Category Archives: Antisémitisme

L’histoire recommence ?

Aujourd’hui l’humanité se retrouve dans la même situation que celle de l’ancienne Babylone – une situation dans laquelle nous sommes tous interconnectés, mais en même temps divisés par notre ego. L’histoire se répète.

Donc, le temps est venu d’appliquer la méthode d’Abraham – unir toutes les parties de l’humanité harmonieusement.

Et si nous, le peuple d’Israël, ne le faisons pas nous-mêmes – nous serons amenés à le faire par la force car c’est notre rôle et mission d’être la lumière pour les nations. Tant que nous ne la réalisons pas, nous vivrons toutes sortes d’évènements désagréables en Israël et dans le monde, tel que l’antisémitisme.

« Le juif, c’est le symbole de l’éternité, celui qu’on a jamais réussi à détruire, ni les bains de sang, ni les tortures, ni le feu, ni l’épée de l’inquisition n’ont pu l’annihiler, c’est celui qui a conservé si longtemps le message prophétique et l’a transmis à toute l’humanité. Un tel peuple ne pourra jamais disparaitre, le juif est éternel, il est la manifestation de l’éternité ». Léon Tolstoï.

Le lieu de travail est prêt, le reste dépend de nous

Dr. Michael LaitmanQuestion : Pour le peuple d’Israël, la découverte de la sagesse de la Kabbale est liée à sa responsabilité envers le monde. Voulons-nous cela ?

Réponse : Le Créateur conduit une personne à un groupe et à ce type de décision à travers la souffrance. La souffrance est causée par le fait que soit vous cherchez à découvrir quelque chose par vous-mêmes, soit vous êtes poussés et aiguillonné spar derrière par toutes sortes de troubles et de problèmes, afin qu’au moins vous les fuyiez dans la direction opposée si vous ne pouvez pas les résoudre.

Ainsi nous nous tournons vers les gens qui sont dans la détresse, qui ont des difficultés considérables. Dans le passé, les Juifs ont déjà reçu suffisamment d’exemples de ce qui peut leur arriver. Il est seulement nécessaire d’ouvrir leurs yeux un petit peu, sans les effrayer, mais en expliquant, à l’aide de faits, d’où provient la haine du monde et ce que nous sommes obligés et avons besoin de lui donner. L’ensemble de « l’infrastructure » nécessaire pour ce travail est déjà prêt, et le travail lui-même nous incombe.

Nous devons uniquement fabriquer notre message sans perdre de temps et aller dehors avec lui vers les gens le plus rapidement possible. Notre avenir dépend de cela.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 18/08/14, Écrits du Baal HaSoulam

D’où venons-nous?

Dr. Michael LaitmanIl est écrit (Avot 3.1) « Sache d’où tu viens, où tu vas et devant qui tu rendras des comptes ». Comme nous le savons, le peuple d’Israël vient de l’ancienne Babylone. Il y a 4000 ans, vivait une grande civilisation prospère qui a jeté les bases du développement économique et social, faisant que les gens étaient interconnectés, avec un même destin, une histoire commune.

Le problème n’était pas la dépendance mutuelle qui s’était créée entre eux, mais avec l’essor naissant, ils ont commencé à se séparer, la compétition est née dans la société. Toutes sortes de croyances ont prospéré pour apporter une solution à cette incohérence à laquelle ils faisaient face pour la première fois avec tant de vigueur. Les babyloniens ont bien compris les avantages du progrès, mais ne savaient pas comment maintenir une vie harmonieuse, cette épisode est relaté dans la Bible par la construction de la tour de Babel (Genèse 11).

L’histoire recommence ?

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui l’humanité se retrouve dans la même situation que celle de l’ancienne Babylone – une situation dans laquelle nous sommes tous interconnectés, mais en même temps divisés par notre ego. L’histoire se répète.

Donc, le temps est venu d’appliquer la méthode d’Abraham – unir toutes les parties de l’humanité harmonieusement.

Et si nous, le peuple d’Israël, ne le faisons pas nous-mêmes – nous serons amenés à le faire par la force car c’est notre rôle et mission d’être la lumière pour les nations. Tant que nous ne la réalisons pas, nous vivrons toutes sortes d’évènements désagréables en Israël et dans le monde, tel que l’antisémitisme.

« Le juif, c’est le symbole de l’éternité, celui qu’on a jamais réussi à détruire, ni les bains de sang, ni les tortures, ni le feu, ni l’épée de l’inquisition n’ont pu l’annihiler, c’est celui qui a conservé si longtemps le message prophétique et l’a transmis à toute l’humanité. Un tel peuple ne pourra jamais disparaitre, le juif est éternel, il est la manifestation de l’éternité ». Léon Tolstoï.

Les racines de l’antisémitisme

Dr. Michael LaitmanEn France, la haine du juif n’est pas nouvelle, dès le Moyen-Age, les persécutions ont commencé, peu importe la contribution des juifs aux développements économique, social, scientifique. L’affaire Dreyfus a profondément marqué la France, par une injustice commise en toute légalité : l’accusation de trahison d’un officier de l’armée parce qu’il était juif. Sa réhabilitation a prise des années, le « J’accuse » de Zola n’a pas aidé à l’époque. Après l’horreur de la deuxième guerre mondiale, on aurait pu penser que l’antisémitisme ne referait plus surface, or ce n’est pas le cas, il revient à un niveau mondial, les juifs sont accusés et visés de toutes parts dans le monde entier, même par des pays où ne résident pas des juifs (en Corée). Les nations accusent les Juifs d’être la source de tous leurs problèmes. En cela, elles admettent le fait qu’elles dépendent des Juifs.

Et c’est vrai: les Juifs sont porteurs de la sagesse de la Kabbale, la Sagesse de l’union, de la méthode comment sortir de la crise. Mais le Peuple d’Israël ne se rend même pas compte qu’il détient la clef du bonheur du monde entier et que cette ignorance est l’origine de l’antisémitisme.

Sans le savoir, les peuples du monde poussent les Juifs à découvrir cette méthode. Ils ressentent que c’est précisément cela qui leur manque. Seule cette connaissance peut élever le monde au bonheur général.

D’où viens-tu peuple d’Israël?

Dr. Michael LaitmanNous avons toujours eu à faire face à des problèmes, des menaces, pourtant cette année est différente. L’opération « bordure protectrice » a profondément changé l’opinion en Israël, certes un cessez le feu a été signé, mais la vague de solidarité qui est apparue est sans précédent et nous a tous marqué et ravi, confirmant le fait que ce n’est qu’ensemble, en s’unissant que le Peuple d’Israël est fort et vit. Néanmoins  l’opinion des nations à l’égard d’Israël a fait que l’antisémitisme a resurgi avec virulence en Europe et aux Etats-Unis. Pourquoi toute cette haine ? Pourquoi semble-t-elle inévitable et se répète constamment ?

Nos grands-parents et parents en ont souffert lors de la deuxième guerre mondiale, lors de la guerre d’Algérie, lorsqu’ils ont dû quitté le Maroc, l’Egypte, la Tunisie. Beaucoup pensent que cela ne se reproduira plus car l’Etat d’Israël existe, que l’horreur que le monde a découvert en 1944-45 ne se répétera pas, que les pays démocratiques ne laisseront pas l’extrémisme vaincre et pourtant que montrent les résultats des élections dans les pays d’Europe ? La résurgence du nationalisme, des partis d’extrême droite qui n’ont plus honte de manifester et d’affirmer tout haut leurs prétentions. Les juifs sont responsables, coupables, en deux mots : la haine du juif.

Les récents évènements en France, en Allemagne m’ont poussé à écrire cette brochure. J’ai tenté d’apporter une réponse aux questions auxquelles le Peuple d’Israël doit faire face ainsi que tout juif dans le monde et de proposer la solution que nous devons tous appliquer, nous les juifs du monde entier où que nous soyons.

J’espère que cette brochure aidera quiconque la lira, qu’elle vous apportera une explication, certes succincte de notre situation. Pour plus d’explications vous êtes invités à visiter le site.

Am Israël Hay !

Rav Michaël Laitman

La société parfaite d’Abraham, Partie 4

Dr. Michael LaitmanQuestion : Revenons aux étapes de la façon dont les gens se rapprochent les uns des autres intérieurement. Comment cela arrive-t-il ?

Réponse : La première étape, c’est quand je ne veux pas utiliser un étranger, une autre personne, n’importe quel ami de mon peuple, c’est-à-dire, dans le groupe avec lequel nous allons vers l’idéal spirituel, vers le principe du « Aime ton prochain comme toi-même ».

Lorsque je monte à ce degré, je ressens que je ne veux rien faire de mal à l’autre ; je n’ai pas de mauvaises pensées à son sujet. Je peux surmonter mon égoïsme, me retenir dans toutes ses formes, et toute mon énergie est concentrée sur le fait d’être absolument neutre vis-à-vis des gens, désirant être connecté avec eux, voulant être avec eux. A savoir, je ne pense pas à moi et ne prends pas soin de moi-même, en dépit de tout le reste.

C’est ce qu’on appelle la « restriction » de ses désirs égoïstes et c’est apparemment un état neutre : ne pas souhaiter et ne pas faire à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse.

Et la prochaine étape est : « Aime ton prochain comme toi-même. » Ce n’est pas la neutralité mais une action positive. Car à l’origine, une personne découvre que toutes ses actions sont uniquement destinées à son propre bénéfice, et elle ne peut pas faire du bien aux autres, sauf pour son propre profit.

Ainsi, nous parlons de trois étapes :

– Tout d’abord, il y a la reconnaissance de l’égoïsme
– Ensuite, sa neutralisation
– Et puis, sa correction, sa mise en œuvre pour le bénéfice des autres.

Et cette action finale est l’essence de l’amour.

Question : Peut-on dire qu’Abraham a construit une société parfaite ?

 

Réponse : Oui, bien sûr. Abraham a construit une société parfaite de ces gens de Babylone qu’il a pris avec lui.

Mais ici nous considérons, en général, non pas les personnes mais leurs désirs ! Cela vaut également pour les partisans de l’œuvre d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Oui, ce sont ses descendants directs, mais dans l’ensemble, ses partisans sont appelés « fils », disciples. Par conséquent, il y a des concepts tels que la « maison d’Abraham », la « maison d’Isaac » et la « maison de Jacob ». La « maison » signifie la communauté de personnes qui a continué à croître et à se développer.

Ils grandissent aussi dans un sens physique, mais la chose essentielle est qu’ils ont grandi spirituellement jusqu’à ce qu’ils se soient unis pleinement dans leurs aspirations mutuelles, dans la connexion les uns avec les autres au premier degré spirituel, qui est appelé « Jacob ». Ce premier degré spirituel est déjà considéré comme le degré de « Israël », avec une allusion à la terre d’Israël à venir, qui sera atteint. Bien qu’il n’y ait pas encore de terre !

Après tout, « Israël » signifie « droit à Dieu ». C’est-à-dire, lorsque vous êtes dans un certain endroit et que vous aspirez à l’objectif, alors vous êtes appelé « Israël », « droit au but ». Atteindre cet objectif signifie entrer sur la terre d’Israël.

Que vous manque-t-il pour cela ? Pour cela, il vous manque de l’égoïsme, qui vous corrigerez et transformerez en terre d’Israël. C’est pourquoi ils durent plus tard descendre en Égypte.

Question : Alors le groupe a déjà été appelé Israël, et il doit toujours passer par un siècle de descente avant qu’il puisse acquérir la terre d’Israël, le désir, visant à l’objectif ?

 

Réponse : Par conséquent, il est dit que Jacob était au courant de l’avenir et qu’il voulait le dire à ses fils, mais cela ne lui a pas été donné…

De KabTV, « Babylone, Hier et Aujourd’hui » du 27/08/14

Commencer la correction du monde

congrès, groupeQuestion : Pourquoi insistez-vous sur la diffusion de la Kabbale parmi les Juifs et impliquez-vous vos élèves non-juifs dans ce travail ?

Réponse (je réponds au nom d’un non-Juif) : Parce que grâce à la diffusion de la Kabbale parmi les Juifs (en leur expliquant leur mission et la cause de l’antisémitisme), nous, les nations du monde, obligeons les Juifs à commencer la correction du monde. Seuls les Juifs peuvent commencer la correction du monde, ce qui signifie son union, simplement parce qu’ils en sont les parties brisées (depuis la destruction du Temple, il y a 2000 ans). Mais dès qu’ils commencent la correction (union) sous notre influence, tous nous les rejoignons et agissons ensemble.

L’avenir des Juifs américains

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment voyez-vous l’avenir des organisations Juives américaines ?

Réponse : Je suggère l’article qui décrit comment une fois Israël, son existence et son essence, ont été la cause autour de laquelle les Juifs américains se sont unis. C’est ce qui les a uni, leur a donné une incitation à l’existence de leurs organisations, et a été une source d’inspiration.

Comme ils ont commencé à s’associer davantage avec la société environnante et à ignorer l’existence d’Israël, dans cette mesure la cause qui les unissait a disparu, et étant déconnectés, ils « sont tombés » dans leur idéologie, leurs activités et leur influence.

S’ils ne comprennent pas cela et ne mettent pas Israël au centre de leurs activités, ils disparaîtront totalement en tant que Juifs d’Amérique. Israël, pour sa part, doit activement jouer le rôle qui unit tous les Juifs américains et leurs organisations.

Qu’est-ce qui nous arrive ?

Dr. Michael LaitmanDe nos jours, les gens ont besoin de savoir ce qui leur arrive, pour quelle raison cela se passe, et comment ils peuvent changer la situation.

Nous voyons de jour en jour l’accélération des événements qui nous rapprochent plus rapidement vers de nouveaux états. Nous pouvons seulement détecter cette séquence dans laquelle un impératif punitif est apparemment inhérent.

Partout dans le monde, nous assistons à l’accroissement de l’antisémitisme, aux flambées de haine envers les Juifs, à l’antagonisme contre l’État d’Israël, et à toutes sortes de manifestations. Divers médias essaient de déformer les faits, fabriquant les nouvelles et les analyses quotidiennes dans une lumière anti-Israël.

Nous voyons le monde entier comme s’il découvrait en cela une force commune, un esprit qui imprègne l’atmosphère de haine envers les Juifs et Israël.

Lorsque l’être humain reconnaît cette tendance générale qui déferle sur le monde en quelques semaines, on se demande naturellement : comment est-ce possible qu’il y ait une telle réaction puissante à cette petite guerre, en comparaison avec les centaines de milliers de personnes qui ont été tuées en Syrie, en Irak, en Ukraine, en Afrique, en Afghanistan, etc. ?

Ici se trouve en effet le destin ultime, et seule la sagesse secrète, la science de la Kabbale, est capable d’expliquer ce qui nous arrive et comment agir correctement dans cette situation.