Category Archives: Correction

L’ère d’une correction en cercle

Dr. Michael LaitmanLes derniers congrès indiquent le début d’une ère nouvelle dans laquelle nous devons accomplir de façon pratique tout ce que nous avons appris pendant tant d’années, ce que nous avons lu dans les lettres et les articles du Baal HaSoulam et du Rabash: la connexion dans le groupe, l’unité avec les amis, et la clarification de la place à l’intérieur du groupe où le monde spirituel, le Créateur, la construction du récipient collectif, la correction et la brisure sont révélées.

En fait, toutes les descriptions se rapportent à une action: la connexion avec l’aide de la Lumière qui ramène vers le bien de tous les désirs  brisées, éloignés, opposés qui se haïssent, dont nous tirons notre prière collective, élevant MAN, pendant les ateliers, les différentes activités, et tout le temps jusqu’à ce que nous percevions le but spirituel de notre vie.

Nous devrions voir cela comme une tendance générale qui touche tous les aspects de nos vies: l’éducation des enfants et des adultes, nos groupes, et le monde en entier, tout le monde, de l’individu à l’humanité toute entière, et de voir cette tendance se connecter en « cercles », qui est la tendance principale menant à la correction de la brisure et la réalisation de l’objectif de la création.

On peut considérer tout le chemin que nous avons réalisés jusqu’à présent comme le temps de la préparation, et à partir de maintenant, nous et le monde entier devons commencer à construire ces cercles.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 20/05/12, « Discussion au sujet des congrès précédents »

Les nouvelles personnes au atelier

Dr. Michael LaitmanQuestion: Faut-il inviter de nouvelles personnes aux séminaires?

Réponse: Vous ne devriez pas inviter des gens qui sont complètement nouveaux. Ces séminaires ne sont pas pour les débutants. Les débutants devraient discuter des questions au sujet de l’importance du groupe, de la grandeur de l’objectif et des amis, et de l’insignifiance de soi-même, qui sont distinguées dans les articles du Rabash au sujet du groupe. Mais j’ai délibérément choisi un thème pour le séminaire qui se rapporte au pied de l’échelle spirituelle.

Cette échelle est sur ​​le point central du groupe, et son sommet atteint l’Infini. C’est l’échelle que nous devons gravir.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 21/05/12

La correction vient de l’intérieur

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, Shamati, article 69, « En premier sera la correction du Monde »: Il a dit qu’en premier sera la correction du monde, alors cela sera la rédemption complète … que d’abord l’intérieur des mondes sera corrigé et par la suite l’extérieur des mondes … et le chemin d’Israël est à partir de l’intérieur des mondes.

« Israël » sont ceux qui sont attirés par Yashar-El (droit au Créateur), ceux qui ont le « point dans le cœur. » Dans le passé, dans l’ancienne Babylone, un groupe de personnes a découvert ce désir et a rompu avec les autres, et c’est lui-même nommé en fonction de sa direction vers l’objectif. Plus tard, ce groupe est devenu une nation qui a traversé les âges de développement.

Maintenant l’histoire se répète, et encore, il y a un groupe qui organise selon le même principe et est aussi appelé «Israël», selon la direction de son développement. Il appartient à la partie intérieure, car ce sont les désirs de Galgata Ve Eynem, les récipients du don sans réserve.

Tel est le sens de «car vous êtes peu parmi tous les peuples. » Toutefois, en corrigeant l’intérieur, l’extérieur est corrigé aussi, mais en petites parties. Et l’extérieur sera corrigé chaque fois, jusqu’à ce que tout l’extérieur soit corrigé.

Ainsi, il suffit de corriger le «un pour cent », afin de corriger le monde entier, peu à peu, partie par partie.

Cela signifie que nous devons trouver des gens qui ressentent l’importance de l’objectif de la création, du développement intérieur. Ils doivent se connecter afin qu’ils sentent et comprennent vers quoi notre évolution est dirigée. En se connectant et en se corrigeant, ils passeront vers la correction de la partie extérieure et ainsi influenceront le monde entier.

C’est pourquoi nous tenons un congrès en Amérique, pas pour la diffusion externe, mais pour les gens qui aspirent à découvrir la force supérieure. Nous devrions leur fournir les conditions nécessaires pour s’unir, de sorte qu’ils soient en mesure de remplir la correction et ensuite cela se répandra à partir d’eux dans le monde.

Ils doivent ressentir qu’ils sont responsables de cela, depuis la partie extérieure qui ne peut pas fonctionner indépendamment. Les gens ordinaires, des dirigeants aux gens ordinaires ne peuvent pas se corriger eux-mêmes. Seuls ceux qui ont le point dans le cœur peuvent le faire. Nous nous tournons vers eux en leur expliquant de quoi la correction dépend et de ce qu’ils devraient faire pour aider le monde.

De la leçon dans le New Jersey du 10/05/12, Shamati N ° 69

Se regarder, les étrangers, de la ligne médiane

Dr. Michael LaitmanPourquoi le Créateur a créé tout de façon si étrange? Il a construit un palais, a invité tous Ses invités bien-aimés, et puis Il place des gardes et des policiers autour du palais qui testent et vérifient les invités, ne les laissant pas passer et leur infligeant de la douleur et des souffrances. Le Créateur savait-Il à l’avance qui lui serait fidèle, qui L’aimerait et qui ne L’aimerait pas? Pourquoi le Créateur nous rejette-t’Il tous? Est-ce de telle sorte que seuls ceux qui peuvent surmonter tous les obstacles passeront, afin de prouver leur loyauté et leur inclination?

Le fait est que c’est dans cette lutte dont notre désir est formé, un récipient pour recevoir le remplissage dans le palais du Roi est construit et stabilisé. Sinon, comment pourrions-nous être en mesure de construire ce récipient? Après tout, cela ne nous a pas été donné déjà fait par le supérieur. Si nous n’avons pas été autorisés à passer sans raison, cela serait-il justifié? C’est comme si j’aspirais au Créateur de tout mon cœur, et alors des gardes me jettent en bas de la montagne.

Le point est que je suis totalement opposé aux attributs requis pour atteindre le sommet de la montagne. Je ne suis pas la personne que je dois devenir un invité au palais du roi. Ce n’est que grâce aux gardes que je ne cesse de changer en devenant de plus en plus adapté.

Ces forces, bien sûr, sont représentées dans mon ego comme vicieuses, comme des gardes cruels qui ne me laissent pas passer. Le Créateur est le plus cruel de tous, car Il est le seul qui a posté tous ces gardes et ces policiers. Il a créé mon mauvais penchant et tous les problèmes et les souffrances qui s’y rapportent. C’est comme s’Il avait donné naissance à un enfant pauvre, malade et au lieu de se sentir désolé pour lui, Il le bat, comme si l’enfant était coupable de quelque chose.

Apparemment, toutes nos plaintes sont justifiées, mais le fait est que la seule façon de construire le récipient juste est avec l’aide des bons attributs que nous recevons, et que nous n’avons pas dès le début. Donc, la bonne approche est de me diviser en deux. D’une part point vous voyez ce qu’il y a dans votre désir égoïste. D’autre part, vous voyez ce qu’il y a dans votre désir de donner sans réserve, dans votre désir de ressembler au Créateur, ce qui signifie selon l’ascension de la montagne, au sommet de laquelle il y a le palais du roi.

Selon ces deux perspectives, cela est appelé la «ligne médiane». En ce qui concerne votre désir de recevoir c’est la manière la plus terrible dans laquelle il n’y a pas de justice, mais en fait seulement le contraire! Vous ne serez pas en mesure de justifier le désir de donner sans réserve ou de le soutenir tout autant. C’est parce que nous devons nous exercer des deux côtés, tant du côté de l’ego que du côté de l’aspiration au don sans réserve.

Ce qui est important, c’est que vous êtes à la recherche sur ces deux points de manière indépendante à partir d’une zone neutre. C’est comme si vous vous étiez levé à Keter et de là vous regardez cette machine, comme le Créateur. Il ne vous appartient pas, mais il est vôtre seulement si cela vous aide à Lui ressembler. Merci à cela, vous pouvez devenir comme Lui, atteindre l’adhésion avec Lui, et regarder tout le reste comme un moyen pour atteindre cela.

Ainsi, vous pouvez justifier, comprendre, et passer par toutes ces épreuves « au-dessus de la raison »: à la fois comme l’égoïste et comme celui qui donne sans réserve. C’est parce que ce don sans réserve est aussi totalement basé sur la réception.

Vous souhaitez adhérer au Créateur, au lieu d’être connecté à votre désir de recevoir. Le désir de recevoir est simplement un outil pour vous afin d’atteindre le Créateur. Avec l’aide de la Torah, (La Lumière qui ramène vers le bien), vous devez activer cette mauvaise inclination vers le bon penchant avec laquelle vous serez en adhésion au Créateur.

Afin d’adhérer au Créateur, vous avez besoin de la bonne inclinaison, mais pour que cette bonne inclinaison qui est en mesure de vous aider à y adhérer, vous devez l’aborder du côté de l’inclinaison du mal en utilisant la Torah. Toute la création a été créé afin de parvenir à l’adhésion avec le Créateur. De ce point d’adhésion, ce que nous voulons atteindre, nous devons regarder l’ensemble du processus que nous traversons. Ensuite, vous vous coupez vous-même de la perspective égoïste et vous ne vous regardez pas à travers votre désir de recevoir, par le biais de votre ego. Vous devrez constamment être au-dessus et le regardez de côté, comme un moyen d’atteindre un objectif.

C’est pourquoi il est si important de constamment élever la grandeur du but, le Créateur, le groupe, et les amis. Parce que cela vous aidera à rapporter à tout le reste comme des outils.

De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 15/05/12, L’étude des dix Sefirot

Regarder le groupe à la lumière de l’amour

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quels sont les efforts que devrait faire le groupe afin d’atteindre la correction tandis qu’en même temps ses membres découvrent la sagesse de la Kabbale?

Réponse: Les efforts devraient être de ne pas juger tout membre du groupe en fonction de l’état où il se trouve. Nous sommes tous des « serpillières», comme le Rabash avait l’habitude de dire, nous sommes tous non corrigés. Tous les péchés et les attributs négatifs sont en chacun de nous.

Une personne qui a atteint des niveaux spirituels élevés découvre sur son chemin les désirs dégoûtants et de répulsion qu’elle a, et elle est choquée par le fait qu’elle puisse avoir de tels désirs. C’est même impossible à imaginer! À la suite de la brisure, chacun dispose de toutes les sortes de désirs à l’intérieur de lui. Par conséquent, nous ne devons pas voir quelqu’un comme corrompu.

« Il prend l’un pour connaître l’un ». Si je vois une faille dans quelqu’un, c’est uniquement parce que je suis corrompu. Si l’on me corrigeait, je pourrais voir l’autre en fonction de mon niveau de correction, comme totalement corrigé, parce que tous ces degrés existent déjà. Ce que je vois maintenant est le reflet de mon ego. C’est mon ego qui représente cette image pour moi.

Donc, l’essentiel du travail dans le groupe est d’accepter tous les membres comme votre bébé bien-aimé. Peu importe ce qu’il fait: s’il ne vous permet pas de vous reposer, s’il fait un gâchis, s’il casse tout, vous savez qu’il est votre bébé. C’est ainsi que vous devez traiter l’ami. Il s’agit d’un signe d’amour.

Je parle d’un ami et signifie qu’une personne peut traiter les autres de cette façon aussi, et pas seulement être venu pour rejoindre le groupe. L’entraide signifie examiner les états de chaque individu.
Du Congrès « Un »  dans le New Jersey 12/05/12, cours n°2

Une société pour la protection de la nature ou de l’âme?

Dr. Michael LaitmanQuestion: J’ai trois enfants, je suis donc été très inquiet quand vous dites que notre génération appauvrit toutes les ressources naturelles, ne laissant rien pour nos enfants pour vivre. Comment pouvons-nous remédier à cette situation?

Réponse: Notre famille générale comprend sept milliards de personnes et nous devons penser à tout le monde en se souciant de ce que nous allons léguer à la prochaine génération et pas seulement à vos trois enfants ou nos petits-enfants. Mais en attendant, je vois que nous profitons de la vie, en consommant les ressources vitales sans aucune pensée ou aucun sentiment, sans se soucier de ceux qui viendront après nous. Ceci est juste un exemple de la façon aveugle dont est notre ego, et qu’il ne comprend pas ce qu’il fait.

Si l’on regarde le comportement de tous les pays et de tous les gouvernements, nous pouvons voir que personne ne songe à l’avenir. Notre seul désir est de pomper davantage les ressources de la terre, produire davantage de biens et de les jeter. Le fait que dans le même temps nous polluons l’air et l’eau ne nous arrête pas. J’ai voyagé partout dans le monde et je vois que même dans les pays qui ne sont pas industrialisés, l’environnement est encore terriblement pollué. Il n’y a aucun endroit qui sont encore naturels et propres, tout est empoisonné.

Il s’agit d’un processus naturel qui durera aussi longtemps que la force de l’ego nous géra. S’il n’y a pas d’autre force pour contrer l’ego, la force du don sans réserve qui peut l’équilibrer, il nous tuera. Nous ne serons pas en mesure de l’arrêter. Seulement un moment avant la fin, n’ayant d’autre choix, nous allons pleurer, « Au secours! », Puis nous serons sauvés. Mais il est préférable de ne pas atteindre cet état, il est préférable de diffuser la sagesse de la Kabbale aussi largement que possible avant d’atteindre cet état.

Nous devons comprendre que si nous ne luttons que contre la pollution extérieure de la nature en tant que société pour la protection de la nature, cela ne va pas être suffisant. On nous donne tous les problèmes écologiques dans le but de nous pousser dans le sens de la correction de l’âme. Si nous nous occupons seulement de l’amélioration de l’environnement, nous ne corrigerons rien en agissant ainsi.

Maintenant, les scientifiques commencent également à voir cela, en disant que si nous commençons à utiliser des sources d’énergie alternatives pour préserver l’environnement, cela ne fera que conduire à d’autres résultats inattendus. Par exemple, les générateurs qui fonctionnent à l’énergie éolienne qui sont considérés comme très bien écologiquement, aujourd’hui ont un fort impact sur le réchauffement climatique quine justifie pas l’énergie qu’ils produisent. Après tout, ils poussent l’air vers le sol avec une grande force, causant ainsi plus de mal que de bien.

C’est la loi de la conservation de l’énergie. Nous ne pouvons pas produire d’énergie à partir de rien. Même si nous utilisons l’énergie solaire, elle a un impact négatif énorme sur la terre. Donc, nous ne pouvons pas couvrir toute la planète avec des panneaux solaires, cela ne nous aidera pas à améliorer l’environnement, mais causera réellement un préjudice.

Dans la nature, tout est arrangé de telle sorte que seulement en avançant vers l’objectif de la création nous parvenons à l’équilibre avec la nature. Tout le reste de ce que nous faisons, peu importe à quel point cela peut sembler bien, ne cause que des préjudices. Peu importe combien nous essayons de protéger la nature, rien ne va nous aider.

C’est à un point tel que nous pouvons arrêter de penser à sauver l’environnement de la Terre et les ressources naturelles, les débris qu’il contamine, le plastique qui remplit les mers et les océans, mais plutôt, nous devrions seulement agir avec notre correction interne. Ainsi tout va fonctionner immédiatement parce que le plus haut niveau corrige tous les niveaux qui sont en dessous.

Dans Le Livre du Zohar et dans l’article «Préface à la sagesse de la Kabbale » par le Baal HaSoulam, il est dit que tout dépend de la correction de l’homme, tandis que les niveaux naturels, minéral, végétal, et animal s’élèvent et descendent avec lui, sans aucune considération propre. Donc, la protection de l’écologie ne nous aidera pas. Au lieu de cela, la chose principale est de prendre soin de notre âme.

Du Congrès du New Jersey 09/05/12, Shamati N ° 25

Moins d’hésitation

Dr Michaël LaitmanQuestion: Qu’est-ce que nous pouvons dire à ces gens qui doutent encore de s’inscrire au prochain congrès?

Réponse: Il est très important de s’unir sur le plan matériel, pour ensuite passer à l’union des âmes, c’est-à-dire à la correction de l’âme commune, qui s’est brisée, et s’est fragmentée en milliards de pièces. Le Congrès est une chose nécessaire pour un homme. S’il  se déroule dans votre région, une fois par an, par exemple, alors c’est votre devoir de participer au Congrès.

Il est difficile de croire que le Créateur met un obstacle insurmontable devant quelqu’un, un obstacle qu’on ne serait pas capable de surmonter pour venir au Congrès. Après tout, il n’y a rien hormis Lui. Tout vient du Créateur. Alors, est-ce que le Créateur peut mettre un obstacle insurmontable devant une personne qu’Il veut amener vers la correction, et lui couper tous les chemins? Je ne peux pas imaginer une telle chose.

L’analyse d’une situation est confiée à un homme. Il lui semble qu’il y a des « gardiens », qui le repoussent tout le temps, mais ce seulement pour qu’il comprenne la nécessité du Congrès et l’importance de l’objectif.

Alors, n’hésitez pas. On ne sait pas quand sera la prochaine fois. Je suis prêt à vous donner tout. Il suffit de venir et nous nous unirons. C’est la correction de tout le négatif qui se montre en nous à cause de notre opposition à la Source.

Question: Est-ce que les amis qui ont perdu l’enthousiasme et les forces peuvent utiliser le Congrès pour s’élever.

Réponse: le Congrès est un lieu de guérison. Nous nous unissons tous physiquement et virtuellement – dans le plan de ce monde – pour s’élever au-dessus de soi-même et d’atteindre une vraie union. Même si on ne comprend pas encore qu’est-ce que c’est, mais on continue de jouer à cela comme des petits enfants.

Ainsi, le Congrès guérit et nous monte du niveau matériel au niveau spirituel. Le congrès génère une force qui peut tout guérir. Il faut le voir comme une source d’énergie, d’information et plus précisément – la manifestation de la lumière supérieure  dans notre monde. Il n’y a pas de meilleure illustration de l’unité dans la chronique de la correction du monde que le Congrès.

Donc, je recommande à tous de participer aux congrès. Dès  maintenant il faut commencer à se préparer et établir le contact le plus intime avec le lieu, avec le thème, avec tout le processus à travers lequel nous allons tenir un congrès. Amenez avec soi ceux qui le méritent, et nous pourrons monter au niveau spirituel. C’est comme un miracle de la sortie d’Egypte.  Laissons le miracle de se produire ici.

 Du cours quotiden, Shamati, du 03/05/2012

Les ruses de Pharaon

Dr Michaël LaitmanQuestion: En regardant en arrière sur notre chemin, je vois que le Pharaon est toujours près de nous. Récemment, une nouvelle tendance est apparue – la psychologie des systèmes et des vecteurs. Beaucoup ont pensé qu’elle est très similaire à la Kabbale. C’est-à-dire que Pharaon est devenu encore plus rusé …

Réponse: La technique kabbalistique est très directe. Dès le début, elle parle d’une seule chose, mais progressivement elle s’ouvre de plus en plus. Quand une personne étudie les textes kabbalistiques, elle découvre de plus en plus de profondeur et du mouvement. Si elle ne suit que cela, alors elle trouve un point de confluence avec le Créateur, avec une seule force qui dirige tout. Tout le reste est inventé par les êtres humains.

Mais pour nous diriger vers elle, cette force nous forme constamment: de plus en plus aigu, de plus en plus étroit, jusqu’au moment où nous nous transformons nous-mêmes en cette qualité du don sans réserve et devenons semblables à cette force.

Toutefois, au cours de l’histoire, l’homme a inventé toutes sortes de techniques. Il existe beaucoup de techniques différentes, des religions et des croyances (jusqu’à 3.800) dans le monde. Et les nouvelles théories apparaissent constamment. A partir du milieu du XXe siècle apparaissent un nombre infini de techniques fondées sur diverses bases de données scientifiques, de plus il y a de techniques spéciales qui sont utilisées dans les services spéciaux. Par exemple, le développement de capacités internes psychosomatiques etc. Les gens ne les savent même pas.

Toutes ces techniques sont construites uniquement sur l’égoïsme, sur son développement. Même si les gens pensent que ce développement n’est pas égoïste, c’est quand même un égoïsme altruiste qui représente 10% de la population de la  Terre, qui veulent faire du bien aux autres, sauver l’environnement, protéger la nature et les animaux, c’est à dire les gens qui rende altruiste notre monde. Mais c’est toujours le même égoïsme.

Il existe une ligne très fine, la lutte, la détermination, l’analyse: « Qu’est-ce que la méthode propre de la compréhension de la Lumière supérieure? ». Elle consiste précisément dans la purification interne constante de son intention.

Je vois que toutes les autres techniques peuvent aider. En général, tout dans le monde a été créé pour aider les gens de se purifier de toutes sortes d’idées fausses.

Sur cette base, nous devons déterminer la vérité pour nous-mêmes. On n’étudie pas la psychologie ou les différentes méthodes de la formation intellectuelle ou extrasensorielle, mais notamment la similitude avec la lumière supérieure en l’attirant vers soi. C’est la différence entre la technique kabbalistique et les autres.

Toutes ces nouvelles techniques ressemblant à la Kabbale, c’est le Pharaon qui nous les propose, plus précisément- le Créateur à travers le Pharaon. Il est dit: « J’ai alourdi le cœur de Pharaon », et c’est précisément pour ainsi filtrer, trier les gens de notre groupe, qui sont peut-être, le mouton noir.

Donc, on ne doit pas s’inquiéter à propos du grand nombre de personnes qui viennent, car 90% s’en vont. Parce que de toute l’humanité la Kabbale ne sélectionne que ceux qui appartiennent au Créateur, qui peuvent être vraiment des médiateurs entre Lui et le reste de l’humanité. Le monde spirituel est construit sur la qualité et non pas sur la quantité.

Nous sommes heureux d’accueillir toute personne. Mais tout le monde a la liberté de choisir. Nous ne négligeons personnes. Mais si une personne s’en va, c’est son choix à elle. Cela signifie qu’elle doit travailler à d’autres niveaux, et n’est pas encore prête pour venir. Elle a appris quelque chose ici, et peut-être qu’elle reviendra. Sinon, elle a son propre chemin, et elle le terminera dans sa prochaine vie. Et nous voulons le terminer dans cette vie.

La Kabbale disperse les connaissances comme le semeur sème les graines en passant par la terre arable, et qui veut prendre ces connaissances les prend. Ce n’est pas notre volonté. Nous ne pouvons que souhaiter que de plus en plus de gens connaissent cette méthode. Tout le reste est le travail du Créateur.

De la leçon virtuelle, 08/04/2012

Une attitude correcte envers le monde

каббалист Михаэль ЛайтманLe monde est une image, un hologramme que le Créateur nous présente aujourd’hui, et nous sommes à l’intérieur de cet hologramme. Nous sommes impliqués dans cette illusion, elle est  le reflet de nos qualités intérieures.

En regardant le monde, je vois mon reflet et je peux dire de quelles  propriétés intrinsèques je me compose. Celui-ci me plaît, celui-là pas vraiment, cela est comme ça, cela est autrement etc. Par conséquent toutes ces caractéristique sont à l’intérieur de moi. Chacune de mes caractéristiques personnelles me dessine une image définie: chacun de nous, chaque personne dans le monde, de la nature inanimée, végétale, et animale.

Donc, si je vois quelque chose de négatif autour de moi, je vois cette faille en moi, sinon je verrais seulement la Lumière supérieure absolue et uniforme.

Bien sûr, nous sommes encore loin de ce degré. Mais, au moins, progresser vers cet état, le découvrir nous pouvons seulement si nous réalisons l’auto-évaluation sérieuse de ce que nous voyons.

C’est pour cela qu’il est dit que le monde a été créé uniquement pour les justes absolus ou pour les pécheurs absolus. Quand un homme avoue qu’il est un pécheur, il comprend qu’il est à l’opposé du Créateur. Quand il voit et justifie tout véritablement, et voit que le monde est réellement plein de bonnes choses, qu’il est parfait, alors il est dirigé vers le Créateur est appelé «un juste absolu ». S’il a une estimation mixte, une vue du monde mixte, alors son état n’est pas pleinement consciente. Il n’a pas de conscience du mal et il doit continuer à travailler sur lui-même.

Il s’avère que tout dépend de nos sentiments: soit je me sens bien dans le monde, soit je me sens mal.

J’entends beaucoup de nos amis dire qu’ils attendaient quelque chose de plus du Congrès. Ils pensaient qu’ils auront tout de suite des « ailes poussées » et ils seront montés quelque part.

Autrement dit, même les gens qui suivent le cours pendant plusieurs années, ne comprennent pas encore l’essence de notre correction. Et c’est normal qu’ils ne comprennent pas! Je ne me moque pas d’eux, je ne les blâme pas. Je me souviens des états que je traversais pendant mon chemin et combien c’était difficile, très difficile! Les gens ne réalisent pas qu’ils doivent changer leur attitude envers le monde.

De la leçon n°5 du Congrès européen, 25/03/2012

Réfléchissons à comment nous pouvons aider le monde

Dr. Michael LaitmanNous parlons beaucoup des choses que nous voulons réaliser, atteindre, et révéler. Mais nous avons mérité cette aspiration parce que le monde entier en a besoin. Comment pouvons-nous aider le monde?

Tout autour de nous est rempli avec la Lumière supérieure qui nous imprègne, mais nous ne la sentons pas encore à cause de notre égoïsme; une grande abondance existe dans le monde. Il y a de tout! Seule notre égoïsme ne nous permet pas de partager avec d’autres, de l’étendre d’une manière qui ferait le bonheur de tous. C’est pourquoi à la fin tout le monde souffre.

Laissez-nous réfléchir à ce que nous pouvons offrir au monde, comment nous imaginons une société corrigée où tout fonctionne déjà selon les lois du don sans réserve mutuel, de l’amour, et de la participation quand tous les gens comprennent qu’ils sont connectés dans un système commun, et cela ne se peut pas que certains soient heureux et d’autres non.

Cette interconnexion se manifeste entre nous à tel point que nous nous comportons automatiquement de cette façon. Nous révélons que nous sommes dans un système intégré. Nous ne pensons qu’à la réciprocité. Une personne, qui pense aux autres, n’a plus besoin de rien d’autre. Comme le Baal HaSoulam écrit, tout le monde pense à tout le monde. Je suis certain que mes amis pensent à moi, et c’est pourquoi je ne peux même pas penser à moi. Et  cela me force à penser aux autres.

Le Créateur nous pousse vers ce genre d’unité, ce type de société. Nous espérons y arriver, c’est un bon moyen – grâce à la diffusion-, l’éducation, et la formation, au lieu d’avoir des souffrances, des coups, et des cataclysmes et des catastrophes diverses qui nous poussent vers elle.

Servons-nous de l’exemple le plus simple. Une petite ville avec une population de 50 mille personnes: dix mille travaillent à la plus grande entreprise de la ville. À l’heure actuelle, ils ne passent que la moitié de leur journée à travailler, il n’y a pas de travail.

Dix mille personnes sont des personnes âgées et des retraités. Dix mille sont des enfants. Et encore une vingtaine de milliers de personnes sont dans le domaine des services, ils travaillent dans tous les systèmes de la ville.

Le problème est que la grande usine, où dix mille travailleurs, ingénieurs et autres professionnels travaillent est en train de fermer. Et pour cette raison, le principal revenu de la ville a baissé de deux fois, car le revenu apporté à la ville par l’usine circule dans tous les domaines des services.

Il s’agit d’un problème régulier, qui apparaît aujourd’hui dans de nombreux endroits du monde.

Et maintenant, imaginez, ce que nous pourrions  offrir à la population si nous devions présenter notre système d’éducation intégrale et de formation.

Par exemple, nous pouvons commencer avec les employés de l’entreprise, puisque la moitié de leur journée de travail devient libre. Comment pouvons-nous aller vers les autres personnes dans la ville: les femmes au foyer, les enfants, les personnes âgées, et ceux qui travaillent dans les domaines des services car leur charge de travail, avec leurs salaires, sont aussi diminués naturellement ?

Quel genre de changements se passeraient-ils dans la ville si nous introduisions progressivement de nouvelles relations sociales entre les personnes, les conjoints, au sein des familles, dans les ménages, dans la rue, les parcs, dans les services de nettoyage, de livraison, dans tous les emplois de la cité et de la municipalité ?

Comment les gens qui créent des relations intégrales peuvent-ils économiser et réduire leurs dépenses sans s’en apercevoir ? Est-ce possible?

Comment la double diminution du revenu principal de la ville peut-elle  être compensée d’une manière qu’une personne ne va pratiquement pas le sentir quand elle compensera avec de nouvelles relations sociales, des relations entre les gens?

Imaginez de combien une ville comme celle-ci a besoin pour vivre.

Nous devons faire tout cela dans l’ordre, discuter, et intégrer progressivement tous ces problèmes dans un système, et les résoudre, parce que c’est vraiment un problème. Et aujourd’hui, il émerge déjà en de nombreux endroits.

Si nous sommes en mesure d’exprimer cela d’une manière réaliste et imaginer ensemble avec des scientifiques, des sociologues et des politologues avec des calculs et des chiffres, ceci  nous rapprochera de la réalisation de ces idées.

Mais, naturellement, en général, rien ne peut être résolu sans l’éducation intégrale. Et c’est la chose principale.

Par ailleurs, nous ne devons pas oublier qu’aucun  problème ne peut être résolu sans l’influence de la Lumière Environnante. Nous devons toujours prendre en considération que, peu importe à quoi ressemblent  nos entreprises, peu importe ce que le roi propose comme merveilleuses idées, ainsi que  les gens importants et les grands esprits – rien ne fonctionnera sans nous qui espérons, connaissons et  travaillons de manière  à attirer la Lumière puis cela se  fera.

Du congrès de Vilnius du 24/03/2012, Atelier n° 3