Category Archives: Correction

S’il n’y a pas d’Homme, il n’y a pas de Créateur

Question : Qu’est-ce que la Pensée de la Création ?

Réponse : La Pensée de la Création est d’amener l’homme à la complète ressemblance avec le Créateur, ce qui signifie être absolu, parfait, éternel et capable d’atteindre l’ensemble du monde supérieur.

Le Créateur veut tirer une personne vers Lui, jusqu’à Son niveau.

Question : De quoi dépend l’existence du Créateur ?

Réponse : Cela dépend de la mesure selon laquelle une personne Le révèle. S’il n’y a pas d’homme, il n’y a pas de Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Aspirez aux forces cachées de la nature

Remarque : Dans l’article du Baal HaSoulam « La Dernière Génération », il est écrit que la loi qui unira les gens est la loi de « aime ton prochain comme toi-même ».

Réponse : C’est la loi innée de la nature qui commencera enfin à se manifester dans la société humaine.

Les gens vont réveiller de telles forces de la nature qui leur sont encore cachées aujourd’hui. Ces forces connecteront l’humanité comme un Rubik’s Cube, en un système intégral, global, interconnecté, complémentaire et rond.

En attirant les forces de la nature pour y aspirer, l’humanité deviendra autosuffisante et progressera en utilisant ces forces. Celles-ci existent dans la nature, mais puisque les gens ne les désirent pas, elles n’influent clairement pas et ne se manifestent pas dans l’humanité.

Cependant, en raison du désespoir concernant notre développement, nous allons de plus en plus nous tourner exactement vers ces forces et progressivement nous nous transformerons, ce qui s’appelle être rééduqué.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 05/06/2017

Le Créateur peut-Il se révéler prématurément ?

Question : La révélation prématurée du Créateur peut-elle nuire en quoi que ce soit ?

Réponse : Il ne peut pas y avoir de révélation prématurée du Créateur. Le Créateur se révèle selon le principe de l’équivalence de forme.

C’est comme dans notre monde, nous voyons, sentons, entendons et comprenons les autres uniquement dans la mesure où nous leur ressemblons. De ce fait, si nous construisons les qualités qui sont semblables au Créateur en nous-mêmes, alors en elles nous Le percevrons.

Pour créer de telles qualités, nous avons besoin d’un groupe dans lequel nous pouvons acquérir la propriété du don sans réserve, de l’amour, en s’émanant à l’intérieur des autres, et ainsi de suite. C’est là que le Créateur sera révélé.

Extrait de la Leçon Virtuelle en russe, le 21/05/2017

Les cadeaux : qui donne et qui reçoit

Question : Comment un désir de recevoir peut-il donner sans réserve ?

Réponse : Uniquement s’il est dirigé vers les autres. Lorsque quelqu’un veut vraiment faire un cadeau à quelqu’un d’autre et que ce dernier refuse, cela les éloigne l’un de l’autre. Mais si quelqu’un veut me donner quelque chose et si je l’accepte, je lui donne sans réserve du plaisir de cette façon.

Des échanges comme ceux-ci se produisent entre nous tout le temps. Il suffit de comprendre comment les faire correctement, et ainsi il devient possible de donner sans réserve avec nos caractéristiques de réception.

Par exemple, une mariée donne une bague en cadeau à son époux, et réciproquement, de sorte qu’elle lui appartienne, mais s’il est grand à ses yeux, alors ce peut être le contraire. Elle peut lui donner une bague en cadeau et s’il accepte et la prend, il lui fait plaisir comme s’il lui avait donné la bague. C’est un exemple bien connu du Livre du Zohar.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

La loi supérieure de la nature

La forme religieuse de toutes les nations devrait d’abord obliger ses membres à donner sans réserve les uns aux autres dans la mesure où [la vie de son prochain passera avant sa propre vie], comme dans « Aime ton prochain comme toi-même. » (Le Baal HaSoulam, La Dernière Génération)

Toutes les nations devraient parvenir à appliquer cette loi supérieure qui réunira toutes les parties de la nature, y compris le minéral, le végétal et l’animal, en un seul et unique système.

« Aime ton prochain comme toi-même » signifie aimer autrui plus que vous-même parce que réaliser la connexion correcte avec les autres nous conduit à une élévation au-dessus de notre vie matérielle. Chaque personne doit le faire.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 05/06/2017

10 % d’altruistes

Question : Le Baal HaSoulam écrit qu’il y a 10 % d’altruistes dans le monde. Si le Créateur a créé l’ego, ces altruistes ont-ils été créés pour donner l’exemple ?

Réponse : Dans la spiritualité, 10 % d’altruistes (par rapport à la dixième partie du Partzouf) soutiennent le monde. Dans notre monde, nous avons besoin de la même chose. Si le monde était composé de 100 % d’égoïstes, il ne pourrait pas exister.

Il doit y avoir un égoïsme altruiste, même avec une intention pour soi-même, afin de diluer un peu ce monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Gagner l’Infini

Question : Qu’est-ce qu’« aimer son prochain » pour quelqu’un de la dernière génération ?

Réponse : C’est une réalisation absolue de soi-même, qui consiste à aimer son prochain et à agir uniquement dans son intérêt en découvrant les désirs d’autrui et en les satisfaisant par vos efforts.

La véritable réalisation d’une personne est un état qui est passé à travers des filtres, ce qui est absolument opposé à celui actuel. Par cela nous adhérerons au Créateur.

Question : Est-ce qu’une personne, tout en se réalisant à travers autrui, trouve en elle des motivations supplémentaires ? Qu’est-ce qu’elle découvre en elle ?

Réponse : L’Infini.

Je m’accomplis en réalisant les besoins de mon prochain, et je révèle les opportunités infinies de donner et de remplir ! En ce sens, je gagne des états infinis parce que je suis à l’intérieur de tout le monde et que le monde entier est en moi.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 22/05/2017

Les deux forces de la Création

Question : Si nous prenons n’importe quelle lettre de l’alphabet hébreu, ses composantes sont-elles un point et deux lignes ? N’y a-t-il pas d’autres formes ?

Réponse : Un point et des lignes horizontales et verticales créent une grande variété de combinaisons entre les deux forces qui créent tout ce que nous pouvons voir, ressentir, saisir et sentir, tout ce qui existe, non seulement dans notre monde, mais dans tous les mondes.

Question : Le Premier Homme (Adam HaRishon) a-t-il ressenti la force horizontale comme le pouvoir du don sans réserve et la force verticale comme le pouvoir de la réception, c’est-à-dire, a-t-il ressenti ces deux forces à l’intérieur de lui ?

Réponse : Certainement, et par conséquent il les a découvertes. Rien n’existe dans le monde sauf ces deux forces. Le plus et le moins, l’électron et le positron, et tout le reste : ils proviennent des mêmes deux forces.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/03/2017

Comment élever l’importance de la spiritualité

Question : Comment pouvons-nous augmenter continuellement l’importance de la spiritualité sur la matérialité?

Réponse : C’est très simple : nous devons être impressionnés par l’importance de la spiritualité par beaucoup de gens, les amis qui étudient avec nous dans le groupe, à travers leurs impressions, par les livres des kabbalistes, et nous devons aussi réfléchir sur le sens de la vie. Qu’y a-t-il d’autre dans cette vie à part le fait d’en sortir et de monter au niveau suivant ?

Nous avons tous la possibilité de le faire, et nous pouvons le faire. Chaque individu peut quitter sa vie et monter au prochain niveau de son existence au cours de sa vie. Nous avons déjà enduré le développement des niveaux minéral, végétal et animal de la nature, et maintenant nous sommes sur le point de monter du niveau bestial au niveau humain. Un être humain, Adam, provient du mot hébreu « ressembler » (Domé), ce qui signifie ressembler au prochain niveau.

J’espère que vous le réaliserez. C’est la raison pour laquelle nous avons préparé tant de matériaux au cours des années : des livres qui sont traduits dans de nombreuses langues, des clips et des archives qui comprennent tous les différents types de conférences dans différents types de médias, ainsi que des groupes d’étude organisés. Tout ce que vous avez à faire est de vous réunir et de commencer à travailler.

C’est un travail très sérieux parce qu’une personne est naturellement repoussée par les autres et estime subconsciemment qu’elle est unique et spéciale ; il y a eux et il y a moi.

Peu à peu, sous l’impact de la Lumière supérieure, nous commençons à ressentir que nous sommes dans un seul système et que nous dépendons les uns des autres. Nous n’avons pas besoin de plus de dix amis. Il suffit d’être dans une dizaine afin de ressentir à l’intérieur d’elle le monde supérieur, les attributs supérieurs, comme dans un miroir magique ; c’est possible.

J’espère que tous ceux qui étudient systématiquement selon notre programme d’étude, que je mène et enseigne tous les jours, pourront prochainement parvenir au prochain niveau de notre évolution et l’atteindre. Je suis prêt à vous guider et à vous aider en tous points. Je serais très heureux si vous nous rejoigniez dans nos futurs congrès.

Extrait de la leçon virtuelle « Le Temps de la Kabbale », le 21/05/2017

Les outils de base pour gérer l’égoïsme

Question : Quels outils la sagesse de la Kabbale offre-t-elle pour gérer l’égoïsme ?

Réponse :

  • Se limiter soi-même avec l’aide de la Lumière supérieure, qu’une personne reçoit à travers le groupe.
  • S’annuler par rapport au groupe et à ce degré, ressentir le point le plus bas.
  • Investir tous mes efforts dans le groupe et aider les amis du groupe, afin d’atteindre le point le plus élevé.

L’écart entre le point le plus bas et le point le plus élevé détermine le format de la révélation du Créateur à une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Page 2 des 661234550Dernière »