Category Archives: Correction

Patience et persévérance

155Tout d’abord, nous avons besoin de patience. Je suis sur le chemin, je dois encore parcourir quelques kilomètres pour atteindre mon but, et de ce fait aujourd’hui je dois avancer d’au moins un centimètre. Par conséquent je dois être patient.

Cette patience doit être dynamique, c’est-à-dire efficace, pour que je comprenne que je fais régulièrement un pas de plus et un pas de plus en avant. Je dois ressentir que chaque jour, je passe en revue de nouveaux discernements. Ce qui n’a pas marché hier, j’essaie de le faire aujourd’hui et je le vois comme un progrès.

Même si je désespère du manque de succès et que je critique le chemin, c’est déjà un succès parce qu’hier je ne ressentais pas qu’il n’y avait aucun succès, je ne comprenais pas que jeme trompais et que je ne progressais pas. Et aujourd’hui je le ressens, et cela fait partie du progrès.

Il est impossible d’avancer autrement. Le progrès se fait toujours sur la base de descentes, de problèmes et de la révélation de la brisure. S’il n’y a pas de brisure, alors il n’y a rien à corriger et nulle part où avancer. Ainsi, la brisure était prévue avant même notre création, et nous avons commencé à exister à partir d’un petit gène informationnel (Reshimo) qui a commencé à se développer.

Cependant, ici vous devez être très cohérent afin qu’au moment même où vous ressentez un manque de succès, vous soyez prêt à continuer immédiatement.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Rabash, Article 164 – « Que demander au Créateur pour être Son Serviteur » du 23/06/2022

Un grain de plaisir spirituel

962.3Question : Des sources kabbalistiques affirment que si l’on fait la somme du plaisir de toutes les personnes à travers l’histoire de l’existence humaine, alors un gramme de plaisir spirituel serait bien plus grand que le plaisir de toutes les personnes ayant jamais existé sur Terre. Comment cela peut-il être possible ?

Réponse : Le fait est qu’un seul contact avec le Créateur couvre tous les autres types d’étude, il inclut absolument tout ce qu’une personne a pu ressentir.

Question : Si c’est le cas, alors tout le monde devrait être impatient de révéler le Créateur maintenant ?

Réponse : Non, personne n’a un tel désir. Nous désirons ce qui est censé exister près de nous et ce qui nous attire. Alors que cela ne semble pas exister pour nous et ne nous attire pas non plus.

Question : Pourquoi le Créateur Lui-même n’est-Il pas intéressé à ce que nous Le révélions ? Pourquoi n’éveille-t-Il pas ce désir en nous ?

Réponse : Il l’attise mais progressivement afin de préserver notre liberté de choix.

Question : Celui qui révèle le Créateur éprouve-t-il constamment un tel plaisir ?

Réponse : Bien sûr. C’est la forme la plus élevée de plaisir qui remplit complètement une personne. Puis un nouveau désir est révélé, un désir vide. La personne s’efforce alors de le combler également. Ainsi, on passe d’un petit plaisir à un plaisir de plus en plus grand en révélant le vide en soi.

Si vous prenez le plaisir de toutes les fourmis et que vous le comparez à un plaisir humain, alors une seconde de plaisir du niveau humain lorsque vous aimez quelqu’un, disons un enfant, est bien plus grande en qualité que celle de toutes les fourmis réunies. Il en va de même pour le Créateur.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 07/06/2022

Coïncidence ou déterminisme ?

232.07Question : L’origine de l’homme est-elle la conséquence de quelques changements aléatoires dans la nature ou le résultat d’un processus évolutif ?

Réponse : Rien n’arrive par hasard dans la nature. Si nous ne voyons pas quelque chose, ne l’attribuons pas au hasard. Nous devons l’attribuer à notre ignorance, à notre incapacité à atteindre un certain phénomène pour le moment. Mais plus nous dévoilons la nature, plus nous y voyons un chemin de développement déterministe clair, des connexions sans fin et leurs formes en elles.

Tous sont construits sur une seule et unique loi du bénéfice maximal : être dans l’état de la plus faible dépense d’énergie et de la plus grande satisfaction égoïste à chaque instant.

Les lois de la nature sont basées sur le fait que toute la matière de la nature est le désir de recevoir, qui se développe constamment et qui cherche sans cesse de nouvelles formes de développement pour lui-même.

La méthode de développement du désir se situe à l’intérieur de la matière elle-même, à l’intérieur du désir lui-même. En même temps, le développement quantitatif conduit au développement qualitatif de la nature minérale, végétale, animale, et de l’homme.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Le futur de l’humanité » du 17/07/2011

L’Arbre de Vie et l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal

198Question : Quelle est la différence entre les concepts de l’Arbre de la connaissance du bien et du mal et de l’Arbre de Vie ? Vous avez dit que le bien et le mal sont le travail le long de deux lignes.

Réponse : Le fait est que l’Arbre de Vie symbolise notre atteinte du Créateur. Son attitude envers nous en fonction de notre attitude envers Lui est appelée l’Arbre de Vie.

L’arbre de la connaissance du bien et du mal est un système de notre interaction avec la force du Créateur, lorsque nous apprenons comment nous pouvons nous connecter les uns aux autres et avec le Créateur afin d’utiliser les qualités qui nous sont données aussi correctement que possible.

C’est-à-dire que le processus même d’atteinte de la force supérieure suit deux lignes de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Une personne commence à établir les actions correctes à l’égard du Créateur et elle appelle cela le bien, et elle appelle les mauvaises actions le mal. Lorsqu’on arrive à la correction finale, cet état est appelé l’Arbre de Vie.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 14/06/2022

La récompense consiste à servir le Créateur

434Question : Pourquoi est-il écrit dans les sources que servir le Créateur ou Son amour est considéré comme une récompense ?

Réponse : Parce qu’une personne atteint son plus haut degré spirituel en même temps. Elle devient éternelle et parfaite comme le Créateur, elle est honorée d’une connexion au Créateur, elle apprend ce qu’est la force supérieure et en général ce qu’est l’univers entier, le monde supérieur entier. Elle s’élève jusqu’au point où elle n’est limitée par rien.

Cela peut être comparé au travail pour une grande personne où le fait de travailler pour elle devient un plaisir.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

L’altruisme des actions

962.2Question : Le Baal HaSoulam dit qu’il est nécessaire de considérer le Créateur non pas comme une personne, mais comme les lois de la nature. Il s’avère que si vous suivez les lois de la nature, vous êtes récompensé, et si vous ne le faites pas, vous recevez des coups. Peut-on considérer la nature de cette façon ?

Réponse : Oui. Ce n’est pas important. Nous devons essayer d’agir tout le temps de telle sorte que nous nous rapprochions du Créateur dans le désintéressement de nos actions.

Question : Disons qu’en observant les lois de la gravité, je vis. Et il importe peu que je les comprenne ou non. En est-il de même pour le Créateur ? Il dit : « Nous devons nous connecter à d’autres personnes. » Je le fais, c’est tout, je vais bien. Si je ne le fais pas, je me sens mal.

Réponse : Non. Bien ou mal, vous ne pouvez pas le déterminer sinon vous agirez de manière à vous sentir bien et non mal.

Commentaire : En général, si j’observe cette loi et que je me rapproche des autres d’une manière ou d’une autre, alors je devrais comprendre que j’obtiendrai quelque part une sorte de récompense pour cela, même si je ne la vois pas.

Ma Réponse : Il s’agit toujours d’une récompense.

Commentaire : Mais je ne la vois pas.

Ma Réponse : Cela n’a pas d’importance. Vous ne voyez pas non plus l’argent à la banque.

Commentaire : Oui, mais je peux toujours le retirer.

Ma Réponse : Ici aussi vous espérez pouvoir la retirer.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

Approcher et atteindre

276.02Question : Quel est le nom correct pour la force qui nous gouverne : le Créateur, Dieu, la pensée, la force supérieure ?

Réponse : Comme vous voulez. Ce qui vous convient le mieux dans chaque cas.

Question : Dans la Kabbale, il est écrit que « Boré » (le Créateur) est issu des mots « Bo » et «  » (viens et vois). Où aller et que voit-on là-bas ?

Réponse : Le Créateur est une qualité que nous pouvons approcher et atteindre. C’est pourquoi nous l’appelons Boré. Si vous vous rapprochez de Lui au niveau des qualités, alors vous comprendrez qui Il est, ce qu’Il est, et vous serez capable de L’explorer.

Question : Dans la sagesse de la Kabbale, il est dit : « Ce que nous n’atteignons pas, nous ne le connaissons pas par son nom. » Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : Le fait est que nous atteignons tout dans nos sens et non en dehors d’eux, et de ce fait nous ne pouvons rien nommer sous une forme objective. Nous atteignons tout uniquement dans une condition limitée et prédéterminée. Par conséquent, le Créateur est appelé Bo-Re.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 07/06/2022

Jusqu’à ce que l’humanité mûrisse

962.7Les Juifs sont le groupe qui doit enseigner au reste de l’humanité la méthode d’élévation vers la prochaine dimension, l’entrée dans le monde supérieur, et sa révélation ici et maintenant.

C’est pourquoi tous les peuples du monde pensent subconsciemment que les Juifs cachent quelque chose, qu’ils ont une sorte de secret qui interfère avec tous les autres, qu’ils volent tout le monde et sont la cause des malheurs de l’humanité. Tout cela est effectivement écrit dans le Livre du Zohar, le principal ouvrage de la Kabbale.

Mais le problème est que tout au long de l’histoire jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons pas pu dévoiler la Kabbale parce que nous avons dû attendre que l’humanité mûrisse et se révèle comme globale et intégrale, et commence à renoncer à son habituel développement culturel, technologique et social, qui montrera tout son échec.

Lorsqu’elle posera la question « A quoi servons-nous ? Pourquoi existons-nous ? » alors la Kabbale apparaitra et ces mêmes Juifs se présenteront et expliqueront pourquoi nous existons tous.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Autour du Monde » du 20/02/2011

Pour quelles actions le Créateur punit-Il une personne ?

928Question : Existe-t-il des récompenses et des punitions qui viennent directement du Créateur, et non par le biais de la nature environnante, des gens et de la société ? Une personne ressent simplement que le Créateur lui envoie quelque chose.

Réponse : Oui. Mais pour cela, une personne doit s’adapter et se placer sous le contrôle du Créateur, alors elle le ressentira.

Question : Pour quelles actions le Créateur punit-il une personne ?

Réponse : Pour celles qui ne mènent pas au but de la création. Il ne s’agit pas d’une punition, mais simplement de modifications, de restrictions, et d’une sorte d’étayage. C’est ce qu’on appelle travailler sur les erreurs.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

Vers de meilleurs résultats

764.3Question : Parfois, une personne ressent qu’elle a fait quelque chose de mal et qu’elle a immédiatement été punie et inversement, qu’elle a fait quelque chose de bien et a immédiatement été récompensée. Mais dans la plupart des cas, ce lien direct n’existe pas ; il est dissimulé. Pourquoi ne nous montre-t-on pas directement qu’il y a une punition pour les mauvaises actions ?

Réponse : On ne montre rien du tout à une personne, sauf ce qu’elle doit savoir pour sa prochaine action correcte. C’est ainsi qu’elle est guidée dans la vie.

Si elle ne le comprend pas et ne le ressent pas, le problème est en elle. Dans ce cas, selon la mesure où elle ne ressent pas qu’elle a prétendument fait une erreur, l’erreur elle-même la conduit progressivement à de meilleurs résultats.

Tout est arrangé pour que nous progressions par des tentatives et des erreurs.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022