Category Archives: Antisémitisme

Quelle est la particularité des Juifs ?

232.1Question : Un individu, né dans notre monde en tant que juif, est-il spécial ?

Réponse : Oui car il a initialement un lien spécial avec son âme. Dans l’état animal (physique), il est plus proche de son âme qu’une personne qui n’est pas née juive.

Nous vivons dans notre corps et ressentons ce monde, mais notre âme existe dans le monde supérieur. Les personnes que l’on appelle juives sont beaucoup plus proches de leur âme, pratiquement, dans l’union de leurs niveaux animal et spirituel.

Par conséquent, elles sont davantage prédisposées à la recherche, aux découvertes et au développement spirituels, à quelque chose qui se situe au sommet des capacités humaines et au-delà, mais uniquement parce qu’elles sont plus proches de leur âme. Si l’humanité commence à s’engager dans le développement de l’âme, alors tout le reste de la population s’élèvera au même niveau. Il n’y a aucun doute là-dessus.

Question : S’agit-il d’une certaine prédisposition ?

Réponse : Le fait est que ce groupe de personnes s’est engagé dans le développement de l’âme et de la spiritualité pendant plusieurs milliers d’années. Ce n’est qu’au cours des deux derniers millénaires qu’un fossé profond s’est creusé entre leur développement spirituel et physique.

Extrait de « Gros Plan – Retour » sur KabTV, le 10/02/2019

Pourquoi n’y a-t-il pas de repos pour Israël ?

294.2Question : Que signifie endurcir le cœur des ennemis pour la guerre contre Israël ?

Réponse : Cela se produit lorsque le Créateur augmente les attributs égoïstes d’une personne et lui donne ainsi l’occasion et la nécessité de lutter contre l’égoïsme. Sinon, la personne s’endort. Le Créateur accentue délibérément les attributs égoïstes en nous, de telle sorte que nous commençons à les détester.

Exactement comme il est dit : « Je vais les endurcir, allez vous battre contre eux. » En raison de la qualité de l’amour, en raison du désir de pousser Israël en avant, le Créateur fait cela à leurs ennemis : Il endurcit, renforce, et ne laisse pas Israël tranquille.

Question : Les ennemis haïssent-ils Israël à cause du Créateur ?

Réponse : Bien sûr. Nous pouvons voir ce qui se passe dans le monde. Tout cela a pour but de forcer Israël à s’améliorer et à s’élever au-dessus de sa nature égoïste.

Extrait de « Les Secrets du Livre Éternel « » sur KabTV, le 27/09/2021

Les spécificités du caractère national

281.02Question : Croyez-vous que les dirigeants peuvent s’autolimiter à l’échelle planétaire comme cela se fait dans les pays scandinaves ? Par exemple, en Finlande, le premier ministre se rend au travail sans agents de sécurité, et parfois même à vélo.

Il est tout simplement impossible d’imaginer une telle chose dans certains pays du monde. Personne ne percevra cette personne comme un leader. Pensez-vous que les élites sont capables de se restreindre afin de se sauver elles-mêmes ?

Réponse : Pour se sauver elles-mêmes, oui ! Mais je ne sais pas si cette époque est arrivée.

Le fait que cela se passe dans les pays scandinaves s’explique par la relation spéciale entre les gens et la particularité du caractère national. C’est naturel pour eux. Je dirais qu’il s’agit d’une sorte d’état de gel qui, en général, est spécifique à ces gens.

Question : Est-ce possible en Israël ? Le caractère national israélien en est-il capable ?

Réponse : Non. Ce n’est possible nulle part ailleurs.

Remarque : Mais les Juifs sont les plus sensibles à la justice. Ils doivent être les premiers à réaliser l’amour et l’égalité.

Mon Commentaire : En même temps, ils sont les plus impértinents et ont le plus grand égoïsme, ce que nous ne voyons pas dans les nations scandinaves. Là-bas, les gens sont très équilibrés. Mais ici, les gens ne ressentent aucune limite. C’est leur état intérieur.

Extrait de « Conversations » sur KabTV, le 01/11/2021

Une nation basée sur l’idéologie

560Question : Pourquoi les Juifs ne s’unissent-ils qu’au moment du danger ?

Réponse : Les Juifs n’ont pas de pouvoir naturel de connexion car ils ne sont pas une nation. Ils se sont unis non pas sur la base d’une alliance de sang ou de l’appartenance à certaines familles, mais sur une base idéologique. Le reste des Babyloniens ont commencé à s’installer sur la Terre en clans, les fameuses tribus. Certains sont allés à l’ouest, d’autres à l’est.

Par conséquent, les personnes qui ont rejoint Abraham ne ressentaient pas de lien de parenté par le sang et n’étaient guidées que par leur idéologie. Il s’avère que lorsque l’idéologie entre elles est forte et qu’elles veulent s’unir, s’élever au-dessus de notre monde, alors elles constituent réellement une nation. Et lorsque cette idéologie s’affaiblit et disparaît, elles se sentent comme un troupeau désuni et le deviennent en exil.

Commentaire : Mais en exil, les Juifs se soutiennent en quelque sorte les uns les autres.

Ma Réponse : Ils se raccrochent uniquement parce qu’ils sont haïs par les autres nations, et non parce qu’ils s’efforcent eux-mêmes de créer des connexions.

S’il n’y avait pas la méthode de connexion qui est entre leurs mains, cette nation n’existerait pas du tout. Le fait qu’ils se soient mariés entre eux n’est pas un indicateur de la nation. Nous ne sommes qu’un groupe idéologique avec un certain objectif spirituel et rien de plus.

Et si nous ne nous efforçons pas d’atteindre ce but, alors il n’y a pas de peuple, pas de terre, pas de pays, rien.

Extrait de « Gros Plan » sur KabTV

Ceux qui nous ont méprisés nous aideront

294.2Si les Juifs commencent à s’unir, les nations du monde l’accepteront avec joie parce qu’elles verront qu’à travers cette union, elles peuvent se rapprocher de l’essence de la création. Avec ce point précis, avec ce désir à partir duquel l’antisémitisme se développe maintenant, elles ressentiront que le bon mouvement a commencé parce qu’elles commenceront à recevoir une illumination sur ce Reshimo.

L’antisémitisme est implanté dans les nations du monde, c’est un besoin de recevoir la Lumière à travers l’union des Juifs. Ce sont les plus grands antisémites qui seront les premiers à rejoindre les Juifs. Et nous avons déjà vu de tels bouleversements dans l’histoire.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Le Choix Juif : L’Unité ou l’Antisémitisme », Chapitre 1, le 03/01/2020

Les contradictions israéliennes

560Commentaire : Je suis en Israël pour le moment et je réalise combien Israël est fracturé, qu’au sein de cette société toutes les contradictions sont réunies : à la fois socio-économiques et politiques car la gauche et la droite se détestent vraiment, mais aussi religieuses.

Il semble qu’à l’intérieur d’un même pays, il y ait cinq ou six pays différents et cinq ou six groupes différents de personnes qui ne s’entendent pas et ne se comprennent pas.

Ma réponse : Oui. C’est pourquoi si nous résolvons ces problèmes ici en Israël, nous résoudrons tous ces problèmes du monde entier.

Question : Apparemment c’est possible. Cela m’étonne simplement quand, la nuit, je regarde les cours diffusés depuis votre centre et que je vois à l’écran des représentants de différentes nations, de différents groupes ethniques et de différentes confessions! Lorsque des étudiants d’autres pays, musulmans, bouddhistes, catholiques et protestants écoutent les leçons, je comprends qu’en théorie cela est possible. Vous en parlez sans cesse, pour réveiller la société.

Mais que doit-il se passer dans les faits ? Que devons-nous faire pour que les gens en Israël commencent à s’entendre et à se voir ?

Réponse : Je ne sais pas si j’ai une réponse. Je peux donner une réponse formelle, mais est-elle réellement efficace, durable et a le droit d’exister et d’être mise en œuvre ? Je ne sais pas. J’essaie d’agir selon les sources kabbalistiques, pour autant que je les comprenne. Je ne vois aucun kabbaliste en Israël ou dans le monde qui essaie de résoudre ce problème.

Je pense que néanmoins, nous devons viser à atteindre l’état où, tout d’abord, nous-mêmes, notre petite société – pas si petite puisqu’elle compte plusieurs milliers de personnes – commençons à interagir très sérieusement, à reconnaitre la nécessité de nous unir, comprendre que le monde entier nous suit, et qu’il n’a aucune idée de vers où il va et de ce qui l’attend. Nous devons poursuivre nos efforts pour nous unir, et surtout continuer à diffuser le message de la Kabbale.

Extrait de « Entretien entre Leonid Macaron et Michaël Laitman » 21/5/21

La guerre de Gog et Magog, partie 11

571.03La guerre contre votre égoïsme

Question: La guerre de Gog et Magog est-elle une guerre constante entre une personne et son égoïsme?

Réponse: Oui.  Mais, fondamentalement, cela a lieu à notre époque et ainsi de suite.  Par conséquent, cette période est appelée la fin des jours.  Même le Baal HaSoulam l’appelait la dernière génération.

Question: Est-ce parce que l’égoïsme s’est développé aujourd’hui?

Réponse: Maintenant, la toute dernière étape de l’ego se manifeste – la haine absolue et le rejet mutuel.

Question: Le concept de la fin du monde est associé à la guerre entre Gog et Magog.  En hébreu, la fin du monde est Sof HaOlam.  «Olam» vient du mot «Haalama» (dissimulation).

Est-ce la fin de la dissimulation, c’est-à-dire un phénomène positif?

Réponse: bien sûr!  Nous nous dirigeons vers un phénomène absolument positif.  La seule question est de savoir quand arrivera-t-il?  Pouvons-nous raccourcir ce chemin?  Ils disent oui et que la Kabbale indique comment le faire.  Espérons un tel résultat.

Tiré de KabTV, «les états spirituels», 30/04/21

Manifestation physique des guerres idéologiques

294.2Question : Les Juifs devaient constamment se battre pour se connecter. Mais pourquoi, même si nous regardons ce qui est écrit dans la Torah, se sont-ils d’abord battus contre des ennemis extérieurs, puis ont commencé à se battre entre eux pour ensuite accepter l’hellénisme ?

Réponse : Toutes les guerres juives étaient entre les représentants originaux des Juifs et ceux qui voulaient rompre avec cette nation et prêcher d’autres valeurs, tout en voulant en faire partie.

Ils voulaient convaincre la nation entière que les nouvelles valeurs que portent les Grecs ou les Romains sont correctes. Les partisans du respect des vraies valeurs nationales se sont rebellés contre eux. Des guerres ont eu lieu entre eux.

Il n’y avait pratiquement pas de guerres sérieuses entre Juifs et Romains et Juifs et Grecs. Dans une certaine mesure, les conflits se sont produits plus tard, et plus avec les Romains qu’avec les Grecs.

L’affrontement qui a consumé tout le pays a beaucoup gêné les Romains qui voulaient que cela s’arrête. Alors ils ont d’abord envoyé leurs représentants, les gouverneurs, puis ont été contraints d’envoyer des troupes.

Question : Il s’avère que les conflits au sein de la nation ont provoqué une sorte de réponse de la force supérieure, qui s’est manifestée précisément dans le fait que les Grecs et les Romains sont venus ici et ont fait leur travail.

Si nous transférons cela à la guerre interne, alors pouvons-nous dire que les « Grecs » sont mes désirs ?

Réponse : Tout ce dont une personne est faite, ce sont ses désirs. Ils sont tous égoïstes et se divisent en plusieurs degrés. L’un s’appelle « Romains », l’autre « Grecs », et ainsi de suite.

Si vous, en tant que juif, ne vous débrouillez pas avec eux, alors vous devenez sous leur contrôle et entrez dans un état de guerre. Vous êtes obligé de les détruire, et eux ils vous détruisent jusqu’à ce que vous obteniez un certain résultat de ces affrontements.

C’est-à-dire que ces guerres que vous ne pouvez pas mener à l’intérieur de vous-même, idéologiquement, vous devrez vous battre à l’extérieur de vous-même, physiquement.

Extrait des « États spirituels » de KabTV

La guerre de Gog et Magog, partie n°5

631.1Question : Le prophète Ézéchiel dit que la guerre de Gog et Magog sera d’abord entre les fils d’Ésaü et ceux d’Ismaël, puis qu’ils s’uniront et se retourneront contre Israël. Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : Ésaü et Ismaël sont ceux qui s’associent soit à l’Islam, soit au Christianisme. Et Israël est au milieu, il n’a pas d’autre idéologie si ce n’est que tout désir qui surgit dans la nature, parce que toute la nature est constituée de désirs, doit être dirigé uniquement vers le don sans réserve et l’amour, vers la connexion de chacun et de tous, ce qui signifie vers le Créateur.

La mission d’Israël (la ligne médiane) est de montrer que tout dans la nature peut parvenir à l’équilibre, à la tranquillité, à la bonne connexion mutuelle, seulement si nous nous dirigeons, chacun et tous ensemble, vers le Créateur, c’est-à-dire vers le dénominateur commun, vers la source commune d’où nous venons et à laquelle nous devons retourner.

Ismaël est la ligne droite, Ésaü est la ligne gauche, et Israël doit les unir dans la ligne médiane.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 30/04/2021

La Pâque du point de vue des réalités modernes, partie 1

942Commentaire: Regardons la Pâque du point de vue des réalités modernes.

Lorsque les Juifs sont descendus en Égypte, non seulement le peuple d’Israël mais aussi pour l’Égypte ont connu la prospérité.  Et soudain, cette force et ce grand nombre de Juifs ont commencé à effrayer les Egyptiens.

Ma réponse: Il ne s’agit pas du grand nombre mais du contrôle juif sur l’Égypte.

Pharaon n’était pas stupide.  Il s’est vite rendu compte qu’il disposait d’une force sérieuse à sa disposition et il a mis les Juifs au-dessus de tous les surveillants, commandants, etc. C’est alors qu’ils ont construit les pyramides, et l’Egypte est devenue très riche.  Ainsi, plus tard, Pharaon n’a pas voulu les laisser partir d’Égypte.

Mais ils se sont vite rendu compte qu’ils n’avaient rien à faire en Égypte, qu’ils pouvaient vivre seuls, et ils ont commencé à se préparer lentement pour le voyage.  Et c’est là que les problèmes sont survenus.

Cela ressemble beaucoup à notre vie moderne.  Nous avons vu dans l’exemple des pays européens : lorsque les Juifs arrivaient dans un pays après avoir été expulsés, le pays qui les avait expulsé connaissait un déclin de son économie, de sa culture, etc.

Bien entendu, les pays qui ont refusés leur entrée, ont connu par la suite des problèmes.  On le voit également dans le cas de l’Égypte, qui ne s’est jamais remise depuis.  L’Égypte, alors qu’elle était une grande culture, a construit ses pyramides et à ce jour les «vend».

Extrait de «Nouvelles avec  Michaël Laitman» de KabTV 12/04/19