Category Archives: Correction

En quête de justice

La Torah, Deutéronome 16:20 : C’est la justice, la justice seule que tu dois rechercher, si tu veux te maintenir en possession du pays que le Seigneur, ton Dieu, te destine.

L’ordre d’aspirer à la justice est donné avant d’entrer en terre d’Israël parce que c’est uniquement avec l’aide de la justice que vous pouvez atteindre l’état où vous montez au niveau de la « Terre d’Israël ».

Il est écrit « si tu veux te maintenir en possession du pays » car c’est la vie. Selon la Kabbale, l’existence corporelle n’est pas considérée comme la vie.

La vie est la manifestation des qualités du Créateur à l’intérieur d’une personne ; sinon, cette personne est appelée un corps mort, c’est-à-dire existant au niveau animal, sans une étincelle spirituelle à l’intérieur.

Le but de la vie est d’atteindre le niveau du Créateur. C’est pourquoi être en quête de justice signifie être en quête du Créateur.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 24/08/2016

Que sont les Sefirot ?

Question de Facebook : Que sont les Sefirot ?

Réponse: Une Sefira est quelque chose qui brille. Tout est très simple. Notre ego, voulant tout avaler en lui, est un corps noir absolu qui ne peut pas briller. Mais s’il se ferme et commence à travailler dans la direction opposée, avec l’intention de donner sans réserve, il commence à réfléchir la lumière et tout ce qui lui parvient.

Un corps noir, par exemple, qui avale la lumière ne reflète pas les rayons de lumière, ainsi nous ne pouvons pas voir non plus le corps lui-même. Mais s’il brille et n’avale pas les rayons de lumière, mais les reflète plutôt, tout le monde peut le voir.

Une Sefira est l’ego corrigé à un certain degré, d’une certaine manière. Par conséquent, elle brille et est appelée Sefirot (pluriel de Sefira, qui vient du mot hébreu « saphir », lumineux).

Nous sommes réglés de telle sorte qu’il y a dix parties en nous, et nous devons les faire briller au maximum. Cet état est appelé « la fin de la correction d’une personne » : c’est lorsqu’elle devient un Homme de la Lumière.

Question : Est-ce que c’est cela que ça veut dire dans la Torah lorsqu’il est dit que Moïse brillait ?

Réponse : Oui. Des rayons de lumière sortaient de sa tête. Mais malheureusement, en traduisant cela ressemble à des « cornes » parce que « rayon » et « corne » sont le même mot en hébreu.

Extrait de KabTV,  « L’Actualité avec Michael Laitman » du 06/02/2017

Le monde à l’extérieur de nous

Question : Vous dites que nous atteignons le monde à l’extérieur de nous. Mais qu’est-ce qui est à l’extérieur de nous ?

Réponse : A l’extérieur de nous signifie à l’intérieur de la qualité du don sans réserve.

Nous devons acquérir la propriété du Créateur, qui est précisément la qualité du don sans réserve. Nous ne savons pas ce que c’est : nous le comprendrons seulement lorsque nous l’atteindrons.

Le monde spirituel, la propriété du Créateur, la qualité du don sans réserve, la sortie de soi-même, tout cela nous est encore inconnu.

Question : Mais d’un autre côté, chaque personne a un point dans le cœur. Ainsi, il existe un gène spirituel, l’étincelle du Créateur sous la forme de ce point et par conséquent, une certaine compréhension de ce qu’est le don sans réserve ?

Réponse : Un point dans le cœur existe réellement. Mais ce n’est qu’un point ! Qu’en comprenons-nous, que pouvons-nous ressentir à l’intérieur de lui ? C’est un point noir opposé à l’état spirituel qui a atteint une taille minimale, se transformant en un point après la brisure.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Quels efforts seront couronnés de succès ?

Question : Dans le développement spirituel, comment est-il possible de comprendre quels efforts réussiront et lesquels non ?

Réponse : Dans les articles de mon professeur le Rabash, il est très clairement dit quels efforts on doit investir pour découvrir le prochain niveau d’existence, ce qui n’arrivera pas comme une théorie abstraite, mais précisément par l’élévation de la personne à ce niveau.

Néanmoins, le corps physique continuera à vivre dans notre monde au niveau animal, tandis que la personne atteindra le prochain niveau de l’existence intérieurement et s’établira là elle-même pour toujours, ressentant le flux éternel et complet de la nature supérieure. Il n’y a plus de temps, de mouvement, ni aucune des caractéristiques et des traits qui sont typiques de notre monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/01/2017

La structure de l’âme de l’humanité

Question : Comment l’humanité est-elle divisée aujourd’hui selon la structure de l’âme générale ?

Réponse : Selon le livre Shaar HaKavanot (La Porte des Intentions), l’âme est perçue comme un Partzouf (un corps spirituel) qui est composé de dix parties (dix Sefirot), dont sept sont les Sefirot principales.

Une âme est un Partzouf qui peut être petit ou grand, individuel ou général, mais c’est le même système, la même structure identique, qui peut être globale ou individuelle, et chacun des membres de la dizaine y est inclus.

Le système spirituel est constitué d’une tête (Keter, Hokhma et Bina) et des sept Sefirot inférieures (Hessed, Gevoura, Tifferet, Netzach, Hod, Yessod et Malkhout). Chaque Sefira inférieure est faite de dix Sefirot, et cela génère 70 racines spirituelles, dont proviennent les soixante-dix grandes nations dans le monde.

On peut dire qu’il y a beaucoup plus de nations dans le monde, mais elles ne comptent pas comme des nations majeures, puisqu’elles se sont séparées et se sont multipliées à partir des grandes nations et elles sont désormais incluses dans celles-ci, mais elles n’ont aucune racine propre autre que leur propre changement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Les doutes sur le chemin spirituel

Question : Avez-vous des doutes sur le chemin vers l’atteinte spirituelle ? Si oui, comment les surmontez-vous ?

Réponse : J’ai certainement des doutes, surtout en ce qui concerne la question de la manière dont je dois avancer correctement vers l’état suivant.

Une personne se trouve toujours sur un point d’équilibre en dessous de lui, et elle doit se placer très précisément dans la bonne direction, ce qui signifie qu’elle doit choisir la propriété du don sans réserve. Tous ses désirs égoïstes et ses caractéristiques l’aident en cela.

Si j’avais un petit ego, je ne pourrais probablement pas avoir des doutes sérieux, des interrogations psychologiques, des aliénations, des détachements, des souffrances et des déceptions. Mais si l’égoïsme est grand, il suscite des sentiments anti-spirituels très étranges qui me dirigent directement vers le but. Une aide de ce type est appelée « Ezer Ke-Negdo » (aide contre lui, Genèse 2:18).

Ainsi l’égoïsme a été créé pour nous diriger vers le Créateur. Sans lui, il serait impossible de se déplacer n’importe où ! Par conséquent, chez les grands hommes, il y a un grand égoïsme et de grands doutes sur le choix de chaque pas, grâce auxquels ils avancent. Ce n’est pas facile.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

L’âme et le Créateur

Question : Le concept de Créateur est-il lié à l’âme ? L’humanité se trouve-t-elle à l’intérieur de l’âme ou du Créateur ?

Réponse : L’âme et le Créateur sont une même chose ; ils sont seulement divisés en plusieurs composants.

Le désir de l’âme est une substance créée par le Créateur ou la Lumière. Le remplissage de l’âme est la Lumière ou le Créateur. Et la connexion entre eux dépend de notre travail et de nos efforts.

Une âme est composée de deux parties : la substance, ce qui signifie le désir de recevoir avec l’intention de donner sans réserve aux autres, et finalement dans le but de donner au Créateur, et le remplissage qui est appelé la Lumière. Le remplissage absolu par la Lumière est appelé le Créateur.

Extrait de KabTV, « Une Nouvelle Vie » le 06/11/2016

L’atteinte spirituelle et le destin d’une personne

Question : Qu’est-ce qui donne à une personne la sensation et l’atteinte de l’image complète du monde qui nous entoure ? Comment cela change-t-il sa vie et son destin ?

Réponse : Comment percevriez-vous votre vie si vous saviez laquelle de vos actions a un bon impact et laquelle a un impact négatif sur le monde entier, si vous aviez la perspective de tout ce qui est dans notre vie, même les années infinies à venir, comme si le temps n’existait pas, et si vous étiez dans un processus de développement continu, ressentant ce qui est bénéfique pour ce développement et ce qui est nocif, comment cette sensation vous affecterait-elle ?

Vous découvririez soudainement qu’il s’agit d’une interaction intéressante, d’une symbiose, de la connexion de vos parties corporelles et spirituelles, qui se touchent l’une l’autre avec une interdépendance si incroyable avec laquelle l’on peut faire de telles découvertes incroyables et atteindre des réalisations et des hauteurs assez difficiles à atteindre à l’extérieur du corps corporel.

La sagesse de la Kabbale nous donne cette occasion de l’utiliser ici dans ce monde. Par conséquent, agissez maintenant parce que vous serez dans le monde supérieur pour toujours puisque le temps n’existe pas là-bas.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Une âme éternelle

Question : L’âme est-elle permanente ?

Réponse : Nous vivons en permanence à ‘intérieur de l’âme, même maintenant, mais nous ne le ressentons pas dans notre état actuel. Nous devons nous rassembler et nous unir afin de révéler l’âme, pour commencer à la ressentir et pour vivre en elle.

Question : Quelle est la différence entre l’âme et le Créateur ?

Réponse : Le Créateur est ce qui remplit l’âme, la Lumière Supérieure, et nous sommes des particules de l’âme.

Question : Y a-t-il une particule de la Lumière en nous ?

Réponse : Maintenant, pratiquement pas sauf une minuscule étincelle appelée Kista Dechayouta, qui nous permet de vivre une vie animale, matérielle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Le monde a besoin de chacun de nous

Question : Je ne veux pas poser de question. Je veux juste vous souhaiter de vivre très longtemps. Le monde a besoin de vous. J’ai vraiment besoin de vous. Je vous remercie !

Réponse : Cela me fait grandement plaisir, mais vous aussi, ceux qui étudient la sagesse de la Kabbale, vous allez devenir très importants pour le monde. Le monde a besoin de chacun de nous. Nous devons essayer d’être un transmetteur de la connaissance supérieure au monde entier parce que chacun d’entre nous a déjà reçu une certaine aspiration.

Développons-la et atteignons ensemble l’objectif.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Page 1 des 591234550Dernière »