Category Archives: Corruption

Démocratie d’école maternelle

Dr. Michael LaitmanAutrefois, les autocrates régnaient sur le monde. Ils avaient le pouvoir absolu et gouvernaient les gens pendant une longue période.

Puis vint l’ère industrielle, la bourgeoisie s’est renforcée et certains monarques sont restés comme des symboles spéciaux, un bel appendice de la vie du pays. Au lieu de monarques, un système étatique plutôt «vague» a vu le jour dirigé non pas par un seul homme, mais par le pouvoir de l’argent, ce qui signifie les personnes qui en ont.

Ils dominaient le monde, à la fin, ce n’est que quelques familles qui ont commencé à gérer les flux de trésorerie il y a trois, quatre ou même cinq siècles. Par ailleurs, même alors, elles « géraient » la têtes couronnées, renversant les uns et intronisant les autres.

Donc, le monde est conduit par beaucoup d’argent et leurs propriétaires sont au-dessus des pays et des frontières. Ils ont leur propre carte du monde et les gouvernements démocratiques servent de «façade». À la base, la démocratie est «la maternelle» du monde avec des nounous qui calment les « élèves » et obtiennent d’eux tout ce dont ils ont besoin. « Des enfants », calmes et agréables, c’est ça, la démocratie.

A mes yeux, c’est le régime le plus secret et trompeur. Le roi est une autre chose, lui ouvertement, sans se cacher, il déclare sa souveraineté sur tout le monde. Tout est clair avec lui: Il est le seigneur, il décide, et il est entouré par des gens puissants et riches. D’autre part, personne n’a de pouvoir réel ni de véritable responsabilité dans la démocratie. Aujourd’hui, un politicien dit une chose, demain, une autre. Nous sommes très fiers de cette forme de gouvernement, mais en essence, elle est plus méprisable que toutes les autres en raison de sa fausseté et chaque jour nous voyons cela plus clairement.

Les dirigeants démocratiquement élus n’ont aucun pouvoir efficace dans le cadre du système et sont incapables de résoudre les problèmes. En réalisant cela aujourd’hui, les masses les traitent en conséquence. Comme les masses n’ont aucun pouvoir réel, ainsi le gouvernement n’a pas non plus le pouvoir. Ses membres ont juste « trouvé une bonne place », avec un salaire élevé, les primes, des vacances, etc. En outre, ils savent comment argumenter l’autre et passent beaucoup de temps à cette activité productive. Avec le temps, tout le monde va voir ça. A un moment de la réalisation du mal, cela va nous aider à changer la situation.

D’autre part, avec une véritable monarchie, un roi intelligent et adéquat se souciait de son peuple plus que les membres actuels du Parlement et les ministres avec toutes leurs belles paroles. Le roi sentait: «C’est mon pays, mon trésor, ma propriété. » En revanche, les dirigeants d’aujourd’hui ne voient pas leur peuple. Ils perçoivent les gens comme néant, aussi éphémères que s’ils n’étaient pas là du tout …

Bien sûr, cela ne signifie pas que les tendances autoritaires modernes sont positives. Ici, le fait est que les différents pays détiennent différentes formules de pouvoir. Nous devons prendre en considération le caractère des gens et leur éducation, ainsi que d’autres facteurs. Par exemple, la Russie a tendance à avoir un gouvernement d’un seul homme: les gens veulent avoir la possibilité d’organiser leur vie, et préfèrent voir une personne au sommet, pour plus de clarté. D’autre part, la bonne vieille opposition des Républicains et Démocrates est un tel fouillis que les Américains eux-mêmes ne peuvent plus comprendre quels processus sont au pouvoir.

La Russie n’est pas fondamentalement différente de celle de l’Amérique. Après tout, les Américains, mais sous une forme voilée, sont beaucoup plus strictes que  la Russie. Extérieurement, les Etats-Unis est un pays libre, mais en fait, il n’y a pas beaucoup de liberté chez eux.

Ce n’est ni bon ni mauvais, les élites n’ont juste pas le choix. L’Etat, c’est le pouvoir et il a besoin d’outils pour l’appliquer. Les gens doivent être constamment maintenus dans certaines limites. Si vous ouvrez une porte devant ça, vous devez fermer l’autre, et il faut les moyens appropriés.

Le problème aujourd’hui, c’est le système éducatif qui est sous la critique à la fois en Russie et aux États-Unis. Et c’est pourquoi rien ne peut aider les gouvernants qui restent au pouvoir. Toutes les discussions vont leur tomber car aujourd’hui, ils sont incapables d’approcher la nouvelle génération. Ils ne savent pas comment aborder les jeunes et les grands de ce monde, les dirigeants et les riches, et ils sont impuissants ici. Ce n’est pas à l’intérieur de la puissance humaine, c’est déjà un programme interne de développement humain, se déplaçant dans une nouvelle phase et nous amenant à un nouvel état. C’est pourquoi aujourd’hui, il est inutile de comparer la Russie et l’Amérique, et en général, tout le monde. Tout est en train de s’effondrer.

La seule question est de savoir comment cela se termine. Et cela dépend de notre choix. Quoi qu’il en soit, par la reconnaissance du mal, nous comprenons que nous devons changer notre nature, car il n’existe aucune possibilité de résoudre les problèmes, non pas dans la société, non pas dans l’industrie, pas dans le commerce, et pas au pouvoir. Tout est causé par la nature humaine. C’est le seul facteur que nous pouvons changer, et alors tout sera changé.

C’est ce que l’humanité a besoin de comprendre. Lorsque cette compréhension viendra, les gens perdront la foi dans tout le reste et pourront admettre  «Rien d’autre n’est nécessaire sauf travailler sur la nature humaine. »

Cette solution ne sera pas réalisée de la façon habituelle, mais par le biais de l’automatisation dans divers domaines. Nous allons créer une nouvelle industrie où les robots vont prendre en charge presque toutes les fonctions. Nous allons passer à cela même dans d’autres domaines, y compris la médecine et le commerce. Laissez les machines automatiques travailler partout et les gens vont simplement gérer les processus, assurer la maintenance et développer de nouvelles technologies. Dans tout le reste, outre les besoins de base, une personne sera engagée dans une chose: les études, la formation et l’éducation qui va garantir à chacun l’unité dans ce monde.

De la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 29/07/13, Les écrits du Baal HaSoulam

La fin du miracle économique

Dr. Michael LaitmanAvis (Laurence J. Brahm, activiste mondial, auteur, pionnier de l’entreprise sociale, politico-économiste, médiateur international, et avocat basé à Pékin): « La Chine perd son avantage concurrentiel. Beaucoup de fabricants étrangers retirent leurs investissements de la Chine vers les pays voisins- Vietnam, la Malaisie, l’Indonésie, où les salaires et la corruption ne sont pas si élevés. …

« L’afflux de capitaux étrangers a conduit à l’intégration de la Chine dans la communauté internationale. … L’économie chinoise est le capitalisme sur stéroïdes, et il existe un risque qu’elle se dégonfle. … Un petit groupe de gens riches irrite les pauvres…. l’économie devient plus fragile. …

« La nouvelle réforme en Chine est impossible sans repenser les valeurs sociales existantes, le culte de l’argent se développe dans la société. Le modèle chinois de la croissance économique ne peut pas parvenir à l’équilibre en utilisant uniquement des contrôles financiers et administratifs. Il est nécessaire de repenser les concepts tels que la réussite sociale. Et c’est peut-être le plus grand défi pour la Chine.  »

Mon commentaire:Réalisez ce moyen de réussite sociale n’est pas le plus grand mais le seul problème, et pas seulement pour la Chine mais pour le monde entier. Ce succès ne peut être atteint que par l’éducation des gens. Il faut «aller vers les gens. » Aucune mesure financière ou administrative n’aidera. Elle ne fera que provoquer du ressentiment et de la rébellion. Mais l’éducation intégrale expliquera immédiatement la cause de la crise et de sa correction au grand public.

L’esprit ne donne pas d’instructions à l’ego

Dr. Michael LaitmanNous devons amener le monde à l’heure de vérité, à la compréhension du fait que seul l’homme lui-même a besoin de correction. Nous devons changer notre nature pour équilibrer le mal en nous. Sinon, nous continuerons à détruire l’environnement. Aujourd’hui, cette tendance devient illogique : Nous semons la mort dans nos maisons. C’est de notoriété publique, on a écrit à maintes reprises sur ce sujet, et nous le voyons de nos propres yeux, nous le vivons nous-mêmes comme des rafales de chaleur et de froid, des tsunamis et des tempêtes. Et pire arrivera dans l’avenir.

Et pourtant, comme en état d’inconscience, nous continuons à nous adonner à notre ego jour après jour, tout juste capable de réprimer l’instinct naturel dans la voix d’un homme de raison, lui disant qu’il est coincé dans la même impasse sous un barrage continu de coups. En regardant la situation de l’extérieur, il est impossible de comprendre comment cela est-il possible ?

Pourtant, c’est ce que le Créateur nous a préparé, une série de malheurs, jusqu’à ce que nous atteignions la connaissance du mal, au moins jusqu’à que nous mettions à poser la question : d’où vient tout cela et pourquoi ?

Le problème avec les leaders d’aujourd’hui, c’est qu’ils sont sourds au son de la raison et ne veulent qu’une chose : continuer la course aux richesses et au contrôle. Et surtout, ils ne voient pas de solution viable. Beaucoup savent déjà que tout cela est dû à la nature humaine, mais, dans le désespoir, ils lèvent tous les bras au ciel lorsqu’ils sont confrontés à ce problème. Ils ne connaissent que deux moyens : la puissance militaire et l’argent, leur permettant de se maintenir au pouvoir. Aucune autre option pour diriger n’est prise en compte.

Je leur dis qu’il est possible de changer les gens par l’éducation intégrale ; dans quelques années, ils verront de l’amélioration et de la prospérité. Ils écoutent, mais ils n’entendent pas. Ils ne peuvent pas entendre avec toute leur intelligence.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 29/08/12, article «L’exil et la rédemption »

Le pouvoir corrompt

Dr Michaël LaitmanÉtude:  Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument. Cette affirmation est juste et peut être prouvée biologiquement. Le sentiment de pouvoir a les mêmes effets sur le cerveau que la cocaïne, qui augmente le niveau de testostérone et son sous-produit, androstènediol-3, chez les hommes comme chez les femmes. Cela conduit à une augmentation du niveau de dopamine, qui est un système de sauvegarde du cerveau, appelé le « centre du plaisir », qui peut causer une forte dépendance.

La cocaïne agit de la même façon, elle peut donner des effets différents, d’une attention accrue, certitude, de l’énergie, du sentiment de bien être et d’euphorie à l’anxiété, la paranoïa et l’angoisse.

Le pouvoir a le même effet que la cocaïne, en trop grande quantité il peut conduit vers une augmentation de la dopamine, ce qui entraîne des conséquences négatives – l’arrogance et l’intolérance. Ce qui explique le comportement impulsif de l’élite, des oligarques et des célébrités.

Mais le pouvoir rend les gens plus intelligents, parce que la dopamine augmente l’activité des lobes frontaux du cerveau.

La subordination et la domination donnent également des effets similaires à travers le même centre du plaisir du cerveau que le pouvoir ou la cocaïne.

Mon commentaire: Si, comme explique la Kabbale, toute la matière est un désir de recevoir, cela explique tous les comportements, la toxicomanie et le développement de l’humanité. Le désir du pouvoir est la plus grande source de plaisir dans la hiérarchie des désirs, sauf le désir de connaissance. Mais au-dessus du désir de connaissance il y a l’aspiration vers la connaissance du Créateur, pas avec l’ésprit, mais avec une âme – le désir corrigé.

Une note de la plus haute importance

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, « Introduction à l’étude des dix Sefirot, » p. 137: De ce qui précède, vous apprendrez que la Sainte Torah, dont la grandeur est sans fin, n’émanait pas ou ne surgissait pas avant Lui comme cela nous apparait  ici dans ce monde, car il est connu que « La Torah et le Créateur sont un , « et ce n’est pas du tout évident dans la Torah de notre monde.

Question: Si le Créateur est complètement caché, comment pouvons-nous parler de la vraie Torah? Après tout, la «Torah» est la correction.

Réponse: C’est pourquoi nous parlons de la Torah de notre monde. La « Torah » est l’essence, la connexion au Créateur. Le «Créateur» est la Lumière générale, mais la «Torah» est des lumières partielles qui révèlent le désir, qui le corrige et qui le rempli.

Dans notre monde, il y a un moyen qui nous permet d’atteindre la Lumière, le Créateur. Nous ne sommes pas enfermés dans les désirs, nous sommes activés par une illumination légère. Supposons, que je boive du thé et que j’en éprouve du plaisir; en d’autres termes, il y a une lumière, qui correspond à mon désir, et je travaille avec elle: je veux ou ne veux pas, j’accepte ou je rejette. Nous parlons de micro-portions de la Lumière qui peuvent être obtenues dans les désirs égoïstes de notre monde.

En outre, il existe un degré, précédant le monde spirituel. C’est quelque chose de complètement différent, l’état de Lo Lishma, quand dans le désespoir, je commencer à utiliser mon matériel, mes désirs égoïstes pour atteindre le don sans réserve. Et bien que mes motivations soient douteuses, cela est déjà la connexion, la possibilité d’appliquer des efforts sur le chemin.

Ainsi, on m’a donné l’extrémité du fil. Comme si les kabbalistes m’avaient laissé une «note», et si je l’utilise comme prévu, en suivant leurs conseils, alors j’établis une connexion avec eux, et ils m’aident comme les adultes aident un enfant.

On m’a donné un désir initial, le point dans le cœur ou des troubles, à partir desquels j’ai besoin de m’échapper. Je fus réveillé, et je ne suis pas seulement un «animal», l’esprit et le désir, Reshimot, états intérieurs et situation extérieure, la peur pour l’avenir du monde, et mon propre avenir se réveille en moi. La fondation a été posée.

Et après, quoi qu’il arrive, à un moment donné j’aurai besoin de ce que l’on appelle l’aide du ciel. Et la recherche va m’aider à trouver la vérité, la Lumière qui ramène vers le bien.

De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 17/05/12, L’étude des dix Sefirot

Un problème général exige une solution générale

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pour en revenir au sujet des Israéliens protestant sur le prix des loyers: Sommes-nous autorisés à leur ajouter une certaine  » valeur plus-value»?

Réponse: Si nous nous réunissons pour résoudre le problème du logement et réaliser de garantie mutuelle entre nous, notre pouvoir est décuplé. Ce n’est pas une simple union de soldats sur le champ de bataille ou d’athlètes d’une équipe sportive. Au lieu, nous nous unissons pour résoudre un problème non pas pour nous personnellement, mais pour tout le pays.

Comme concernant le logement, nous avons affaire à un cartel qui est de mèche avec le gouvernement. Ils travaillent ensemble et font beaucoup d’argent. Nous voyons que l’ancien chef de gouvernement ainsi que les maires de plusieurs grandes villes sont en cours d’enquête judiciaire. De toutes façon vous la décortiquer en tranches, les autorités sont liées à l’immobilier.

Une maison individuelle en Amérique coûte 150 000 $, et c’est avec des personnes faisant beaucoup plus d’argent en moyenne. Mais nos prix sont deux fois plus élevés. Quelqu’un pense-t-il vraiment que nous avons affaire à quelque chose de spécial dans ce cas, des problèmes insolubles ici? Non, ce n’est rien d’autre que la corruption. Habituellement, il y a des limites à ce genre de chose, mais pas dans notre pays.

Nous avons besoin de fixer un objectif pour mettre un terme à cela et résoudre ce problème, qui est véritablement devenue national. Ensuite, nous agirons dans l’intérêt de tous et nous ne nous reposerons pas, même si tout le monde obtiendra sa propre maison. Nous devons faire cela pour le bien du peuple.

Si nos manifestants eux-mêmes s’arment avec cette intention, ils vont réaliser beaucoup de choses. Ils peuvent même former un mouvement public qui ne s’arrêtera pas jusqu’à ce qu’ils atteignent le succès.

De la 5ème partie de la leçon quotidienne Kabbale 20/07/2011, «L’Arvout (Garantie mutuelle

La nature a toujours raison. Alors que dit-elle?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment peut-on expliquer notre message d’unité aux gens? Peut-on dire qu’il s’agit d’un phénomène naturel, évident?

Réponse: Nous pouvons parler de l’unité en la montrant sous plusieurs angles. Après tout, l’unité est toujours bénéfique si elle est faite dans un souci d’un objectif bon et juste. Il est écrit: «Une assemblée d’imbéciles [au sens d’une assemblée de méchants] est mauvaise pour eux et mauvaise pour le monde. » D’autre part, l’unité des personnes qui désirent la bonté est certainement bénéfique pour elles et pour le monde. Nous voyons cela.

Nous sommes tous gagnants en nous unissant. L’unité est seulement répugnante pour l’égoïsme individuel d’une personne en raison de son caractère limité. Il n’est pas difficile d’expliquer aux gens que toute situation d’unité accompagnée d’une bonne intention ne causera de tort à personne et finira toujours en réussite. Toujours. Et c’est seulement si vous voulez nuire à quelqu’un ou profiter de quelqu’un à son détriment et c’est seulement dans les cas où vous essayez de causer des dommages directs ou indirects que l’union devient mauvaise et indésirable.

Dans tous les autres cas, on peut citer des formules, des preuves et des exemples de la vie des animaux et des plantes, ainsi que les relations humaines, qui démontrent que l’unité est bénéfique.

Question: Est-ce que cela signifie que nous pouvons dire que la bonne union est en accord avec la loi de la nature et donc elle fonctionne?

Réponse: C’est ce que je dis dans l’ensemble de mes conversations et de mes conférences vidéo. Même si une personne me déteste, même si elle est tout à fait contre moi et pousse dans l’autre direction, mon objectif est de se placer, elle et moi dans la position d’un chercheur à travers le processus de la conversation. Même si nous sommes les pires ennemis du monde, nous sommes toujours à l’intérieur de la nature, jetons donc un coup d’œil à ça. Ecoutons ce qu’elle dit. Après tout, nous allons certainement devoir progresser selon ses lois, et nous pouvons le faire dans le bon sens, si nous sommes en accord avec elle, ou dans le mauvais sens, si nous ne sommes pas en accord avec elle. Dans tous les cas, nous ne pouvons avancer qu’à partir d’elle.

Et maintenant nous allons voir lequel de nous deux a raison. Ou peut-être la vérité est quelque part au milieu? Ce n’est pas grave. Nous, en tant que chercheurs, devons reconnaître cette image, au lieu de rester dans notre erreur, notre tranquillité auto-induite, peu importe si c’est agréable ou non.

Nous voulons révéler la vérité et la vérité est la nature. Vous pouvez maudire les lois de l’univers, mais cela ne vous aidera pas parce que vous êtes à l’intérieur d’elles. C’est le point sur lequel nous devons insister. De plus en plus, les découvertes scientifiques indiquent que nous sommes à l’opposé et contre la nature, et cette opposition est exprimée comme une crise. Regardez ce qui nous arrive et où nous allons à cause de notre manque de compréhension des lois de la nature. C’est pourquoi nous devons les étudier.

Baal HaSoulam écrit à ce sujet dans l’article 42 de l' »Introduction au Talmud Esser Sefirot »:
En effet, vous devriez savoir que la raison de notre grand éloignement du Créateur est que nous sommes si enclins à transgresser Sa volonté, est pour une seule raison, qui devient la source de tous les tourments et les souffrances que nous subissons, et pour tous les péchés et les fautes que nous commettons. De toute évidence, en supprimant cette raison, nous serions instantanément débarrasser de toute la tristesse et de toute la douleur. Nous allons bénéficier immédiatement d’une adhésion avec Lui dans le cœur, l’âme et la force. Et je vous dis que cette raison préliminaire n’est rien d’autre que le «manque de compréhension de Sa Providence sur Ses Créations, » c’est pourquoi nous ne Le comprenons pas correctement.


De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 26.06.11, «Matan Torah (Le Don de la Torah) »

L’endroit où nous sommes ensemble

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que signifie faire un travail intérieur?
Réponse: Une personne est censée faire un travail intérieur 24 heures par jour. C’est peut-être celui qui est tellement absorbé en venant en cours, qu’il ne voit pas un mot écrit dans le livre, mais ce n’est pas grave. La clé est ce qui se passe en soi.
Vous ne devriez pas vous blâmer. Votre travail intérieur, c’est quand vous continuez à essayer de vous tenir dans l’adhésion avec l’essence interne du groupe. En conséquence, lorsque vous ouvrez le livre, ce que vous voyez là n’est pas une connaissance extérieure, mais plutôt l’information décrivant les types d’union avec les amis dans le groupe et, plus encore, dans l’âme intégrale.
Vous commencez à réaliser que l’étude des dix Sefirot, le Livre du Zohar, et d’autres écrits des kabbalistes ne décrivent que les différents types de connexion entre vous et les autres. Si vous désirez honnêtement avoir clarifié ce propos, vous étudiez vraiment la Torah (le mot «Torah» en hébreu est dérivé des mots « Ohr », Lumière, et «Oraa », l’instruction).
Question: Donc, mon travail consiste à trouver ce réseau interne entre nous, n’est-ce pas ? Cependant, comment puis-je utiliser le monde matériel pour cela?
Réponse: Notre monde entier n’est rien d’autre que le même type de réseau entre les personnes, mais il en est la manifestation la plus externe. C’est pourquoi nous en faisons l’expérience comme corrompu.
Quant à notre réseau interne de connexion, nous faisons l’expérience de 125 degrés consécutifs de liaison, de plus grande unification intégrale entre nous.

 

Pourtant, notre état existant dans le monde externe est obligatoire: c’est là que nous commençons à exister afin que nous puissions approfondir cette connexion de plus en plus profondément.
Nous avons besoin d’une fondation qui ne se rapporte pas à un déplacement vers l’intérieur, et c’est ce qu’est le réseau externe de connexion entre nous, où nous existons dans le monde matériel. C’est seulement maintenant que se révèle combien cette connexion est corrompue, alors qu’auparavant nous n’y avions tout simplement pas pensé. C’est ce qui nous oblige à effectuer des corrections.

Du cours quotidien de Kabbale du 25/03/2011, Écrits du Rabash

Devons-nous rechercher le mal en nous-mêmes?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Découvrir le mauvais penchant en nous, est-ce la chose la plus importante? 

Réponse: Nous ne devrions pas essayer de révéler notre mauvais penchant et ce n’est pas important d’expérimenter des états. La plus importante et la seule action possible que nous pouvons effectuer est d’attirer la Lumière Supérieure.

La Lumière me conduira à travers toutes les étapes qui me sont actuellement inconnues : je vais révéler mon mauvais penchant, le corriger, puis le satisfaire. Seule la Lumière peut m’aider dans cette voie. Je dois aspirer vers la Lumière Supérieure qui agit sur moi. La forme et l’enchaînement de ces actions ne sont en aucun cas de mon ressort.
Je ne devrais pas penser à la Lumière qui révèle mon mauvais penchant, car je ne sais pas ce qu’elle est censée révéler. Et même si il est écrit dans les livres à ce sujet, je ne comprends pas encore ce que le « mauvais penchant » est vraiment. Ce n’est pas la peine de consacrer votre attention et votre concentration loin de l’essence: attirer la Lumière.

Sinon, nous commençons la recherche de ce mauvais penchant en nous et commençons à penser que chaque qualité négative que nous possédons est le mauvais penchant. Mais croyez-moi, nous ne l’avons pas encore découvert.

Le mauvais penchant est un ange. Autrement dit, lorsque nous mettons en évidence le mal, nous découvrons que le Créateur est caché en son sein, et que ce mauvais penchant vient de Lui. C’est pourquoi, afin de révéler le Créateur, nous devons penser à l’unité au lieu de la haine! Et tandis que j’aspire à l’unité, je découvre que le mauvais penchant est ce qui vient en travers.

J’aspire toujours vers l’unité, tandis que la Lumière Supérieure agit sur ​​moi et au final me révèle qui je suis. Je dois passer par toutes les étapes: 0,1, 2, 3, et au stade 4 (Behina Dalet), je ressens toujours que j’ai franchi une certaine étape et reçu une nouvelle compréhension. Et puis, une fois de plus je passe par toutes les étapes, et à ​la quatrième étape une nouvelle compréhension est révélée.

Ceci, cependant, ne change pas mon attitude envers le passé, le présent ou l’avenir. J’aspire toujours à l’unité sans penser à autre chose. Et cela ne me fait rien si je suis dans un état bon ou mauvais.

Je suis très bien avec ce qui se révèle à moi. Rien ne peut m’empêcher d’aller de l’avant: ni le bien ni le mal, ni aucune théorie philosophique que je conjure dans ma tête, ce qui ne fait que me perturber, me faisant croire que je comprends ce qui se passe. Toute mon attention doit se concentrer sur l’unité seulement. Alors je peux être sûr que je suis en train d’attirer la Lumière Environnante.

Lorsque vous commencez à trop intellectualiser et à décider pour vous-même ce qu’il faut faire, vous perdez instantanément la Lumière Environnante. Vous devez seulement aspirer vers la Lumière qui est entière et absolue. Il est écrit que nous devons être prêts à accepter la garantie mutuelle comme un seul homme dans un seul cœur. Nous devons penser seulement à cela.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 17/03/2011 sur le thème de «J’ai créé le mauvais penchant, et J’ai créé la Torah comme une épice »

La fausse égalité

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-ce que l’actuelle égalité moderne des sexes met à mal les relations entre les hommes et les femmes?

Réponse: L’«égalité» que nous établissons, conformément à notre raisonnement égoïste n’est pas vraiment l’égalité, mais une distorsion de lois de la nature. Dans la nature, les inclinations mâles et femelles ne sont pas identiques, mais au contraire, elles sont différentes, en opposition, et éloignées les unes des autres par toutes les qualités possibles internes et externes de la personnalité, l’activité de la vie, la physiologie, et tout le reste. En dessinant le signe égal entre eux, on écrase la nature et on crée une fissure géante qui ne profitera à personne au final.

Je n’ai pas à expliquer ce que signifie aller contre les lois de la nature. Nous essayons de faire tout ce qui nous vient en tête à un tel haut niveau, au lieu d’apprendre de la nature et en donnant à chacun des sexes la forme qui lui est appropriée, que cela nous apportera beaucoup plus de problèmes . En fin de compte personne ne sera heureux de cette «égalité».

Par nature, je dois être un homme avec des qualités spécifiques et réaliser une fonction spécifique. J’ai un créneau que je dois prendre. C’est le lieu de mon apaisement, de ma correction, de l’accomplissement et de la perfection. Par conséquent, je ne peux pas me livrer à l’égoïsme qui règne sur moi et me fait agir comme il veut, selon les ordres des forces égoïstes. Il ne fait aucun doute que tout cela nuit gravement aux choses.

Espérons que nous allons en quelque sorte passer de la corruption à la correction. Cependant, il y a beaucoup de problèmes qui nous attendent sur ce chemin.
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 7/3/2011 sur les femmes