Category Archives: Coronavirus

Qui est derrière la pandémie ?

115.06Question : Plus tôt cette année, plusieurs sources d’information ont fait état d’un sondage de la Faculté de Journalisme de l’Université de Carleton dans lequel près de la moitié des 2000 Canadiens ont déclaré croire dans les théories du complot sur le coronavirus, allant de l’arme biologique artificielle à la justification de la 5G.

Qui est derrière la pandémie de votre point de vue ?

Réponse : C’est l’égoïsme humain qui ne veut pas s’élever au-dessus de lui-même et être en bonne relation avec les autres. Avec tout le monde ! Juste pour être dans une bonne connexion sans toutes sortes de théories du complot et sans la domination de quelqu’un sur quelqu’un d’autre.

La réticence à bien se comporter entre nous conduit au fait que les virus se réveillent entre nous. Nous ne nous en sortirons pas tant que nous n’aurons pas corrigé notre attitude.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 27/09/2020

Conflits au sein d’une personne

249.03Question : Y a-t-il une différence entre les méthodes de résolution des conflits interpersonnels externes et des conflits internes chez une personne ? Ou conviennent-elles aux deux cas ?

Réponse : En principe, oui. Mais à l’intérieur d’une personne, les conflits se résolvent un peu différemment car il faut voir les deux côtés de l’argument.

Commentaire : Disons que je veux sortir et réfléchir à l’opportunité de porter un masque ou non. Il y a un conflit interne. D’une part, je suis un peu prudent à l’idée d’infecter les autres. D’un autre côté, c’est difficile de respirer et il semble n’y avoir personne dans les environs. Ainsi, une personne fait constamment des calculs, des conflits surviennent à chaque seconde.

Réponse : Avec un masque, c’est assez simple. Le fait est qu’il existe des spécialistes qui comprennent comment le virus se propage. Et s’ils disent que vous devriez porter un masque, alors vous l’acceptez et vous en mettez un même s’il n’y a personne autour.

Cela me donne l’occasion d’être honnête avec moi-même et avec la nature.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 16/07/2020

Les jobs post-coronavirus

528.03Question : Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes, en particulier à l’ère post-coronavirus ? Quels métiers resteront et où concentrer leurs efforts ?

Réponse : Je pense que la chose la plus importante à l’avenir sera ce dont toute la société aura besoin. Ce sera le point central.

Chacun devrait savoir ce dont la société aura besoin pour se garantir le bon emploi, les bonnes compétences et la bonne éducation. Par conséquent, il n’y a rien de plus important que de bien s’éduquer et de devenir une personne capable d’éduquer les autres.

En d’autres termes, le travail social visant à consolider tous les membres de la société, à faire de la société un système intégral et correct est la chose la plus importante. De telles personnes seront toujours nécessaires. Je conseillerais aux jeunes et aux personnes de tout âge d’apprendre précisément cela.

C’est une profession dont chacun a besoin personnellement, pas seulement pour le travail, mais pour sa propre participation et son intégration dans la société, et celle de tous les autres.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 04/06/2020

La pandémie prendra-t-elle fin ?

627.1Question : Compte tenu de la réalité actuelle, les gens sont très inquiets de savoir quand la pandémie s’arrêtera. Les propos de différentes autorités divergent. Certains pensent que cela se produira en 2021 et au plus tard en 2022. D’autres disent que les conséquences de la pandémie ne passeront jamais, c’est-à-dire que l’humanité ne restera pas la même qu’auparavant.

Quelle est votre opinion sur la date à laquelle la pandémie prendra fin ?

Réponse : Jamais. Jamais, dans le sens où nous ne reviendrons pas à ce qui était. En aucune façon. Nous irons uniquement de l’avant et changerons sous l’ascendance d’influences négatives.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 01/09/2020

Devriez-vous écouter votre voix intérieure ?

749.02Question : On dit que les décisions les plus complexes sont prises par une personne de manière intuitive et que seules les décisions simples sont prises consciemment et logiquement. Qu’est-ce que la prise de décision intuitive ?

Réponse : Je ne sais pas si cela vaut la peine de parler de ce sujet. Il n’est pas nécessaire de vous plonger dans un état semi-morne lorsque la partie irrationnelle du cerveau agit.

Question : Ne prenez-vous pas de décisions intuitivement ?

Réponse : Jamais. Je suis une personne très simple et mécanique, et je choisis toujours des solutions basées sur ce que l’on peut apprendre des livres anciens avisés.

Question : Alors, vous n’écoutez pas votre voix intérieure lorsque vous prenez des décisions ?

Réponse : Non. Comment puis-je faire confiance à une voix intérieure, à un subconscient en moi ? En aucune façon.

Je me lève généralement à une heure du matin, bien avant la leçon que je donne à trois heures du matin, et je pense à résoudre un certain problème. Je ne me fie pas à l’intuition, mais j’essaie d’entrer dans sa solution de la manière que conseillent nos anciens professeurs.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

Le cœur d’une mère

963.6Le cœur d’une mère se situe au point central de l’univers entier, à la fois corporel et spirituel. Après tout, c’est à partir de là même que se produit la naissance spirituelle et physique. Il n’y a rien de plus fort que le cœur d’une mère ; c’est le point le plus sensible, le plus important de toute la réalité. Le Créateur a créé un désir, qui est la base du cœur d’une mère.

Par conséquent, si les femmes commencent au moins à penser un peu à l’unité, elles toucheront déjà ce point central de l’univers entier d’où la naissance de toute l’humanité, l’âme commune, a commencé. Le monde ne parviendra à la correction qu’à travers une femme.

Une femme a un énorme pouvoir qui donne naissance, se développe et s’organise. Et vice versa, si une femme ne participe pas à cette correction, alors elle se transforme en une cause de discorde, en un lieu d’éloignement et de mal. Par conséquent, j’espère vraiment que les femmes s’uniront et apporteront la paix, la tranquillité et l’unité à l’humanité.

Extrait de la leçon pour les femmes, « La Règle de Bnei Baruch envers l’Humanité » du 29/08/2020

Gagner le consentement de l’autre pour participer à l’union

552.02Question : Que signifie l’expression de la Torah « Allez et enrichissez vous les uns des autres » ?

Réponse : Cela signifie qu’en s’unissant les uns aux autres dans le format correct, nous atteignons un état tel que, dans la connexion altruiste entre nous, dans les propriétés du don sans réserve et de l’amour mutuel, nous commençons à découvrir les couches supérieures de l’univers.

Je gagne d’une autre personne son consentement à participer avec moi à une telle union qui nous donnera une idée du prochain niveau de la nature.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 04/06/2020

Consulter le collectif

284Question : Y a-t-il des décisions qu’une personne puisse prendre seule sans rien demander à personne ?

Réponse : Si sa décision correspond à la décision du collectif, alors elle peut le faire seule.

Question : Si je dois prendre une simple décision personnelle, par exemple, acheter une maison, alors je n’ai pas besoin de consulter le collectif, n’est-ce pas ?

Réponse : Ce serait bien. Pourquoi pas ? Il se peut que les gens vous donnent un indice et que vous compreniez : « En effet, regardez ce que je visais ?! Pourquoi ai-je besoin d’une telle maison ? Pour quoi faire ? »

Je suis pour un collectif. Cependant, d’un autre côté, vous pouvez demander à quel point cela m’oblige après avoir découvert leur opinion. C’est déjà une autre affaire.

Question : Et à quel point cela vous contraint-il ?

Réponse : Il est avantageux de consulter le collectif pour tout. Cependant, vous devez toujours prendre la décision finale par vous-même. Mais vous devez comprendre sur la base de quels critères vous acceptez soit leur décision, soit la vôtre.

Je pense qu’il vaut mieux faire des erreurs avec le collectif que d’avoir raison seul car de toute façon votre mouvement commun va vers la connexion.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

Qu’est-ce qui comblera le fossé entre les générations ?

961.1Question : Qu’est-ce qui peut combler le fossé entre les générations ?

Réponse : J’espère que la génération précédente sera plus intelligente et plus gentille avec la nouvelle génération, et que la nouvelle génération se rendra compte qu’elle doit faire face à une tâche très sérieuse pour décider du sens de la vie. Ils doivent décider eux-mêmes, car la génération précédente ne pourra pas leur montrer le chemin, mais les soutiendra.

Nous sommes à un stade où une nouvelle génération doit acquérir une nouvelle méthodologie, une nouvelle idéologie, une nouvelle attitude face au monde et à la vie. Je leur souhaite cela.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 21/05/2020

Les affaires selon les lois de la nature

565.01Question : Dans le monde des affaires, les bénéfices reposent sur le fait que chacun essaie d’utiliser les autres pour tirer le meilleur parti de ses propres super-profits. Par conséquent, il n’y a pratiquement pas de place pour une personne honnête dans une entreprise. À quoi devrait ressembler une entreprise pour se conformer aux lois de la nature ?

Réponse : Une société commerciale doit être absolument égale lorsque les deux partenaires comprennent qu’ils ne peuvent pas se passer l’un de l’autre. De ce fait, l’entreprise matérielle ne doit pas être construite sur le fait qu’ils se réunissent, commencent à se tromper et à se voler, puis liquident la société.

Et les affaires spirituelles sont basées sur le fait que nous nous unissons et finissons par former quelque chose de plus. Et c’est quelque chose de plus grand, quelque chose dont la société peut tirer le meilleur parti, et nous voulons l’offrir à la société.

Question : Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent se conformer aux lois de la nature ?

Réponse : D’investir autant que possible dans une nouvelle éducation ou dans le développement d’une nouvelle société.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 04/06/2020