Category Archives: Congrès

Tous les désirs restent

Il est impossible d’effacer le désir de recevoir car c’est la création même. Vous pouvez vous tromper, vous saouler, courir après un désir au lieu d’un autre, en éteignant le premier désir de cette manière, mais il est impossible de déraciner un désir. Je peux l’ignorer par peur ou à cause d’autres désirs plus forts, mais il est impossible de le combattre directement.

Même la Lumière qui ramène vers le bien ne change pas le désir lui-même ; elle ne fait qu’élever ou diminuer son importance. Pourtant, tous les désirs restent chez une personne tels qu’ils lui ont été donnés à la naissance. Si une personne n’attribue aucune importance au désir, elle peut alors l’effacer de l’écran sur lequel elle voit le monde. Il n’y a pas d’autre moyen, car toute la création est un désir. (1)

Avant le congrès, je m’attends à ce que les dizaines européennes nouent des liens entre elles et avec tous les autres groupes mondiaux. Il devrait exister un unique lieu de réunion virtuel commun où tout le monde peut se rencontrer, obtenir des informations et se ressourcer.

Nous devons être inclus les uns dans les autres, non seulement à un niveau informatif, mais aussi dans nos sensations. Je veux ressentir les amis comme les organes de mon corps qui ont été séparés et je dois les rapprocher de moi. Dans la mesure où je les rapproche et augmente ma sensibilité à leur égard, je les anime et commence à les sentir vivants, connectés à moi et vivant à l’intérieur de moi, dans la mesure où je construis un récipient de l’âme jusqu’à ce que le Créateur s’y révèle. (2)

Extrait de la 3ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, « La Correction de la Brisure – Préparation au Congrès » du 16/09/2019

(1) : à 3 minutes et 10 secondes
(2) : à 19 minutes et 35 secondes

Touchez le cœur de votre ami

Question : Il est écrit (Baal HaSoulam, Lettre n°12) : « Parlez aux amis en descente de nous rejoindre. » Avant chaque congrès, de nombreux amis ont le sentiment que leur forte envie de se connecter s’estompe un peu. Comment puis-je faire appel au cœur de l’ami ? Avec quoi ?

Réponse : Il suffit de demander pour eux, rien d’autre n’est requis. C’est la première chose à faire.

Deuxièmement, naturellement avant le congrès, il y a une répartition entre ceux qui se précipitent vers le congrès et ceux qui y vont comme à reculons.

Cela dépend des efforts fournis par une personne et de son état de préparation, ce qui l’influence en la poussant en avant ou en arrière.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2019

Invitation à la naissance spirituelle

Lorsqu’une personne peut aller les yeux fermés jusqu’au bout, on parle alors d’embryon spirituel. L’embryon, par définition, est le plus petit degré de Malkhout, limité dans ses capacités, et cela signifie colère et jugement car une personne doit rester les yeux fermés au-dessus de la raison malgré ses connaissances et ses sentiments, surmonter le dépit, sa colère et ses problèmes. Il est difficile de s’annuler devant le supérieur afin que le supérieur puisse faire de vous ce qu’Il veut. C’est ce que l’on appelle la conception (Ibour), l’état le plus petit et le plus restreint.

Cela signifie que tout commence à partir de zéro, avec l’annulation complète de ces désirs et qualités dans lesquels nous existons. Ensuite, le Créateur ajoute de plus en plus de qualités égoïstes et nous nous annulons avec succès devant Son autorité afin qu’Il fasse de nous ce qu’Il veut et non ce que nous voulons. Ces états s’appellent la naissance de l’âme.

Je m’annule moi-même dans ce que je considère comme égoïste en moi (mon « je ») et accepte du Créateur ce qu’Il fait de manière altruiste à l’intérieur de moi (Son « Je »). Il y a une double brisure ici : premièrement, lorsque je m’annule complètement et deuxièmement, quand au lieu de mes qualités, j’accepte les qualités du Créateur. Comment pouvons-nous imaginer cela dans le groupe ? Je vous invite à la fécondation spirituelle. (1)

Extrait du Congrès en Moldavie, « Premier Jour », « Être prêt à être influencé par la société », Leçon n°2, le 06/09/2019

(1) : à 1 heure 23 minutes et 33 secondes

L’effet de l’inclusion mutuelle

Question : Plusieurs personnes de notre groupe se rendent au Congrès  de février 2019 en Israël. Nous avons vécu beaucoup de choses pendant ce temps de préparation. Comment pouvons-nous savoir qu’elles transmettront toutes nos impressions et nos inspirations ?

Réponse : Je suis sûr qu’elles seront en mesure de les transmettre à travers leur inclusion en nous. De plus, l’inspiration qu’elles recevront ici leur extraira tous vos messages. Tout ce que vous voulez leur transmettre nous parviendra.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 06/02/2019

Le Congrès : absorber les autres

Question : Comment pouvons-nous être en contact avec toutes les dizaines alors que certains amis participent physiquement au congrès et d’autres virtuellement ?

Réponse : Quelle est la différence ? Au congrès, il y aura des dizaines aléatoires. Peu importe que je sache où sont mes amis.

Le congrès est conçu pour absorber toutes les dizaines, le Kli mondial entier, pour absorber les opinions, les sensations, tout ce qui se trouve dans tous nos amis, et pas pour que je vienne avec ma dizaine, que je m’assoie avec un panneau : « Voici le groupe italien, voici sa table. »

Quelle différence cela fait-il si je suis assis ici ou chez moi à Rome ou n’importe où ailleurs. Je dois me mêler à tout le monde, ressentir le plus possible leurs pensées et leurs vies et, dans cette mesure, je progresserai.

Notre progrès dépend de la façon dont nous nous mêlons les uns aux autres ; c’est notre force, pas chacun de nous séparément, mais conjointement !

Alors, laissez une partie venir ici et une autre partie reste là, il n’y a pas de différence ; l’essentiel est que j’essaie en permanence d’absorber les impressions de tous les amis, leur amour, leurs sentiments et leurs aspirations. J’ai besoin de ces forces.

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 05/02/2019

L’antisémitisme expliqué par le Dr Laitman

Congrès de Kabbale 2019

Pour plus d’informations cliquez ici

Congrès international de Kabbale

Nous vous invitons à venir participer à notre congrès annuel de Kabbale qui se tiendra du 19 au 21 février au parc des expositions de Tel-Aviv.

 

 

Pour vous inscrire pour le congrès un et/ou trois jours cliquez ici 

Pour vous inscrire aux soirées:

1ère soirée: Découvrez la Kabbale, cliquez ici (en hébreu)

2ème soirée:  La place des femmes dans la société, cliquez ici (en hébreu)

3ème soirée:  Un monde solidaire, cliquez ici (en hébreu)

Les horaires sont identiques chaque jour: (heures d’Israël)

 

Accueil 08:00-09:30
Cours 09:30-12:00
Déjeuner/pause 12:00-13:30
Cours 13:30-15:15
Pause 15:15-16:00
Cours 16:00-17:30
Dîner/Pause 17:30-18:30
Accueil 18:30-19:30
Soirée à thème/cours 19:30-21:30

Le congrès sera également retransmis en direct et en français sur kab.tv/live

 

 

 

Augmenter l’intensité de la progression

Question : Comment puis-je améliorer la qualité de mon annulation devant les autres ? À quoi faut-il faire attention ? On a l’impression que tout commence à partir de ce point.

Réponse : J’essaie de donner le matériel le plus approprié, en particulier sur Twitter, pour réveiller les gens d’une manière ou d’une autre. Dans chaque leçon, nous progressons au moins dans la compréhension théorique de notre tâche. Peu importe à quel point je le veux, je ne peux pas parler plus ouvertement, de manière plus avancée. C’est un système fermé où mes étudiants dictent les limites de mes paroles.

Les événements pendant les fêtes et les congrès sont les seuls qui me donnent l’occasion de m’exprimer davantage, car une vaste masse de personnes, qui se connectent tant bien que mal entre elles, se joignent à nous. Nous réussissons alors quelque peu.

Nous avançons par bonds, en sautant de congrès en congrès, de fête en fête, comme une sauterelle qui saute d’un endroit à l’autre. C’est bien, mais j’aimerais néanmoins un avancement plus intensif, constant, uniforme et continu.

Extrait de l’émission télévisée « La Dernière Génération » du 12/04/2018

Le but des congrès

Bientôt, il va y avoir un congrès. Préparons-nous à nous réunir en une seule impulsion. C’est une force énorme ! Imaginez tous les efforts déployés dans tous les pays du monde où il y a nos amis ! Et nous avons des amis dans le monde entier, dans presque tous les pays.

Faisons en sorte que ce Congrès soit aussi impressionnant que possible, du fond de nos cœurs, pour qu’il nous donne une grande impulsion.

Nous avons déjà passé tant d’étapes préliminaires différentes que je pense que nous pourrons nous retrouver dans un réseau de forces altruistes, au-dessus de notre égoïsme, et commencerons à ressentir, au moins un peu, les plus petites qualités spirituelles entre nous, pas dans chacun d’entre nous.

Tout à coup, vous verrez comment certaines qualités spirituelles, certains mouvements par rapport aux amis, apparaissent en vous : ce que vous désirez pour eux et ce que vous ressentez d’eux. De plus, entre vous, ici apparaît un réseau de communication dans lequel le Créateur est révélé.

Vous pouvez le faire. C’est à cela que le Congrès est destiné.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/04/2018