Category Archives: Correction

Le but d’un groupe kabbalistique, partie n°6

Dr Michael LaitmanComment le groupe se fonde-t-il ?

Question : Chaque individu a un certain désir soit pour le Créateur, soit pour ce que la nature éveille en lui. Pour cultiver ce désir, vous devez vous connecter à des gens qui vous ressemblent. Comment est-ce possible ?

Réponse : Nous ne savons pas très bien comment le groupe s’unit. Les gens ressentent soudainement que cette idée leur est proche, et ainsi ils se joignent au groupe.

Il ne peut pas y avoir beaucoup de personnes de ce genre. Elles sont triées et il y en a de moins en moins jusqu’à ce qu’un tel nombre de personnes en quantité et en qualité se réunissent pour incarner un idéal spirituel, l’unité entre elles.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 06/03/2019

Le Choix des Juifs : l’Unité ou l’Antisémitisme – La mission spéciale des dix tribus disparues

Dr Michael LaitmanLes dix tribus d’Israël ont été perdues afin que nous puissions plus tard réaliser notre objectif à l’égard du monde. Le peuple d’Israël n’existe pas pour lui-même, mais pour transmettre la méthode de connexion et de révélation du Créateur à toutes les nations. Toutes les nations à l’intérieur de l’âme commune d’Adam HaRishon, appartenant au corps du Partsouf spirituel, n’ont aucun moyen d’être en contact avec le Créateur, sauf par la Roch (tête) du Partsouf, c’est-à-dire le peuple d’Israël, à travers les deux et demi tribus restantes.

Les dix tribus ont disparu, se dissolvant dans les nations du monde afin de créer la connexion entre la tête et le corps de l’âme. Plus tard, elles apparaîtront comme un lien de transition entre la tête (le peuple d’Israël) et le corps (les nations du monde).

Au cours des derniers millénaires, elles se sont intégrées au corps, à toute l’humanité, mais selon leurs Reshimot, leurs racines, et leurs gènes spirituels, elles appartiennent à la tête. Nous avons besoin d’une couche dans le Partsouf général qui comprend à la fois les qualités de la tête et les qualités du corps.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Choix des Juifs : l’Unité ou l’Antisémitisme », Chapitre 6, le 09/01/2020

Pourquoi avançons-nous si lentement ?

laitman_264.01Question : Le Créateur est la perfection. Pourquoi alors avançons-nous si primitivement, si lentement et avec tant de souffrances ?

Réponse : C’est parce que nous ne bougeons pas.

Vous pouvez avancer vers le Créateur uniquement si vous vous connectez de plus en plus. Le dispositif qui révèle le Créateur est constitué d’autant de personnes différentes que possible se connectant ensemble et qui sont prêtes à s’élever au-dessus de toutes les différences entre elles afin de trouver le Créateur.

Si le Créateur est une force unique et une, un champ uniforme, alors vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de différences entre vous ; c’est-à-dire que vous devez vous connecter malgré vos différences. Dans ce cas, vous devenez un détecteur de ce champ et le Créateur se révèle en vous.

Question : Puis-je influencer le Créateur à partir de ce point d’observation ? Comment puis-je le faire ?

Réponse : Vous ne pouvez L’influencer que dans une seule direction afin qu’Il vous conduise rapidement, vous et toute l’humanité, à Sa découverte et vous rapproche de Lui.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 24/11/2019

La vie et la mort, partie n°8

627.2La vie après la mort

Remarque : Dans toutes sortes d’enseignements mystiques, la vie après la mort est expliquée en détail. Dans les religions, c’est assez simple. Elles décrivent la même vie qu’ici, avec les mêmes problèmes. Autrement dit, tout ce qui est familier à une personne ici se transfère là-bas.

Avec la lecture des sources kabbalistiques, il est très difficile de comprendre ce qui se passe. Pratiquement rien n’est expliqué sur les réincarnations.

Mon Commentaire : Ce n’est pas parce que les kabbalistes ne le veulent pas mais parce qu’il est impossible de le faire.

Peu à peu, une personne y arrive par elle-même et commence à ressentir des sortes de mouvements intérieurs parce que les sensations, les connaissances et toutes sortes de définitions se rassemblent peu à peu au sein de la personne. Encore une fois, lorsque cela se produit vraiment à l’intérieur de quelqu’un, il sera impossible de le transmettre correctement à quiconque. Par conséquent, il est écrit : « Ce qui vous sera révélé, vous le verrez et personne d’autre. »

Question : Donc, cela signifie qu’il est impossible d’expliquer, de montrer ou de parler à une personne de la vie après la mort ?

Réponse : Non, mais cela existe.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 14/01/2019

Le libre choix, partie n°8

709Le chemin vers l’objectif

Question : Le développement évolutif naturel est-il toujours synonyme de souffrance ?

Réponse : Ce n’est pas de la souffrance, mais la sensation du manque que vous devez maintenant combler dans votre progression. Comment pourrait-il en être autrement ? Si je suis à un kilomètre de la cible, alors je ressens que je dois faire un autre kilomètre, faire quelque chose pour y remédier.

Ceci bien sûr me fait souffrir parce que je veux déjà être sur la cible, mais d’autre part, je dois comprendre que se diriger vers elle n’est pas une question de distance, il s’agit de changer certaines propriétés internes en moi.

Question : Donc, dans le monde matériel, une personne ne peut rien changer ? Peut-on en quelque sorte influencer ses états spirituels ?

Réponse : Bien sûr. Et le monde matériel changera en conséquence à cela. Même la nature environnante minérale, végétale et animale et notre nature intérieure minérale, végétale et animale changeront en fonction de la quantité de nos efforts pour atteindre le but de la création.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 04/02/2019

La méthode de correction, partie n°11

laitman_947À qui est donnée la technique de correction ?

Question : Dans l’article « L’amour pour le Créateur et l’amour pour les êtres créés », le Baal HaSoulam écrit que la méthodologie kabbalistique a été donnée à un seul type de personnes, mais dans le but de la transmettre à toutes les autres personnes.

Il s’avère que de toute la création, après des centaines de milliers d’années de développement, le Créateur distingue un certain groupe de personnes qui y étaient prédisposées  ?

Réponse : Il prend des représentants de tous les peuples du monde, les rassemble en un seul groupe, qu’Il appelle « Israël », ce qui signifie « droit à Dieu », et leur donne cette technique afin qu’ils réalisent ce but et le transmettent à tous les autres.

La technique de correction consiste en une personne qui acquiert les propriétés, c’est-à-dire les propriétés du don sans réserve, lorsque je place les désirs de l’autre avant les miens.

Question : Si le Créateur est une propriété du don sans réserve, alors Il ne pense pas à Lui-même ?

Réponse : Bien sûr. Il n’a même pas une seule pensée sur Lui-même. En revanche, nous pensons toujours à nous-mêmes.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 07/02/2019

Atteindre le Créateur au centre du groupe

laitman_962.1Question : Sur notre chemin, nous devrions traverser des moments de haine. Si la haine n’apparaît pas, est-ce un signe que nous n’avançons pas ?

Réponse : Nous ne devrions pas attendre de sensations négatives. Si nous ne les avons pas, qu’il en soit ainsi. Nous avons juste besoin de nous déplacer vers le centre du groupe et y rechercher constamment le Créateur.

Notre travail est très simple. Comme l’écrit le Baal HaSoulam dans l’article « Arvout » (Solidarité), le Créateur amène une personne dans le groupe, place sa main sur le bon chemin et dit « Prends-le ».

Maintenant dans le groupe, nous avons juste besoin d’augmenter l’influence de l’environnement sur nous jusqu’à ce que nous atteignions le Créateur dans le centre du groupe. C’est tout ! Il n’y a rien d’autre !

Nous verrons que le monde qui nous entoure n’est qu’une entière fiction. Tout cela est le monde imaginaire (Olam ha Médoumé). Il n’y a que la dizaine et le Créateur à l’intérieur de la dizaine. Je veux que vous quittiez le Congrès avec cette pensée, avec cette vérité.

Extrait du Congrès Mondial de Kabbale en Moldavie, « Attribuer tous les états au Créateur », Leçon n°7 du 08/09/2019

Le Créateur est à l’intérieur de la connexion

laitman_944Question : Durant le Congrès, nous avons traversé beaucoup de choses. Comment pouvons-nous garder cela pour ne pas vivre d’un congrès au suivant, mais multiplier l’expérience chaque jour ?

Réponse : Lors du Congrès, j’ai essayé de vous prouver que lorsque vous vous connectez, vous vous rapprochez du Créateur. Vous devez vous en souvenir clairement, le graver dans votre cœur.

Ce n’est qu’en se connectant les uns aux autres que nous nous rapprochons du Créateur, car pour commencer, Il se trouve à l’intérieur de notre connexion. C’est tout.

Question : Dans la dissimulation et la révélation ?

Réponse : Partout, constamment.

Extrait du Congrès Mondial de Kabbale en Moldavie, « Attribuer tous les états au Créateur », Leçon n°7, le 08/09/2019

Une occasion de découvrir le Créateur

laitman_221Question : Lorsque vous rencontrez des obstacles qui causent de la souffrance en cours de route, comment appliquons-nous la connaissance qu’il n’y a rien hormis Lui ?

Réponse : En général, cela consiste par découvrir le Créateur. Lorsque nous percevons toutes les manifestations de notre vie comme négatives, nous ne pouvons pas imaginer comment la vie peut être perçue comme une manifestation du Créateur.

Ici, une personne a une occasion directe de commencer à identifier le Créateur comme agissant correctement, avec bonté, en dirigeant une personne avec Ses influences négatives vers le but.

Et le but est pour nous de percevoir toutes les actions dans le monde comme il n’y a rien hormis Lui, et ainsi de découvrir progressivement le Créateur comme le bien qui fait le bien. D’une manière exacte, toutes les influences négatives que nous ressentons nous poussent le plus rapidement vers Sa révélation.

En partant d’elles, essayez d’être dirigé vers « il n’y a rien hormis Lui », vers le fait que c’est Lui qui vous les donne, pour quelle raison, pourquoi exactement les sensations négatives, pourquoi avez-vous besoin de vous élever au-dessus d’elles, qu’est-ce que cela vous apporte, et dans quelle mesure vous séparez-vous de votre ego et précisément en vous élevant au-dessus de lui vous vous rapprochez du Créateur ? Essayez d’agir de cette façon. Ce sont les meilleures conditions.

Il est dit que celui que le Créateur aime, Il le châtie bien. Mais ce n’est pas comme les religions les présentent, mais dans le but de découvrir le Créateur comme étant bon dans ces états, comme nous guidant correctement.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 01/12/2019

Le libre choix, partie n°6

laitman_221Le « destin » du point de vue de la Kabbale

Question : Du point de vue de la Kabbale, il existe une chose telle que le destin. Puis-je le changer ?

Réponse : Le destin était à l’origine inhérent à chacun de nous, ce qui signifie quel état nous devons atteindre. Seul le style de mouvement vers ce but, vers notre état final, dépend de nous, rien d’autre que cela.

Néanmoins, j’arriverai sûrement à l’état qui m’est tracé, et même maintenant j’existe à l’intérieur de lui. En fait, je suis là-bas, mais pour la réalisation de mon libre arbitre je suis ici.

Question : Habituellement, nous disons que le destin ne peut être changé. Est-ce que cela signifie le but ultime : devenir comme le Créateur, atteindre une correction complète ? Est-ce le sort de chaque personne ?

Réponse : C’est le libre arbitre, qui exprime une compréhension du programme du Créateur, un accord avec lui, de la dévotion et des efforts, lorsque vous voulez justifier ce programme, lorsque vous l’acceptez, bien que progresser vers cet objectif soit généralement contraire à votre égoïsme.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 04/02/2019