Category Archives: Créateur

Accrochez-vous au but

Question : Quand je vois mon ami aussi bas que moi, c’est mon état égoïste normal. Est-ce que tout mon travail se passe lorsque je me sens plus petit que mon ami ?

Réponse : Non, car il s’agit d’une question de travail auquel il est nécessaire de parvenir grâce à des efforts intérieurs. Il y a des gens qui se sentent constamment inférieurs aux autres. Il y a des gens qui se sentent toujours supérieurs. Il y a ceux qui ne font pas attention aux autres, ne les remarquent même pas.

Tout le travail consiste d’abord à saisir le but, le Créateur, et à partir de cela, à déterminer notre état actuel. Le fait que nous essayions de saisir le but ensemble nous rend égaux.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 09/05/2018

Pourquoi devons-nous pénétrer dans le monde supérieur ?

Question : Pourquoi devons-nous pénétrer dans le monde supérieur et ne pouvons-nous pas y entrer calmement et tranquillement ?

Réponse : C’est parce que le monde supérieur fonctionne selon un système de coordonnées différent. Il n’y a pas de temps (passé, présent et futur), d’espace et de mouvement comme dans notre monde. Il n’y a rien dans le monde supérieur que nous puissions saisir et avec lequel travailler.

C’est un système complètement différent de coordonnées sensorielles et autres. Il s’agit d’une percée à l’intérieur d’un autre système, et par conséquent nos lois ne s’y appliquent pas.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/06/2018

L’unique peur du kabbaliste

Question : Un kabbaliste a-t-il peur de quelque chose dans la vie ?

Réponse : Il a peur de cesser de lutter pour le Créateur, de cesser de L’apprécier et d’essayer de devenir comme Lui.

Question : N’a-t-il pas peur pour son corps, sa santé, etc. ?

Réponse : Si vous vous soumettez complètement au Créateur, une force supérieure qui vous contrôle sans cesse et complètement et que vous êtes d’accord avec Sa providence, alors vous vous affranchissez simplement de tout le reste. Et dans la mesure où vous n’êtes pas d’accord, vous souffrez. Par conséquent, toutes les maladies sont une mesure de désaccord avec la gouvernance du Créateur.

Question : Dans toutes les situations extrêmes, une personne libère de l’adrénaline : elle craint pour sa vie. Et comment cela se passe pour les kabbalistes ?

Réponse : Cela dépend à quel niveau il se trouve. S’il est déjà à un niveau sérieux d’atteinte du Créateur, alors sa seule peur est un frémissement, afin de tout mettre en corrélation avec le Créateur qui est absolument bon et qui détermine tous les états.

Le tremblement du Créateur est bloqué par la peur animale et nous ne la ressentons plus. Mais cela ne signifie pas que la peur animale soit détruite. Elle ne peut pas être détruite, seulement vaincue.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/07/2018

Quelles sont les causes des catastrophes naturelles?

Question : Que se passerait-il si tous les Chinois souhaitaient posséder une voiture ?

Réponse : Rien ne changera dans le monde et dans l’écologie ; même le fait de laisser tout le monde posséder une voiture, et plus d’une. Qu’il y ait 7 ou 14 milliards de voitures particulières dans le monde. Les voitures ne sont pas ce qui cause les catastrophes écologiques. Nos relations corrompues sont ce qui cause les catastrophes écologiques.

Nous devons comprendre ce qui est visible dans la nature et dans ses recherches ; les catastrophes écologiques ne sont pas causées par la technologie, par les niveaux minéral, végétal et animal, mais par le niveau humain. Uniquement nous, au niveau de nos relations, provoquons la détresse à tous les autres niveaux de la nature.

Toutes ces catastrophes dans les domaines de l’écologie et de la santé, de la dépression et de la toxicomanie, des divorces et de tous les autres problèmes proviennent de la nature uniquement pour nous inciter à en comprendre la cause, qui se trouve à un niveau supérieur. Toujours dans la nature, un problème d’un niveau supérieur descend vers les niveaux inférieurs et active le système à partir de là.

J’espère que dans la recherche pour être sauvé de ces maux, que nous considérons comme des maux à notre niveau égoïste, nous devrons renoncer à notre égoïsme, nous devrons comprendre que nous pouvons être en équilibre avec la nature au niveau minéral, végétal et animal en raison de notre niveau humain, uniquement si nous nous traitons avec amour et compréhension.

Alors, nous apporterons l’unité à la nature comme un tout et parviendrons à un équilibre avec la nature générale.

Extrait de La Table Ronde des Opinions Indépendantes, Berlin, le 09/09/2006

Les moments de descente

Question : Une personne qui est tombée dans la « fosse » de son égoïsme ne croit pas qu’elle a quelque chose en elle associé au don sans réserve. Elle ne voit rien de sacré en elle qui serait lié au Créateur. Comment peut-on sortir de cet état ?

Réponse : Il n’y a rien de compliqué ici. Si nous avons un groupe et que nous nous habituons à nous élever et à élever les uns les autres chaque jour, avant la leçon et pendant la leçon afin que toutes nos qualités, nos points de vue et nos connexions soient contrôlés et nous fassent progresser, alors nous n’avons pas besoin de grandes et immenses descentes. Si elles se produisent cependant, elles sont pratiquement toutes gérables.

La descente ne devrait pas durer plus d’un instant. Pas une fraction de seconde, mais juste un moment qui n’a même pas de période dans le temps. Immédiatement, une ascension devrait en émerger.

Si je suis dans le champ du groupe et que je reçois une descente personnelle, alors cela me traverse comme une impulsion électrique et immédiatement le groupe m’extrait. Le champ général du groupe travaille sur moi.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 18/04/2018

Y a-t-il un lien direct entre la racine et la branche ?

Le Baal HaSoulam, Talmud des dix Sefirot, 1ère Partie, Chapitre 3, Histaklout Pnimit : Tout ce qui n’est pas en Lui et ne s’étend pas directement de Lui, mais qui est plutôt opposé à la création elle-même, sera contre notre nature et nous sera dur à endurer.

Question : Il y a certaines qualités qui ne proviennent pas directement de la force supérieure. Puisque « Il n’y a rien hormis Lui », alors comment est-ce possible ?

Réponse : Toutes les bonnes qualités du Créateur se manifestent en nous inversement en accord avec notre égoïsme.

Par exemple, il n’y a aucun effort dans le Créateur, c’est-à-dire que le travail acharné n’est pas dans notre racine. Par conséquent, nous aspirons à être dans un état de repos absolu car tout effort nous fait souffrir. Je peux dépenser une quantité énorme de calories, mais seulement pour me sentir bien. Alors tout va bien.

Question : Existe-t-il un lien direct entre la racine et la branche ?

Réponse : Non, cela passe à travers une sorte de filtre. C’est le même écran sur lequel tout arrive en ordre inverse. Lorsque la Lumière supérieure parvient au Partsouf spirituel, le Partsouf opère une restriction sur elle, la réfléchit, calcule et seulement après reçoit la Lumière.

La même chose se passe durant la montée de bas en haut. Pour faire appel au Créateur, nous devrions agir de la même manière. C’est un travail immense. Nous voulons la Lumière supérieure, mais nous ne pouvons pas faire un effort pour cela.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/07/2018

Ne pas entraver l’objectif final

Question : Le but final du groupe est d’atteindre l’adhésion au Créateur. Son plaisir de se réunir et de discuter de divers sujets peut-il nuire à cela ?

Réponse : Toutes ces choses peuvent être présentes, mais elles ne doivent en aucun cas entraver l’objectif final, sinon cela s’appellerait un « rassemblement de plaisantins ».

Même s’ils changent légèrement l’accent, l’objectif principal devrait toujours être plus important et devant eux par rapport à toutes les autres tâches et sujets qu’ils doivent accomplir pour révéler l’objectif principal.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 18/04/2018

Tout le monde a une chance

Question : Si tous les événements de la vie d’une personne ne sont pas accidentels, chaque événement a-t-il une cause supérieure, une racine supérieure ?

Réponse : Chaque personne a son propre « ange », c’est-à-dire la force supérieure qui la gouverne en particulier. En d’autres termes, chacun de nous via son point dans le cœur, la racine de son âme, est placé à l’intérieur du système spirituel.

En réalité, il n’y a pas de distances, il n’y a pas de mondes supérieurs et inférieurs : ils sont un seul et même système, tout dépend uniquement de la profondeur à laquelle nous allons dans sa sensation ou au-delà de celle-ci.

Si nous approfondissons la sensation de ce système appelé « âme » ou « monde supérieur », alors nous le pénétrons activement avec nos désirs corrigés et nous travaillons à l’intérieur.

Si, en vertu de nos désirs égoïstes non corrigés, nous ne pouvons pas travailler dans ce système, alors nous ressentons notre monde et naturellement, nous avons uniquement la connexion initiale avec le monde supérieur, c’est-à-dire l’embryon de l’avenir.

Ce n’est que lorsque nous commençons à nous corriger que nous pouvons progressivement être inclus dans ce système. En principe cependant, nous sommes tous dans un état où chaque personne a la possibilité de commencer à se ressentir dans le système supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/07/2018

Ne vous coupez pas du Créateur

Question : Que signifie relier une pensée ou une situation au Créateur ? Est-il possible de donner un exemple de la manière de réaliser cette action interne ?

Réponse : Pour commencer, pensez au moins que tout ce qui vous arrive à chaque instant dans la tête et dans le cœur, dans l’esprit et dans le désir provient du Créateur. Vous ressentez juste Ses pensées, Ses désirs.

N’attribuez pas toutes vos pensées et vos désirs, quels qu’ils soient, à vous-même, mais uniquement à Lui. Vous verrez alors à quel point votre attitude envers ces désirs et ces pensées change, comment ils changent eux-mêmes et comment le monde change à travers eux. C’est très intéressant.

Naturellement, vous L’oublierez constamment, vous vous couperez du Créateur. Vous ne pouvez pas vous ressentir complètement contrôlé par Lui. Ce n’est que lorsque vous connectez tout au Créateur et reconnaissez que toutes vos pensées et vos désirs viennent de Lui que vous êtes considéré comme un être créé. Sinon vous n’existez pas !

Question : Cela signifie-t-il que lorsque j’arrive à l’état où je ne suis pas complètement libre, je suis considéré comme un être créé ?

Réponse : Oui. Il n’y a pas d’autre état. Ce flux complet dans les pensées et les désirs venant du Créateur efface une personne du système.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 17/06/2018

Quand est-ce que tous les individus ressentiront un éveil spirituel ?

Question : Nous savons qu’il faut de nombreuses années avant qu’une personne engagée dans le travail spirituel commence à ressentir une réponse interne à la règle « Aime ton prochain comme toi-même ». Ces personnes extérieures au groupe auront-elles également besoin de la même somme de temps pour parvenir à cette sensation ?

Réponse : Si ces personnes ne ressentent pas un besoin intérieur et que la providence supérieure ne les amène pas au groupe dans le but de le réaliser, elles ne pourront rien faire.

Il y a deux conditions nécessaires : le point dans le cœur et la condition du Créateur de placer la main de la personne sur le bon destin et de commencer à l’aider en cela. Autrement, rien ne fonctionnera.

Beaucoup de gens dans le monde ont un point dans le cœur, mais pour une raison quelconque, ils ne sont pas amenés dans nos rangs. Peut-être est-il encore tôt ou il y a d’autres circonstances que nous ne connaissons pas.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 18/04/2018