Category Archives: Correction

Avancer correctement

527.02Question : Comment la conscience et la sensibilité d’une personne peuvent-elles la protéger des désagréments et des souffrances ?

Réponse : Nous ne devrions pas trop nous impliquer dans la manière d’échapper aux souffrances et de ne pas les ressentir.

Nous devons avancer correctement, et même les petites souffrances seront ressenties comme de bonnes forces directrices. L’homme ne peut pas bouger uniquement par la bonne force. Nous n’irons nulle part si nous ne bougeons que par des plaisirs.

Nous devons nous déplacer selon deux lignes : la droite et la gauche. Vous prenez un petit enfant par les deux mains et lui apprenez à marcher.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 18/11/2018

Comment croire en la vie à un autre niveau ?

625.05Question : Vous écrivez dans vos livres qu’en s’élevant à un niveau supérieur, nous découvrirons une forme d’existence différente.

Comment pouvons-nous croire que si nous commençons à interagir correctement, nous révélerons la vie à un niveau différent ? Il n’y a pas de preuve. Avons-nous besoin de croire cela ?

Réponse : Nous n’avons pas le choix. Soit nous l’acceptons, soit nous souffrirons beaucoup et finirons par l’accepter plus tard, mais uniquement à cause de la souffrance.

Question : Pourquoi est-ce si difficile ? En plus du fait que c’est contre notre nature, nous devons également nous unir et y croire car il n’y a aucune preuve.

Réponse : En principe, d’un point de vue purement théorique, il est possible d’imaginer que si chacun pouvait vraiment s’élever au-dessus de sa nature individuelle et égoïste, alors nous pourrions aussi nous unir finalement au-dessus de nos différences en une nature unique, commune et altruiste.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 16/10/2020

Aimer, c’est combler l’autre

214Question : Dans notre monde, il y a une possibilité intéressante de sourire à une personne et de prétendre que je l’aime alors qu’intérieurement je peux la haïr. Par conséquent, elle ne sait même pas ce que je ressens. N’est-ce pas le cas dans la Kabbale ?

Réponse : Si nous parlons de processus purement spirituels, ils n’impliquent aucun signe externe, distrayant et dissimulant.

Question : Aimer signifie satisfaire l’autre, vivre selon ses désirs. Qu’est-ce que cela offre à une personne ? Après tout, c’est contre notre nature.

Réponse : C’est contre notre nature, mais si vous pouvez vous élever au-dessus de votre nature et rester dans cet état, alors vous vous rapprochez de l’autre. Malgré votre rejet de lui, vous le comblez. Ensuite, vous effectuez vraiment l’action de don sans réserve en vous rapprochant de l’autre de manière altruiste.

Question : Qu’est-ce que cela apporte à une personne ? Pourquoi devrait-elle agir ainsi ? D’ailleurs, vous dites que la nature nous pousse à le faire.

Réponse : Sinon, nous ne pourrons pas nous rapprocher des autres. Je dois toujours dépasser mon rejet, ma haine ou quelque chose de désagréable qui me vient d’une autre personne et me rapprocher d’elle.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 23/10/2020

Une croissance saine de l’ego

632.3Question : Quels sont les signes d’une croissance saine de l’ego dans la corporéité et la spiritualité ?

Réponse : Une croissance saine de l’ego a lieu lorsque je m’élève au-dessus de lui et que j’effectue des actions spirituelles. Ce faisant, je force l’ego à grandir jusqu’à mon niveau.

Supposons que j’effectue une certaine action spirituelle. Dès que je monte à son niveau, mon ego monte également à son niveau. J’aspire à avancer, à effectuer la prochaine action spirituelle et à monter au niveau suivant, et mon ego aussi monte plus loin de ce niveau. Cela signifie que dans la mesure où je grandis dans la spiritualité, mon ego grandit également.


C’est ainsi qu’ils se suivent mutuellement, comme il est dit : « Celui qui est plus grand que son ami, son désir est plus grand. » Il s’avère que lorsque vous devenez un bon kabbaliste, vous devenez un grand égoïste.

Mais l’ego est alors contrôlé par l’attribut spirituel que vous avez acquis, ce qui signifie que vous travaillez avec l’intention de donner sans réserve, et vous poussez votre esprit, votre état spirituel, qui à son tour pousse votre ego vers le haut.

Ainsi, notre niveau spirituel croît réellement grâce à l’ego, parce que tout ce que le Créateur a créé est fondamentalement l’ego, et tout le reste, ce sont ses dérivés.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/11/2018

Que le gentil gagne, pas le fort

260.01Question : Le multiculturalisme est un concept qui reconnaît que toutes les cultures sont égales et ont le même droit d’exister. Êtes-vous d’accord avec ce constat ?

Réponse : Cela dépend des cultures et vers quoi elles nous conduisent. Je ne crois pas aux belles paroles. « Multi » n’existe pas du tout dans la nature. Il n’y a qu’une seule force supérieure dans la nature. Si nous voulons être comme elle, alors nous arrivons à un bon dénominateur. Sinon, nous arrivons au mauvais dénominateur.

Commentaire : Mais il y a une telle variété dans la nature !

Ma Réponse : Cette variété n’existe que dans la nature humaine dans laquelle les forts gagnent toujours. Si nous voulons nous élever au-dessus de notre nature pour ne pas nous dévorer les uns les autres, nous avons alors besoin que le gentil gagne, pas le fort. C’est seulement ainsi que nous pourrons survivre.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 16/10/2020

La société sans avenir

937Question : Dans les temps anciens, les personnes immorales étaient tenues à l’écart de la science. Aujourd’hui, il n’y a aucun lien entre les principes moraux d’une personne et sa profession. Cette situation peut-elle être améliorée ?

Réponse : Nous devons augmenter le niveau moral d’un humain, sinon nous serons obligés d’abandonner notre avenir parce que nous nous détruirons à la fin.

Il existe une convention qui interdit la production de substances toxiques, mais qui la respecte ? Nous ne pouvons pas être guidés par toutes sortes de restrictions que nous nous imposons.

Nous devons élever une personne pour qu’elle puisse voir que de telles choses dans le monde œuvrent contre elle. Une société qui produit des substances toxiques se ruine elle-même. Une société comme celle-ci n’a pas d’avenir.

Commentaire : L’humilité est inhérente aux personnes qui ont progressé en termes d’auto-amélioration morale plus que les autres. Elles ne veulent pas faire la leçon aux autres gens.

Ma Réponse : C’est faux. C’est le reflet de leur égoïsme. Elles doivent se dépasser et faire connaître leurs idées, leurs fondements et leur philosophie parce que tout cela est pour le bien de la société. Peu importe que la personne se sente bien ou mal à cause de cela, qu’elle se sente timide ou non. Elle doit le faire !

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 09/10/2020

La base des principes moraux

273.02Question : Contrairement aux simples coutumes et habitudes (c’est-à-dire, les célébrations d’anniversaire, les mariages, les départs à l’armée et divers autres rituels), les normes morales ne sont pas simplement établies en raison de l’ordre généralement accepté, mais ont une justification idéologique dans les idées d’une personne.

Selon vous, quelle devrait être la base des principes moraux dans la société ?

Réponse : Toute norme morale doit être basée sur le fait qu’à chaque moment de son développement, la société doit être orientée vers la fusion mutuelle, l’amour et l’amitié, la réalisation d’un désir absolu, complet, intégral et commun appelé l’âme.

Le but de la nature est d’élever une personne puis toute la nature au niveau de l’éternité et de la perfection. Une bonne relation entre nous est un moyen d’atteindre ce but. Après tout, s’il n’y avait pas un tel but, il n’y aurait pas besoin d’amour pour le prochain ni de morale.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 09/10/2020

Une réputation peu flatteuse

611Question : Il y a des obstacles à la communication, comme quelqu’un qui a une réputation peu flatteuse. Les gens peuvent ne pas vouloir communiquer avec cette personne en raison d’informations qui la discréditent en raison de certains faits concernant sa biographie et son mode de vie. Quel est votre conseil dans un cas comme celui-ci ?

Réponse : S’il s’agit d’un groupe de débutants de l’éducation intégrale, il est alors préférable que les gens ne se connaissent pas et n’en parlent pas du tout. Nous devons commencer par le fait que vous êtes une personne et que je suis une personne ; nous devons parvenir à l’union par le désir de la nature sans aucune condition préalable.

Question : Et s’ils savent, par exemple, par les médias que quelqu’un était en prison ?

Réponse : Cela signifie que cette personne doit être introduite dans un groupe qui est prêt à la percevoir comme une personnalité absolument distincte.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 14/10/2020

N’ayez pas peur d’être ridiculisé

555Question : La peur d’exprimer vos pensées, vos émotions et vos sentiments vient du fait qu’une personne ne sait pas comment les autres vont réagir. Elle a peur d’être rejetée ou ridiculisée. Quels conseils donneriez-vous à ces personnes ?

Réponse : Il s’agit d’un égoïsme humain ordinaire qui veut avoir l’air juste, développé, avoir quelque chose de spécial, d’amical, d’être bien disposé. En règle générale, une personne a peur d’être critiquée, rejetée, etc.

Mais en général, si nous faisons une formation spéciale avant l’ouverture du cours d’éducation intégrale, ou si nous le commençons simplement en l’introduisant soigneusement de loin, je pense que tout sera facile dans les premières leçons.

Et puis tout deviendra naturel. Après quelques séances, ils se sentiront complètement détendus ensemble et il n’y aura aucune différence entre eux. Ils comprendront qu’ils ont affaire à des propriétés complètement nouvelles, profondément cachées en eux et sans lien avec des caractéristiques terrestres ou des niveaux de développement.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 14/10/2020

Aurons-nous besoin du monde physique ?

630.2Question : Au cours des dernières décennies, nous avons vu que la technologie est en avance sur nos normes morales. Pourquoi la nature nous permet-elle de développer la technologie plus vite que nos valeurs morales ne croissent ?

Réponse : Afin de reconnaître le mal de la nature humaine et de commencer à le corriger.

Question : De plus en plus de jeunes préfèrent vivre dans la réalité virtuelle. Ne pensez-vous pas qu’il soit possible de plus du tout avoir besoin du monde physique dans un proche avenir ?

Réponse : Non, nous en aurons besoin. Nous ne pouvons pas appuyer sur un bouton et dire que nous annulons ce monde physique. Même si nous le voulions, nous ne pourrions pas le faire. Nous aurions encore à maintenir notre existence physique d’une manière ou d’une autre.

En principe, toutes nos pensées peuvent être concentrées dans le monde virtuel. Cependant, cela ne prendra qu’une courte période de temps dans le processus de reconnaissance du mal de notre nature afin de comprendre où il nous a conduits. Nous sortirons de cet état et arriverons à la forme correcte.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/10/2020