Category Archives: Correction

Y a-t-il un lien entre le spirituel et le corporel ?

laitman_758Question : Y a-t-il un quelconque lien entre le monde spirituel et le monde corporel, entre le corps et l’âme ?

Réponse : Il n’y a pas de connexion, à moins peut-être lorsque nous sommes inquiets ou persécutés. Alors, certains changements ont lieu sous la pression et la tension, mais rien de plus que cela. Notre corps est un animal et il n’y a rien de spirituel à ce sujet. Aujourd’hui, nous pouvons facilement remplacer tous ses organes. Et comme pour l’âme, s’il y a une âme, elle reste, et s’il n’y a pas d’âme, rien ne change.

Question : Quelle est la fonction du cerveau ? Est-il à nous ou devons-nous lui appartenir ?

Réponse : Le cerveau est comme un modem qui nous relie à l’esprit supérieur à son niveau de base, ce qui signifie une connexion minimale. En fait il n’y a rien dans le cerveau à part la matière grise.

Question : Mais après tout, nous disons, un homme sage, le joyau de la nature…

Réponse : Ils avaient l’habitude de dire cela dans le passé, mais je n’entends plus ces expressions aujourd’hui. Nous avons déjà honte de nous-mêmes. Il y a cinquante ans, nous croyions encore que nous allions nous développer d’une sage manière et atteindre de grandes réalisations, mais maintenant tout s’est effondré.

De la leçon de Kabbale en russe, le 21/02/16

Le secret du plaisir spirituel

Dr. Michael LaitmanQuestion : Pourquoi parlez-vous si peu du plaisir d’atteindre le monde spirituel ?

Réponse : Je voudrais parler du plaisir, mais malheureusement, il est impossible de le transmettre par des mots.

Les kabbalistes écrivent que si l’on additionne tous les plaisirs de notre monde que l’humanité ait jamais connus, connaît ou connaîtra en tout temps, ce sera seulement une petite étincelle par rapport à la Lumière supérieure des milliards de fois plus grande au plus bas niveau spirituel.

Je ne les ai pas crus, mais lorsque j’ai vérifié, j’ai été convaincu, et je vous souhaite la même chose.

Commentaire : On peut imaginer seulement comment une personne devrait se préparer pour résister aux plaisirs de toute l’histoire humaine !

Réponse : Lorsqu’une personne travaille avec l’intention de donner sans réserve et non avec l’intention de recevoir, elle peut faire passer tous les plaisirs du monde à travers elle et ne pas recevoir un « choc électrique » parce qu’elle devient un conducteur et non un récepteur.

Elle est comme un tuyau qui fait tout passer à travers elle pour les autres, ainsi elle ne jouit pas de la Lumière elle-même, mais de son dérivé en remplissant les autres. C’est tout le secret.

De la leçon de Kabbale en russe, le 28/02/16

Le but de la sagesse de la Kabbale

Dr. Michael LaitmanQuestion : Quel est le propos de la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Le sujet que la sagesse de la Kabbale explore est la possibilité d’être comme la Lumière supérieure, la caractéristique du don sans réserve absolu, la Lumière qui nous entoure et à l’intérieur de laquelle nous existons tous.

Question : Qu’explore exactement la sagesse de la Kabbale dans une personne ?

Réponse : La sagesse de la Kabbale explore une seule de ses propriétés, la propriété de la réception qui est opposée à la propriété du don sans réserve, et le processus par lequel elle devient semblable au don sans réserve.

Question : Y a-t-il répétabilité des résultats dans la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Certes, un kabbaliste effectue constamment des expériences sur lui-même et les vérifie chaque seconde selon les sources kabbalistiques, où tout a déjà été écrit avant lui dans différentes dimensions : l’intensité du Massakh (Écran), la Restriction (Tzimtzum, ndt), la caractéristique du don sans réserve, sa puissance, l’interaction mutuelle avec la Lumière supérieure, la résistance et ainsi de suite. Newton a pris les principales lois élémentaires de la mécanique spécifiquement à partir de là.

De la leçon de Kabbale en russe, le 28/02/16

Deux parties de la création

Laitman_183_04Question : Dans le monde spirituel, un homme peut-il être une femme et une femme un homme ?

Réponse : Dans le monde spirituel, une personne est composée à la fois d’une partie masculine et féminine. La partie mâle est l’attribut du don sans réserve, qui doit également être dans une femme, et la partie féminine est l’attribut de la réception, qui doit être aussi en homme.

Le Créateur est représenté par le mâle car Il n’a qu’un seul attribut : l’attribut du don sans réserve. Par rapport au Créateur, nous sommes tous comme des femmes, la partie féminine.

De la leçon de Kabbale en russe, le 06/03/16

La conception de l’âme

laitman_622_02Question : Quand l’âme apparaît-elle chez une personne ? Est-ce durant l’accouchement ou lors de la conception ?

Réponse : L’âme d’une personne apparaît au cours de sa conception spirituelle lorsqu’elle commence à remplir son Reshimo (son gène spirituel). La première ascension d’une personne au-dessus de son ego et son inclusion dans le monde supérieur sont appelées le point d’incorporation dans le monde supérieur. Ensuite, le monde supérieur devient un utérus et la racine de son âme, le Reshimo, devient un spermatozoïde qui prend sa place dans le monde supérieur et la conception de l’âme commence.

Question : Y a-t-il un père et une mère, etc., dans le monde spirituel ?

Réponse : Tout ce qui est représenté sous la forme d’objets dans notre monde, comme une mère, un père et les gens, est en fait représenté en nous par les forces supérieures parce que dans la spiritualité tout existe sous la forme de forces, alors que dans notre monde, tout se révèle comme étant des objets.

De la leçon de Kabbale en russe, 21/02/16

Les tours de magie sont seulement au cirque

Laitman_006Question : Lorsque vous avez rencontré la sagesse de la Kabbale, avez-vous immédiatement vu une signification profonde en elle ou vouliez vous d’abord apprendre la magie ?

Réponse : Je n’ai jamais voulu apprendre la magie, qui m’a toujours repoussé. Après tout, je suis un homme de science, donc j’ai compris que ce n’était pas sérieux. Les tours de magie ne se font qu’au cirque.

En quoi cela a profité à Nostradamus, Messing ou Wanga de connaitre l’avenir ? Ont-ils atteint quelque chose ? Ils ont parlé de ce qu’ils ont ressenti et rien de plus.

Je n’ai jamais été attiré par la magie et je crois que c’est vraiment sans importance. Les gens qui peuvent prédire l’avenir existent, mais c’est à nous de nous développer de manière réaliste vers le véritable objectif et le but de la création. Et en particulier, nous devons tirer « un wagon plein » de sept milliards de personnes après nous.

De la leçon de Kabbale en russe, le 14/02/16

Éviter les erreurs

laitman_629_3Question : Est-ce que le fait de s’engager dans la spiritualité signifie qu’une personne ne fait pas d’erreurs, qu’elle est rationnelle et que tout ce qu’elle fait est sage et raisonnable ?

Réponse : Une personne spirituelle est celle qui développe l’attribut spirituel en elle et de ce fait avance.

Il n’y a pas d’erreurs dans le mouvement d’une personne spirituelle parce qu’elle reçoit une orientation, des instructions et une assistance constantes le long du chemin et elle avance en conséquence, mais le rythme de son avancement dépend d’elle.

Si une personne vise sérieusement à accélérer son développement spirituel, son chemin devient simple, facile, agréable et plus court. Si elle ne peut pas le faire, elle va errer et subir de nombreux problèmes, mais elle avancera tout de même lentement.

Même les gens ordinaires avancent constamment dans la bonne direction dans notre monde, non pas consciemment, mais sous l’influence des coups de la nature, et c’est la différence avec la manière de se développer de façon indépendante.

De la leçon de Kabbale en russe, le 21/02/16

Comment pouvons-nous acquérir le langage de la Kabbale ?

laitman_249-03Question : Comment pouvons-nous acquérir la langue de la Kabbale ? De quoi cela dépend-il ?

Réponse : Tout ce que vous avez à faire est d’écouter les leçons de Kabbale régulièrement et vous allez acquérir la langue de la Kabbale. C’est comme un enfant qui apprend à parler de sa mère, ou une personne qui se trouve dans un environnement étrange et qui peu à peu commence à comprendre la langue étrangère à travers son ressenti et non par l’esprit.

C’est aussi comme cela que nous pouvons commencer à comprendre le langage de la Kabbale, la description du monde supérieur, que nous ne ressentons pas à l’heure actuelle. En étudiant la sagesse de la Kabbale et en s’unissant, nous acquérons progressivement les attributs du monde supérieur et ainsi nous commençons à comprendre ses noms parce que nous les associons avec les nouvelles sensations que nous avons acquises.

Qui est le Messie ?

Laitman_421_01Question : Le Baal HaSoulam a écrit dans son article « La Dernière Génération », Partie 1 : « Et ils iront vers le Messie, à Jérusalem, et il leur enseignera cette Torah. » De qui parle-t-il et qui est le Messie vers qui ils iront ?

Réponse : Toutes les nations du monde se tourneront vers la force supérieure de la nature, la force de l’unité et de l’amour qui tirera l’humanité hors du péché originel, de l’ego. Cette force est appelée Messie (Mashiakh), issu de la racine hébraïque « Limshokh » (tirer).

Nous pouvons appeler cette force uniquement lorsque nous avons le désir de monter spirituellement jusqu’au niveau de l’amour absolu et du don sans réserve qui est fondé sur la peur complète de remplir le commandement général de la Torah, « aime ton prochain comme toi-même ». Ce niveau est appelé la peur complète, Ira Shalem ou Jérusalem. Si vous souhaitez remplir cela , vous êtes invités à prendre part à nos cours.

Sommes-nous heureux à notre époque ?

laitman_941Question : Si j’ai bien compris, les découvertes et les inventions spirituelles importantes se produisent à une certaine fréquence. Peut-on dire que la montée et la soif d’information spirituelle est cyclique ?

Réponse : Oui, il y a des périodes différentes dans l’évolution humaine qui sont plus intenses ou moins intenses, etc.

Nous vivons dans une époque très spéciale, la pierre angulaire d’une intense période de développement de l’humanité, lorsque tout son développement passé d’évolution systématisée, stockée, connectée et intégrée est parvenue à un seul dénominateur commun : la conclusion que le monde maintenant a besoin d’inverser et de changer de la réception au don sans réserve. Par conséquent, nous vivons actuellement une étape très sérieuse dans l’évolution de l’humanité !

Nous devrions être reconnaissants envers le Créateur pour l’occasion qu’Il nous a donnée ; comme le dit le Baal HaSoulam : « Je suis heureux d’être né à une telle génération où il est permis de dévoiler la sagesse de la vérité. »

Nous assistons à des changements de plus en plus grands aujourd’hui parce que nous mettons en œuvre ce que le Baal HaSoulam et le Rabash ont préparé pour nous. Nous sommes les âmes qui ouvrons la voie pour toutes les autres âmes vers le palais du Créateur, vers l’adhérence avec la force supérieure, vers l’ascension des 125 niveaux des mondes supérieurs ! Nous posons les bases de la révélation du Créateur.

Notre situation est la plus critique dans toute l’histoire humaine, parce que c’est la première fois que nous rencontrons de telles changements. Comme un rayon de lumière dans l’obscurité totale, des particules totalement différentes et éloignées qui ont été brisées et dispersées dans le grand espace noir de l’âme générale sont maintenant rassemblées et commencent à se réunir en un unique tout !

C’est une grande joie que tout se passe avec nous et pour nous, la joie que nous soyons ceux qui doivent être récompensés par cela ! Par conséquent, nous devons redoubler d’efforts afin de se conformer à la seule création et lui ressembler.

De la leçon de Kabbale en russe, le 17/01/16