Category Archives: Correction

Vous sonnerez des trompettes et vous serez sauvés

laitman_232_10La Torah, Nombres, 10:8 : « Ce sont les fils d’Aaron, les prêtres, qui sonneront de ces trompettes. Elles vous serviront, comme institution perpétuelle, dans vos générations. »

Une trompette symbolise une ascension, la force de monter. Seul le prêtre a cette force parce qu’il est en contact avec le Créateur. Les Lévites, d’autre part, servent seulement les prêtres. La partie de notre âme qui appartient au Créateur est appelée un prêtre (Cohen). Les Lévites, même s’ils sont la partie supérieure qui appartient au Créateur, s’engagent uniquement dans la conduite de la Lumière de Lui à l’inférieur. Les prêtres travaillent de bas en haut, pour l’amour du Créateur, tandis que les Lévites travaillent de haut en bas, pour le bien des êtres créés.

La Torah, Nombres, 10:9-10 : « Quand donc vous marcherez en bataille, dans votre pays, contre l’ennemi qui vous attaque, vous sonnerez des trompettes avec fanfare ; vous vous recommanderez ainsi au souvenir du Seigneur votre Dieu, et vous recevrez assistance contre vos ennemis. Et au jour de votre allégresse, dans vos solennités et vos néoménies, vous sonnerez des trompettes pour accompagner vos holocaustes et vos sacrifices rémunératoires ; et elles vous serviront de mémorial devant votre Dieu. Je suis le Seigneur votre Dieu. »

Les trompettes sont utilisées afin d’augmenter l’intention, pourquoi et où vous allez et à quoi vous vous connectez. Cela parce que ce ne sont pas simplement des trompettes ordinaires qui jouent une marche, mais des récipients qui produisent des sons spéciaux dans des fréquences particulières et dans un ordre et une séquence spéciale, les répétant encore et encore. Tout cela symbolise les phases de la correction du récipient et les parties de l’âme qui sont corrigées de cette manière spécifique. C’est la partie la plus complexe de la sagesse de la Kabbale. Souffler dans le Shofar (Corne) dans notre monde signifie simplement faire quelques sons, alors que c’est une action très sérieuse dans le travail interne d’une personne.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 11/02/15

À l’envers

laitman_934Question : Quel est le sens spirituel de « ma terre » ?

Réponse :
« Ma terre » est un désir que je dois corriger. Ce que je ne peux pas faire seul, mais seulement dans l’unité avec les autres.

Les autres sont les parties de mon âme qui me paraissent comme des étrangers et qui se trouvent apparemment en dehors de moi. Ainsi, je peux me comporter avec eux comme s’ils n’existaient pas ou étaient apparemment loin de moi.

Et je peux aussi les voir différemment en comprenant qu’ils sont à l’intérieur de moi ; ce sont mes caractéristiques personnelles qui sont projetées en dehors de moi par mon esprit pour qu’il me soit possible de travailler mutuellement avec eux plus librement et amplement, et je peux voir toutes mes caractéristiques et les leurs comme opposées.

Si je comprends qu’ils sont mes caractéristiques, je peux les accepter. Mais s’il me semble qu’ils se trouvent dans quelqu’un d’autre, alors je ne suis pas prêt de l’accepter ou de me rapprocher de cette personne. De ce fait, une telle vision de mes caractéristiques internes sous la forme de milliards de gens autour de moi me permet d’amplifier toutes mes inexactitudes internes, mes contradictions et mes erreurs comme une loupe.

De cette façon, je peux me corriger jusqu’au bout parce que si la personne se trouve en dehors de moi, je ressens les plus petits écarts entre nous et je ne me trompe pas ! Mais si elle est en moi, alors je suis prêt à accepter tout ce qu’il y a et à ne jamais me corriger. Donc, je me vois à l’envers sous la forme de tous les gens autour de moi.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 13/08/14

Comment découvrez-vous votre mission ?

Laitman_003.jpgQuestion : Est-ce que chaque personne a une mission unique, et comment puis-je la trouver ?

Réponse :
Toute personne a certainement une mission unique parce que chacune a une racine unique de son âme, et seule cette personne est prête à la réaliser. Personne dans le monde ne peut remplir sa part à sa place.

Comment connaissez-vous votre mission ? Pour cela, vous devez venir apprendre la sagesse de la Kabbale. Vous seul pouvez découvrir votre mission et personne à part vous.

Même si nous voyons que vous avez une racine élevée de votre âme et une mission unique, c’est uniquement vous qui pouvez découvrir exactement ce que cela implique et le réaliser. Tout est devant vous !

Du Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 12/07/15

L’intention et l’acte de diffusion de la Kabbale dans le monde

Dr. Michael LaitmanCommentaire : Des plaintes se produisent par le fait que vous ouvrez la sagesse de la Kabbale, non seulement aux Juifs, mais aussi au monde entier. Qu’en dites-vous  ?

Réponse :
Il est écrit dans les Prophètes que les nations du monde transporteront les Juifs sur leurs épaules au Temple. Où vont-ils obtenir les connaissances et le désir de réaliser ce travail ? Ils doivent aspirer à leur rédemption et comprendre que cela leur parviendra uniquement par le peuple d’Israël, et ainsi ils nous porteront au Temple. Sinon, nous n’y parviendrons pas, mais seulement ensemble.

Les nations du monde font pression sur nous et nous poussent vers l’avant, car nous n’avons pas de force ou de désir particulier pour cela. L’intention vient de nous, et la force doit venir d’eux. Pour ce faire, il est nécessaire de se livrer à la diffusion avec eux.

Question :
Est-ce à dire qu’ils doivent aussi nous motiver par une pression intense, la souffrance et les guerres…?

Réponse :
Pas seulement à travers cela. Ils nous prendront consciemment sur leurs épaules, nous amenant à Jérusalem, et ensemble avec nous ils arriveront là d’eux-mêmes. À propos de cela, il est dit par le prophète Isaïe : « Les peuples viendront les prendre pour les ramener en leur pays, et la Maison d’Israël les possédera comme esclaves et comme servantes sur la terre du Seigneur… » (Isaïe 14:2)

Mais est-il possible d’y parvenir sans la diffusion aux nations du monde ? Après tout, il est nécessaire qu’elles aient la connaissance sur ce qui peut les sauver ainsi que le monde entier.

Nous devons mener consciemment notre travail commun et nous aider mutuellement : nous dans l’intention, eux dans l’action.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 14/05/14

Changer votre nom ou changer votre destin

Laitman_049_01Question : Je voudrais savoir si je devais prendre en compte la numérologie et d’autres méthodes qui traitent de lettres et de chiffres si je veux changer mon nom. Je pose cette question parce que j’ai un grand désir de tout recommencer à zéro et de laisser mon passé derrière. De nombreux experts disent que si vous ne prenez pas certains éléments et certaines traditions en compte, vous pouvez tout changer pour le pire. Se pourrait-il aussi que tout cela traite d’auto-persuasion, et que cela n’a pas vraiment d’importance et que ce qui est important c’est que la personne se sente mieux ?

Réponse :
Tout cela peut être utile uniquement par l’auto-persuasion adéquate, qui est également importante. Mais la véritable correction de votre destin et pas seulement la sensation d’être mieux est possible seulement par la sagesse de la Kabbale. Mais c’est la correction du monde à travers votre correction et c’est un long processus, et par conséquent ce n’est pas pour tout le monde. Si vous ne pouvez pas faire cela, alors vous pouvez vous tourner vers la religion ou différentes activités et méthodes afin d’améliorer la façon dont vous vous sentez. Le choix vous appartient !

La dissimulation est bonne

Laitman_011La Torah, Nombres, 9:22-23 : « Ou bien deux jours, ou un mois, ou une année entière, selon que la nuée prolongeait sa station sur le Tabernacle, les enfants d’Israël restaient campés sans partir ; puis, quand elle se retirait, ils levaient le camp.

A la voix du Seigneur ils faisaient halte, à Sa voix ils décampaient, gardant ainsi l’observance du Seigneur, d’après l’ordre divin transmis par Moïse. »

Le nuage est bon. Il est une bénédiction qui a permis de travailler dans la dissimulation. Le Créateur s’est Lui-même caché, ce qui pour nous rend possible le travail sous Son aile.

Ainsi, nous n’avons pas besoin du Créateur Lui-même, mais seulement de Sa dissimulation afin que, sous elle, il soit possible de nous développer pour Lui ressembler, et si nous pouvons Lui ressembler par cette dissimulation qu’Il a créée pour nous, alors c’est une croissance véritable et correcte.

Pour atteindre la révélation du Créateur, il est nécessaire d’absorber toutes les caractéristiques du nuage en nous. Cela doit entrer à l’intérieur de moi, être au-dedans de moi, parce que la dissimulation doit exister à l’intérieur de tous mes désirs. Il est nécessaire de travailler sur cela !

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 04/02/15

Avec ou sans protection

laitman_232_06Tous les péchés dans notre travail spirituel sont dus à l’erreur humaine. Nous croyons que nous sommes déjà protégés et que nous nous sommes élevés au-dessus de notre égoïsme, mais en fait, lorsque nous révélons un nouveau niveau, nous chutons et nous ne pouvons rien faire.

Question :
Pourquoi une personne est-elle autorisée à faire des erreurs ?

Réponse :
Par exemple, j’ai de jeunes étudiants qui sont âgés d’environ 25 à 40 ans, des hommes normaux en bonne santé qui comprennent que rien ne vaut dans la vie excepté l’unité spirituelle. La Lumière vient et leur fournit une couche protectrice, un Massakh jusqu’à un certain niveau.

Mais si nous les plaçons dans un restaurant avec des rideaux en peluche, des Tsiganes et de la danse, ou dans un terrain de football avec des milliers de fans, nous ne savons pas où seraient leurs pensées un instant plus tard.

Ce se révèle être de l’arithmétique simple : dès que l’on nous donne de l’égoïsme supplémentaire, qui n’a pas de Massakh, une personne chute. C’est une loi physique !

Durant la leçon, les gens peuvent atteindre le niveau de pureté absolue. Ils sont protégés parce que tout est clos. La seule chose qui reste est l’amour et le don sans réserve parce que nous couvrons les amis avec notre Massakh commun. Ensuite, nous sortons ensemble pour célébrer notre ascension spirituelle dans un restaurant, et voilà. Ils chutent !

Ceci est le péché d’Adam. Tout d’abord, vous vous élevez au niveau du ciel (le Jardin d’Eden) où tout est merveilleux. Et puis, lorsque vous voulez tout soulever au niveau divin, vous voyez que rien ne fonctionne. Pour vous, le monde reste dans le restaurant.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 24/12/14

Comment l’âme est-elle reliée au corps ?

Laitman_712_03Question : Comment est-ce que l’âme contrôle le corps ?

Réponse :
Il n’y a aucun lien entre l’âme et le corps physique, le corps existe de lui-même. C’est seulement lorsqu’une personne acquiert une âme que le monde supérieur se révèle à lui ou à elle.
Quelqu’un commence à ressentir non seulement cette réalité perçue à l’intérieur de son ego pour son propre bénéfice qui est notre petit monde limité : il sort de son ego vers l’amour des autres et les horizons s’ouvrent devant lui ; il commence aussi à voir le monde supérieur ensemble avec notre monde. Sa vue s’est élargie ; il commence à voir la création toute entière en profondeur, à voir la connexion entre tout ce qui existe, toute la création.

Le monde supérieur est le système de gestion supérieur qui fait fonctionner notre monde entier. Le but de ce système est d’élever tous ceux qui vivent dans notre monde au niveau de l’âme, de sorte que chacun soit impliqué dans le don sans réserve mutuel, à la place de ce qui est maintenant, chacun voulant attraper quelque chose, pour obtenir quelque chose pour lui-même. Nous devons travailler différemment, avec le don sans réserve l’un envers l’autre.

Tout le monde doit atteindre cela tôt ou tard. Si nous sommes en retard dans cette correction, alors nous recevons des coups de tous les côtés. Mais si avec l’aide de la Kabbale nous commençons à changer, à nous corriger, alors nous méritons une vie où nous voyons le monde entier d’un bout à l’autre.

Du Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 10/05/15

Le leader charismatique et l’intérêt public

laitman_263Question : Qui peut influencer les autres ?

Réponse :
Il y a des gens qui ont une grande influence sur les autres. Cela provient de la racine de leur âme. Ils sont nés leaders avec un charisme particulier. Et c’est très important que leur influence soit positive.

Nous devons éduquer les gens afin que ces leaders qui réussissent dans l’éducation intégrale puissent conduire les masses, même avec le peu de charisme qu’ils ont.
Mais le charisme seul ne suffit pas, car il peut être un signe négatif, comme avec Hitler. Par conséquent, nous devrions d’abord corriger la personne et seulement alors l’aider à devenir charismatique.

Le charisme apparaîtra précisément à partir de la réalisation de la grandeur de l’objectif et du fait que l’on peut donner à l’humanité la connaissance accumulée à travers ces propriétés particulières.

Mais si une personne n’est pas correctement instruite, elle peut nuire à tout le monde. Ainsi, les gens charismatiques qui veulent être des leaders, mais qui ne souhaitent pas faire partie du système d’éducation intégrale et passer par la correction, sont un gros problème !

La correction signifie se voir soi-même travailler plus dans l’intérêt de la société encore et encore. Lorsqu’une personne comprend l’importance de sa participation dans le système commun, alors elle commence à mener.

De KabTV, « Conversations avec Michael Laitman » du 13/05/15

Le vin est la Lumière de la Sagesse Supérieure

laitman_276_01La Torah, « Nombres », 6:1-6:3 : Le Seigneur parla ainsi à Moïse : « Parle aux enfants d’Israël et dis-leur : Si un homme ou une femme fait expressément vœu d’être abstème, voulant s’abstenir en l’honneur du Seigneur, il s’abstiendra de vin et de boisson enivrante, ne boira ni vinaigre de vin, ni vinaigre de liqueur, ni une infusion quelconque de raisins, et ne mangera point de raisins frais ni secs.

Question : Pourquoi les raisins sont-ils mentionnés aux côtés des boissons alcoolisées dans la Torah ?

Réponse :
A cette époque, les raisins n’étaient jamais utilisés comme nourriture. Les gens essayaient de stocker la nourriture pour une journée, une semaine, voire des années à venir.

Cela explique pourquoi le vin ainsi que l’huile d’olive, la farine et d’autres produits qui peuvent être stockés pendant une longue période, étaient particulièrement précieux et pourquoi les raisins ont été utilisés uniquement pour faire du vin.

Les raisins appartiennent à un niveau très élevé, le niveau de Hokhma. Pourquoi y a-t-il une cérémonie spéciale de dégustation de vin et de prononciation de bénédictions pour le vin ? La raison en est que selon la Kabbale, le vin représente la Lumière Supérieure, la Lumière de la Sagesse, la Lumière de Hokhma, et pas seulement parce que c’est un produit utile comme ils le pensent de nos jours.

Le vin tue les bactéries qui vivent en lui parce que la Lumière Supérieure traite, corrige et remplit tous nos désirs complètement. Peu importe combien de saleté se trouve sur les raisins, pendant le processus de fermentation toutes les saletés se transforment en sédiments et le vin reste propre.

La collecte des raisins et la fabrication du vin n’est pas un processus facile. La Kabbale décrit chaque nuance de cette procédure : le type de raisin, le diamètre de chaque raisin étant proportionnel à sa surface externe, le mois durant lequel le raisin est recueilli, et de quel côté de la montagne par rapport à Jérusalem il pousse, etc…

Habituellement, les kabbalistes vendangent les raisins avant le lever du soleil parce que la force formidable (Amtakat a-Dinim) qui est présente dans le vin « dor;qnt » au lever du soleil. C’est comme si les raisins dormaient et se réveillaient en même temps.

Dans ce monde, il n’y a pas d’objets ou d’événements qui n’ont pas de racines dans le monde supérieur. Tout est gouverné par une seule force. Chaque personne sur Terre effectue son travail inconsciemment et involontairement. Voilà comment le monde s’active.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 21/01/15