nous ne comprenions pas! Mais le miracle est qu’ils restent ensemble avec le parapluie qui est créé par amour et par la garantie mutuelle s’élevant au-dessus d’eux.

Nous nous aimons les uns les autres, en dépit de toutes nos différences contradictoires. Nous sommes si différents, parce que c’est la manière dont Malkhout a été révélée par le supérieur. Et je ne veux pas changer une autre personne. Je veux seulement lui expliquer que c’est intéressant pour nous d’avoir une attitude bienveillante l’un envers l’autre, et je lui suggère: «Avec nous deux gardant notre position, unissons-nous les uns aux autres au-dessus de cela. »

Si nous avons reçu ces qualités opposées par le supérieur, le Créateur, et si nous sommes si différents par nature, alors c’est précisément en vertu de la différence entre nous que nous pouvons exprimer l’harmonie de la création. Il est impossible de jouer de la musique classique avec une seule note de musique. Il doit y avoir des sons différents: mineur, majeur, toutes sortes d’instruments, et chacun doit jouer ensemble. C’est ce qui produit l’harmonie et la créativité.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 10.08.11Préface à la sagesse de la Kabbale

Albert Einstein: pourquoi le socialisme?

Avis (Albert Einstein , «Pourquoi le socialisme? » 1949): «J’ai maintenant atteint le point où je peux indiquer brièvement ce qui pour moi constitue l’essence de la crise de notre temps. Elle concerne la relation de l’individu à la société. L’individu est devenu plus que jamais conscient de sa dépendance à l’égard de la société. Mais il n’a pas l’expérience de cette dépendance comme un atout, comme un lien organique, comme une force protectrice, mais plutôt comme une menace à ses droits naturels, ou même  à son existence économique. Par ailleurs, sa position dans la société est telle que ses conduites égoïstes  superficielles sont constamment accentuées, tandis que ses pulsions sociales, qui sont par nature plus faibles, se dégradent progressivement. Tous les êtres humains, quelle que soit leur position dans la société, souffrent de ce processus de détérioration. Sans le savoir, prisonniers de leur propre égoïsme, ils se sentent menacés, solitaires, et privés du plaisir naïf, simple et authentique de la vie. L’homme ne peut trouver un sens à sa vie, courte et périlleuse comme elle est, qu’en se consacrant  à la société. »

« Cet article a été publié initialement dans le premier numéro de  Monthly Review (mai 1949) … »[à la demande de Paul Sweezy (un célèbre économiste politique américain  marxiste, auteur de la théorie du capitalisme monopolistique)]. [53905

Pas des boulons, mais les créateurs d’un nouveau monde

Dr. Michael LaitmanIl est extraordinairement difficile pour nous de changer les idées que nous avons formées au cours de toute notre vie. En fait, c’est tout simplement impossible. D’une façon ou d’une autre, nous restons avec notre perception périmée, même s’il semble que nous sommes en train de changer. En fait, rien ne bouge. Cependant, maintenant nous devons changer notre perspective erronée pour en acquérir une nouvelle, et ce changement doit se produire dans le monde entier. Alors, où pouvons-nous acquérir cette nouvelle perception, cette vision intégrale ?

Supposons que demain tout le monde veuille se transformer en un réseau solidaire où chaque personne consacre toute son énergie à travailler pour le bien de la société (même si aujourd’hui personne ne veut cela et ne le ressent de cette manière, mais permettons nous de rêver un instant). Comment saurons-nous comment construire ce système, comment être connecté et interagir l’un avec l’autre ?

Comment peut-on construire un tel gouvernement et une telle société, la production et le commerce, car tout cela doit exister aussi longtemps que nous vivons dans un corps matériel ? Par conséquent, nous sommes obligés d’organiser l’ensemble du système des relations qui assure notre vie sur terre afin de satisfaire les besoins de nos corps animal.

Pour ce faire, nous avons besoin de nombreux systèmes, mais comment les construire selon les lois de l’attribut du don, où chaque personne est libre et peut agir librement pour donner aux autres de façon maximale, où chaque personne sait ce qu’elle doit faire dans cette machine parfaitement organisée, dans laquelle tous les rouages ​​tournent harmonieusement ? Cela semble être une utopie, alors comment est-il possible de faire réellement cette transition ?
Il est possible d’écrire un roman sur ce sujet, mais comment pouvons-nous rationnellement imaginer une structure économique qui convienne à une telle société, au gouvernement et au système judiciaire, ce mécanisme tout entier, des éléments les plus larges aux moindres boulons, y compris l’approvisionnement de biens, les soins pour les personnes âgées, les familles ou les enfants, la construction et la culture ? L’organisation de tout cela est très complexe car tout doit fonctionner en un « mouvement perpétuel » sans utiliser le carburant auquel nous sommes habitués !

Tout doit fonctionner sur une autre source d’énergie – l’amour du prochain. Mais d’où viendra-t-elle ? Si je la reçois simplement d’en haut, de la façon dont maintenant je ressens de l’amour pour mes propres enfants, je fonctionnerai alors à nouveau de façon automatique, comme une machine. Alors, quelle est la différence ? Au lieu d’être dirigé par un amour égoïste, je le serai par l’amour du prochain, quel est le changement ?

Par conséquent, nous devons construire une chose sur l’autre, pour  travailler au-dessus de la résistance, l’ascension, la sensation de nous-mêmes entre deux mondes ou deux désirs, où chaque personne s’élève constamment au-dessus de son égoïsme, qui le retient sur terre.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 06.09.11, « La Nation »

Pas seulement la moitié, mais un royaume entier d’amour

Dr. Michael LaitmanSeule la dernière, la quatrième phase (Behina Dalet) est considérée comme un récipient qui reçoit, car il possède deux qualités: il est «possible» pour lui de refuser la satisfaction, mais il «a l’intention» de recevoir. Si le quatrième degré a reçu satisfaction comme inconsciemment lors de la première phase, il n’aurait pas le libre choix. Toutefois, le quatrième degré choisit de recevoir.

C’est une erreur commune de croire que chacune des quatre phases existe indépendamment des autres et c’est tout avant qu’il ne soit oublié. Toutefois, la troisième phase (Behina Guimel) est le résultat de la deuxième phase et est encore plus raffinée. Toutes les qualités de la deuxième phase (Behina Bet) existent au sein de la troisième phase et sont ajoutées à elle sans rien effacer du passé. Pour cette raison, si Behina Bet dit qu’il était libre et ne souhaitait pas recevoir, cette qualité, avec toutes ses définitions et interprétations, il existe dans la quatrième phase, Behina Dalet.

Avant de passer dans la quatrième phase, la troisième phase reçoit toute la sagesse, Hokhma. Puis, comme si elle négligeait cette sagesse, elle la rejette et demande à devenir Zeir Anpin: la Lumière de Hassadim (Miséricorde) avec l’illumination de Hokhma (la Sagesse). Toutes ces définitions existent dans la troisième phase au moment où elle se transforme en la quatrième phase.

C’est pourquoi Behina Dalet peut choisir de recevoir ou non, mais elle fait le choix de recevoir. En d’autres termes, cela est défini par la catégorie «possible», car les deux sont possibles. Behina Dalet est capable de faire les deux, et ce n’est pas un faible robot, comme la première phase qui reçoit automatiquement tout ce que Keter lui donne. Behina Dalet dit: «Je recevrai parce que je le veux. »

En d’autres termes, elle n’est pas soumise à cet accomplissement, elle le choisit. Elle a le libre choix de savoir si elle reçoit, et c’est pourquoi cela est appelé « possible ». Après tout, il est possible d’échapper sans recevoir. Cependant, non, elle veut recevoir, et elle le fait « intentionnellement ». Elle est absolument libre dans le choix de son état.

Chaque degré ultérieur contient la Lumière de tous les degrés précédents. Quand on dit que la Lumière a disparu, ce qui signifie qu’il ne veut pas le considérer comme son accomplissement principal. Par exemple, Bina dit qu’elle ne veut pas la lumière de Hokhma, mais elle ne disparaît pas n’importe où. Après tout, si elle n’avait pas la Lumière de Hokhma, comment pourrait-elle dire qu’elle n’en voulait pas? Ensuite, elle ne serait pas Bina. Cela ressemble beaucoup à la façon qu’une femme aime son mari assis à côté d’elle et lui dit combien elle n’a pas vraiment besoin de lui . Telle est la personnalité féminine de Malkhout.

C’est seulement si vous étiez riche que vous pourriez avoir le droit de dire que vous ne vouliez pas l’un de vos richesses et d’être dans un état de pur don sans réserve, Hafetz Hessed. Sinon, si vous n’avez rien, qu’est ce qui pourrait vous élever au-dessus, dans le don sans réserve? Vous ne pouvez pas être un juste si vous n’avez pas un sou, mais parler de partage avec tout le monde comme si vous étiez aussi riche que Rothschild.

Tout d’abord, atteindre le degré de «Rothschild». Recevez toute cette puissance et toute cette force, tout l’argent. Sentez-vous tout ce que vous avez, non pas comme un petit enfant sans la compréhension des factures, mais atteignant la pleine puissance dans les mains qui peuvent acheter tous les plaisirs de ce monde, tout sauf l’amour.

Ensuite, donnez tout pour l’amour. Ensuite, nous verrons vraiment que tout ce que vous vouliez, c’était le don sans réserve, Hafetz Hessed. Cela ne fonctionnera pas d’une autre manière.
De la 3e partie de la leçon quotidienne de Kabbale 01/09/2011, Talmud Esser Sefirot

Pourquoi suis-je envieux du Créateur?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment est-il possible d’envier le Créateur?

Réponse: J’envie le Créateur parce qu’Il est celui qui donne. Après tout, j’apprends ces qualités de Lui, sinon comment pourrais-je les apprendre?

Le problème est que pour nous, la jalousie est directement reliée à l’égoïsme. Et si j’envie quelqu’un, c’est comme si je voulais que cette personne n’ait pas quelque chose de bien. C’est une mauvaise jalousie.

La bonne jalousie, c’est quand je veux devenir comme celui que j’envie. Le problème avec notre perception est que nous ne voyons pas la différence entre les qualités elles-mêmes, qui ne sont ni bonnes ni mauvaises en elles-mêmes, et leur application, qui détermine tout. Nous assignons notre désir égoïste à ces qualités, dès le début, parce que nous avons pris l’habitude de fonctionner de telle façon que toutes les qualités, toutes les « 9 premières Sefirot  » se revêtent dans le désir égoïste, Malkhout corrompue.

Cependant, si nous imaginons ces qualités comme étant revêtues dans Malkhout corrigée, alors la « jalousie, la luxure, et l’honneur »  paraîtront être des qualités bénéfiques, qui nous aident à sortir de ce monde et à nous élever plus haut. Tout dépend si nous les utilisons ou non pour atteindre l’attribut du don.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 21/08/2011, Shamati n°9

La principale tâche de l’Etat

Dr. Michael LaitmanAvis: (Alexander Paliy, politologue, gazeta.ua): « L’impact de l’assassinat de la foule en Norvège sur l’Europe sera double. La Société et les agences de sécurité sont maintenant obligés de suivre les caractéristiques psychologiques des personnes atteintes de différentes orientations politiques ou philosophiques, de restreindre leurs activités ….

« Il semble que dans une société libérale où les droits humains sont garantis, le terrorisme ne doit pas exister; un Norvégien ne pouvait pas tuer des Norvégiens. Maintenant la société reconnaît qu’un fondement idéologique doit être donné à une personne.  »

Mon commentaire: Tout le monde devrait apprendre les fondamentaux du comportement de similarité avec la nature d’une société mondiale intégrale intolérante d’un égoïsme étroit, du nationalisme, ou toute autre manifestation de l’égoïsme comme un vice détruisant l’humanité, comme une tumeur cancéreuse dans le corps humain. L’introduction d’une telle éducation pour la société tout entière doit devenir la principale tâche de l’Etat.

La source de toute destruction

Dr. Michael LaitmanLe Livre du Zohar, Chapitre «  Shlah Lekha (Envoie pour toi) »Point 17: « Et les espions envoyés par Moïse ont provoqué des lamentations dans les générations à venir parce que, ce jour –là, le premier et le deuxième Temple ont été détruits, et ils ont apporté la perte de plusieurs milliers et des dizaines de milliers d’entre Israël. Et ils sont devenus la cause du départ de la Shekhina de la terre et du peuple d’Israël. Et il est dit à propos de ceux qui ont été envoyés par Josué: « Il  fera revenir l’âme de son Seigneur ».

La source de la destruction de toutes les générations, ce qui signifie à toutes les étapes de la corruption et  des corrections, c’est la décision d’une personne de ne pas suivre la voie spirituelle à cause de la peur, de la paresse, du  mépris ou du manque de désir. «C’est bien, mais ce n’est pas pour moi», comme les espions ont dit quand ils sont revenus de la terre d’Israël. C’est la source de tous les malheurs.

Une question se pose: Mais des malheurs sont arrivés avant cela, en Egypte et avant que Moïse n’envoie  « les espions en terre d’Israël »? C’est  exact, mais nous parlons de la bataille finale pour la terre d’Israël quand les espions ont déclaré : «C’est vrai, c’est bien  là-bas, mais ce n’est pas pour nous. »

Ce point est très important. Essentiellement, une personne vit tout, et tout le temps cela. Chaque fois que nous corrigeons précisément cette racine, nous prenons non seulement une décision qui est bonne, mais qui est aussi pour moi. Mais qu’est-ce qui est bon? C’est le don sans réserve. C’est ce dont avaient peur les espions: «Pouvons-nous même atteindre le don sans réserve ? Je suis opposé à cela. Est-ce ce que je  le veux?! Je peux dire à l’avance que le don sans réserve est bon. Mais puis-je me rapprocher de lui, l’atteindre? Je n’ai aucune énergie ou besoin. … » De cette façon, nous le rejetons à différents niveaux.

C’est le lieu même de la correction. Cela signifie qu’à chaque instant de notre vie nous existons au moment crucial où nous devons corriger « le péché des espions».

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 09/08/2011, Le Zohar

La force qui vient des opposés

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment nous préparer intérieurement avant de sortir pour diffuser à l’extérieur?

Réponse: Nous devons aspirer à l’unité au-dessus de toutes les différences et des gouffres entre nous. Je perçois certaines personnes comme totalement antagonistes, d’autres comme me haïssant, et d’autres encore aussi éloignés en termes de leur vision du monde, de croyances et de sensations. Mais j’ai mis une restriction sur l’ensemble de ces sentiments, je n’ai pas utilisé aucune de mes réponses négatives. Au lieu de cela, je veux construire un sentiment de connexion et d’unité au-dessus de tout cela.

Il est écrit: «L’amour couvre tous les crimes ». Cela signifie que le négatif (-), l’ego, toutes les transgressions, sont en-dessous, et ils sont couverts par le haut par le positif (+), qui est l’amour.

La différence ou la divergence entre nous crée une force de résistance et la capacité à surmonter, ou pour utiliser des termes kabbalistiques, l’écran et la Lumière réfléchie. Cela ressort de l’opposition des deux pôles en moi.

C’est pourquoi nous ne supprimons pas notre ego, mais nous le couvrons avec amour. Le crime reste-maintenant nous avons simplement besoin d’utiliser la méthode de la correction et d’ajouter un écran.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 12/08/2011, Le Zohar

L’avenir du monde est entre nos mains

Dr. Michael LaitmanChers amis!

Si vous avez de bons matériaux, adaptés à la diffusion partout dans le monde avec le but de promouvoir sa correction générale, s’il vous plaît envoyez-les-nous : global@kabbalah.info (dans n’importe quelle langue).