Category Archives: Correction

Comment construire la bonne intention

Question : Comment devrait-on interagir avec des personnes qui ne comprennent pas le spirituel ? Comment peut-on construire la bonne intention ?

Réponse : On la construit progressivement avec l’aide de la sagesse de la Kabbale. Le fait d’attirer la Lumière supérieure nous influence. Nous ne le ressentons pas, mais nous ressentons combien nous changeons progressivement. Ces changements successifs créent ce que l’on appelle la bonne intention.

Question : Cela se manifeste-t-il par rapport aux personnes qui n’étudient pas la Kabbale ?

Réponse : Cela se manifeste par rapport à tout le monde parce que tout sauf vous est le Créateur !

Question : Alors, pourquoi une telle réalité existe-t-elle : notre monde, où je suis, mon esprit et mon intention égoïste ?

Réponse : Il s’agit d’une illusion si petite que vous ne pouvez tout simplement pas imaginer à quel point elle est petite. Elle existe afin que nous ayons quelque chose à partir de quoi nous élever qui soit indépendant du monde supérieur.

Question : Comment pouvons-nous nous élever à partir de cette intention ?

Réponse : Étudiez, travaillez dans un groupe, priez pour les amis et demandez leur ascension spirituelle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/03/2018

Un étudiant peut-il être supérieur à son professeur ?

Question : L’apparition d’un enseignant dans la vie d’une personne est-elle une manifestation explicite du Créateur, ce qui montre clairement à l’élève qu’il est prêt à être corrigé ?

Réponse : Oui, il s’agit d’un message du Créateur à une personne, et tout dépend de la personne elle-même.

Question : Un élève peut-il être plus élevé que son professeur sur le plan spirituel ?

Réponse : Certainement ! Un bon enseignant envierait-il son élève qui l’a dépassé ? Il serait juste fier de lui.

Question : Est-ce possible ? Est-ce que c’est déjà arrivé avant ?

Réponse : Bien sûr !

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 18/03/2018

Une illusion qui doit devenir une réalité

Question : Le monde supérieur est-il une illusion qui doit devenir une réalité pour nous ?

Réponse : Oui, tous ensemble nous devons révéler le monde supérieur et exister en lui pendant que nous vivons encore dans le monde matériel. Ceci est absolument faisable. Ce n’est même pas une illusion car l’illusion est ce que l’on imagine et nous ne pouvons même pas imaginer ce que c’est.

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 18/03/2018

Bill Gates et les moustiques

Question : Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a investi plus de quatre millions de dollars dans un projet visant à créer des moustiques génétiquement modifiés qui tueront leur propre espèce. C’est ainsi qu’il a l’intention de tuer tous les moustiques qui propagent le paludisme. Est-ce une approche correcte ? Après tout, nous violons l’équilibre de la nature.

Réponse : Bien sûr, il peut y avoir des conséquences irréversibles ici. Il s’agit d’un problème très grave car nous interférons avec le système interne de la nature.

Où cela mène-t-il ? Comme tout le reste, à la reconnaissance du mal : nous devons nous changer nous-mêmes et ensuite tout changera dans la nature.

Si nous cessons de nous piquer les uns les autres, les moustiques cesseront de nous piquer.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 26/06/2018

Mondial 2018

Laitman_124Remarque : Le football est la religion de l’humanité. Les garçons courent et poursuivent le ballon en Iran, en Israël, en France, en Turquie et en Allemagne. Il y a une sorte d’unité autour du football.

Mon commentaire : Les gens en ont besoin. Mieux vaut le football que la guerre.

Je suis pour que les gens jouent au foot au lieu de se lancer dans des guerres et des querelles. Mais nous devrons y ajouter une autre relation, pour rendre ce jeu non-égoïste afin que les gens commencent à communiquer parce qu’il y a encore trop d’esprit de compétition dans le football.

Il me semble que si les joueurs eux-mêmes, après une défaite ou une victoire mutuelle, organisaient tous ensemble un bon dîner de fête, en se serrant dans les bras, cela serait un bon exemple pour le monde de la manière dont cela devrait se développer.

Comme on dit, l’amitié a gagné. J’espère que nous arriverons un jour à cela et que les gens verront qu’il y a une base pour le bien dans ces jeux.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 26/06/2018

S’élever au-dessus de l’univers

Question : Si nous supposons que tout le monde deviendra un kabbaliste, à quoi ressemblera la structure sociale de la société ? Comment allons-nous distribuer le travail nécessaire, les postes de direction et les ressources de la planète ?

Réponse : D’une manière absolument parfaite et rationnelle. À travers l’épaisseur de la matière, de l’énergie et de l’information, nous verrons clairement comment interagir avec eux pour que, sur cette base, nous nous élevions de plus en plus dans les couches spirituelles.

De plus, nous n’aurons aucun problème. Tout ce qui nous est donné dans le monde matériel et spirituel, nous le réaliserons de manière optimale.

Question : Quelle sera alors la loi principale de la justice ?

Réponse : La loi principale est une attitude absolument égale à tous les niveaux de la nature dans notre monde et dans le monde spirituel, comme pour le Créateur.

Question : Est-ce que cela signifie qu’aucune catastrophe écologique ne peut se produire ici ?

Réponse : Non ! Si seulement nous pouvions imaginer ce qui a été préparé pour nous dans ce cas ! Cela élève vraiment une personne au-dessus de l’univers entier.

Nous existons dans cet état même maintenant. Ce n’est que pour nous y amener de manière réelle et sensée, avec nos désirs, que l’on nous a donné une sensation d’état opposé, notre monde actuel.

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 18/03/2018

La Kabbale n’implique pas la méditation

Question : La méditation est aussi une contemplation intérieure. En quoi est-ce différent du regard kabbalistique ?

Réponse : Il n’y a pas de méditation dans la Kabbale. Parfois, la méditation est appelée prière, c’est-à-dire une demande, une aspiration du plus bas degré pour le plus haut. Une telle demande oblige le niveau supérieur à aider l’inférieur. Cela s’appelle la prière. Il n’y a pas d’autre méditation.

J’ai beaucoup entendu parler de la méditation. Certaines personnes ont même essayé de me l’enseigner. Mais tout cela s’est terminé rapidement parce que j’étudie et enseigne uniquement la Kabbale classique.

Les inventions des gens, qu’ils croient ou non, ne sont pas une preuve pour moi. Par conséquent, je ne comprends pas comment on peut méditer. En d’autres termes, comment développe-t-on l’imagination au point qu’elle commence à nous affecter ? Quelqu’un est inclus dans un certain cycle où il s’enthousiasme lui-même et se transporte prétendument vers d’autres espaces imaginaires. La Kabbale n’accepte pas cela parce que la Kabbale est une science.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/04/2018

Pourquoi les intentions de chacun sont-elles cachées ?

Question : Les intentions des autres sont cachées à une personne. Pourquoi ? Si tout était révélé, la vie serait plus facile.

Réponse : Vous seriez alors un animal. Cela est précisément fait afin que les gens puissent changer eux-même en révélant progressivement leurs propres intentions, en les corrigeant et en atteignant des connexions appropriées.

Remarque : Je suis convaincu que peu de personnes seraient d’accord avec le fait que les gens ont uniquement des intentions égoïstes. Il y a de bonnes personnes et de mauvaises personnes.

Mon commentaire : C’est selon vos critères. Nous sommes nés en tant qu’égoïstes absolus. Si nous nous évaluons de cette façon par rapport au monde spirituel, nous découvrirons que nous sommes des créatures complètement corrompues.

Question : Pourquoi est-ce caché à une personne que ses intentions sont égoïstes ?

Réponse : Si cela était révélé, on ne pourrait pas exister. Nous nous mangerions vivants. Nous devons nous corriger progressivement, selon la mesure où nos qualités négatives sont révélées. Nous devons les comparer aux qualités positives, découvrir les différents problèmes et les maladies entre nous et les traiter.

Question : Si je ressens les intentions d’une autre personne et que, de ce fait, je prends conscience de mon intention égoïste, cela peut-il être considéré comme une atteinte ?

Réponse : Dans une certaine mesure, oui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/03/2018

Existe-t-il une atteinte absolue ?

Question : Si l’atteinte est toujours subjective, existe-t-il une atteinte absolue qui soit objective et pas simplement une vérité temporaire ?

Réponse : Toute atteinte spirituelle, en principe, est déjà quelque chose d’objectif car elle est construite sur la combinaison de différents désirs et objets. Cette objectivité est exprimée par le niveau de l’atteinte ou le pouvoir de la Lumière qui remplit ce niveau : NefeshRouakhNeshamaHaya ou Yékhida.

Par conséquent, l’atteinte spirituelle, en règle générale, est relativement objective. L’étape spirituelle absolument objective est le tout dernier niveau : le niveau d’atteinte complète et de correction complète.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/08/2018

Travailler avec les textes kabbalistiques

Question : Les livres kabbalistiques influencent-ils une personne si on les lit seuls ? Ou doit-on les lire en groupe ?

Réponse : Lisez comme vous voulez, il est seulement souhaitable que ce soient de vrais livres kabbalistiques, pour votre niveau, et que vous vous retrouviez correctement dans ces livres.

Question : Quels sont les critères pour l’étude correcte des livres ?

Réponse : Étudiez la littérature qui vous est recommandée dans les cours de Kabbale dans votre communauté.

Question : De plus, comment travaillez-vous avec les livres ?

Réponse : J’ai étudié plusieurs fois en détail les sources kabbalistiques primaires. Il y a même des articles et des lettres que j’ai lu quelques centaines de fois, et à chaque fois j’y ai trouvé quelque chose de nouveau. Par conséquent, dans la Kabbale, il n’y a pas de sources que je n’aurais pas connues et que je n’aurais pas pu utiliser à plusieurs reprises, dans la langue originale.

Je lis, souligne, écris, compare et recherche du matériel spécifique pour le révéler d’une façon ou d’une autre. C’est le travail habituel de tout chercheur.

Il existe plusieurs variantes du travail sur les sources primaires. Je les traduis souvent, et sinon je commence à les écourter, c’est-à-dire à les réécrire dans la langue originale, en faisant les ajustements nécessaires.

Le texte qui en ressort est ce que je veux voir maintenant dans mon état actuel. Peut-être que la prochaine fois, j’en ferai un résumé complètement différent.

En travaillant sur les textes, je peux les diviser en paragraphes, donner un titre à chaque paragraphe, poser des questions, donner des réponses, etc. Je travaille le texte pour être en lui, et il est en moi.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/03/2018