Category Archives: Correction

Dans quel sens l’équilibre mondial va–t-il pencher ?

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui, il est difficile de dire quel sera le rôle des différents pays dans le nouveau monde global. Tout dépend de la façon dont Israël va fonctionner dans le domaine spirituel et dans quel sens elle fera pencher la balance – dans quelle sorte d’équilibre vont s’installer l’Amérique, la Russie et le monde arabe.

L’Europe est en train de perdre son influence. Les principales forces restantes sur la carte du monde sont le monde arabe, l’Amérique et la Russie. La Chine ne parviendra pas à sortir de sa dissimulation, de sa place à l’extrémité du monde. La crise ne  lui donnera pas assez de temps pour se développer. Ils vont bientôt commencer à  ressentir que le monde n’a pas besoin de ce qu’ils produisent. C’est parce que le monde n’aura besoin que du  strict nécessaire, mais la Chine ne produit pas d’objets de nécessité vitale.

Cependant, actuellement, il est impossible de prédire quoi que ce soit avec précision parce que tout dépend de notre libre choix. Si nous agissons correctement et bien, alors ces forces vont s’installer dans un équilibre. Alors les Américains n’utiliseront pas les pays arabes pour faire face aux autres et régner sur le monde, comme ils aspirent à le faire aujourd’hui.

C’est pourquoi Israël est devenu un obstacle pour eux, qu’ils souhaitent enlever pour ensuite aller dans la direction de la Russie et de la Chine. Et pour accomplir cela ils veulent utiliser la force de l’intégrisme arabe le plus extrême en s’alliant avec lui, avec l’ensemble de ses branches terroristes.

Ce phénomène est déjà bien connu et a été décrit dans de nombreuses sources. Je ne dis pas un mot de ma propre opinion ici. Par conséquent, nous devons comprendre que tous les bons changements qui peuvent être faits dans le monde ne peuvent se faire qu’au-dessus de la nature – seulement avec l’aide de la méthode de la correction! Il n’y a pas de chances ici pour réaliser quoi que ce soit par la force, surtout dans un pays comme Israël. Le désordre récent nous montre comment le programme américain est en cours de réalisation.

Toutes ces manifestations et ces demandes font partie de la grande politique, dont l’objectif est de niveler  cette zone et d’établir ici la puissance de l’intégrisme arabe. Les Américains attendent que cela devienne une arme puissante entre leurs mains, et cette tendance ou ce programme existe depuis longtemps maintenant et  se réalise  progressivement.

L’Amérique perçoit l’Islam comme une force extérieure qui lui permet de contrôler le monde. Mais tout cela est arrangé pour Israël d’ En-Haut afin de nous pousser vers une solution spirituelle. Cependant, la Russie et la Chine ont le sentiment qu’ils sont nos alliés dans cette situation parce qu’ils sont aussi en danger. Nous sommes juste un « petit obstacle » sur le chemin de l’Amérique, alors qu’ils sont le véritable objectif.

C’est l’équilibre des forces que les Américains veulent établir sur le monde. Et en effet, quelle autre force est disponible aujourd’hui, manipulable et utilisable pour le combat, qui a les réserves de pétrole ainsi que la force de pression de l’intégrisme? L’Europe a  complètement vieilli, et la Russie a aussi une croissance très faible et est devenue ancienne au fil des ans. Elle n’a plus l’énergie qu’elle avait autrefois, ce qui est même mis en évidence par la dynamique du produit national brut.

La Chine n’a pas non plus le pouvoir réel parce qu’elle est occupée à produire des «jouets». Cette activité ne lui fournit pas une forte influence. Il s’agit d’un centre de grandes ressources financières et humaines, mais ce pays ne s’est pas encore construit. Et sa psychologie est de rester à l’écart, comme il l’a fait pendant des millénaires. Et même si les Chinois ont désormais dispersés partout dans le monde, ce n’est pas encore une «incursion» parce que leur psychologie intérieure n’a pas changé, et les arrête.

Tout cela est finement calculé, et c’est arrangé d’En-Haut. Tout se déroule selon un programme rigoureux, que vous pouvez lire dans les Prophètes, qui décrivent ce qui se passera dans le monde à la fin des jours. Et Israël est précisément à l’extrémité de l’indicateur de la balance, pour déterminer l’orientation et les mesures que le monde va prendre.

Cette tendance est très précise et c’est déjà clair pour beaucoup. Je ne révèle rien de nouveau ici.  En fin de compte, nous allons acquérir une plus grande prise de conscience d’un fait simple: que nous n’avons rien  sur quoi compter à part la force supérieure. Mais cela ne signifie pas simplement crier « Sauve-moi! » vers  le ciel, mais plutôt, nous avons à faire des actions réelles et attirer cette force vers nous. Tout comme l’Amérique attire les forces étrangères à elle et opère à travers elles, de la même façon  nous attirons la force supérieure et opérons avec son aide. Je pense que le succès des bonnes forces nous est garanti. Et  faire ce qui est nécessaire.

Toutes les autres tentatives et les grands projets sont sans valeur. C’est seulement en agissant correctement que nous allons étrangler ce mal afin qu’il s’étouffe lui-même. 

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 05//09/2011, « La  Nation »

 

Nous demandons notre propre correction!

Dr. Michael LaitmanLes gens quittent les manifestations car ils n’ont rien. Mais toutes les corrections ne peuvent venir que de la Lumière. Aujourd’hui, nous sommes déjà dans un processus global et mondial où la correction est impossible peu importe le gouvernement. Ils n’ont tout simplement pas d’instruments pour y parvenir.

Les instruments de la nouvelle mondialisation viennent seulement avec la Lumière que ramène vers le bien. C’est dans notre monde que nous devons réaliser tous les changements dont la Kabbale parle et le monde sentira et comprendra concrètement comment la Lumière supérieure, l’influence par notre intermédiaire.

Sans cette Lumière, nous ne trouverons pas une seule solution à nos problèmes. Nous ne nous entraînerons que dans des guerres afin quecette voie nous mène à révéler la nécessité de la Lumière. La première chose que les gens en grèves dans les rues devrait être crier  « Nous exigeons des forces pour notre propre correction! » C’est parce que s’unir les uns aux autres est le seul moyen pour recevoir de ce que nous désirons, que vous soyez une mère avec de jeunes enfants, une personne âgée, ou un médecin.

Le monde est entré dans une crise aux proportions telles qu’elle n’a rien à vous donner! Par exemple, les manifestants en Grèce ont commencé avec des menaces. Mais le gouvernement n’avait rien à leur donner, et il ne cachait rien. La question est que le processus de développement se déroule de manière à convaincre les gens de la nécessité de commencer la correction. C’est pourquoi le mal de notre existence en ce monde nous est révélé. Ceci est l’essence de ce qui se passe aujourd’hui.

Le monde entier doit maintenant comprendre plusieurs nouveaux principes. Premièrement, nous sommes tous liés, et la crise que nous vivons aujourd’hui est globale. Le monde lui-même est devenu global, et nous ne pouvons sortir de la crise qu’en vertu de l’unité.

Et nous n’avons rien à demander au gouvernement. Nous recevrons tout à la seule condition que nous nous unissions. Tout comme étant dans un groupe, je ne peux que recevoir sa force si je le conduits à l’unité.

La crise a une cause supérieure: C’est la Lumière qui nous influence et révèle la rupture entre nous. Par conséquent, pas une seule personne dans notre monde n’a de solution à cette crise.

Nous avons résolu toutes les crises précédentes, en trouvant un moyen de plus pour faire plaisir à notre désir égoïste croissant. Mais aujourd’hui, une ère complètement différente s’est installée. Aujourd’hui, la Lumière révèle le manque de connexion entre nous. Et c’est seulement en prenant certaines mesures en vue d’établir ce genre de connexion que nous serons capables d’améliorer notre état. Ensuite, chaque personne recevra ce qu’elle désirait, mais cela ne se produira que par la réalisation de la connexion, de l’union, de l’intégration, et de la mutualité.

Par conséquent, toutes les forces qui aspirent au protectionnisme, à la division et à l’isolement, sont dirigées contre la correction, et il n’y a rien de pire que cela parce que par ce qu’elles dirigent davantage l’humanité vers la guerre.

La seule chose dont nous avons besoin est la Lumière que ramène vers le bien. Une personne qui étudie la Kabbale attire la Lumière grâce à ses études et son travail dans le groupe, alors qu’une personne qui n’étudie pas doit atteindre une certaine forme de compréhension et de prise de conscience de la situation, le besoin d’unité, de garantie mutuelle et de fraternité. Voilà comment nous allons arriver au bien.

Chacun doit réaliser au moins une certaine compréhension un tant soit peu. Mais le travail principal incombe à ceux qui attirent activement la Lumière, car le monde La reçoit à travers eux. Par conséquent, tous nos étudiants doivent devenir encore plus forts et se corriger eux-mêmes encore plus afin que la Lumière que nous attirons puisse influencer tout le monde.

Il s’agit de la prédestination, d’une personne appelée «Israël», tant ceux qui vivent dans l’État d’Israël et que tous nos étudiants du monde entier. Toute personne dont le point dans le cœur s’est réveillé et qui a rejoint notre groupe, est obligée de penser à cela.
De la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale 09/08/11, Écrits du Rabash

Réparer est une affaire délicate

Dr. Michael LaitmanQuestion: De quelle quantité de lumière ai-je besoin à aspirer afin que je retourne enfin à la source?

Réponse: Cela deviendra clair à partir de la révélation du mal. Par exemple, quand ma voiture tombe en panne, je l’amène au garage. Un spécialiste  me dit: « Vous ne pouvez pas tourner le volant, mais ce n’est pas la cause du problème, ce sont  les barres de direction qui en sont la cause. » Tout d’abord qu’il trouve la rupture, et seulement alors il décide comment résoudre le problème.

Ce n’est que lorsque vous comprenez la cause de la panne que vous  pouvez voir ce qui doit être fait avec votre mauvais penchant. Vous devez voir le problème. En faisant cela, vous atteindrez le but de la création et  comprendrez qui est le Créateur, selon le principe du «nous Te connaitrons à partir de Tes actions. »

Il vous a donné une voiture cassée, vous avez compris la nature du problème, et à partir de cela  vous réalisez comment la corriger. En conséquence, vous avez compris ce que cela signifie d’être corrigé. C’est ce qui fait de vous un être humain semblable à son Créateur. Sans la réalisation du mal, vous ne comprendrez pas de quelle Lumière vous avez besoin et n’irez pas à l’appel véritable de la correction, appelée MAN (prière).

Après tout, MAN est l’union entre Malkhout et Bina. Je dois savoir ce qui en moi n’est pas corrigé du côté de Malkhout et ce doit être ma forme corrigée du côté de Bina. Lorsque les deux d’entre eux sont déjà connectés à l’intérieur de moi, il est appelé MAN . Maintenant je sais ce que je dois devenir, tandis que la nature de la Lumière qui va effectuer la correction est encore inconnue pour moi. Cependant, il est clair pour moi qu’une force extérieure va effectuer cette tâche nécessaire ici.

De la 5ème partie de la leçon quotidienne de  Kabbale 06/07/2011, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »

Une demande pour devenir humain

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui nous nous trouvons dans un état ​​spécial où nous découvrons que nous ne survivrons pas sauf si nous atteignons la force de l’unité. Mais dans le même temps, nous avons à discerner: pourquoi avons-nous besoin de cette force?

Est-ce pour rendre notre vie plus confortable au niveau de ce monde, et ainsi au lieu de la force maléfique qui règne sur nous, nous nous armerions de la force de la bonté et parviendrons à l’équilibre à notre niveau actuel? Ou voulons-nous nous élever à une grande hauteur vers la force du don sans réserve de sorte qu’elle nous gouvernerait et révélerait en elle et venant d’elle la grandeur de ce don sans réserve?

Peut-être que nous aspirons à la force du don sans réserve, afin de l’utiliser simplement pour équilibrer la force de la  réception et vivre paisiblement dans ce monde. Dans ce cas, nous voulons utiliser la force du don sans réserve pour aider la force de l’égoïsme, qui est appelée le don sans réserve pour le bien de la réception. Ou voulons-nous atteindre la réception pour l’amour du don sans réserve ?

C’est la question: voulons-nous que la qualité du don sans réserve nous gouverne, ou bien la qualité égoïste? C’est là que réside notre liberté entière de choix. Ceci est décrit dans la prière appelée «la prière des 18 bénédictions»,  quelle miséricorde est-ce que je demande?

Ai-je envie de m’élever au niveau du don sans réserve et de donner du plaisir au Créateur, d’atteindre la foi au- dessus de la raison, d’utiliser tous mes désirs pour le bien du don sans réserve, et même de recevoir pour son bien de sorte que mon désir entier travaillerait pour le don sans réserve ? Ou dois-je parler seulement de la vie dans ce monde et vouloir le rendre meilleur?

Cela fait toute la différence: vais-je exister au niveau animé ou çà celui de l’humain? La différence entre eux est celle de la qualité. Au niveau animal nous percevons notre vie comme la vie du corps et ressentons ce monde comme nous le faisons aujourd’hui: notre corps et le monde environnant avec tout ce qui se place en lui.

Nous vivons pour le bien de l’existence de ce corps, chaque personne pour soi-même. C’est pourquoi nous sommes disposés à équilibrer notre vie avec la force du don  sans réserve en vue d’atteindre une existence plus agréable, plus confortable et paisible. Ou encore, pouvons-nous nous élever au  degré humain et obtenir une existence éternelle, au-dessus du monde de la matière?

La matière s’achève vers le bas, aux  niveaux minéral, végétal, et animal. Dans notre monde il n’y a pas d’autre degré, aucun degré  humain. Un être humain est un degré qui comprend l’esprit et le cœur, ce qui signifie le désir et la pensée, l’analyse.

C’est ce qui pousse à partir de notre esprit et de notre cœur, mais ce n’est pas corporel. Les gènes d’information (Reshimot), les données de la brisure, s’unissent ensemble: tous les cœurs, tous les désirs s’unissent en un seul cœur, comme un seul homme, et l’ensemble de nos intentions, ce qui signifie les pensées et l’esprit, s’unissent ainsi. Cette unité crée l’image de l’homme-un certain être virtuel qui n’existe pas dans la matière, qui ne se compose pas d’électrons  ni  de molécules qui s’unissent en un corps.

Nous le créons nous-mêmes, en unissant toutes nos pensées et nos désirs. C’est ainsi que nous commençons à exister à un niveau supérieur, appelé le degré humain (Adam), qui signifie « semblable » (Dommé) au Créateur. Puis l’ensemble de nos désirs et de nos intentions commence à fonctionner comme un récipient spirituel, avec un désir intérieur et un écran au-dessus du désir.

C’est le sens de l’être humain, ou «pré humain» (Adam Kadmon), l’homme du monde de BriyaYetsira, et Assiya. Mais notre corps n’est pas appelé humain. Nous l’appelons  humain parce que nous anticipons l’avenir, en espérant qu’il va nous amener à l’état où nous allons devenir humain.

C’est sur quoi repose la prière : pour nous aider à unir nos cœurs ensemble, ce qui signifie nos désirs, pensées et intentions, de sorte que nous compilions hors d’eux l’image complète de l’homme, d’un individu indépendant.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 25/08/2011, Shamati

Souciez-vous des riches, vous pourriez en avoir besoin

Dr. Michael LaitmanUne personne devrait utiliser ses capacités innées, qui lui ont été données par la nature, à leur plein potentiel pour l’intérêt des autres. Mais alors, d’où  tirera-t-on sa satisfaction? Elle viendra de soi-même en utilisant son maximum pour servir les autres.

Après tout, quand je fais un profit, je reçois un gain personnel. J’engage mon égo pour me servir, égoïstement en utilisant les qualités et les aptitudes que le  Créateur m’a données, mais Il  aurait pu les donner à quelqu’un d’autre. Ainsi, il s’avère que les gens avec des moyens ou avec des fonctions avancées, que le Créateur leur a donnés, causent plus de dégâts lors de l’utilisation de leur capacité, pour leur gain personnel. Toutefois, ce fait doit manifester pleinement sa force pour que chacun comprenne ce qui se passe.

Ce sera révélé dans un état où nous allons voir que le système intégré doit être engagé de plein fouet, et que tous sont égaux en lui.  Quelles que soient les qualités qui peuvent m’avoir été données, je me vois dans le cadre du mécanisme commun, la partie qui doit faire son travail avec diligence au maximum.

De cette façon, je ne suis pas différent de quelqu’un d’autre. Si chacun de nous fait ce que nous sommes censés faire, alors, dans la spiritualité, nous sommes absolument égaux. Il n’y a aucune différence entre nous. Nous sommes tout simplement nés différents. Ainsi, nous avons un impact différent, mais le quotient d’efficacité est le même.

Il s’agit de l’effort que chacun de nous est capable de  mettre, plutôt que des indicateurs qualitatifs sur ce qui en ressort. Nous évaluons une personne non pas par les résultats qui apparaissent à nos yeux, mais seulement par ses efforts propres.

Cela ne signifie pas forcer les gens, comme cela a été fait en Russie soviétique, où le gouvernement a retiré les personnes talentueuses des  entreprises qui leur appartenaient, et a ainsi détruit le pays. Si vous tuez ou exilez de telles personnes, qui va gérer l’industrie et l’économie?

Donc, nous devons absolument protéger les magnats et leur offrir des possibilités d’ouvrir autant d’entreprises que possible. Ce sont ceux qui peuvent le faire.

Nous avons déjà vu ce qui se passe sous le socialisme. Voici le désir égoïste au travail, et il devrait être traité aussi judicieusement que possible, jusqu’à ce qu’une personne décide unilatéralement qu’il est temps de se  corriger. D’une façon ou d’une autre, tout devrait être fondé sur le désir.

Cependant, que faire si les gens descendent dans la rue et commencent à formuler des demandes spécifiques? La clé la plus importante ici est de sensibiliser les gens. Évidemment, nous devons éteindre le feu.

Certaines personnes vivent dans la pauvreté et ont besoin d’aide, mais c’est seulement lorsque le niveau de notre éducation commencera à s’élever, que nous verrons la façon dont les choses vont commencer à aller mieux. Après tout, nous commençons à comprendre que l’on doit donner quelque chose pour le bien des autres.

Ce ne sera pas une idéologie ou une opinion, mais un sentiment qui va imprégner tout le monde. Ensuite, nous nous sentirons comme une nation.

Par ailleurs, nous allons recevoir l’aide de la Lumière supérieure. Par la loi de l’équivalence de forme, notre système va devenir le vêtement de la Lumière Supérieure et nous verrons les fruits énormes de notre unification, similaires aux fruits vu par les éclaireurs qui ont été les premiers à faire leur chemin en  terre d’Israël après 40 ans d’errance dans le désert. Nous allons découvrir soudainement l’énergie et le potentiel qui sont contenus dans tout ce que nous traitons.

Tout cela ne peut être réalisé que par l’éducation. C’est pourquoi nous avons besoin d’une table ronde où nous discutons des questions ensemble et élevons  le niveau d’interaction et d’intérêt mutuel entre les personnes. C’est tout ce dont nous avons besoin. Le gouvernement, dans le sillage de notre discussion, prendra les fonctions exécutives.

La table ronde sera un débat national mené conjointement avec des experts qui ont une approche critique et analytique, mais sur la base d’un commun accord, comme dans une famille unie. Puis nous allons réussir. Sinon, nous échouerons. 

Du cours du 19/08/11, « Un seul précepte »

Chaque personne doit se régler de l’intérieur

Dr. Michael LaitmanDes changements sont maintenant requis de l’homme. Il doit se changer à l’intérieur, plutôt que de changer quoi que ce soit en dehors de lui. Les systèmes que nous avons construits, l’économie, la société et l’éducation, ont été développés en fonction de notre égoïsme croissant. Mais maintenant il est temps d’arrêter parce que nous avons commencé à nous développer à l’intérieur d’une manière qui ne s’accorde pas avec notre égoïsme croissant, mais avec la forme correcte de notre ego, la forme du don sans réserve, de connexion mutuelle.

Aujourd’hui, le monde est révélateur de la forme spirituelle. C’est un miracle de voir comment l’humanité est en train d’acquérir la forme du don sans réserve, l’interconnexion totale.

Au début, nous étions séparés les uns des autres. Il y avait une rupture à l’échelle du système universel, et, par conséquent, personne n’a été raccordé. Mais maintenant, le système a commencé à se fermer et nous sommes de plus en plus étroitement liés les uns aux autres. C’est ce qu’on appelle «le monde intégral ».

Nous révélons le système qui est en nous et qui nous montre le monde corrigé. Cependant, c’est en train  de nous être montré de l’extérieur, alors que nous devons nous adapter à elle à l’intérieur.

En substance, c’est  le Créateur, la Lumière qui se révèle à nous! Si nous nous mettons en harmonie avec cette connexion et la globalisation universelle, et si nos désirs acquièrent la forme corrigée, la Lumière sera alors révélée à l’intérieur.

Nous devrions essayer de comprendre que les anciennes méthodes ne sont plus efficaces et qu’il n’y a rien que nous puissions faire avec elles. Cela doit être reconnu comme un fait. Rien ne nous aidera sauf réfléchir sur la connexion. Il n’y a pas d’autre moyen pour nous de corriger ce monde.

Nous n’aurons pas d’instruments à utiliser dans le système économique. Même dans l’armée, le héros qui gagne ne le fait pas par sa propre force. Rien ne va travailler dans notre monde sauf la puissance de la connexion! plus nous nous unirons, plus tôt nous réussirons, et tout se passera dans le monde et dans la société, de l’intérieur.

Nous avons atteint la mise en œuvre effective de la méthode de correction, et nous ne pouvons pas y échapper. Le temps nous oblige à cela.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 16/08/2011, « La nation »

La vérité va soudainement commencer à se révéler d’elle-même

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment une personne peut-elle clarifier son propre but en étudiant ?

Réponse: Quand une personne n’est pas connectée à un enseignant, il n’y a rien qu’elle puisse faire. Elle va tourner en rond et rien atteindre. C’est ce qui se passe d’une génération à l’autre. Il a toujours été nécessaire de passer de nombreuses années à l’écoute de ce que l’enseignant disait.

Toutefois, le temps se contracte aujourd’hui, et nous voyons des changements qui se passent autour de nous avec une vitesse constamment en augmentation. Il en est de même pour l’enseignement de la Kabbale. Une personne qui ne sait rien à ce sujet pourrait maintenant se relier à la méthode de correction avec son cœur et son âme dans le délai d’un mois ou deux. Quelques mois après, il pourrait être jeté d’un mauvais état à un bon et puis en arrière.

Toutefois, peu importe quoi, la méthode de la correction doit être révélée, et celui qui l’a révélé lui-même veut la révéler au monde entier. La facilité de la compréhension et de la prise de la méthode dépend de la taille de la masse des gens qui l’étudient.

Ils vont simplement ressentir soudain de l’intérieur que les choses sont exactement de la façon dont la Kabbale l’explique. Ce qui autrefois demandait d’importants efforts et une réflexion intense de la part d’une personne jusqu’à ce qu’elle arrive à voir une certaine image, cela va maintenant simplement arriver de soi-même.

C’est pareil à la façon dont nous voyons la jeune génération  se rendre maîtres de la technologie moderne. Par exemple, en étant professionnel de la technologie, j’ai encore de la difficulté à maîtriser de nouvelles fonctions de l’ordinateur et du téléphone. Je le fais par nécessité, mais je n’y trouve aucun intérêt parce que je traite les choses comme la génération du passé. Je dois penser énergiquement et étudier le mode d’emploi, alors qu’un petit enfant peut prendre un téléphone portable, appuyez sur les boutons, et appeler. Il est né prêt à utiliser ces jouets.

Ils sont les nouvelles réincarnations des âmes, une révélation d’un nouveau désir qui inclut les enregistrements de l’expérience de toutes les vies passées (Reshimot). Comment les choses marchent est naturellement clair pour eux. J’ai vu tant de fois la façon dont les jeunes ne lisent pas les manuels d’utilisation de certains outils. Ils pressent quelques boutons et apprennent ainsi la manière dont les choses fonctionnent.

La méthode de la Kabbale doit commencer à être perçue de la même manière simple. Même si elle semble être séparée de notre vie corporelle pour être spirituelle, elle sera encore révélée. Une fois qu’elle commencera à se répandre dans les masses, tout le monde comprendra naturellement que c’est la façon dont les choses sont.

On comprendra que si le mal de l’égoïsme est contenu en nous, il ne nous laisse pas vivre. Ensuite, nous avons besoin d’utiliser la puissance de la bonté, et si nous jouons avec bonté, nous allons l’atteindre.

Aujourd’hui, les gens protestent dans les rues contre une mauvaise vie, alors plaçons là-bas un bon environnement pour eux. Nous devrions utiliser cette volonté d’exister et de vivre dans une société nouvelle, plus connectée et unifiée, et les gens vont commencer à attirer la Lumière qui ramène vers le bien. Si nous leur donnons aussi certains matériaux kabbalistiques, tout deviendra naturellement révélé. 

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 11/08/2011, Écrits du Rabash

L’Intégralité, pénétrant jusqu’aux os

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment peut-on expliquer l’intégralité d’un nouveau monde pour les peuples afin qu’ils deviennent pleinement convaincu de cela?

Réponse: Pour en faire l’expérience, le monde devra passer par beaucoup de troubles. Il n’est pas difficile à accepter intellectuellement l’inter connectivité totale. « En effet, j’ai lu et entendu quelque chose à ce sujet. Il y a un tremblement de terre au Japon, et nous avons des problèmes avec les pièces de rechange. Il ya une guerre en Libye, et le Danemark ferme les frontières. Je reconnais: Le monde est intégral ».

Cependant, cette intégralité doit se faire sentir jusque dans la moelle des os pour qu’il n’y ait pas une seule pensée, un seul désir de nous considérer comme séparés du reste du monde, de toute l’humanité. Il doit s’établir en nous sans relâche, et nous devrions trembler à cette pensée, et pas seulement la percevoir par l’esprit.

Je dois le sentir physiquement, « dans les tripes. » Laissez la faim me torturer, je ne peux pas prendre un morceau dans ma bouche si je ne suis pas sûr que le même morceau soit à la disposition de tous. C’est ce qu’est le monde intégral: Manger ce que les autres n’ont pas, c’est comme avaler du poison.

Il est difficile d’imaginer quelque chose comme ça. Nous ne le vivons pas, nous avons simplement entendu parler d’une sorte de connexion. Il y a encore un long chemin entre un repas individuels empoisonné et la bénédiction de tout le monde muni de tout. Imaginez la souffrance que nous devons vivre sur ce chemin.

Question: Mais nous voulons éviter les souffrances. Cela signifie que nous devons munir une personne avec une preuve tangible qu’elle doit être imprégnée de cette intégralité, sinon, cela sera douloureux. Nous devons toucher ses sentiments en transmettant ce message.

Réponse:
C’est exact, mais d’autre part, si nous n’avons pas recours à l’aide de la Lumière, il est impossible de transmettre cette connaissance profonde, même à travers la méthode de l’influence sociale. Vous devez pour accélérer les progrès, sinon, la presse «de développement», s’approchant par l’arrière, le fera pour vous.

Et c’est pourquoi l’éducation est nécessaire. Nous ne parlons pas des faits tirés de la publicité, un homme doit « fouiller » dans ces faits afin qu’il entoure, un « moule », et un « format » d’eux. Un objectif, une présentation abstraite ne va pas aider dans ce cas, nous devons atteindre l’essence de l’homme. Et vous n’êtes pas capable de cela.

Lisant sur le voisin dont la maison a brûlé, une personne fait du bruit avec sa bouche  » Le pauvre. Peut-être que le gouvernement pourrait lui venir en aide maintenant. « Et il ne bouge plus. La barrière de notre égoïsme ne peut être rompue que par la Lumière. Aucune preuve aidera sans la Lumière, même de grandes souffrances ne changeront pas les gens.

Il est pratiquement impossible d’avancer à partir des souffrances. Elles peuvent simplement nous conduire à la nécessité de la spiritualité, mais pas à la correction. Seule la Lumière effectue la correction elle-même.

 
De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 28.07.2011 « La Paix »

L’intrus

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment est-il possible que les grèves dans votre pays commencent à se disperser?

 Réponse: Je comprends votre surprise. J’ai déjà écrit à ce sujet dans les messages précédents: Il n’y aura pas violence pas dans ce pays. Ceci est une nation ancienne qui a été fondée sur le principe de la fraternité. Même si cela a été oublié et n’est pas exprimé dans la pratique, il n’y aura pas de violence et de guerre où les frère s’entretuent. Et si les agitateurs qui sont financés par l’étranger commencent ) agiter les choses, je suis sûr qu’ils ne seront pas accueillis par la population.

Mais je comprends votre perplexité: au lieu de casser les vitrines des magasins, des pillages, et violences entre individus « comme les gens ordinaires », ce qui se passe en Israël – et ce en dépit les manipulateurs – c’est que les scientifiques et les représentants sociaux sont assis pour résoudre leurs problèmes ensemble autour d’une table ronde.

 Question: Et que font les kabbalistes en attendant?

 Réponse: Ils diffusent des documents sur la véritable cause de la crise: la connexion entre les gens égoïstes au lieu de l’interconnexion altruiste globale, intégrale qui est nécessaire aujourd’hui, appelée la garantie mutuelle. Et ils observent comment les manifestants ont commencé à travailler sur l’unité, comment ils étudient leurs propres qualités et essayent de s’élever au-dessus d’elles. La meilleure chose de tout ce qui se passe sont des tentatives de trouver des gens d’interconnexion et de compréhension mutuelle.

Ceci est un merveilleux exemple pour le monde entier de savoir comment il est possible d’essayer de résoudre les problèmes de la crise (y compris l’économie et la société) précisément à travers un dialogue ouvert, une discussion non-gouvernementale autour d’une table ronde, avec l’ensemble des représentants de la société.

Le fruit a mûri

Dr. Michael LaitmanPourquoi avons-nous besoin de la science de la Kabbale? Quelle en est la nécessité?

Nous percevons le monde à travers les cinq sens. Nous voyons la «photo» de ce monde, nous vivons en elle, et nous organisons notre vie en elle. Nous développons des sciences, afin de l’atteindre. Nous avons assez d’esprit et de sentiment pour cela. Nous étudions le monde et nous nous adaptons à la joie et aux temps troublés. Alors pourquoi avons-nous besoin de la science de la Kabbale, même si ce ne sont pas des fantasmes ou des mensonges? Est-ce que c’est pour savoir combien d’anges il y a dans le ciel? Ou de se familiariser avec la force supérieure, le monde supérieur? …. Peut-être qu’il est temps d’aller consulter un médecin?

Nous ne comprenons pas pourquoi nous avons besoin de cela. Même les gens qui admettent que la Kabbale parle du monde spirituel ne ressentent pas la nécessité pour elle. Certaines personnes ont un peu peur d’elle, certaines se sentent repoussées par elle et sont  négatives à son égard. Il y a beaucoup d’obstacles. Et personne ne les met là délibérément. C’est juste que c’est la façon dont nous sommes construits, c’est notre nature. Nous érigeons nous-mêmes des obstacles sur le chemin : Nous la négligeons, nous ne la désirons pas, et nous la rejetons. Après tout, nous sommes poussés par le désir égoïste, qui est loin d’être le monde spirituel, et opposé à elle.

En conséquence, la science de la Kabbale semble irréaliste pour nous. Quand nous venons à elle, nous ne comprenons pas comment cela est arrivé et ce qui nous retient ici. Nous la quittons souvent et nous retournons à notre vie ordinaire, à l’endroit où nous avons de la force, de l’argent, et le pouvoir dans nos mains, au lieu d’un «brouillard».

Lorsque les kabbalistes ont atteint le monde spirituel, ils comprennent combien elle est importante et grande. Après tout, elle ouvre la vraie vie d’une personne, au lieu de l’existence périssable au niveau animal. Nous agissons au niveau de la nature animale et dépendons du corps: je suis vivant tant qu’elle est vivante, et je mourrai avec elle. Mon « moi » est à l’intérieur de celle-ci. D’autre part, les kabbalistes maitrisent le niveau humain, le niveau d’être comme la force supérieure, d’exister dans l’atteinte, dans la sensation et la puissance qui est égale à la force supérieure, et d’être égale à elle dans une certaine mesure.

Ainsi, la science de la Kabbale est un grand atout qui nous donne l’existence éternelle, au lieu de notre courante et misérable vie courte. Mais il n’y a personne à qui vous pouvez le dire cela. C’est pourquoi la science de la Kabbale a été dissimulée pendant longtemps, jusqu’à ce que l’humanité commence à ressentir son besoin, au lieu de la négligence, de la peur, et du dégout. C’est ce qui nous est arrivé aussi: Nous ne l’avons pas pensé ni planifié, mais soudain nous avons ressenti son besoin. Il s’est avéré que sans elle, notre vie est basique animale, et vide. Nous manquons d’accomplissement.

En réalité, les kabbalistes ne se souciaient pas de ce que les gens diraient à propos de la science de la Kabbale et comment ils la percevaient. Le monde a toujours été confus à ce sujet et croyant en toutes sortes de fables. Les kabbalistes savaient à ce sujet et n’y prêtaient pas attention, car leur principal souci était de garder les gens étant des «fruits pas mûrs». Et le fruit vert n’est pas la science de la Kabbale, mais le désir de l’homme. L’homme est le fruit non mûr. Il est toujours incapable de «digérer» son ego et de le transformer en quelque chose de bien, de sorte que cela lui soit profitable.

Lorsque l’égoïsme mûr qui n’est pas encore capable de se corriger rencontre de la science de la Kabbale, il le relègue à l’enseignement mystique, à la philosophie, à la religion, au New Age, et ainsi de suite. Le Baal HaSoulam écrit que la révélation du Livre du Zohar par la veuve de Rabbi Moshé de-Léon a causé de grands dommages, toutes sortes d’obstacles et de problèmes. C’est parce que les gens ont pris le mauvais chemin vers la spiritualité, en suivant leur égoïsme au lieu de la volonté de se corriger.

Cependant, aujourd’hui, nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Les kabbalistes affirment cela et nous voyons cela dans notre monde aussi. Le monde réalise déjà qu’il s’est trouvé dans une situation nauséabonde. La crise universelle recouvre le village mondial dans lequel tout le monde est interconnecté par des liens égoïstes. Nous découvrons que notre réseau égoïste est devenu global, que nous sommes inséparablement et incorrectement interconnectés.

Nous ne pouvons pas sortir de cette situation et nous n’avons aucune possibilité d’être sauvé des griffes de l’égoïsme, qui font pression sur nous de plus en plus fortement.
Dans ces conditions, nous révélons la nécessité de la science de la Kabbale, qui est la seule méthode qui offre la véritable solution au problème.
De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 22.07.11, «De l’enseignement de la Kabbale et son essence »