Category Archives: Corruption

De fardeau en fardeau

525Commentaire : Vous avez dit que si une personne n’a pas réalisé son rôle à temps, alors dans le futur cela devient un fardeau une lourdeur et une incapacité à faire quoi que ce soit. Mais il y a aussi une sorte de poids lorsqu’elle a fait tout ce qui était possible, mais qu’une nouvelle Aviout (désir) lui a été ajoutée.

Ma Réponse : Cet ajout, elle le comprend, et sait ce qu’elle doit faire ensuite. Elle est comme un athlète qui a sauté en hauteur deux mètres et maintenant deux centimètres supplémentaires sont ajoutés.

Question : Et quelle est la différence ?

Réponse : Il comprend de quelle manière et pourquoi c’est nécessaire. S’il a correctement accompli la tâche précédente, s’est élevé et s’est développé, alors il comprend parfaitement où il va ensuite.

Question : Et quelle est la différence entre le poids initialement fixé et celui qui est ajouté ?

Réponse : Tout d’abord, la personne est satisfaite du poids. Si elle a accompli correctement l’état précédent, le suivant est souhaitable. Comme ce sauteur qui sait qu’il doit franchir deux mètres et deux centimètres.

Mais si elle a commencé à se relâcher à cause de l’atteinte précédente, c’est-à-dire qu’elle ne l’a pas terminée, qu’elle l’a mal faite ou qu’elle a tardé, et ainsi de suite, alors pour elle les deux mètres et deux centimètres, qui de toute façon sont là, deviennent négatifs et indésirables.

Elle les ressent comme un énorme stress, comme un fardeau dans la vie sous forme de problèmes au travail, à la maison, de maladies, venant de l’environnement, peu importe, tous ensemble. Après tout, l’image intégrale commence à exercer une pression sur elle avec tout ce dont elle dépend. Son égoïsme, son désir d’avoir du plaisir ressent des émotions négatives au lieu d’émotions positives qu’elle aurait dû obtenir.

Si une personne qui avance avec l’aide d’une méthodologie intégrale prend du retard et qu’elle ne fait pas ce qu’elle aurait dû faire à l’étape précédente, alors toutes sortes de haine se retournent contre elle, le harcèlement commence et ainsi de suite. Cela est même arrivé aux plus grands kabbalistes.

Cependant, ne vous rassurez pas en vous disant que vous êtes grand et que c’est pour cela que vous êtes harcelé, essayez de faire tout ce que vous pouvez.

Question : Que se serait-il passé si elle avait tout mis en œuvre à temps ?

Réponse : Elle avancerait plus facilement et plus rapidement.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Les variétés de souffrance » du 05/10/2013

L’éducation dans la société future

537Question : Qui est la force motrice derrière les changements dans la société du futur : les dirigeants, les jeunes, les scientifiques ou les gens ?

Réponse : L’éducation qui imprègne toutes les couches de la société. Elle devrait être élaborée de manière à ce que chacun se soucie de l’équilibre entre la réception et le don sans réserve.

Toutes les personnes sont différentes, et par conséquent chacune a la possibilité de se réaliser autant que possible dans l’intérêt des autres.

Question : Une personne ressent-elle ces différences ? Si je suis à 100% dans le désir de donner sans réserve, alors en théorie je ne devrais même pas les ressentir.

Réponse : Chacun se sent égal aux autres, même si on peut travailler beaucoup moins que les autres. Après tout, chacun est tenu de participer à l’œuvre commune dans la limite de ses capacités.

Une personne ne se sent pas plus grande ou plus petite que les autres et ne se sent pas mal à l’aise dans cette différence.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 24/06/2022

Source de bénédictions et de malédictions

265Question : Nous avons parfois l’impression que les malédictions ou les bénédictions viennent du Créateur, parfois d’une autre personne. D’où cela vient-il ? Qui en est la source ?

Réponse : Les malédictions ou les bénédictions viennent d’une source supérieure selon notre désir. Dans la mesure où notre désir est bon ou mauvais, cela peut affecter cette source.

Mais tous ensemble, nous sommes inclus dans un seul système interconnecté appelé Adam. Et bien sûr, nos pensées, nos intentions et nos actions sont interconnectées et déterminent l’état général de chacun et du système tout entier.

C’est pourquoi nous voyons notre monde dans un état aussi horrible. Malgré le fait que nous soyons, en général, des personnes intelligentes et développées, notre désir les uns envers les autres est égoïste. Et c’est pourquoi nous ne faisons que détruire la vie des autres.

Lorsque nous parlons d’une certaine chaîne de malheurs, elle ne vient pas nécessairement d’une personne aléatoire, mais provient d’un système commun et a de nombreuses raisons.

Question : Se pourrait-il qu’une personne vous jette intentionnellement le mauvais œil ?

Réponse : Cela peut aussi arriver. Ce sont des états différents.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 08/02/2022

L’amour seulement et pas de philosophie

527.02Pourquoi devriez-vous nous prendre par la force ce que vous pouvez avoir par amour ? (Chef Powhatan)

Par la force, il nous semble que c’est plus facile, que c’est plus proche, que c’est une seule action. Et par amour, je dois me battre contre moi-même, pas contre un autre. Je dois le montrer. Je dois m’assurer que l’autre personne a ressenti mon attitude envers elle comme correcte et que j’ai déjà ressenti une certaine réponse de sa part. C’est alors que l’on peut dire que j’ai réussi ma correction.

Question : Extérieurement, devrais-je montrer cet amour et l’effort que je fais sur moi-même dans le but d’aimer une personne que je n’aime pas ?

Réponse : Je dois jouer à cela jusqu’à ce que j’éveille la même réaction chez la personne envers moi-même.

Question : Je devrais donc ressentir cette respiration mutuelle pour ressentir l’amour entre nous ?

Réponse : Bien sûr. Sans cela, on considère que vous n’avez pas montré votre amour, que vous ne l’avez pas exprimé, que vous n’avez pas atteint l’amour à votre tour.

Question : Cela n’arrive que lorsque je me dépasse. L’amour simple et naturel n’existe-t-il pas ? N’est-ce pas de l’amour ?

Réponse : Non. Tout cela n’est que de la philosophie.

Extrait de « L’Actualité avec Michael Laitman » sur KabTV, le 15/07/2021

La tâche du groupe

291Question : Quelles instructions pouvons-nous donner à un groupe afin de cultiver un sentiment de connexion interne, de compréhension mutuelle et de contact entre eux ? A quoi pourrait ressembler une tâche de groupe ?

Réponse : Les membres du groupe devraient révéler :

– Qu’est-ce qui nous pousse à aller de l’avant ?
– Le sens de notre vie et le sens du développement.
– Quelle est la différence entre le développement individuel et le développement du groupe ?
– Pourquoi notre égoïsme ne nous permet pas de nous développer mais apporte-t-il de la souffrance ?
– Qu’est-ce que je peux gagner en étant connecté ?
– Quelle est l’interrelation entre le fait que chaque personne soit au-dessus des autres, en dessous des autres, égale aux autres ?
– Comment pouvons-nous vérifier si nous pouvons atteindre un tel état d’homogénéité où nous serons de manière égale tous dirigés les uns vers les autres dans un cercle, et déterminer le centre du groupe ?
– Que signifie le centre où mon « je » ne sera plus, mais seulement « nous » comme un « je » commun ?
– Que ressentirions-nous dans notre nouvelle identité ? Chacun ne se sentirait pas lui-même ou les autres, mais ressentirait le « nous ». Comment pouvons-nous aspirer à cela ?

Un tel entraînement progressif initie les gens à un nouvel état.

En même temps, ils commencent à ressentir qu’il existe ici un tout autre niveau de perception. Un sixième sens apparaît : la sensation venant de l’intérieur du « nous ». Mais ce « nous » est absolument commun, collectif, et aujourd’hui nous ne pouvons même pas l’imaginer. Il ne s’agit pas seulement d’un détachement de soi, mais d’une inclusion de chacun dans l’autre.

Extrait de « Vidéoconférence » sur KabTV

Le monde a besoin que nous allions plus vite

219.01Question : Comment le Rabash vous a-t-il appris à sentir et à appréhender la matière de la structure des mondes supérieurs tout en lisant La Préface à la Sagesse de la Kabbale (Ptikha) ou Le Talmud des dix  Sefirot ?

Réponse : Il ne l’a pas fait. Il m’a simplement enseigné patiemment jusqu’à ce que je commence à sentir quelque chose, seulement de cette manière ! Il ne m’a pas poussé.

Moi par contre, je pousse mes étudiants, et ce, pour une bonne raison : le monde se développe très vite et nous oblige à nous conformer aux formes erronées et déformées qu’il prend. Si ce n’était pas le cas, je ne ressentirais pas cette urgence.

Vous avez raison, nous accélérons notre étude et vous ne comprenez pas ce que vous devez faire. Mais vous y arriverez. Si le monde est dans l’état actuel, cela signifie que vous en êtes capable.

Des « Fondamentaux  de la Kabbale » 4/4/19 de KabTV

Le temps de la correction universelle

506.1Commentaire: Aujourd’hui, l’intelligence artificielle se développe avec succès et peut être enseignée à la fois par les principes éthiques, la philosophie et même le choix moral. Mais si les machines sont programmées par un sadique, elles surpasseront toutes les atrocités humaines. En même temps, elles ne seront pas tourmentées par la conscience, elles exécuteront parfaitement n’importe quel ordre.

Ma réponse: Mais les gens n’ont pas de problème de conscience. Cela ne nécessite pas nécessairement une machine. Nous ne savons pas ce que les programmeurs nous font par le biais des ordinateurs. Leurs objectifs sont loin d’être bons.

Question: Où cela peut-il conduire si une personne continue à suivre cette voie dans son développement naturel?

Réponse: A la réalisation du mal de notre nature, que nous devons corriger.

Si nous ne nous corrigeons pas, nous rencontrerons constamment des problèmes personnels très douloureux, de plus en plus nombreux, que nous ne pourrons plus ignorer. Les gens disent que c’est la faute de la société, de l’État, du monde, mais pas la leur. Si nous ne traitons pas cela immédiatement, nous irons droit à la mort à petit feu, par de grandes souffrances.

Tout problème affectera chacun de nous de plus en plus, jusqu’à ce que nous décidions finalement que nous devons corriger notre nature. Seulement ça! Rien d’autre n’est nécessaire. Notre nature est la source de tous nos problèmes.

Nous ne devons pas voir tout cela à travers l’informatisation, les programmeurs ou l’élite. Nous devons corriger la nature de toute l’humanité et de chaque être humain.

Tiré des «Défis du XXIe siècle» de KabTV. Introduction »24/04/19

La tour de Babel comme essence des relations entre les gens

laitman_245.12Remarque : Le livre de la Genèse décrit comment les gens ont construit la tour de Babel : ils l’ont construite haute. Ceux qui ont soulevé les briques se sont levés du côté est de la tour, et ceux qui sont descendus l’ont fait du côté ouest de la tour.

Et si quelqu’un tombait et mourait, ils ne faisaient pas attention à lui. Mais si une brique tombait, ils s’asseyaient et pleuraient : « Quand est-ce qu’une autre s’élèvera à la place ! »

Ma Réponse : Ici, cela parle allégoriquement de l’égoïsme des Babyloniens qui a augmenté à un point tel qu’ils ne respectaient pas la vie humaine, mais valorisaient seulement le travail d’une personne.

Si une personne ne pouvait pas rapporter de bénéfices et que sa productivité diminuait, il valait mieux qu’elle meure tout simplement, qu’elle disparaisse ; de telles personnes n’étaient pas nécessaires. Autrement dit, ils étaient purement pragmatiques.

Extrait de KabTV, « L’Analyse Systématique du Développement du Peuple d’Israël » du 24/06/2019

Le désir de découvrir le Créateur

Laitman_524.01Question : Au cours de l’atelier, un désir de révéler le Créateur s’est fait ressentir. Ce désir est apparu plus d’une fois pendant une seconde et a disparu. Ensuite, il y a eu une demande que ce désir se maintienne. Puis-je l’exiger ou dois-je le conserver d’une manière ou d’une autre ?

Réponse : Seulement si c’est à l’intérieur du groupe. Si ce n’est pas dans le groupe, c’est de l’égoïsme.

Remarque : Cela s’est réellement produit dans la dizaine.

Réponse : Alors vous devriez essayer de faire revenir ce désir à vous, mais à travers la dizaine.

Extrait du congrès Mondial de Kabbale en Moldavie, « Collecter tous les états vers le Créateur », Leçon n°7 du 08/09/2019

Le recul et l’avancée dans le rythme de la connexion

Grâce au congrès, nous avons ressenti que nous nous éloignions un peu de nos dizaines et que nous nous en approchions à nouveau, comme un pendule oscillant d’avant en arrière, modifiant le degré de notre connexion les uns aux autres ou notre connexion au Créateur, notre attitude envers l’étude. Nous avions moins de force, nous nous sommes affaiblis, puis nous avons récupéré tout le pouvoir.

Chacune de ces périodes de mouvement complet du pendule d’avant en arrière, de montée et de descente, ne passe pas sans laisser de trace, mais laisse une empreinte en nous. (1)

De la Préparation à la Leçon Quotidienne de Kabbale, « L’endurcissement du Cœur », le 16/11/2019

(1) : à 9 minutes et 20 secondes