Category Archives: Amour

La principale tâche de l’Etat

Dr. Michael LaitmanAvis: (Alexander Paliy, politologue, gazeta.ua): « L’impact de l’assassinat de la foule en Norvège sur l’Europe sera double. La Société et les agences de sécurité sont maintenant obligés de suivre les caractéristiques psychologiques des personnes atteintes de différentes orientations politiques ou philosophiques, de restreindre leurs activités ….

« Il semble que dans une société libérale où les droits humains sont garantis, le terrorisme ne doit pas exister; un Norvégien ne pouvait pas tuer des Norvégiens. Maintenant la société reconnaît qu’un fondement idéologique doit être donné à une personne.  »

Mon commentaire: Tout le monde devrait apprendre les fondamentaux du comportement de similarité avec la nature d’une société mondiale intégrale intolérante d’un égoïsme étroit, du nationalisme, ou toute autre manifestation de l’égoïsme comme un vice détruisant l’humanité, comme une tumeur cancéreuse dans le corps humain. L’introduction d’une telle éducation pour la société tout entière doit devenir la principale tâche de l’Etat.

La source de toute destruction

Dr. Michael LaitmanLe Livre du Zohar, Chapitre «  Shlah Lekha (Envoie pour toi) »Point 17: « Et les espions envoyés par Moïse ont provoqué des lamentations dans les générations à venir parce que, ce jour –là, le premier et le deuxième Temple ont été détruits, et ils ont apporté la perte de plusieurs milliers et des dizaines de milliers d’entre Israël. Et ils sont devenus la cause du départ de la Shekhina de la terre et du peuple d’Israël. Et il est dit à propos de ceux qui ont été envoyés par Josué: « Il  fera revenir l’âme de son Seigneur ».

La source de la destruction de toutes les générations, ce qui signifie à toutes les étapes de la corruption et  des corrections, c’est la décision d’une personne de ne pas suivre la voie spirituelle à cause de la peur, de la paresse, du  mépris ou du manque de désir. «C’est bien, mais ce n’est pas pour moi», comme les espions ont dit quand ils sont revenus de la terre d’Israël. C’est la source de tous les malheurs.

Une question se pose: Mais des malheurs sont arrivés avant cela, en Egypte et avant que Moïse n’envoie  « les espions en terre d’Israël »? C’est  exact, mais nous parlons de la bataille finale pour la terre d’Israël quand les espions ont déclaré : «C’est vrai, c’est bien  là-bas, mais ce n’est pas pour nous. »

Ce point est très important. Essentiellement, une personne vit tout, et tout le temps cela. Chaque fois que nous corrigeons précisément cette racine, nous prenons non seulement une décision qui est bonne, mais qui est aussi pour moi. Mais qu’est-ce qui est bon? C’est le don sans réserve. C’est ce dont avaient peur les espions: «Pouvons-nous même atteindre le don sans réserve ? Je suis opposé à cela. Est-ce ce que je  le veux?! Je peux dire à l’avance que le don sans réserve est bon. Mais puis-je me rapprocher de lui, l’atteindre? Je n’ai aucune énergie ou besoin. … » De cette façon, nous le rejetons à différents niveaux.

C’est le lieu même de la correction. Cela signifie qu’à chaque instant de notre vie nous existons au moment crucial où nous devons corriger « le péché des espions».

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 09/08/2011, Le Zohar

La force qui vient des opposés

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment nous préparer intérieurement avant de sortir pour diffuser à l’extérieur?

Réponse: Nous devons aspirer à l’unité au-dessus de toutes les différences et des gouffres entre nous. Je perçois certaines personnes comme totalement antagonistes, d’autres comme me haïssant, et d’autres encore aussi éloignés en termes de leur vision du monde, de croyances et de sensations. Mais j’ai mis une restriction sur l’ensemble de ces sentiments, je n’ai pas utilisé aucune de mes réponses négatives. Au lieu de cela, je veux construire un sentiment de connexion et d’unité au-dessus de tout cela.

Il est écrit: «L’amour couvre tous les crimes ». Cela signifie que le négatif (-), l’ego, toutes les transgressions, sont en-dessous, et ils sont couverts par le haut par le positif (+), qui est l’amour.

La différence ou la divergence entre nous crée une force de résistance et la capacité à surmonter, ou pour utiliser des termes kabbalistiques, l’écran et la Lumière réfléchie. Cela ressort de l’opposition des deux pôles en moi.

C’est pourquoi nous ne supprimons pas notre ego, mais nous le couvrons avec amour. Le crime reste-maintenant nous avons simplement besoin d’utiliser la méthode de la correction et d’ajouter un écran.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 12/08/2011, Le Zohar

L’avenir du monde est entre nos mains

Dr. Michael LaitmanChers amis!

Si vous avez de bons matériaux, adaptés à la diffusion partout dans le monde avec le but de promouvoir sa correction générale, s’il vous plaît envoyez-les-nous : global@kabbalah.info (dans n’importe quelle langue).

Aimer au-dessus de toutes les différences

Dr. Michael LaitmanIl est écrit: «L’amour couvre toutes les fautes».Ceci implique que l’amour est impossible sans «péchés» et sans avoir à travailler sur eux. Nos relations avec l’autre devraient être regardées avec sagesse, sachant que les formes de communication sont toujours composées d’insuffisances et d’atteintes. Par conséquent, nous devons nous efforcer d’aimer et de ne pas abandonner quand on découvre la haine le long du chemin! C’est une très bonne chose si nous savons et comprenons que c’est une façon d’avancer. Puis nous dévoilons la vérité – suivie par l’amour, à la mesure de la force de notre haine. Le Mont Sinaï (la montagne de la haine) devient la sainte montagne, le Mont Moriah.

C’est pourquoi l’âme est divisée en autant de parties, autant de gens. Même si vous vivez dans certaines régions éloignées et êtes coupé des gens, vous avez toujours une connexion avec quelqu’un, même virtuelle, et cela signifie que vous pouvez travailler sur cela aussi. Après tout, seuls les kabbalistes, qui ont une atteinte spirituelle, peuvent travailler directement en relation avec le Créateur, alors que vous avez encore besoin de quelque image externe qui soit en dehors de vous, afin qu’elle vous repousse et que vous soyez en contact avec elle pour faire vos calculs.

Cela ne peut pas être un membre de la famille, telles que votre enfant ou votre épouse. Ce  doit être une personne qui n’est pas liée à vous par des liens  préexistants, naturels. Ensuite, il vous sera  nécessaire de développer des formes de relation avec elle qui seront remplies de haine et au-dessus de la haine  – l’amour. Par conséquent, nous avons besoin de la connexion, de la garantie mutuelle au-dessus de toutes les différences. L’amour ne peut qu’être construit sur la haine. Apportez-y tous vos désirs, toutes vos demandes, et tous vos arguments. Nous devons accepter toutes ces conditions qui se sont déroulées et sont encore à se dérouler comme données d’En Haut!

Laissez les gens de tous horizons de la vie et de toutes opinions politiques se réunir: de gauche, de droite, les religieux et les laïques, avec tous leurs stéréotypes et leurs idées fausses, parce que c’est ce que nous avons reçus d’En Haut. Le Créateur nous a placés dans des conditions telles qu’au-dessus d’elles, nous pouvons découvrir la réciprocité, la connexion, ainsi que la garantie, mais nous ne pouvons le faire qu’ensemble, en nous soutenant les uns les autres. Avec cette connexion, nous construisons un organisme qui peut survivre éternellement.

Nous n’effaçons pas  une seule propriété ou un seul  défaut que chacun de nous a en naissant. Que chacun vienne avec l’ensemble de ses erreurs et transgressions. Nous sommes préoccupés par une seule chose: comment nous lier ensemble sous un même toit, sous la coupole de l’amour pour son prochain comme pour soi-même, de sorte que l’amour couvre toutes les fautes.

Je le regarde comme une partie du Créateur et de la création, qui m’a été donnée d’En Haut, où ma tâche consiste à simplement tous les connecter entre eux. Le Créateur m’envoie toujours des obstacles, révélant un nouveau degré de haine, de rejet, et de désaccord. Mais par-dessus tout, je continue à développer et à cultiver mon amour, montant ainsi les degrés de l’échelle spirituelle.

Par conséquent, sans destruction, sans le 9 du mois d’Av, il est impossible d’atteindre la Journée de l’amour, le 15 d’Av. 

Du  cours quotidien du 15/08/11,  passages sélectionnés sur la Journée de l’amour

Il n’y a pas d’amour sans haine

Dr. Michael LaitmanLorsque nous parlons de concepts spirituels, s’il n’y a pas de haine au début, il n’y aura pas d’amour plus tard.  Il est écrit: «J’ai créé le mauvais penchant et j’ai créé la Torah comme une épice parce que la Lumière en elle ramène vers le bien. »

La bonne source, c’est l’amour. Mais il ne peut pas être révélé, à moins que le mal, la haine et le rejet soient révélés en premier. Nous devrions nous habituer au fait que l’amour et la haine sont toujours révélés ensemble et travaillent ensemble.

C’est pourquoi nous découvrons à la fois la haine et l’amour dans notre société, et nous devrions comprendre que l’un est impossible sans l’autre. Nous ne sommes pas des anges parfaits, préservés au niveau inanimé, mais des gens avec tout notre égoïsme cruel.

A la mesure où vous aspirez à ressentir l’amour, vous ne découvrirez qu’une plus grande haine. C’est la seule façon que vous allez devenir dignes de « la sortie d’Egypte » et viendrez au  «Mont Sinaï ». La montagne de la haine, le « mont Sinaï» est le résultat de notre travail  précédent.

La Tour de Babel n’est que le début, rien n’y avait été révélé. Par conséquent, les 20 générations d’Adam HaRishon jusqu’à Abraham, étant les premières générations de kabbalistes, sont appelés les patriarches. Ce n’est que la préparation initiale, car un fort désir n’y a pas encore été révélé.

La première fois que le désir a été divulgué a été à Babylone, là où la science de la Kabbale est originaire. Il y avait déjà une petite montagne de haine là – «La Tour de Babel», au-dessus de laquelle il était possible de s’élever. La science de la Kabbale, la science de la connexion, y est née, et les gens qui étaient capables de se connecter y ont aussi émergé. Ainsi, la révélation est toujours au-dessus de la haine.

Par conséquent, il n’ya pas besoin d’avoir peur du fait que le monde d’aujourd’hui est révélateur de la haine. Nous devons juste la faire se révéler naturellement et faire précéder le coup par un remède de telle sorte que la haine serait révélée par la compréhension, consciemment. Et nous devons être confiants dans le fait que nous avons les instructions précises sur la façon de l’utiliser correctement. 

Du cours du  15/08/11, extraits choisis lors de la Journée de l’amour

Soyez rassurés par la signature du chef qui est garant

Dr. Michael LaitmanTout d’abord, je dois m’engager à me lier avec les autres afin de révéler la propriété du don sans réserve. Mais il faut beaucoup de temps pour arriver à ce besoin, ce qui est appelé «le temps de préparation ». A ce stade, je révèle la mesure où je suis incapable de me connecter aux autres, ne le désire pas, et les déteste.

C’est là où je rencontre la haine. En vérité, ce n’est pas la haine pour une autre personne, mais pour la propriété du don  sans réserve lui-même. Rejeter une autre personne c’est rejeter le Créateur, Sa propriété du don sans réserve. C’est pourquoi je dois organiser le soutien de mon environnement, de cet ami même avec qui je veux me connecter en lui demandant son aide: «Je te hais, et j’ai besoin de ton  aide » Après tout, il y a une force très spéciale appelée la « garantie mutuelle», comme il est dit: «C’est ainsi qu’un homme aide son prochain»

Voilà comment j’obtiens le soutien qui est déposé sur mon compte puisque je l’ai attiré par une autre source. Et dans la mesure où j’atteins cette garantie mutuelle, où je le soutiens et qu’il me soutient, on essaie de se rapprocher de l’autre et on ne peut pas! Puis nous découvrons que la garantie mutuelle n’aide pas non plus parce que Celui qui la soutient est absent. Nous avons besoin du Créateur pour être un témoin, un garant qui signe notre contrat.

C’est comme si nous manquions de «chef de banque », et donc notre garantie n’est pas valide. Elle doit être soutenue par le capital et par le pouvoir. Cette force qui peut nous unir est la Lumière! Et la Lumière se révèle à travers notre réciprocité. C’est ce qui nous distingue de tous les autres cas de garantie, comme par exemple entre des criminels qui se sont unis dans le but de voler. Après tout, ils ne se sont pas liés pour mettre en œuvre le don sans réserve mutuel.

C’est un profond discernement qui montre pourquoi nous sommes capables de prendre conscience de  nous mêmes de cette manière, bien que se lier n’ait pas aidé tous les autres qui ont poursuivi des buts matériels et qui n’ont pas reçu la Lumière qui ramène vers le bien. Il doit y avoir une garantie mutuelle, qui contient la force du Créateur, la force de la Lumière à l’intérieur de celle-ci.

Ceci est décrit comme: « Israël (qui vise directement  le Créateur), la Torah (la Lumière de la correction), et le Créateur sont un. » C’est la seule façon de se connecter: Quand nous (le Créateur, le groupe, et moi-même) sommes ensemble. Autrement, cela ne fonctionnera pas. Il n’y aura pas une force qui puisse faire démarrer le moteur, ensuite nous allons simplement sortir de piste. Nous ne serons pas en mesure de nous interroger, comme si nous étions  dans un circuit mort sans électricité.

Mais si nous travaillons d’une manière où l’un soutient l’autre, avec la puissance du Créateur qui se déroule entre nous, ce n’est qu’ainsi que nous arriverons au bon système où le Créateur est révélé. C’est ainsi que la qualité du don se révèle parmi les créatures. Nous créons des récipients spirituels hors de nous-mêmes, et en leur sein la Lumière, le Créateur sont révélés. 

Du cours du  15/08/11, passages sélectionnés lors de la Journée de l’amour

Se restreindre à un point

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que nous entendons par «unité» lorsque nous parlons au monde?

Réponse: S’unir en fonction de l’état de garantie mutuelle signifie être un homme dans un seul cœur. Afin d’unir les cœurs en un seul, d’unir tous les désirs dans un désir tel qu’ils étaient avant la rupture des récipients, nous passons par deux étapes.

Dans la première étape, nous neutralisons la volonté de recevoir dans le but de la réception et ainsi nous menons à bien l’état de Hafetz Hessed, «Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerai pas qu’on te fasse. » En vertu de cela je ne nuis pas à mon prochain. Je ne juge plus une personne selon si elle est bonne ou mauvaise, comment je peux l’utiliser, la contrôler, et la tromper.

Je ne recherche plus à tirer profit des autres. Je ne veux simplement rien. Une fois que j’atteins l’ampleur entière et la ruse de mon mal, ce qui me pousse à nuire à autrui à chaque seconde, j’aspire au maximum à minimiser l’utilisation de mes désirs. Je demande juste le strict minimum, les choses sans qui je ne peux pas faire, en espérant qu’ensuite je vais atteindre la qualité du don sans réserve.

Je veux devenir un point, comme Malkhout qui devient inclue dans Bina. Juste un point. C’est comme si je n’existais pas. Mon «moi» est inclus dans Bina et lui est consacrée, comme une goutte de sperme dans un utérus. Pour l’instant je suis juste une goutte qui n’existe pas en vertu d’elle-même, mais à cause de celle du haut.

Ceci est la première étape où nos cœurs ne sont pas encore unis, mais ils ne se repoussent pas.

À l’étape suivante, ils commencent à se rapprocher, comme il est écrit: «Aimez votre prochain comme vous-même. » Avec tout mon cœur (car je n’ai pas d’autres instruments), je vérifie le cœur d’autrui et je vois dans quelle mesure je peux le satisfaire et recevoir de lui. Mon cœur travaille entièrement à servir et satisfaire son cœur, et il me traite de la même façon. C’est l’unité des cœurs que nous atteignons en réalisant le principe de l’amour pour le prochain comme pour nous-mêmes, devenant ainsi comme un seul homme dans un seul cœur.

 De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 27.07.11, « La Paix »

Une action mondiale de diffusion de l’amour!

Dr. Michael LaitmanLes kabbalistes nous ont laissé des instructions claires sur ce qu’il faut faire avec la haine qui  se révèle à nous, en nous disant qu’elle devrait être considérée comme un moyen de travail, en la corrigeant en permanence. Au-dessus de cette haine, nous devrions constamment construire un pont entre nous.

C’est pourquoi une crise générale, mondiale se révèle dans le monde d’aujourd’hui- un manque global de connexion entre nous. Et cela se révèle précisément dans le but que nous créions cette connexion!

C’est si simple, et l’image qui émerge est donc très claire. Je ne vois pas de difficultés ici. Nous venons de l’expliquer encore et encore afin d’ouvrir les yeux des gens. Ce qui se passe devant nous en ce moment est une révélation claire du récipient brisé, dont les morceaux  sont incapables de se connecter les uns aux autres et par conséquent, ils souffrent.

Nous voulons informer affectueusement toutes ces pièces cassées que nous ne nous sentirons pas mieux tant que nous ne recollons les morceaux de notre récipient rompu ensemble. Il y a quelques années, j’ai déjà dit qu’il y avait une crise devant nous, et maintenant elle est arrivée. Bientôt, nous allons révéler des problèmes de plus en plus nouveaux, et cela ne fera que continuer à gagner de la vitesse.

Nous devons comprendre que ce qui se passe est la révélation de notre brisure, et nous devons nous armer avec le remède qui prévient la maladie. Puis nous allons accepter tous les coups avec compréhension et immédiatement les corriger.

De cette façon, nous pouvons transformer le mal qui  se révèle en bonté, en l’augmentant de 620 fois! Après tout, la Lumière de NaRaNHY est «620 fois» plus grande que la lumière de Neshama du niveau minéral.

Et si je transforme maintenant la haine en amour, je gagne 620 fois plus de Lumière!

Imaginez comment ce serait merveilleux si une bonté 620 fois plus grande que la force du mal se révélait maintenant dans le monde? De quoi d’autre manquerait le monde? Tout serait présent en abondance, y compris les sources d’énergie, la bonne écologie, la tranquillité et l’harmonie.

En outre, à l’intérieur de ceci nous révèlerions l’immortalité et l’éternité, car sur ce pont entre nous, nous révélons un lien avec la Racine et nous nous élevons à son niveau! Toutes les formes de connexion sont présentes à l’intérieur de nous, et nous devons commencer à travailler sur elles: sur la connexion virtuelle, mondiale, intégrale. Nous devons corriger toutes ces connexions détruites et les transformer en bonnes connexions.

Espérons que nous atteindrons l’amour en  cette « journée de l’amour », qui est célébrée aujourd’hui. C’est un bon signe, et le moment idéal pour entrer dans tous les réseaux virtuels et expliquer ce qu’est l’amour. Que cela soit notre acte de «diffusion d’amour ».  Avec cet appel, je me tourne vers tous mes lecteurs et les étudiants du monde entier! 

Du cours du  15/08/11, extraits choisis sur la Journée de l’amour

Le jour de l’amour après le jour de la destruction

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi  parlons nous de la haine, si la plupart des gens ne ressentent pas de la haine pour l’autre, mais simplement de l’indifférence?

Réponse: Quand je pense que l’herbe est plus verte sur la pelouse du voisin ou que j’envie sa nouvelle voiture, c’est ce qu’on appelle de la haine. C’est parce que j’évalue mon bien-être en relation avec mon environnement, et si la comparaison n’est pas en ma faveur, cela me fait ressentir de la haine pour les autres.

Avec leur succès, ils me forcent à me sentir mal et à souffrir. Et naturellement, je les hais pour cela. Vous ne pouvez pas en être conscients, mais c’est ainsi.

Il est impossible pour moi d’être indifférents aux autres, car nous sommes reliés au sein d’un système et sans aucun doute j’évalue mon état par rapport à ce que les autres ont. C’est ainsi que nous sommes par nature, désireux de voir tout le monde plus bas que nous et d’avoir tout le monde à notre service. Si vous ne comprenez pas cela, alors il vous en manque simplement la conscience.

Quand dois-je révéler que je veux que chacun soit mon serviteur? Quand j’essaie de les servir! Ce me permet de voir à quel point je veux le contraire!

Ce n’est pas simple de révéler votre haine. On atteint le Mont Sinaï (la montagne de la haine) et la réception de la Torah seulement après une très longue préparation : l’esclavage égyptien et le voyage dans le désert. Tant que vous n’avez pas révélé votre haine, vous n’avez pas besoin de la Torah.

Il y a beaucoup de gens dans le monde qui s’estiment justes et pensent qu’ils ne souhaitent pas de mal aux autres, qu’ils aiment les autres. Mais ils n’ont tout simplement pas ressenti leur haine. S’ils ont vraiment essayé d’aimer les autres, ils révèlent à quel point ils les détestent. On doit passer par l’exil égyptien afin de révéler la haine.

C’est pourquoi la «journée de l’amour » (Tou Be Av, le 15 du mois d’Av)  arrive après le jour de la destruction, le 9 Av. Après avoir révélé le mal, l’énorme, horrible crise, la haine entre nous,  suivent 5 jours (5 niveaux), lorsque nous nous corrigeons et que nous atteignons l’amour. Cela n’arrive que sous cette forme!

Par conséquent, dans notre vie ordinaire, si un mari et femme ne se disputent pas, alors ils ne révèlent pas leur amour. Parfois, les gens se battent exprès, en le faisant  instinctivement, pour ressentir la douceur et le goût de leur relation en se réconciliant. L’indifférence est la pire chose possible. 

 Du cours du 15/08/11, extraits choisis sur la Journée de l’amour