Category Archives: Créateur

Aimer, c’est combler l’autre

214Question : Dans notre monde, il y a une possibilité intéressante de sourire à une personne et de prétendre que je l’aime alors qu’intérieurement je peux la haïr. Par conséquent, elle ne sait même pas ce que je ressens. N’est-ce pas le cas dans la Kabbale ?

Réponse : Si nous parlons de processus purement spirituels, ils n’impliquent aucun signe externe, distrayant et dissimulant.

Question : Aimer signifie satisfaire l’autre, vivre selon ses désirs. Qu’est-ce que cela offre à une personne ? Après tout, c’est contre notre nature.

Réponse : C’est contre notre nature, mais si vous pouvez vous élever au-dessus de votre nature et rester dans cet état, alors vous vous rapprochez de l’autre. Malgré votre rejet de lui, vous le comblez. Ensuite, vous effectuez vraiment l’action de don sans réserve en vous rapprochant de l’autre de manière altruiste.

Question : Qu’est-ce que cela apporte à une personne ? Pourquoi devrait-elle agir ainsi ? D’ailleurs, vous dites que la nature nous pousse à le faire.

Réponse : Sinon, nous ne pourrons pas nous rapprocher des autres. Je dois toujours dépasser mon rejet, ma haine ou quelque chose de désagréable qui me vient d’une autre personne et me rapprocher d’elle.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 23/10/2020

Une croissance saine de l’ego

632.3Question : Quels sont les signes d’une croissance saine de l’ego dans la corporéité et la spiritualité ?

Réponse : Une croissance saine de l’ego a lieu lorsque je m’élève au-dessus de lui et que j’effectue des actions spirituelles. Ce faisant, je force l’ego à grandir jusqu’à mon niveau.

Supposons que j’effectue une certaine action spirituelle. Dès que je monte à son niveau, mon ego monte également à son niveau. J’aspire à avancer, à effectuer la prochaine action spirituelle et à monter au niveau suivant, et mon ego aussi monte plus loin de ce niveau. Cela signifie que dans la mesure où je grandis dans la spiritualité, mon ego grandit également.


C’est ainsi qu’ils se suivent mutuellement, comme il est dit : « Celui qui est plus grand que son ami, son désir est plus grand. » Il s’avère que lorsque vous devenez un bon kabbaliste, vous devenez un grand égoïste.

Mais l’ego est alors contrôlé par l’attribut spirituel que vous avez acquis, ce qui signifie que vous travaillez avec l’intention de donner sans réserve, et vous poussez votre esprit, votre état spirituel, qui à son tour pousse votre ego vers le haut.

Ainsi, notre niveau spirituel croît réellement grâce à l’ego, parce que tout ce que le Créateur a créé est fondamentalement l’ego, et tout le reste, ce sont ses dérivés.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/11/2018

Que le gentil gagne, pas le fort

260.01Question : Le multiculturalisme est un concept qui reconnaît que toutes les cultures sont égales et ont le même droit d’exister. Êtes-vous d’accord avec ce constat ?

Réponse : Cela dépend des cultures et vers quoi elles nous conduisent. Je ne crois pas aux belles paroles. « Multi » n’existe pas du tout dans la nature. Il n’y a qu’une seule force supérieure dans la nature. Si nous voulons être comme elle, alors nous arrivons à un bon dénominateur. Sinon, nous arrivons au mauvais dénominateur.

Commentaire : Mais il y a une telle variété dans la nature !

Ma Réponse : Cette variété n’existe que dans la nature humaine dans laquelle les forts gagnent toujours. Si nous voulons nous élever au-dessus de notre nature pour ne pas nous dévorer les uns les autres, nous avons alors besoin que le gentil gagne, pas le fort. C’est seulement ainsi que nous pourrons survivre.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 16/10/2020

La base des principes moraux

273.02Question : Contrairement aux simples coutumes et habitudes (c’est-à-dire, les célébrations d’anniversaire, les mariages, les départs à l’armée et divers autres rituels), les normes morales ne sont pas simplement établies en raison de l’ordre généralement accepté, mais ont une justification idéologique dans les idées d’une personne.

Selon vous, quelle devrait être la base des principes moraux dans la société ?

Réponse : Toute norme morale doit être basée sur le fait qu’à chaque moment de son développement, la société doit être orientée vers la fusion mutuelle, l’amour et l’amitié, la réalisation d’un désir absolu, complet, intégral et commun appelé l’âme.

Le but de la nature est d’élever une personne puis toute la nature au niveau de l’éternité et de la perfection. Une bonne relation entre nous est un moyen d’atteindre ce but. Après tout, s’il n’y avait pas un tel but, il n’y aurait pas besoin d’amour pour le prochain ni de morale.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 09/10/2020

Séparés par des écrans d’ordinateur

962.7Question : Actuellement, la nature nous a séparés avec le coronavirus ainsi que les écrans d’ordinateurs. Nous développons une sorte de réalité virtuelle. Quelle est la prochaine étape du niveau de communication entre nous ?

Réponse : Lorsque nous comprenons que dans la connexion correcte entre nous, pas la connexion Internet, mais avec des sentiments corrigés, nous pouvons créer une forme d’unité qui nous permettra de ressentir la couche cachée de la nature, alors nous commencerons à découvrir la nature sous sa vraie forme.

Question : Il est clair que la communication physique entre les personnes est beaucoup plus difficile que celle virtuelle car elle nécessite de l’énergie et de l’attention. Il est beaucoup plus facile de contacter les autres via des écrans. Une fois que nous apprendrons à communiquer à travers les écrans, serons-nous capables de communiquer physiquement à un niveau différent ?

Réponse : Peut-être. J’espère que c’est ce qui va se passer. Je peux voir d’après la diffusion de la Kabbale dans le monde que c’est ainsi que nous nous développons.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/10/2020

Demandez de l’aide au Créateur

632.4Commentaire : La Kabbale dit que lorsqu’une personne ne demande pas l’aide du Créateur, c’est une transgression.

Ma Réponse : Les personnes qui aspirent au but de la création et qui veulent atteindre l’état correct doivent comprendre que leurs aspirations consistent en deux directions.

L’une est de se rapprocher de l’autre. L’autre est la réalisation et la compréhension qu’il est impossible de le faire parce que notre nature ne nous permet pas et ne nous permettra pas de le faire. Le Créateur fait obstacle à notre cheminement et ne nous permet pas de nous rapprocher les uns des autres, et cause toutes sortes de problèmes pour qu’une personne comprenne que sans l’intervention du Créateur, elle ne peut pas se rapprocher des autres.

Ni l’homme, ni une nation, ni un pays, ni la totalité de l’humanité n’atteindront quoi que ce soit à moins qu’ils ne commencent à se rapprocher les uns des autres avec l’aide du Créateur.

C’est alors qu’une action telle qu’un commandement, c’est-à-dire une bonne action, se produit lorsque j’essaie de me rapprocher des autres et que je demande au Créateur d’y participer. Alors je peux définitivement être sûr de réussir.

Extrait de KabTV, «Les états spirituels » du 19/11/2018

Le sens de la vie est ici et maintenant

260.01Question : De nombreuses écoles de développement personnel proposent des concepts tels que vivre consciemment, dans le moment présent. Elles promettent que cet état vous permettra de profiter de la vie, de la ressentir davantage et de la gérer. Comment vit-on exactement ici et maintenant ?

Réponse : Commencez à comprendre le sens de la vie ici et maintenant. Rien d’autre n’est nécessaire ! Je veux comprendre le sens de mon existence, la connexion avec une force supérieure qui me contrôle.

Et nous sommes gouvernés par la nature ; c’est la force la plus élevée. Comprenons ce qu’elle exige de nous à chaque instant, comment nous pouvons avoir une relation mutuelle ensemble, dans une telle communication afin que je comprenne comment la nature m’influence et comment je dois y réagir correctement.

Alors ma vie sera pleine de sens. Dans la nature, je trouverai un partenaire et commencerai à ressentir mon interaction avec le monde extérieur ici et maintenant.

Question : Cette aspiration neutralise-t-elle d’une manière ou d’une autre les pensées sur l’avenir ?

Réponse : Je veux que ce futur s’incarne maintenant, sur place, ici. Ceci est mon avenir.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 06/11/2020

Equilibrer deux forces

562.02Question : Votre professeur le Rabash a écrit que la création à partir du moment de la naissance se compose de deux opposés : le désir de recevoir et le désir de donner sans réserve.

Il n’y a pas d’opposition plus grande qu’entre ces phénomènes qui apparaissent l’un après l’autre. Et il y a une ligne médiane qui inclut les deux états : recevoir et donner.

Une personne doit-elle équilibrer les deux forces en elle-même ?

Réponse : Elle doit rassembler ces deux forces pour atteindre le but. Et le but est l’entraide, la solidarité, comme si chaque force se diminuait et faisait tout pour soutenir l’autre. Dans une telle direction mutuelle, elles travaillent entre elles.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 11/09/2020

Pourquoi n’y a-t-il aucun désir de travailler ?

248.01Remarque : Il arrive qu’une personne ait du potentiel, qu’elle soit talentueuse, mais qu’elle n’ait pas la motivation de faire un certain type de travail bien qu’elle puisse le faire.

À mon avis, il n’y a rien de tel dans la nature. Si un animal a un certain potentiel, il l’utilise pleinement.

Mon Commentaire : Mais ils ont une motivation animale, donc il n’y a pas de problèmes ici. Les animaux, en règle générale, ne peuvent pas avoir un état tel que la dépression, le manque de motivation. Certes, ils ont commencé à afficher cela aussi récemment, mais uniquement parce qu’ils reçoivent tout de l’homme. Cependant, cela ne leur est pas inhérent par nature.

Question : Quelle est la raison pour laquelle une personne peut avoir du potentiel, des capacités mais pas de motivation ?

Réponse : Parce qu’une personne grandit au-dessus de son état animal et la nature exige d’elle des actions motivées avec précision. « Pourquoi est-ce que je vis ? » C’est la question d’où proviennent le manque de motivation et tous les problèmes négatifs.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 28/08/2020

L’orgueil est une manifestation de l’égoïsme

294.4

Remarque : L’un des sentiments liés au développement spirituel est l’orgueil, l’estime de soi, le respect de soi, un sentiment de satisfaction de la conscience des succès obtenus, un sentiment de supériorité dans quelque chose. Vous écrivez que toute qualité peut être corrigée sauf la fierté. C’est la manifestation la plus élevée de l’égoïsme. Cela nous éloigne de l’objectif de l’unité.

Mon Commentaire : Le fait est que l’orgueil nous bouche les yeux et les oreilles. Il ferme simplement une personne, elle ne peut rien percevoir, elle ne ressent pas les autres. Dans ce cas, elle n’est pas capable de changer quelque chose en elle-même.

Question : L’amour pour soi est-il aussi de l’orgueil ?

Réponse : L’orgueil est l’égoïsme. L’amour-propre est bien inférieur à l’orgueil.

Question : Comment pouvons-nous surmonter l’orgueil ? Y a-t-il une technique ?

Réponse : Non. Cela vient progressivement lorsque vous ressentez que vous êtes complètement entre les mains de la nature.

Remarque : D’un autre côté, il y a une sorte d’orgueil positif lorsque l’on dit qu’une personne devrait être fière d’appartenir à un certain cercle, par exemple celui des scientifiques.

Mon Commentaire : C’est la fierté de votre appartenance. La fierté dans le chemin, pour le but, c’est la fierté de faire partie de ce chemin.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/08/2020